PIAT









Le PIAT.
English Translation

Si 1917 les Allemands n'ont pas cru à l'arme blindée ils doivent rapidement déchanter et concevoir rapidement une arme anti-char capable d'arrêter ces monstres d'acier. Certes les canons de campagne en tir direct ont prélevé un lourd tribut sur cette nouvelle race de véhicules.
 Toutefois il apparaît rapidement qu'il fallait un équipement léger pouvant être déployé rapidement en première ligne pour être efficace. Ainsi apparu du côté allemand le Mauser Mdle 18 de 13 mm.(bientot sur maquetland) C'était un gros fusil antichar suffisamment puissant pour percer le blindage de chars ennemis. De leur côté les Britanniques ont mi au point dans l'entre-deux-guerres un fusil antichar Boys d'un calibre légèrement supérieur car il atteignait 13,96 mm. Les Russes leur coté firent la même chose. Toutefois l'arme idéale restait à inventer.
 Les futurs belligérants mettent au point des canons anti-char léger comme le 37 mm allemand,(bientot http://www.maquetland.com) le
25 mm français, et le 2 inch anglais,  Mais le problème demeure avec comment arrêter rapidement sur la ligne de front les chars ennemis. Le fusil antichar étant arrivé au maximum de son évolution, il fallut chercher autre chose. Il fallait donc aller abandonner le système des balles pour s'orienter vers un système de tête à charge explosive. Les Allemands y parviennent avec le Panzerschreck qui est une copie du bazooka américain M1A1 Les anglais s'orientent vers un autre système qui deviendra le PIAT.

Genèse du PIAT
Cette arme fut la première arme anti-char basé sur un projectile H. E. A. T. va être mis en service dans l'armée anglaise elle était beaucoup plus facile d'utilisation dans des espaces clos que le bazooka américain ou le panzer choix et allemand étant donné que le projectile ne dégagé par une flamme abondante à l'arrière
Cette arme dont l’étude débuta en 1941 fut livrée aux unités en 1943 pour le débarquement en Sicile et elle est le résultat des travaux faits sur 2 genres d’armes développées séparément par deux ingénieurs anglais Wallis et Jeffrey. Mais cette arme, n'a pas été conçue ab nihilo en effet que le trouve ses origines dans une arme développée avant la guerre qui était connue sous le nom de Blacker Bombard. Cette arme était une arme antichar bon marché qui fut utilisée surtout par le British home Guard. Sa désignation officielle était la suivante 29 mm Spigot Mortar. Cette arme est une arme comme le seuls les Anglais peuvent la faire en effet ce mortier plus qu'il faut l'appeler ainsi envoyé une charge creuse de cinq kilos grâce à un système de ressort. Le système de pression été mise en oeuvre grâce à un liquide qui se trouvait dans un baril à l'arrière son pouvoir de plus de 150 kilos ne le destinait pas à l'utilisation en première ligne il a servi de base l'élaboration du Piat




emplacement d'un système  29mm Spigot Mortar

Cette arme était assez simple et son fonctionnement peut être résumé ainsi
C'est une grenade qui est lancée par un tube au moyen d'un ressort. En effet l'arme se compose de tube d’une longueur de 65 cm de long et d'un diamètre de 96 mm. À l'arrière du tube se trouve une crosse en forme de T. recouverte d’une grosse toile pour amortir le recul. Un système de visée se trouve positionné au 2 /3 arrière de l’arme, le système de tir se trouve quand à lui  au centre .A l’avant se trouve une béquille. Les organes de visée sont mobiles et peuvent être abaissés  ils prennent alors place dans un emplacement prévu à cet effet. La poignée avec la détente se trouve au centre. Elle est large. Comme le PIAT a été une arme créée dans l'urgence dont la fabrication n'était pas soignée. Elle était faite de tôles soudée et rivetée avec des matériaux de qualité laissant parfois à désirer.

