Meuse Troyon le fort









Le fort de Troyon
English Translation

Meci à Jean Marie Brams pour les Photographies

 
 

Le fort de Troyon, type Séré de Rivières, construit entre 1877 et 1880, se situe sur les Hauts-De-Meuse, entre Troyon et Lacroix-Sur-Meuse, département de la Meuse.Le fort fait partie de la ligne de défense entre Verdun et Toul. Ses missions sont identiques à celles des forts voisins de Génicourt et du Camp-Des-Romains : garder les défilés permettant de passer de la Woëvre à la Meuse, la route et la ligne de chemin de fer Verdun - Commercy, les ponts de Meuse et le canal de l’est.Sa garnison en 1914 comptait 450 hommes sur un effectif de 800.

 

 
 


Description
De forme polygonale en site sec dit "fort à massif central" ou "fort à batterie basse", bâti en maçonnerie, il n’est ni cuirassé, ni bétonné et n’a pas été modernisé. La batterie basse comporte 18 plates-formes d’artillerie lourde. Le sommet du massif présente des batteries hautes pour artillerie lourde également. La caserne casematée se situe au centre du fort.

 

 


Une caponnière double et deux simples, protégées par des fossés diamants, défendent les fossés. La gorge est occupée par une batterie casematée formant un arc de cercle. Trois petits bastions aux angles du front et une demi-lune à la gorge marquent une résurgence des fortifications du passé. Sa longueur est de 270 m, sa largueur de 270 m pour une surface de 5hectares
Historique

 

 


La prise de Verdun constituait dès août 1914 un objectif majeur des Allemands qui y voyaient une manière de saper le moral et la résistance de l'armée française.
Les combats destinés à prendre à revers la place forte de Verdun débutèrent le 6 septembre 1914. Les côtes de la Woëvre sont franchies le 7. Le 8, c'est le début de la bataille du fort de Troyon et des premiers bombardements. Le fort a ordre de tenir au moins 48 heures. Le 9, le major Neuhoff de l'état-major allemand de la 10e division se présente à l'entrée du fort et somme ses défenseurs de se rendre.

 

 

Cne Heym 166° RIF


Sur le refus du commandant du fort, le capitaine Heym du 166e R.I., le fort sera bombardé jusqu'au 13. Malgré les importantes destructions subies, le fort a tenu et sa résistance arrête la progression allemande vers l’ouest et empêche à l’armée ennemie l’accès à la rive gauche de la Meuse. Malgré une artillerie lourde dépassée, la petite garnison française a vaillamment tenu en échec ses 10.000 assaillants. Le fort subit encore d’importants bombardements du 22 au 26. Par la suite, le fort sera régulièrement bombardé par les Allemands, mais plutôt à titre préventif, car ils ne chercheront plus jamais à le capturer.

 

 

 


En environ 25 jours, l’offensive allemande permet une avancée de plus de 20 Km dans le dispositif français à droite de Verdun, du Bois le Prêtre à Saint-Mihiel. Finalement, la prise du fort du Camp des Romains aboutit le 30 septembre à la formation du Saillant de Saint-Mihiel. Les Allemands franchissent localement la Meuse et créent une tête de pont à Chauvoncourt. Le fort de Liouville situé au sud de Saint-Mihiel résistera et contiendra l’avancée allemande vers le sud.
La place fortifiée de Verdun ne sera jamais prise grâce notamment à la résistance apportée par le fort de Troyon et le fort de Génicourt son voisin.
Malgré les multiples tentatives très meurtrières destinées à repousser l’ennemi menées par les troupes françaises, le saillant de Saint-Mihiel ne sera libéré par les troupes américaines qu'en septembre 1918.

Le fort de Troyon servira de refuge aux blessés américains qui ont libéré Saint-Mihiel et la Butte de Montsec.
Armement du fort de Troyon :
 Plates-formes de tir :

- 3 batteries à 4 canons 120L de 90mm ;
- 18 plates-formes d’artillerie lourde doubles pour pièces à ciel ouvert.
Armes de tir indirect :

- 2 mortiers "Louis-Philippe" de 15 cm en bronze.
Batterie casematée :
- 6 canons.
Protection des fossés:
- 6 canons de 12 « culasse » ;
- 6 canons revolvers Hotchkiss de 40mm.
Le fort disposait aussi de :

- 2 sections de mitrailleuses "Saint-Etienne" Modèle 1907 ;
- 3 observatoires périscopiques
Association Ceux de Troyon
6, rue de la Mairie - 55300 Troyon - Tél. : 03 29 85 89 29 / 03 29 87 71 57

Aujourd’hui, le fort de Troyon revit grâce aux efforts d’une association de bénévoles qui organise des visites guidées et des animations pédagogiques.
Ouverture le samedi, le dimanche et les jours fériés, de 13h30 à 18h00. Prière de prendre contact avec l’association avant toute visite.
Possibilité de visite de groupe (à partir de 10 pers.) en semaine, sur réservation.
Pour plus d information 
ici

