Henschel Hs 117 Schmetterling









Henschel Hs 117 Schmetterling (papillon)
English Translation


Le Henschel Hs 117 Schmetterling) est un missile Sol Air développé au cours de la 2e Guerre Mondiale. Il exista même une version Air Air
Le Henschel Hs 117 Schmetterling a été développée par l’équipe du professeur Herbert Wagner en 1941 en tant que Hs 297 et il fut dans un premier temps rejeté, parce qu'il n'y a pas besoin de plus d'armes anti-aériennes.
Il a été réactivé le 25 Septembre 1942 suite à la campagne de bombardement massif de l'Allemagne lorsque Goering autorisé le développement de quatre types de missiles sol-air: des roquettes non guidées (Taifun), de Missiles guidés (Enzian); par optique (Rheintochter et Schmetterling) et par radar (Wasserfall). Tous ces programmes sont de la plus haute importance et le Schmetterling recevoir une nouvelle appellation Hs 117
Il s'agit d'un missile radiocommandé sa charge militaire expose suite à la réception d’un signal radio codé

Internet


Afin d'accélérer la production, la première série sont également équipées de détonateurs de proximité. Mais cette série ne peut être utilisée que de jour et par temps clair elle est donc d’une action limitée
Ce missile a été spécialement conçu pour l'attaque directe de l'aéronef, à basse et moyenne altitude Et en vue de réduire le temps de fabrication le missile a été monté sur un affut Flaklafette de 37 mm 2 fusées d’appoint sont même montées sur le missile L'orientation générale de cuisson L’ensemble pèse 3300 kg.

BMW 109-558


Le missile a été équipé d'abord d’un moteur BMW 109-558 moteur à propergol liquide, mais il reçoit par la suite un Walther HWK 1090-729. Ce dernier consomme de l'acide nitrique et du pétrole lampant, plus de d'alcool pour une première impulsion.
Deux méthodes de régulation de poussée ont été testés afin d’optimiser l’engin
La première utilisée doit mesurer la vitesse des gaz et le débit de carburant vers le moteur.
La seconde utilise une à deux phases de poussée de programme afin d’améliorer la vitesse de croisière et maintenir constante la poussée du moteur
Pour augmenter la poussée deux roquettes Schmading 109-553 à poudre sont ajoutées
Pour diriger l’engin vers la cible l'opérateur radio utilisée une visée télescopique et un joystick afin de guider le missile et vers la fin de 1944, des radars au sol permettent au système de guidage d’être actif par tout temps et de nuit
59 tirs expérimentaux, ont lieu dont 34 entre la fin de Mai et Novembre 1944 23 Hs 117 missiles ont été testés avec succès après un vol contrôlé à l’altitude de 11000 m s.
Le prototype No.28 équipé du nouveau moteur BMW 109-558 est teste avec succès Ce moteur a été conçu par le groupe BMW compartiment moteur de fusée à Berlin-Spandau, sous la direction de Helmut Von Zborowski, il utilise les 109 -558 de l’acide nitrique concentré utilisé comme comburant et un mélange d'hydrocarbures composites appelé Tonka en tant que combustible. Sa poussée initiale de 375 kg tombe à 60 kg au cours des dernières 24 secondes de la mise à feu suite de la baisse de pressions dans les réservoirs du missile car les réservoirs de gaz sont sous pression. La poussée du moteur peut être réglé afin d’éviter au HS 117 de voler trop vite sous peine d’en prendre le contrôle par des freins sur la tête des buses actionnés mécaniquement Les engrenages sont actionnés par un servomoteur électrique régulé par un Machmètre.
Par la suite le nom de V-3 pour cette arme a été rejeté par la Commission, sous la direction du SS-Ober Gruppenführer Kammler parce que le nom de V-3 a été réservé à l'arme basée à Mimoyecques (France) et le développement du Hs 117 en raison de l'absence de financement stagne.
En Janvier 1945, M. Wagner, de proposer un modèle amélioré, la SII projet, beaucoup plus rapide et produit en deux versions les SIIB et de la SIIA.
Il a prévu une production de masse, fluctuant entre 150 unités en Mars 1945 et 3000 en Novembre de la même année.
Mais le 6 Janvier 1945 SS-Ober Gruppenführer Kammler annule le projet

Internet Internet


Aucun Schmetterling n’aurait été livré aux Flakeinheiten, mais un document allemand de Janvier 1945 parle de batterie à l'essai pour un déploiement de Février 1945
Versions
Le Hs 117H est la version Air Air , conçu pour être lancé à partir d'un avion ( Do 217 Ju 388 ou 188 ) Le Hs 117H a été conçu pour attaquer un avion ennemi à 5 km de distance lancement.