Le corps de l’arme est occupé par un gros ressort qui est disposé au centre du cylindre en acier .Lorsque l'arme n'était pas chargée le ressort était détendu. Cette arme était difficile à mettre en oeuvre c’est pour cela qu’elle n'avait pas bonne réputation dans l'armée anglaise bien que soit très efficace.
En effet l'armement et le tir étaient assez compliqués comme je vais vous le démontrer
Armement du PIAT.


Rechargement piat (source Internet )

Il fallait pour armer l'arme tenir celle-ci verticalement  le tube au bleu entre les genoux le tube et la crosse coincée entre les deux pieds ou alors allongé Il fallait saisir le tube le faire pivoter dans le sens inverse d'une aiguille d'une montre et ensuite l’armer en comprimant le ressort . Cela nécessitait une force de traction de 90 kilos .Le PIAT était alors armé et pouvait donc recevoir sa munition Celle-ci avait un calibre de 89 mm était longue de 39 cm elle était à charge creuse HEAT high-explosive anti-tank (effet Monro).Le projectile possédait une queue avec quatre ailettes serties dans un cercle Comme pour les mortiers ce projectile avait besoin d’une charge propulsive pour être tirée. Pour le PIAT celle-ci était  fixée dans la queue.
Tir du PIAT
Pour que l’arme  puisse servir il fallait que le chargeur enlève une cartouche en plastique qui se trouvait dans la queue de la munition et la remplace par une cartouche réelle. Ensuite la munition était délicatement déposée dans l'arme car elle était très susceptible et pouvait exposer si elle était malmenée
Le tireur prend la visée en tenant le tube ave la main gauche posée sur la toile ,la main droite tenant la  poignée revolverLa détente ne pouvait être actionnée qu’avec quatre doigts
Le recul au départ du coup permettait au ressort de revenir par l'arrière et de réarmer l'engin. Avec un tireur confirmé le système de réarmement était efficace mais avec un tireur novice il en avait autrement car l'arme bondissait dans un premier temps vers l'avant pour revenir ensuite vers l'arrière. Si l'arme n'était pas maîtrisée le tireur devait refaire toute la procédure de rechargement expliquée plus haut,ce qui n'était impassable en combat antichar
De plus il y avait un problème de retour de flammes. Lors de l'impact sur le blindage la munition avait la fâcheuse habitude  de propulser vers l'arrière la douille de la cartouche qui revenait pratiquement avec une précision diabolique vers le PIAT
Comme vous pouvez vous en rendre compte cette arme était une arme assez capricieuse et susceptible mais avec cette arme le fantassin pouvait se battre d'égal à égal avec le char.
 La portée maximale du PIAT était de 150 mètres mais il était conseillé de tirer entre 20 et 30 mètres
Cette armée pouvait être aussi utilisée contre des immeubles en faisant pivoter la crosse elle devenait un espèce de mini mortier La hausse était prévue pour cela La portée étant alors de 320 mètres.
 Malgré tous ses défauts le PIAT est resté en service jusqu'à 1951
Il existait aussi pour cette arme une munition d'exercice qui était en fonte couleur noir fonte avec inscription DRILL .
Le PIAT au Combat
l'utilisation du PIAT en 1943 en Sicile, ne laissa pas de bons souvenirs. En effet l'arme n'a pas été fiable à 100 % aussi de rapide modification ont été entreprise sur celle-ci ce qui fait que lorsque les alliés ont débarqué en Italie continentale la nouvelle version du PIAT était disponible. Il a été largement utilisé lors du débarquement en Normandie notamment lors d'une action à coter de Benouville, action durant laquelle il bloqua l'ennemi et réussi à le détruire. D'autres actions sont signalées notamment à Arnhem lors de l'opération Market Garden cette action a entraîné la destruction de chars Tigre. Le Piat resta en dotation dans l'armée britannique au niveau du peloton antichar jusqu'en 1950 dates à laquelle il a été remplacé par l'US Amy M20 Super bazooka connus dans l'armée britannique sous le terme de Launcher Rocket 3,5 inch UK, ensuite il a été lui-même remplacé par le Carl Gustav suédois

