Zimmerit









Le Zimmerit

English Translation

Mon étude se base sur le rapport du Major J.W Thompson et DE Mr C.E.Hollis publiée en juillet 1945.
Primitivement classifié il est actuellement déclassé et accessible à tous sous la référence anglaise »Zimmerit » Anti-magnetic plaster for AFS's Bien qu’incomplet sur plusieurs points il reste à ce jour la référence. Suite à la défaite allemande et un peu comme cela se passe en Irak actuellement des inspections ont été faites sur tous les sites de production industrielle allemands pour pouvoir déterminer de manière complète l’état d ‘avancement des travaux des vaincus.
Le 14/08/1945 une inspection à l ‘usine Henschel Werke de Kassel conduit les inspecteurs sur la piste du Zimmerit qui était déjà connu (ceci depuis 1944. Le directeur de l’usine déclara aux enquêteurs que le produit arrivait en barils directement de l’usine Chemische Werke Zimmerit de Berlin. Au début la production arrivait directement de cette usine mais par la suite, face à la demande croissante des unités et le danger aérien la production fut éclatée en plusieurs sites. Le produit se présentait comme une pâte sentant l’acétone. Il pouvait être travaillé facilement par tout type de soldat.
Rien n’était ajouté à celui ci.Le produit pouvait s’appliquer sur tout genre de blindage sans aucune préparation (hormis les couches d’antirouille réglementaire)à l’aide d’une truelle en 2 fois.La première couche devait avoir 5 mm d’épaisseur et ouvragée en forme de carré avec le plat de la truelle. Apres un séchage de 24 h la seconde couche de 5 mm elle aussi était appliquée et l ‘adhérence se faisait de façon parfaite grâce aux motifs gravés de la première couche. Cette seconde couche était « séchée » avec un chalumeau en une heure sans aucune difficulté supplémentaire.
Si ce type de séchage n’était pas effectué, il fallait compter sur un temps de séchage de 8 jours. Ainsi les légendes racontant que le zimmerit pouvait être passé par les troupes sur le front prennent un sérieux bémol. Le zimmerit était donc placé directement en usine ou du moins dans des ateliers de campagne lourds assez loin du front La fin de l application du zimmerit tient en plusieurs faits
L apparition de la charge creuse et d autres armes anti chars plus perfectionnées et Les bombardements alliés: En juillet 1945 100 tonnes de zimmerit se trouvaient stockés encore à l’usine de Kassel. Suite à cette visite les inspecteurs se transportèrent dans diverses usines pour trouver la composition exacte du zimmerit.
La composition exacte du produit est toujours un secret actuellement
On pense que le produit est composé de 34 % de minerai de Spath 4 % de silice 17 % de pigment 9 % de fibre de bois 36% de laque dont 1/6° de résine diluée à l’alcool. (sources
CDEB de Saumur) Le produit était passé selon les humeurs de l’ouvrier et ses talents artistiques Divers motifs existent des rayures horizontales à celles verticales voire un mélange des deux Des motifs en forme de gaufre Parfois aussi le zimmerit pouvait se décoller par plaques et le blindage réapparaissait La peinture était alors appliquée dessus
Le zimmerit n'était en principe passé que sur les chars Je n ai pas encore ‘ l’ explication. Si vous l avez je suis preneur

 

                        The  ZIMMERIT

                                 

                                                                                                    

 

My  study  is  based  on   a  report   from   Major  J. W.  THOMPSON   and   Mr C.E. HOLLIS published on july 1945.
Originally classified, at the present time it is declassified and accessible to everyone under the british reference “Zimmerit” anti-magnetic plaster for AFS's.   Althought it is incomplete on several points,  it remains at present the reference.  Following the german defeat ( and  a little beat same as it happens today in Iraq )  inspections have been done  in  all the german  industrial production  sites  in order to  determinate  completely  the  vanquished nation progress report.
On 14/08/1945 an inspection in  Henschel Werke plant of KASSEL  put  the  inspectors on  the track  of  the Zimmerit  which  was already known  since  1944.   The  plant  manager  replied  to  the  investigators  that  the product  was coming  in barrels  directly  from  the  Chemische Werke Zimmerit plant of  BERLIN.  At the beginning  the product  was coming directly from this plant, but  later on,  because of the units requests increase  and because of the air raids,  the  product  was  split into  several sites.  The  product  appeared  like  an acetone  smelling  pastry.   It  could  be  easily  worked  by  all  kinds of  soldier.
Nothing had to be added to it.  The product could  be  applied upon  all  kinds  of armour without being prepared (except the regulation rust preventing coats) with a trowel, twice. The first coat should be 5 mm thick  and  should be worked with the trowel flat  by square forming.  After a 24 hours drying time the second coat, also 5 mm  thick,  was applied,  and the adherence  was made perfectly thanks to the first coat engraved patterns.  This second coat was “dried” with  a  blowlamp within one hour  and without any additional difficulty. 
When this kind of drying was not done, the drying time lasted 8 days.  That’s how the legends  telling that Zimmerit could be applied  by the troops  in the front  toned down  seriously. So Zimmerit was applied directly in plant  or  at least  in  heavy campain workshops far  from  the front. 
The end of  Zimmerit  application is due to  several factors : emergence  of  hollow charge  and  other more improved antitank weapons,  and also allied bombardments.  On july 1945, a visit has found 100 tons of Zimmerit still  stored  in  KASSEL  plant.  
Following  this  visit,   the  inspectors  went  in different plants  in order to discover  the Zimmerit  exact component.  The  exact component of this product is still a secret  by the time being. 
One thinks that the product  is composed with  34 % of Spath ore,  4 % of  silica,  17 % of  pigment, 9 %  of  wood fiber,  36 %  of  lacquer  of  which  1/6  of  alcohol  diluted  resin. (Sources
: Saumur C.D.E.B.) The product was applied according to the worker’s disposition and to his artistic talents. It exists several patterns  from horizontal to vertical  stripes,  even  a  mix  between  both of them,  or  patterns  with  waffles shape.  Sometimes also  it happened  that  the  Zimmerit  came unstuck by plates so  that  the  armour  reappeared.   The  paint  was   in  that   case  applied  upon.
Zimmerit was  in principle  applied  only  upon tanks.  I don’t know why.  If you know, please tell me.

   


Copyright © 2003-2018 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3839209
Nb de visiteurs aujourd'hui:147
Nb de connectés:23