Hs 117 H Internet


L’ URSS a utilisé le Hs-117 pour essais après la 2e Guerre sous le nom de R-105, afin de mettre au point un système de défense aérienne
Caractéristiques
Missile surface-air et Air Air
Longueur: 4,2 m
Diamètre: 350 mm
Envergure: 2 m
Poids au lancement 420 kg (sans les fusées d’appoint, qui pesaient 170 kg
Motorisation
Propergols: SV-Stoff (acide nitrique) Tonka
les fusées de lancement: 2 x109-553 boosters à carburant solide, ce qui donne un total 1750kgf poussée de 4 s
Fusée principale à combustible liquide BMW 109-558
moteur-fusée en 375 kgf de 33 s, suivie de 588 N (60 kgf) pour 24 s
Vitesse: 183 m / s ( ??t)
Portée: 32 km
Altitude: 10,7 km
Explosif: 25 kg d'explosifs
Système de guidage: guidage visuel, et radio

 

 


Henschel Hs 117 Schmetterling (butterfly)


The Henschel Hs 117 Schmetterling) was a German Surface to air missile project developed during WW 2. There was also an air-to-air version.
The ain project , was developed by Prof. Herbert Wagner team in 1941 as 297 Hs
Initially rejected, because there was no need for more anti-aircraft weaponry.
He was re-activated in September 25th 1942follow the large-scale bombing of Germany when Goering authorised development of four types of surface to air missiles: unguided rockets (Taifun), target-seeking guided rockets (Enzian); operator optically-guidedockets (Rheintochter and Schmetterling); and radar-guided rockets (Wasserfall). This programs receive all the highest priority Schmetterling receive a new designation Hs 117
It was a radio remote bottle rocket with a war head, who receive a coded radio signal to explode

Internet


In order to accelerate the production, the first series are also equipped with proximity fuses. But with this serie the use was therefore to daily use with good visibility and he has a limited action
It was specifically designed for direct attack to aircraft, in the low and medium altitude In order to reduce the reaction the rocket was put on a 37 mm Flaklafette and he receive two solid accelerator rockets. The overall thrust firing reached 3,300 kilograms.
The missile was equipped at first with a BMW 109-558 liquid propellant engine, but later switched to a Walther HWK 1090-729. The latter burned nitric acid and kerosene, augmented with alcohol for initial boost. Two thrust regulation methods were tested to maximise range. The first used measured velocity to throttle the fuel flow to the engine. The second used a two-phase thrust program - boost and cruise - regulated to maintain constant velocity. Thrust of the engine was actually less at boost since the core vehicle was augmented by two Schmading 109-553 powder rockets
For target tracking he use radio measurement and operator used a telescopic sight and a joystick to guide the missile and In late 1944, ground based radar units were added to the system to make all-weather and night
59 experimental firings, of which 34 failed were tested but Between End of May and November 1944 23 Hs 117 missiles were successfully tested in controlled flight altitudes of 11,000 m.

BMW 109-558


The weapon reach with the prototype No.28 equipped with the new BMW engine 109-558 the first successful launch of self-propelled This engine designed by the BMW rocket engine group at Berlin-Spandau, under the direction of Helmut von Zborowski, the 109-558 used concentrated nitric as an oxidizer and a composite hydrocarbon mixture codenamed “Tonka” as fuel. Its initial thrust of 375 kilograms (825 pounds) fell to 60 kilograms (130 pounds) in the last 24 seconds of burning as a result of falling pressures in the missile’s gas-pressurized tanks. The engine’s thrust could be regulated to prevent the Hs 117 from exceeding the velocity at which it was stable. Gears on the head nozzle were mechanically linked to two flat sliding valves. The gears were actuated by an electromotor regulated by a Mach meter.
But the name "V-3" used, was rejected by the Commission under the leadership of SS-Ober Gruppenführer Kammler because the name V-3 was reserved to the weapon stationed in Mimoyecques , so that the development of the Hs 117 due to lack of funding has been set.
In January 1945, Dr. Wagner, propose an improved model, the SII project, much faster and produced in two sizes, variant SIIb and SIIA.
He planned for a mass production, fluctuating between 150 units in March 1945 and 3,000 in November the same year.
But on January 6th 1945 SS-Ober Gruppenführer Kammler cancelled the project

Internet Internet


No single "Butterfly" at regular Flakeinheiten were delivered but a German document of January 1945 that a operational battery was on trial for a deployment for February 1945
Versions

Hs  117 H internet


The Hs 117H was an air-launched variant, designed to be launched from a aircraft (Do 217 Ju 188 or Ju 388 aircraft. The Hs 117H was designed to attack an enemy aircraft up to 5 km above the launching aircraft.
USSR used Hs-117 in post war tests as the R-105, in order to develop an air-defence system
Tecnical data
surface-to-air missile and Air Air Missile
Length: 4.2 m
Diameter: 350 mm
Wing Span: 2 m
Launch Weight: 420 kg (presumably excluding boosters, which weighed a total of 170 kg
Power Plant:
Propellants: SV-Stoff (nitric acid ) Tonka
booster rockets: 2 x109-553 solid-fuel boosters, giving total 1750kgf thrust for 4 s
main rocket: liquid fuel BMW 109-558 rocket motor giving 375 kgf for 33 s, followed by 588 N (60 kgf) for 24 s
Speed: 183 m/s (not sure about this)
Range: 32 km
Altitude: 10.7 km
Warhead: 25 kg explosive
Guidance system: visual guidance, radio controls

 

 

 


 

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4279019
Nb de visiteurs aujourd'hui:671
Nb de connectés:31