 

  1942 1943 1944 1945
Systèmes produits 8100 9821 8800 0
Munitions 160000 2722000 3843000 945000


Il est à noter que le PIAT a eu un dérivé naval avec le Hedgehog qui lance des charges de profondeur contre les sous-marins

 



Hedgehog (source Internet )

 

 Caractéristiques
Fabriquant : ICI Ltd.
Calibre 89mm
Longueur 99 cm
Poids 14.4 kg
Poids projectile 1.35 kg
V°137 m/s
Portée max 100 m combat AC
                  320 m combat urbain
Pouvoir pénétration 10 cm acier
Cadence de tir 2 coups/minutes
Type de munitions
 HEAT; Infantry Projector, AT, Mk 3/L
Couleur des munitions marron Khaki avec un filet rouge sur la partie avant du corps de la munition ensuite nous trouvons diverses bandes de couleurs jaune verte ou bleue. Sur la Bande bleue peut se trouver inscrit "TNT3"  en noir.


Tête PIAT (source Internet )
 
 
 
Merci à Jean marie Brams pour le prêt des certaines photos de cet article

Autre Photoscope (Other Walk Around )
1

 
 
The PIAT.
 

.



.

If in 1917 the Germans did not believe Armour they must quickly chane one’s tune and developed in urgence an anti-tank weapons to stop these monsters of steel. Although the campaign guns in a direct hit can put KO this new breed of vehicles.
But it quickly becomes clear that he needed a light equipment can be deployed in the front line to be effective. Thus appear in German side, the Mauser Mdle 18 to 13 mm.
It was a big anti-tank rifle powerful enough to pierce the armour of tanks enemies. Meanwhile the British mid developed in the inter-war Boys antitank gun with a calibre slightly higher because it was 13.96 mm. The Russians did their part the same thing. But the ideal weapon still to be invented.
Future belligerents develop anti-tank guns as slight German 37 mm, (http://www.maquetland.com) french 25 mm,  and the 2 inch English (http://www.maquetland.com) But the problem remains how to stop quickly on the frontline tanks enemies. The antitank gun having reached the maximum of its evolution, it was necessary to look for something else. It was therefore going to abandon the system of bullets to move towards a system of face-to-explosive charge. The Germans come up with the Panzerschreck which is a copy of American M1A1 bazooka The English are moving toward a different system, which will become the PIAT.
Genesis of PIAT
This weapon was the first anti-tank weapon based on a projectile HEAT. in service in the British Army it was much easier to use in confined spaces that the bazooka or the American and German panzer choice given that the projectile would be removed by a flame abundant in the back
This weapon whose study began in 1941 was delivered to units in 1943 to the landing in Sicily and it is the result of work done on 2 kinds of weapons developed separately by two engineers Wallis and Jeffrey English. But this weapon, was not designed from scratch as indeed has its origins in a weapon developed before the war, which was known as Blacker Bombard. This weapon was a cheap antitank weapon that was used primarily by the British Home Guard. His name was as follows 29 mm Mortar Spigot. This weapon is a weapon as the only English may indeed make this more mortar need to call and sent a shaped charge of five kilograms thanks to a system of jurisdiction. The pressure system was implemented through a liquid that was in a barrel at the back of his power over 150 kilos does not destined for use in the front line he has served as the basis of the development Piat

 
Location of a 29mm Mortar Spigot(internet )


This weapon was fairly simple and its operation can be summarized
This is a grenade was launched by a tube through a spring. Indeed weapon consists of tube with a length of 65 cm in length and a diameter of 96 mm. At the rear of the tube is a stick-shaped T. Covered with a canvas to cushion the recoil. A system of sight is positioned 2 / 3 rear of the weapon, the system is firing at him when the center. A forward is a crutch. The bodies of sight are mobile and can be lowered when they take place in an area set aside for that purpose. The handle with the trigger is in the center. It is wide. As PIAT was a weapon created in a hurry whose manufacture was not treated. It was made of sheet metal and welded riveted with quality materials leaving something to be desired.

