Automoteur Anti Aérien M53 59 Lizard










M53 59 Lizard  30 mm jumelé Système Automoteur anti-aérien
English Translation

 

On croit généralement que l'Union soviétique, a équipée les forces armées de son pays et celle du Pacte de Varsovie, avec du matériel de fabrication soviétique ou construit sous licence. En fait, certains des pays du Pacte de Varsovie ont eu leur propre industrie de défense florissante, et parmi eux la Tchécoslovaquie ,
Dans les années 1950 la Tchécoslovaquie a élaboré et mis en production le M53159 un automoteur anti aérien équipé de 2 canons jumelés de 30-mm
Lorsque la Tchécoslovaquie a importé le ZSU 57 / 2 pour essai, il est apparu qu'il était comparable au M53/59, ce qui poussa la Tchécoslovaquie a refuser de s’équiper avec le matériel soviétique
Dans certaines unités tchèque, cependant, le M53 / 59 sera remplacé par le ZSU-23-4 SPAAG qui est un système beaucoup plus efficace.
Le M 53/59
Il est conçu autour du châssis de camion V3S Praga (6x6) 3-tonnes équipé d'une cabine blindée et d’un armement de canon jumelés M53 de 30 mm anti-aérien sur la plateforme arrière. En Tchécoslovaquie, il fut connu comme étant le Praga vz PLDvK. 53/59 - "Ješt?rka" (PLDvK Model 53/59 - "Lizard). PLDvK signifie dvojkanón Protiletadlový = canon anti aérien jumelé
Mais ce dispositif a une autre fonction. Car il peut être aussi utilisé comme armement Sols Sol et antipersonnel L'efficacité de l'utilisation des canons anti-aérien contre des cibles terrestres, a été découvert au début de la Seconde Guerre mondiale. Les leçons apprises seront appliquées durant les conflit de la Guerre Froide jusqu’en ex-Yougoslavie.
Face au manque de cibles aérienne ils furent utilisés contre des cibles terrestres, (infanterie entre autres)
Tous les calibres furent utilisés ( 20, 30, 37, 40 et 57mm ). Un véhicule blindé avec une puissance de feu importante à un effet moral très fort et il est aussi très efficace pour soutenir les véhicules blindés, lors de l’attaque des points fortifies l’élimination des tireurs d'élite, et enrayer une attaque de masse de troupes à pied
Le SPAAG M-53 a été mis au point au début des années 50 en Tchécoslovaquie, en utilisant un projet de canon développé pour la défense sous-marine en 1939
Après la guerre, la Tchécoslovaquie essaye de développer à nouveau le canon et en 1953 apparait une arme qui deviendra le Jestjerka(lézard).
La JNA (armée de l ex Yougoslavian) achète ce système d’arme et les premiers exemples ont été livrés en 1969
Après 1973 les véhicules seront modernisés avec un nouveau système électrique et une nouvelle motorisation Il deviendront des M-53/70. Ce système sera très populaire il seront surnommés stout simplement Praga du nom de l’usine qui produit les camions
Nouvelles modernisations
Installation d'un ordinateur Galileo P-36 italien Galilée
Génératrice Hydraulique
Nouveaux mécanismes de tir
Ces dispositifs produisent déjà sous licence en Yougoslavie seront montés sur le M-55A4.
Après essai en 1980, une nouvelle version a été adoptée avec un moteur électrique. Ce qui lui confère une puissance de feu était très élevé
Une batterie standard est composée de 6 systèmes qui ont une puissance de feu énorme ( 2000 coups/minutes)
Une nouvelle remise à niveau du système a eut lieu avec installation de désignateurs lasers de nouveaux d'ordinateurs, permettant de travailler en conjonction avec les système Praga M-85 Girafe qui possède un radar d’acquisition Ce système est pour partie d'origine suédoise, et tchécoslovaque