 

 

 

 

 

N.B.
:Le présent article complète celui de Claude Balmefrézol traitant du système Séré de Rivières avec le fort de Condé

Photographies Jean Baptiste Brams

 

The fort of Troyon
 
Google
 

The fort of Troyon, is a fort of the  Séré de Rivières fortifications constructed between 1877 and 1880, in the  department of Meuse
It is situated, between Troyon and Lacroix-Sur-Meuse upon the  Hauts-De-Meuse.
The fort is part of the line of defence between Verdun and Toul.
His missions are identical to then others neighbourings forts like Génicourt and Camp-Des-Romains:
Guard the pass between Meuse and Woëvre and watch  the line of railway Verdun - Commercy, and also  the bridges upon the Meuse and the Eastern Canal.
His garrison in 1914 counted 450 men on an enrollment of 800.

 


Description
 He has a polygonal form builtled in masonry without either armoured, or  concreted and was never updated.
The low battery includes 18 platforms of heavy artillery. The summit of the massif introduces high batteries for heavy artillery also. The barracks in the centre of the fortification is a blockhouse. A double caponnière and two simple, protected by trenches diamonds, defend trenches.
The gorge is occupied by a blockhouses batteries forming an arch of circle.

 

 

 


 Three small bastions in the angles of the forehead and a demi- lune in the gorge mark a resurgence of the fortifications of the Past.
His length is 270 m, its largueur of 270 m and its surface about 5 hectares.
History

 

 

 


The capture of Verdun constituted since August, 1914 a major objective of the Germans who saw there a way to sap the morale and the resistance of the French army.
Battles intended to take the fortified town of Verdun in back started begins on September 6th, 1914. The slopes of Woëvre are crossed the 7.and the 8, it is the beginning of the battle of the fort of Troyon with the first bombings.
The fort has order to contain attatck at least 48 hours.
The 9, the major Neuhoff of the German staff of the 10th division comes at the entrance of the fort and commands his defenders to surrender

 

 

Cne Heym 166° RIF


 On the refusal of the commander of the fort, the captain Heym of the 166th R.I ., the fort will be bombed until the 13. In spite of importants destruction, the fort resist and its resistance stops German progress from the West and prevents in the enemy acces to the the left bank of Meuse. In spite of outdated heavy artillery, the small French garrison resist courageously at 10.000 assaillants.
The fort is still subjected to important bombings from the  22 at the 26.
Later, the fort will regularly be bombed by the Germans, but rather in precautionary title, because they will never again try to capture it.

 

 


In about 25 days, German offensive allows an advance of more than 20 Km in the French lines in the right of Verdun, some the Bois du Prêtre in Saint-Mihiel.
 Finally, the capture of the fort of the Camp of the Romans on September 30th involve the creation of the salient of Saint-Mihiel.
The Germans cross Meuse on a local level and create a bridgehead in Chauvoncourt.
The fort of Liouville located in the south of Saint-Mihiel will resist and contain the German advance southward. The place of  Verdun will never be taken thanks to the resistance brought by the fort of Troyon and his neighbour the fort of Génicourt.
In spite of numerous bloodess  tries intended to push back the enemy led by the French troops, the saillant of Saint-Mihiel will be liberated by the American troops only in September, 1918.
The fort of Troyon will act as shelter to the American injured men who liberated Saint-Mihiel and the Mound of Montsec.
Weaponry of the fort of Troyon:
Platforms of shooting:
- 3 batteries in 4 cannons 120L of 90mm;
- 18 double heavy platforms of artillery for roofless rooms.
 Weapon of indirect shooting: - 2 mortar bronzy 15 cm "Louis-Philippe".
Blockhouse battery: - 6 cannons.
Protection of trenches: - 6 cannons of 12 "cylinder head"; -
6 cannons revolvers Hotchkiss of 40mm.
 The fort also had of: - 2 sections of machine guns "Saint-Étienne " Model 1907; -
 3 observatories périscopiques.
The fort today
 Association ceux de Troyon 6, rue de la Mairie - 55300 Troyon -
 Tel: 03 29 85 89 29 / 03 29 87 71 57


Today, the fort of Troyon came alive again thanks to efforts of volunteers' association which organizes guided visits and pedagogic animations.
Opening on Saturday, on Sundays and bank holidays, of 13 h 30 - 18 00.
Request to make contact with the association before any visit.
 Possibility of visit of group (from pers 10.) on weekdays, on reservation.
For more informations click Here



N.B .: The present article supplements that of Claude Balmefrézol treating as the system Séré de Rivières with the fort of Condé

 

 

 
 

 

   


Copyright © 2003-2020 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele


Nb de visiteurs:4889899
Nb de visiteurs aujourd'hui:517
Nb de connectés:31