Automoteur 4.7 inch GMC M1922 Mark X









Automoteur 4.7 inch GMC M1922 Mark X
English Translation
Merci au Shadock pour les photographies


Historique Voir ICI
History Click HERE

 

L'augmentation de la taille et du poids des pièces d'artillerie au cours de la Première Guerre mondiale, ont un impact sur la traction hippique qui a de plus en plus de mal a tracter les pièces d artillerie
À la fin de la première guerre mondiale, les États-Unis L'armée a convoqué deux commissions pour examiner l'expérience acquise et faire des recommandations à l'intention le développement futur de la branche d'artillerie.
L'un des conseils, présidé par le major. Général. Andrew Hero s'est réuni en France pour recevoir des contributions des contingents en service. Le rapport conclut que l'âge du transport de chevaux est revolu et qu'il faut choisir pour le transport mécanisé pour les pièces d'artillerie
L'autre commission présidée par le Maj. Général. William Westervelt travaillr sur les calibres d'artillerie, des types de les munitions et le transport les mieux adaptés aux États-Unis.
Aussi pour  l US Army  la recommandation du Westervelt Board sur la mécanisation de l'artillerie de campagne va conduire  à diverses expériences de montage de pièces d'artillerie sur des tracteurs automobiles existants.
Le tracteur  à moteur de canon de 4,7 pouces, modèle 1922, était l'un de ces premiers efforts.
Cela donnera naissance au système d'arme Gun Motor Carriage de 4,7 pouces, modèle 1921E.
Il faut savoir que son prédécesseur était conçu pour la traction hippique,donc sa conception a été limitée en poids.
Pour cette version le nouveau canon de 4,7 pouces a été conçu pour la traction mécanique donc cela permettait d'avoir un tube plus long et donc une portée plus longue.
Les premiers efforts déployés par Holt et le Département de l'Ordnance se sont révélés plus importants que souhaité, c'est pourquoi la décision a été prise de réduire la taille autant que possible.
Le développement des canons automoteurs pour le Département de l'Ordance s'est poursuivi après la fin de la guerre en mettant l'accent sur des canons beaucoup plus léger, et des véhicules plus petits.
Holt a conçu un canon automoteur armé de 75 mm, le Mark VII,
Le tracteur et, bien que modestement réussi, a été considéré comme trop lourd  Holt a ensuite produit ensuite un canon calibre  75 Mark VI, conçu à ab nihilo
Christie a également présenté un canon automoteur similaire pouvant t fonctionner. sur les roues ou les chenilles ainsi qu'un véhicule roue/piste de montage du canon antiaérien de 4,7 pouces.
Le GMCChristie de 155 mm a été recommandé par le Département de l'ordonnance spour poursuivre des essais approfondis
Holt a produit une paire de canons plus légers et plus petis l Hotwizer 8 pouces (Mark IX)  155 mm.et le canon  M1920 de 4,7 pouces MarK X .
Cette conception a été réalisée à Rock Island Arsenal sur un c
hâssis Holt utilisant un moteur Sterling 4 cylindres développant 150 chevaux.
La transmission a trois vitesses avant et une arrière et a une vitesse maximale de 30 km/h
La direction s'effectue au moyen d'un embrayage de direction et d'un frein pour chaque entraînement sur chenilles.
Le développement a abouti au Gun M1922E de 4,7 pouces sur le tracteur M1912E
Au début de 1923, le Field Artillery Board a mené un « essai » comparant les canons Holt Mark VI et Christie 75mm. Ces deux véhicules étaient très usés à cette époque,Aussi  le resultat tombe  Les canons automoteurs sont très peu fiables et incapables de satisfaire aux exigences de l'artillerie. Mais il faut avoir aussi l'aspect financier  et suite au manque de financement, la conception n'a jamais atteint la production

Caractéristiques
Calibre : 4,7 po (119 mm)
Poids : 11 030 kg
Portée :19 kms
Poids obus 20 kg
Vitesse initiale V° 569 m/sec
 Site 0 à + 45 degrés
Azimu 30 °degrés

 
   


Copyright © 2003-2024 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:7234474
Nb de visiteurs aujourd'hui:1089
Nb de connectés:53