Cette modification accroit l'efficacité de l'arme qui peut tirer jusqu’à 3500 mètres au lieu des 2000 mètres précédents
Un nouveau plan de remise à niveau est planifié en trois étapes:
période 1984-1990, 720 véhicules doivent recevoir un nouveau moteur .
période de 1985. 350 véhicules ont reçu le système J171 et entre 350 370 véhicules le système de désignation laser Racunarska
Mais ce plan de remise à niveau arrive trop tard et seulement quelques matériels seront modernisés La Guerre en Yougoslave qui éclate peu après met un terme à toute nouvelle tentative de remise à niveau.
Au début des années quatre-vingt un total de 789 véhicules auront été produits
Il aura été en service en Libye, Egypte, et Yougoslavie en plus de l'armée tchèque
Ce véhicule est maintenant obsolète, mais il peut être utilisé efficacement comme arme d'appui au sol contre des objectifs légèrement blindés et il reste en service dans les armées de la République tchèque, l'Égypte, la Libye, la Slovaquie et l'ex-Yougoslavie.
La Guerre en Ex Yougoslavie
Présent dans l'ex-JNA, ils entrent dans la composition de bataillons de missiles de défense aérienne, chaque division était composé de 12 véhicules avec des M-53 et des missiles Strela PA 1M.
Dès le début du conflit yougoslave les M53 Praga sont inclus dans la composition de ces groupes Au début, surtout dans le rôle de protection et plus tard dans le rôle d'appui-feu direct en raison de la grande puissance de feu, et de la possibilité de perforation des balles de 30mm pour perforer les murs
Ils seront devenus des instruments irremplaçables pour les combats dans les zones urbaines et rurales.
Leurs utilisation pendant la guerre en Bosnie, jouera un rôle psychologique important.
En raison de la faiblesse de leur blindage les Praga, opéraient en arrière de la ligne de feu et ils furent souvent utilisés dans des alvéoles creusées afin de se protéger contre les tirs de mortier
En combat urbain, ces véhicules doivent être employés avec beaucoup de précaution car s’ils possèdent une puissance de feu important ils ne sont pas à l abri des mines des lances roquettes des grenades et autres projectiles lancés à la main Aussi durant cette guerre de nombreux véhicules vont être équipés de 12,7 mm, pour se protéger
Pendant le bombardement de la Serbie et le Monténégro par l'OTAN en 1999 les M 53 ont participé activement à la défense. Selon les données officielles, les Praga ont abbatus 3 drones et 12 missiles de croisière
Les experts occidentaux ont étudié ces combats des années 90, sont arrivés à la conclusion que le Praga a été l'une des armes les plus efficaces utilisées dans les combats en ex-Yougoslavie durant la periode1991/1999
Le M 53 en tant qu’automoteur anti-aérien servi de modèle au BOV-3, qui fut construit plus tard
Description
Il consiste en un châssis de camion 6 roues Praga VS 3S tres modifié
Le moteur est à l'avant du véhicule et la cabine possède une protection complète contre les éclats d'obus et les 'armes légères. La cabine se trouve à l'arrière immédiat du moteur, le conducteur étant assis sur la gauche et le commandant de bord sur la droite .Ce dernier a une coupole hémisphérique en plexiglas sur le toit de la cabine pour une observation panoramique. Le blindage est constitué de plaques d'acier de 10 mm d'épaisseur. La cabine possède deux fenêtres, et des portes latérales avec fentes vision
Derriere lecommandant de bord et le pilote se trouvent les deux autres membres de l’equipe de tir avec munitions.
Armement


