Véhicule Pommlet VP (Saumur)









Le  véhicule Pommelet  VP ( Saumur)
English Translation


La nécessité de détruire des points fortifiés comme les blockhaus commence à voir le jour vers 1917car à cette époque les Allemands abandonnent la tranchée classique ou construire des zones puissamment fortifiées devant barrer la route aux chars alliés Les armes d’ infanterie sont inefficaces entre ces fortifications qui sont très dangereuses pour les chars, aussi germe une idée d’une arme téléguidée pouvant détruite à distance ces obstacles
Cette arme est rapidement mise au point la société Schneider qui réalise ni 1918 un engin destruction filoguidée baptisé Crocodile. Mais la fin de la guerre empêche la construction en série de ce véhicule qui reste toutefois proposé à l’exportation.
À la fin des années 1920 ligne Maginot voit le jour .Elle doit protéger les frontières de l’Est contre les attaques allemandes. Rapidement les Allemands construisent de leur côté la ligne Siegfried. Face à cette guerre annoncée l’Etat-major décide de mettre au point une tactique.
1e Arrêter l’offensive allemande grâce à la puissance de la ligne Maginot.
2e Avec l’appui de ses alliés de la France va percer la ligne Siegfried
3eExploitation de la percée.
Pour attaquer la ligne Siegfried on prévoit des chars de forteresse d’une masse de 160 t de lourds obusiers automoteurs et des chars lance-flammes.
Mais cet arsenal est encore dans les cartons et il ne pourra être prêt au mieux que à 1941/ 42 Ainsi va ressortir du Marais le crocodile. En effet tout comme les Français les Allemands ont fortifiée leur ligne Siegfried avec des Dents de dragons des tétraèdres chargés d’arrêter les attaques de chars.
On pense bien pour cette attaque utiliser des chars mais ceux-ci sont mis en œuvre par un équipage de ce qui les rend vulnérables Aussi l’ engin Pommelet (VP) va reprendre l’idée du Crocodile de 1918
On abandonne toutefois la radiocommande par fil trop vulnérable au profit de la télécommande par radio
Pommelet commence la construction en 1938 et il teste avec succès trois prototype durant l’hiver 1939/40. Le VP est présenté le 16 décembre 1939 aux autorités militaires et civiles
le V. P. est fabriqué par Lorraine Dietrich est équipé d’un moteur d’une moto Gillet.
Lorraine Dietrich part du Crocodile pour fabriquer sans problème la partie mécanique quant à la partie radiocommandées elle est mise au point par Thomson Houston qui rencontre de grandes difficultés car les stocks d’aluminium sont insuffisants pour construire ces radios En effet la France est très en retard en ce début de guerre dans le domaine de la radio et tous les moyens sont dirigées vers l’équipement des chars des unités d’artillerie et d’infanterie
Autre problème l’utilisation des VP en grande quantité sur un espace restreint peut provoquer des incidents de radiocommande.
Face à ce problème Kégresse propose un engin télécommandé par fil mais les événements ne permettront pas de conduire à terme les essais
De plus on s’aperçoit que le V. P. a une fâcheuse propension à tourner en rond et à revenir vers son maître ce qui est très fâcheux. La faute en revient à la chenille. Car comme sur le FT 17 le V. P. possède une chenille plus courte ce qui entraîne une conduite un peu spéciale. En effet le pilote doit sans cesse jouer sur les manettes. Malgré ce défaut en 1939 une première commande de 500 engins est rapidement suivie par deux autres ce qui porte le chiffre à 2000 engins VP commandés . En juin 1940 les commandes vont être portées à près de 12 000.
Mais en réalité à juin 40 seuls 11 VP seront construits et la plupart sans système de radiocommande. Les études seront poursuivies durant l’Occupation en cachette et les tests reprennent en 1945 jusqu’en 1956 date à laquelle ce système est définitivement abandonné.
Les Allemands de leur côté mettent au point le Goliath le Bogward IV et le Springer . Ces engins prévus pour des attaques sur la ligne Maginot seront rapidement exploités sur le front de l’Est avec des succès mitigés. Le Goliath peut être arrêté par une simple rafale de mitrailleuse qui peut faire aussi exploser l’engin
Aussi les Allemands vont se tourner vers les missiles avec le X7 Rotkäpp qui sera le premier missile antichar de l’Histoire


 

 

The vehicle Pommelet VP ( Saumur)


The need to destroy fortified points as the bunker began to emerge towards 1917car at that time the Germans abandoned the classic trench or building areas heavily fortified to bar the road to Allied tanks weapons of infantry are ineffective between these fortifications are very dangerous for the tanks as a germ idea of a weapon can RC destroyed remotely these barriers
This weapon is rapidly developing society Schneider who carries a 1918 or wire-guided missile destruction called Crocodile. But the end of the war prevented the construction of this series vehicle which is still offered for export.
In the late 1920's Maginot Line was born. It must protect the borders of the East against the German attacks. Soon the Germans build their side the Siegfried Line. Faced with this war announced the General Staff decided to develop a tactic.
1st Stop the German offensive through the power of the Maginot Line.
2nd With the support of its allies of France will break through the Siegfried Line
3eExploitation breakthrough.
To attack the Siegfried Line is expected tanks fortress with a mass of 160 tons of heavy self-propelled howitzers and tanks flamethrowers.
But the arsenal is still in boxes and it will be ready at best to 1941 / 42 As will appear from the Marsh crocodile. Indeed the French as the Germans have their fortified Siegfried Line with dragon's teeth of tetrahedra responsible to stop the tank attacks.
We think so for this attack using tanks, but they are implemented by a crew making them vulnerable Also the gear Pommelet (VP) will take the idea of the 1918 Crocodile
It however leaves the radio control wire too vulnerable for the benefit of radio control
Pommelet began construction in 1938 and successfully tested three prototype during the winter 1939/40. The VP was presented December 16, 1939 to military and civilian authorities
the V. P. is produced by Lorraine Dietrich is equipped with an engine of a motorcycle Gillet.
Lorraine Dietrich share Crocodile smoothly to produce the mechanical part on the radio-controlled part is developed by Thomson Houston who encounters great difficulties because the aluminum stocks are insufficient to build these stations because of France is far behind at the beginning of war in the field of radio and all means are directed toward equipment tanks artillery units and infantry
Another problem is the use of VP in large quantities on a small area can cause incidents of radio control.
Faced with this problem Kégresse offers ROV wire but events will not lead to the term tests
Furthermore we see that the V. P. has an unfortunate tendency to turn round and return to his master which is very unfortunate. The fault lies with the caterpillar. For as on the FT 17 V. P. has a shorter track that leads to conduct a bit special. Indeed, the pilot must constantly play on joysticks. Despite this defect in 1939 a first orders of 500 units is quickly followed by two more bringing the figure to 2000 VP gear ordered. In June 1940 orders will be brought to nearly 12 000.
But in reality only 40 to June 11 and VP will be built mostly without radio control system. The study will be continued during the occupation in hiding and testing resumed in 1945 until 1956 when the system is abandoned.
The Germans in turn develop the Goliath , the Bogward IV  and the Springer. These devices provided for attacks on the Maginot Line will soon be operated on the Eastern Front with mixed success. The Goliath can be stopped by a single burst of machine gun can also explode the missile
Also the Germans are turning to missiles with the X7 rotkappe to be the first anti-tank missile in history

 

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4403272
Nb de visiteurs aujourd'hui:413
Nb de connectés:22