Vespa TAP 56 Saumur









Vespa 150 A.C.M.A. T.A.P. (Troupes Aéro Portées) Modèle 1956 ou 1959 Saumur
English Translation

 

Les machines de guerre ont été construits et utilisés depuis l'Antiquité. Dans cette catégorie, nous trouvons des machines mobiles conçues et utilisées dans des centaines de campagnes militaires
La seule chose que ces machines aient en commun est le fait qu'ils ont tous été conçus pour être aussi rapides, simples et aussi puissants que possible mais parfois bizarre.
Dans l’Armée française nous trouvons au 20ème siècle, un engin des plus bizarre la ACMA Vespa 150 TAP Modèle 1956 ou Modèle 1959 plus connu comme "Bazooka Vespa"
Histoire
Cette arme trouve son origine en Italie dans le scooter Vespa né au début des années 1950 et fabriqué sous licence dans de nombreux pays.
Pour la France, la Vespa est assemblé par ACMA (Ateliers de Constructions de Motocycles et d'Accessoires )
L’armée française est intéressée par ce modèle et elle achète 2000 Vespa entre 1956et 1959 quelle utilise dans 3 versions différentes.
Un scooter de base pour être utilisé comme véhicule de liaisons,
Un scooteur pour tracter un mortier de 81mm et de ses munitions,
Un scooter transportant le canon SR M-20 de 75 mm.
Chacun des modèles utilisés le même cadre, et moteur un moteur de 11 CV refroidi par air 250cc deux-temps (mélange essence / huile ) trois vitesses
Elle avait une vitesse de 66kms/h et une autonomie de 200 km
Tactique emploi


En opération cinq parachutes sont nécessaires pour parachuter deux scooters, le canon SR les munitions (16 coups ) et les équipes de pièce.
Arrivés au sol ils équipent le scooter et 1 munitions les 10 munitions supplémentaires sont transportées sur l’autre scooter
Le canon SR de la Vespa recul a une portée de 6.900 mètres et peut pénétrer tous les blindage de chars de l’époque
Ces scooters militaires français ont été utilisés avec des unités de parachutistes dans la campagne de Suez 1956 en Indochine jusqu’au de 1957), en Algérie jusqu'en 1962 et en Europe durant la Guerre Froide


La Vespa a été remplacée au milieu des années 1970 par des véhicules plus adaptés.
Description
On trouve 2 modèle la Vespa TAP modèle 1956 et 1959
Pour les différencier : le guidon du modèle 1956 se braque à 90%, c'est-à-dire qu'il se retrouve dans l'axe de la selle. Alors que le modèle 1959 ne peut pas braquer autant son guidon, ce qui posait certains problèmes au parachutage
La Vespa 150 ACMA. TAP modèle 1956 est rare . Elle a été construite telle quelle par les usines ACMA en France.
Il a été impossible d'utiliser cette arme lorsque le scooter était en marche!.
Il possède une boîte de vitesse courte, un piston plus gros bien que d'une cylindrée de 150 cm3 identique à celle du civil un trou dans le tablier pour pouvoir transporter un canon SR de 75mm On trouve aussi des version avec un mortier de 81.
Le pot d'échappement et le carter moteur sont protégés par des plaques d'acier. L'aile droite est de taille réduite par rapport à la version civile, tout comme le garde boue qui est aussi réduit et plus relevé vers l'avant. De chaque côté du tablier, 2 béquilles latérales sont attachées solidement, chacune pouvant se déplier indépendamment de l'autre (vers le haut). Le dessous de la coque est renforcé par 2 bandes de caoutchouc recouvertes d'acier. Un porte-bagages pliable est attaché à l'avant du tablier .
Pour la petite histoire leurs conducteurs étaient bien plus souvent aperçus debout à coté de la Vespa en train de la pousser plutôt que dessus.
800 exemplaires furent construits.


Caractéristiques
cylindrée 145.06 cm3
boite de vitesses 3
vitesse maxi. 66 km/h poids à vide kg
électricité 6 volts courant alternatif par volant magnétique réservoir

 

Vespa 150 A.C.M.A. T.A.P. (Troupes Aéro Portées) Modèle 1956 ou 1959 Saumur



War engines have been built and used since the antiquity . In this category we found mobile weapons designed and used in hundreds of campaigns The one thing t in common was the fact that they were all designed to be as fast, simple and hard hitting as possible.
In france we found in the 20th century a more funky war engines the Vespa 150 ACMA TAP Modèle 1956 best know as "Bazooka Vespa"
History
This weapon found his origin in the Italian Vespa motor scooter born in the early 1950s and made under license in many countries.
For France Vespa modele 150 was assembled by ACMA (Ateliers de Constructions de Motocycles et d'Accessoires )
French Army is interessed by this ecomic model and she purchase 2000 Vespa from 1956-59 in three different models.
One was a basic scooter to be used for general purposes,
One was to carry a 81mm mortar and its rounds,
One for carried the US made M-20 75mm recoilless rifle.
Each of the models used the same basic frame, 11hp air-cooled 250cc two-stroke gas/oil mix engine, three-speed transmission,
She could travel at speeds up to 100kph for 200 kilometers
Tactical employement


In operation five parachutes would drop with two scooters,the recoilless rifle, 16 twenty pound rounds of ammunition and two paratroopers.
On the ground they paratroopers would load the rifle on one scooter with six rounds
The other ten rounds on the second scooter and cruise away into combat
The Vespa’s M20 recoilless rifle had a range of 6900 meters and penetrate the armor of the most common tank
These military scooters were used with French Parachute units in the Suez campaign, Indochina since the French withdrawal in 1957), in Algeria until 1962 and cold war service in Europe


The Vespa was phased out by the mid 1970s and replaced by larger vehicles.
Description
The Vespa 150 ACMA. T.A.P modèle 1956 was not commun She was built like this by ACMA factories in France. We found 2 versions of this model, TAP 56 and 59
It was impossible to use this gun when the scooter was running !!!.
When they were dropped by parachute, they were fitted with tubular bumpers for a protection when they touched the ground.
800 of those were made. ..
As they could be use with parachutes, they are surrounded by a solid tubular bumpers to absorb shock when touching the ground.
The same pole was used as base for the side supports ammunition.
The left and right floor was covered with aluminum foil in place of the rods are still present on the central beam.
The exhaust and crankcase are protected by steel plates.
The right wing is fixed and small compared to the civilian version, like the mud guard who is also reduced and pointed forward.
On each side of the deck, 2 lateral stands firmly attached, each could unfold independently of the other (up).
The underside of the hull is reinforced with 2 strips of rubber-covered steel.
A sturdy luggage rack foldable is attached to the front of the deck reinforcing bar by 4 bolts.
But according testimonies drivers were more often standing beside train to push it above that.


Tecnical Data
cylindrée 145.06 cm3
Gearbox 3
Spee maxi. 66 km/h
électricité 6 volts courant alternatif par volant magnétique réservoir

 

 

 

 

 





 

   


Copyright © 2003-2024 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:7147597
Nb de visiteurs aujourd'hui:1512
Nb de connectés:62