À l'arrière du véhicule sur la plate-forme est monté le système M53 a deux canons automatiques jumelés de 30 mm

   


Ce canon est mis en mouvement grâce à un système hydraulique sur 360 ° et il peut s’élever de - 10 ° à +85 °. La puissance de feu théorique est de 450 à 500 coups par pièce par minute, mais la cadence de tir pratique tombe à 150 coups par minute par arme à feu.
On estime à 600 et 800 coups de 30 mm, des munitions de deux types (API et HEI) transportés par le système
Le projectile anti-blindage incendiaires peut pénétrer 55 mm d'armure à 500 m
Il sera utilisé principalement contre des véhicules, tandis que le projectile Explosif incendiaire est utilisé contre des cibles aériennes. Tous deux ont une vitesse initiale de 1000 m par seconde.
Il a une portée de 3000 m en tir anti aérien et 6300 m en tir d appui feu
En dehors de son inconvénient d’etre peu protégé aussi contre les intempéries le M53/59 manque aussi de la mobilité et ne peu suivre les véhicules à chenilles en tout terrain
Et finalement il ne possède pas de protection NRBC,
Par contre une des caractéristiques inhabituelles du M53/59 est que le système d’arme peut être déchargé et utilisé indépendamment du véhicule.
Autres versions
Sur certains véhicules au-dessus des canons de 57mm a été montée de lance-roquettes
Mais ce n'est pas une bonne arme car elle maque de précision .
Version ravitailleurs
Certains Praga ont été modifies pour recevoir à la place de l armement des conteneurs de munitions,
Autre improvisation originale pendant la guerre en Bosnie le montage de Missile K 13 à la place des canons Ce système fut appelé ''locomobile Ciciban'' et il a été construit à huit exemplaires.
Pendant la guerre de 1999 et l'armée yougoslave a utilisé un engin modifié de façon similaire, mais avec des missiles plus puissant R-60MK et R-73.


Ils ont donc créé des systèmes
RL-1 (avec la fusée R-60MK),
RL-2 (le véhicule BRDM)
RL-4 (avec la fusée R-73).
Le RL-4, pouvait frapper sa cible située à 5 kilomètres et à une altitude de 5.000m. Ces véhicules ont été utilisés dans la défense de Belgrade à partir du 14 avril 1999.
Une dernière modification a été introduite par la société Yugoimport, avec une conversion de ce camion en tant que véhicule automoteur de 122 mm


les canons de 30 mm, ont été enlevés et il reçu un obusier D-30, qui est situé dans une cabine protégée il possède aussi une mitrailleuse pour l'auto-défense. Son problème majeur est le manque de mobilité.
Caractéristiques
Equipage: 4 personnes (chauffeur, commandant et deux servants)
Poids: 10300 kg
Longueur 6.92 m
Largeur 2,35 m
Hauteur (sans les canons ) 2.585 m
Blindage 10 mm
Motorisation:
Tatra T 912-26-cylindres diesel produisant 110 ch (82 kW)
Vitesse 60 km / h
Une plage de 500 kms
Gradient de 60 °
Obstacle vertical 0,46 m
Tranchée de 0,69 m
Armement
M-53 de 30 mm jumelés AA
Canon automatique cadence est 840-900 tours par minute
Portée 1200/3500m

 