The body of the weapon is occupied by a large spring which was prepared at the center of the steel cylinder. When the weapon was not loaded spring was relaxed. This weapon was difficult to implement that is why she did not have good reputations in the British army that is very effective.
Indeed arming and firing were quite complicated as I will show you
Arm PIAT.
Reloading piat (Internet source)


It was necessary to arm the weapon hold it vertically in the tube between his knees blue tube and the stick wedged between the two feet or so lying should seize the tube rotate in the opposite direction of a needle ' a watch and then the arm by compressing the spring. This required a tensile strength of 90 kilos. PIAT was armed and could therefore receive its ammunition, which had a calibre of 89 mm was 39 cm long, it was shaped charge HEAT high-explosive anti-tank (effect Monro ). projectile had a tail with four fins crimped in a circle like this mortars projectile needed a propellant charge to be towed. For the PIAT it was set in the queue.
Shooting of PIAT
For that the weapon could be used should the loader take off the plastic cartridge that was in the tail of the munition and replaces it with a real cartridge. Then the munition was gently placed in the gun because it was very likely and could explod whether it was misused
The sniper takes the laid taking the tube having his left hand resting on the canvas, his right hand holding the handle revolver
The trigger could be operated with four fingers
The recoil at the start of the shot allowed the resort to return through the back and reset the machine. With a confirmed snipper the rearmament was effective but with a novice snipper he had otherwise because the weapon skip as a first step to the front and then back to the rear. If the weapon was not mastered the shooter was to remake the whole process of reloading explained earlier, which was impassable in combat antitank
In addition there was a problem back flames. Upon impact on shielding the ammunition had the annoying habit of propelling aft tube of the cartridge which came close with incredible accuracy to the PIAT
As you reflect this weapon was a weapon capricious and touchy weapon, but soldiers could fight on equal terms with the tank.
The maximum range of PIAT was 150 metres but he was advised to draw between 20 and 30 metres
The weapon could also be used against buildings in swinging the stick she became a sort of mini mortar The increase was planned for this being the scope of 320 meters.
Despite all its shortcomings the PIAT remained in the service until 1951
There were also the gun ammunition exercise was black cast iron with registration DRILL.
The PIAT at War
PIAT was used in 1943 in Sicily, do not let good memories. Indeed, the weapon was not 100% reliable rapid change also were firm on it so that when the allies landed in Italy mainland the new version of PIAT was available. It was widely used in the Normandy in a particular action with a quotation from Benouville, action during which he blocked an destroyed the enemy . Other actions were reported including Arnhem during Operation Market Garden this action has resulted in the destruction of Tiger tanks.
Piat remained in the British Army at the antitank platoon dates until 1950 when it was replaced by the US Amy M20 Super bazooka known in the British army under the term Rocket Launcher 3.5 inch UK, then he was himself replaced by the Carl Gustav Swedish
  1942 1943 1944 1945
Weapons Systems 8100 98215 8800 0
Munitions 160000 2722000 3843000 945000

It should be noted that the PIAT had a naval drifted with the Hedgehog that launches depth charges against submarines
Hedgehog (Internet source)


Specifications
Manufacturer: ICI Ltd.
89mm Calibre
Length 99 cm
Weighing 14.4 kg
Weighing 1.35 kg projectile
V ° 137 m / s
Max 100 m struggle AC
320 m urban warfare
Power penetration 10 cm steel
Cadence firing shots 2 / minutes
Type Ammunition
HEAT; Infantry Projector, AT, Mk 3 / L
Color ammunition Khaki brown with a red thread on the front of the body of the ammunition then we find various bands yellow green or blue. On the Blue Band can be found inscribed "TNT3" black
Warhead PIAT(Internet )

 

 

   


Copyright © 2003-2020 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4641171
Nb de visiteurs aujourd'hui:600
Nb de connectés:38