Voir Aussi Autre Photoscope See Also Other Walk Around 1
 

Internet


M53/59 twin 30-mm self-propelled anti-aircraft gun
 

It is widely believed that the Soviet Union forces its Warsaw Pact countries either to purchase Soviet equipment or manufacture it under license. In fact some of the Warsaw Pact countries have their own flourishing defense industries, one such being Czechoslovakia,
In the 1950s Czechoslovakia developed and placed in production the M53159 twin 30-mm self-propelled anti-aircraft gun system When Czechoslovakia imported one Soviet-made ZSU 57/2 for testing it considered it to be comparable to M53/59 which was the reason for which Czechoslovakia refused the Soviet SPAAG In some Czech units, however, the M53/ 59 has already been replaced by the ZSU-23-4 SPAAG which is a much more effective system.
He consists essentially of the Praga V3S (6x6) 3-tone truck chassis fitted with an armored cab and a twin M53 30-mm anti-aircraft gun system at the rear. In Czechoslovakia it was known as Praga PLDvK vz. 53/59 - "Ješt?rka" (PLDvK Model 53/59 - "Lizard). PLDvK stands for Protiletadlový dvojkanón = Anti-aircraft twin-gun.
But this device has de double function . He could be used against as Anti Craft and anti personnel weapon The efficiency of the use of anti-guns for terrestrial targets, was discovered at the beginning of the Second World War. Lessons learned are applied in later wars, and even during the wars in the former Yugoslavia. How often no targets in the air, began with the implementation of these instruments against terrestrial targets, ( infantry and easily identified objects) It was used all guns of caliber 20, 30, 37, 40 and 57mm. An armored vehicle with a effective rate of fire was very efficiency upon the moral effect so the were very effective in supporting the armored vehicles, the effect of fixed points, the elimination of snipers, mass attack
SPAAG M-53 Prague was created at the beginning of the 50’s in Czechoslovakia, using a project of a gun developped for submarine defense
After the war Czechoslovakia Army try to develop again the project and finally in 1953rd a the new weapon arrive under the label Vs.53/59, and soon became known by the nickname''Jestjerka''(lizard).
First towed he was put on Praga V3S truck,. Armor protected from rifle caliber projectiles and debris.
JNA (former Yougoslavian army ) buy this weapons and first examples were delivered in 1969 and included in JNA under the label M-53/59.
After 1973 vehicles were updated xith new electrical system of connection, engines and these vehicles became M-53/70. Popular, slangy name for all these vehicles were simply''Prague''by the name of the factory that produced the truck
New updates
installation of a Italian Galileo P-36 (domestic label J-171 ) computer,
Hydraulic power unit,
Mechanism for launch and control mechanism
These devices are already producing license in Yugoslavia and were used to as M-55A4.
After testing 1980 a new version was adopted with an electric motor. Increase in fire power was very high
A standard battery of Prague with 6 systems fire around 2,000 bullets to destroy one target
A new update with laser installation of computer groups, which would enable binding batteries Prague with radar observation nisansko-M-85 giraffe.
( One was a Swedish origin, and one domestic )
This modification has increased the efficiency of the gun to 3500 meters (2000 before )
The plan called for modernization in three steps:
period 1984-1990 720 vehicles receive a new, stronger domestic engines.
period 1985. 350 vehicles were ugradjen system J171, and the other 350-370 and laser-Racunarska group.
But the plan become too late and a small number of incorporated new equipment. Yugoslav wars, soon after, put an end to any further attempt to modernize.
At the beginning of the eighties a total of 789 vehicles were produced
,He was to be in service with Libya Egypt, and Yugoslavia in addition to the Czech army itself
This vehicle is now obsolete, but it can be used effectively as ground support weapon against unarmored or lightly armoured targets But it remains in service with armies of Czech Republic, Egypt, Libya, Slovakia and the Former Yugoslavia.
Yougoslavia Wars
in the ex JNA they enter in the composition of mixed art. Air Defense missile battalion, Each a division was made up of 12 vehicles and M-53 missile batteries PA Strela 1M.
From the very beginning of the Yugoslav conflict M53 Prague are included in the composition of the combat group.
In the beginning, mostly in the role of security, and later used for direct fire support. Due to the large density of fire, and the possibility of 30mm bullets to break through the walls of the house became the irreplaceable instruments in both urban and rural areas.
Especially the mass used during the war in Bosnia, and the density and characteristic sound of the fire which had a strong psychological effect.
Due to the relatively poor armor protection, Prague, were operating in the background, through its own line when ground conditions are not allowed maneuver by the front line Often the M 53 was buried in the dugout, to protect against mortar projektila.Kako
In urban combat, these vehicles must be used extremely carefully. High density and mobility of the fire suit but not combat conditions, and poor resistance to mines and missiles launchers hand. During yougoslavian wars , many vehicles receive guns of 12.7 mm, for self protection
During the bombing of Serbia and Montenegro from NATO in 1999 M 53 actively participated in the defense. According to official data, Prague 3 down unmanned aircraft and 12 cruise missiles
Western experts have studied the battle throughout the 90's, and came to the conclusion that Prague is one of the most effective weapons used in the fighting in former Yugoslavia in the period1991/1999
M 53 as self-propelled anti-aircraft was the base of the BOV-3, which was created much later than in Prague.
Description
It consists of a heavily modified Proga VS 3S 6 wheeled drive truck chassis,
The engine is at the front of the vehicle and provided with full armor protection from shell splinters and small arms fire. The cab is to the immediate rear of the engine, with the driver seated on the left and the commander on the right; the latter has a hemispherical Plexiglas cupola in the cab roof for all-round observation. Armor engine and cabin is made of steel plates 10 mm thick .The frontal armor cabin as two windows, one of which uses a driver to operate the vehicle Both crew members are provided with side door and vision slits while to their immediate front is a windscreen covered by an armored shutter in combat. To the rear of the commander and driver are the two ammunition members, who sit facing the rear.
Armament


In the rear of the vehicle is a horizontal platform, which is mounted device M53 with two 30 mm automatic cannon

   


The twin 30-mm mount has hydraulic power traverse through 360° the weapons elevate from - 10° to +85°. Cyclic rate of fire is 450 to 500 rounds per gun per minute, while the practical rate of fire (conditioned by ammunition resupply) is 150 rounds per minute per gun. The basic towed 30-mm M53 is fed with clips of 10 rounds whereas the M53/59 has a 50-round vertical magazine for each gas-operated cannon. It is estimated that between 600 and 800 rounds of 30-mm ammunition of two types (API and HEI) are carried. The API (armor-piercing incendiary) projectile will penetrate 55 mm of armor at a range of 500 m and is used mainly against vehicles, while the HEI (high explosive incendiary) round is used against aerial targets. Both have a muzzle velocity of 1000 m per second. Effective anti-aircraft range of the system is estimated to be 3000 m and maximum vertical range is 6300 m
Apart from its obvious drawback of being a clear-weather anti-aircraft system, the M53/59 also lacks cross-country mobility when operating with full-tracked vehicles such as tanks and armored personal carriers, and has neither NBC protection nor infra-red night-vision lights. An unusual feature of the M53/59 is that gun can be dismounted and used independently of the vehicle. The age of the MS3/S9 is displayed by the lack of protection tor the gunners, and its lack of cross country mobility would hamper operations with tracked vehicles.
Others variants
On some vehicles above the cannons was mounted 57mm rocket launchers But it is not a good weapon because accuracy dependent of the feeling of the pointer and the stability of the vehicle was not good in sloping terrain.
Supplying version
On some Prague, the guns are removed and containers big boxes of ammunition, were
original improvisation witch incorporate AA missiles ,during the war in Bosnia to mount guns were installed obsolete missile K-13,
Called''locomobile Ciciban'' he was buit eight copies.
During the 1999 war and the Yugoslav Army used a similar modification, but with more powerful missiles R-60MK and R-73.


So they created launchers RL-1 (with the rocket R-60MK),
RL-2 (the vehicle BRDM)
RL-4 (with the rocket R-73).
Had the largest range of RL-4, which could hit the target 5 kilometers away and at an altitude of 5.000m. These vehicles were used in the defense of Belgrade from 14 April 1999 . and observers from the country have noticed rejection podvesnog tank.
latest modification was made by YugoImport company, with a convertion of this truck in as vehicle propelled 122mm howitzer.
the 30mm cannons, were removed and he receive an howitzer D-30, which is located within the protected cabin.


He has also a machine gun for self-defense . The major problem is the lack of mobility.
Technical Data  M53/59
Crew: 4(driver, commander and two gun operators)
Weight: 10300 kg
Length 6.92 m
Width 2.35 m
Height (without magazines) 2.585 m
10 mm armor
Powerplant:
Tatra T 912-26-cylinder diesel developing 110 hp (82 kW)
Speed 60 kms/h
Range 500 kms
Gradient 60°
Vertical obstacle 0.46 m
Trench 0.69 m
Armament
M-53 of 30 mm twin AA Autocannon cadence is 840-900 rounds per minute
Range 1200/3500m




 

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5933725
Nb de visiteurs aujourd'hui:1038
Nb de connectés:62