PzTrWg16 Train Blindé (Varsovie)









PzTrWg16 Train Blindé (Varsovie)
English translation


 

PzTrWg16 train blindé,
Du point de vue actuel Les trains blindés semblent être un anachronisme complet.
Aujourd'hui ils sont inutiles sur le champ de bataille. Parce que ces colosses d'acier puissants seraient facile à immobiliser, avec une simple traverse posée au milieu des rails .
Mais au cours de 1ère et 2ème GM, ils ont joué un rôle important Par exemple, dans les années 20, la Pologne avait près d'une centaine de ces trains, utilisé par la Pologne Ces trains blindés ont été aussi utilisés par les Russes et les Allemands pendant la Seconde Guerre
Mais pourquoi ces trains ont joué un rôle important dans l'Histoire à un moment donné ?
Il est important de savoir que les chemins de fer ont joué un rôle très important dans le domaine militaire et ceci depuis la Guerre de Sécession En effet en le comparant à d'autres moyens de transport de transports c’est un moyen qui possède un grand réseau et qui est donc idéal pour transporter de grandes quantités de marchandises et des hommes .
Une des principales tâches assignées aux trains blindés étaient les patrouilles sur des itinéraires ferroviaires , afin d’en assurer la sécurité , mais ils ont également pris part à de nombreuses batailles, en soutenant leurs propres troupes dans les opérations militaires
la disposition et la composition du train blindé armé a été très bien pensée dès le début.
Pour renforcer la sécurité du train en tout début de rame on trouvait une wagon plat qui, était généralement, armée que d’une mitrailleuse renforcée de sacs de sable. Puis on trouve un wagon d'artillerie. Ensuite selon les besoins d'un wagon servant de casernement . Au milieu de la rame on trouve la motrice à vapeur qui est la partie du train la plus protégée
L'autre extrémité de la rame est composée de façon similaire que l’avant L'équipage du train se composait d'au moins 40 soldats
Aujourd'hui, les trains blindés ne circulent plus
Le train blindé du présent Photoscope est conservé à Varsovie au Musée Chabówka et il est le seul bien conservé en Europe
Il est en parfait état de marche et pourrait reprendre du service immédiatement
Le train est mu par un motrice diesel blindée renforcé par des wagons d'artillerie,
Il a été connu sous le nom de 16e Panzertriebwagen et il pesait 170 tonnes. Avec un blindage de 10 cm, il peut se déplacer à une vitesse de 60 km/h Il était armé de canons et des armes anti chars.
Mais l'histoire de ce train blindé est compliquée
Le premier train blindé a été baptisé Premier Maréchal nommé en l'honneur du maréchal Jozef Pilsudski.
En 1920, il fut l'un des trains les plus modernes en Pologne
Au début de la 2ème guerre mondiale en Septembre 1939, il a été affecté à l’Armée commandée par le général Anthony Szylinga à Cracovie, sous le commandement du capitaine Leon Cymborski. Il était en poste à Skawina.
Dans la matinée, du 1 Septembre 1939, il reçut l'ordre d’appuyer la defense polonaise sur la ligne de Rabka / Zywiecen en patrouillant dans sur la zone Osielec-Jordan Dans l'après-midi, Le Premier maréchal bombardent les troupes allemandes in Yordanova Spytkowice Obidowa Le 3 Septembre3, le train stationné à Jordan est attaquée par la 2e Panzer Division
Dans la soirée, la bataille voit le retrait des troupes polonaises
Pendant sa retraite le train blindé bombarde une colonne motorisée allemande, l'obligeant à battre en retraite.
Durant le mois de Septembre, le train continué à patrouiller ( Cracovie, Tarnow, Tarnobrzeg, Lublin, Kovel, ) Mais il tombe aux mains de l'Armée rouge le 22 Septembre après un bombardement par l'aviation soviétique qui obligent son équipage à l’abandonner
Il est dans les jours suivants remis en état les Soviétiques et il sert pour le NKVD
En Juin 1941, il était stationné à proximité de Ivano Frankivsk.
Après le déclenchement de l'opération Barbarossa ou il il lutte contre des trains blindés allemands.
Après plusieurs jours de combats, il est abandonné par son équipage.
Endommage le train est envoyé en Allemagne pour rénovation . Après la rénovation, il forme le train blindé Panzerzug 10 composé de deux parties indépendantes.
Le Kampfzug A (le Téméraire train blindé polonais capturé)
Le Kampfzug, B ancien Premier Maréchal.
Ainsi formé le Panzerzug 10 a été envoyé au combat sur le front de l'Est.
L'année 1943 le voit divisé en deux trains distincts.
L’ Ancien Premier Maréchal devient le Panzerzug 11
En 1944, il est affecté à la 16e Panzertriebwagen
Fin 1944, Il patrouille sur les lignes ferroviaires Czestochowa, Cracovie et Skarzysko.
Au début de 1945, après l'offensive soviétique, il défend le pont ferroviaire de Ch?ciny Nida,
Ayant besoin d’être réparé il est envoyé à Gliwice, Il sera envoyé ensuite à Wittenberg
À la fin de la guerre, il a été renvoyé sur le front de l'Est. Dans la nuit du 30 avril au 1er mai 1945, il déraille à Neu Ruppin dans la matinée mais il peut être remis sur ail et réussi à échapper aux Russes. Mais le lendemain, il tomba entre leurs mains.
Après la fin de la Guerre le 16 Panzertriebwagen revient dans l armée polonaise et est basé à Przemysl.
A la fin des années soixante il est déclassé. Par la suite il sera envoyé au Musée ferroviaire à Varsovie

 

Internet Internet

 

Osprey

 


PzTrWg16 Motorised armoured train, Warsaw



From today's point of view of armored trains seem to be a complete anachronism.
Today would have been useless on the battlefield. Because this powerful steel colossi would be easy to immobilize, if only for a spin the tracks,
But during WW1 and WW2 he have played an important roles in the history of wars.
For example, in the 20's, Poland had nearly a hundred of these trains, used by Poland russsian ean German during WW 2
What was it that these trains have played such an important role in history?
It is important to realize that things turn compared to other developing means of transport was the most developed, what more can be said that it was the only means of transportation is ideal for carrying large quantities of goods and armies.
One of the main tasks assigned to armored trains were so guard rail routes, but they also took part in many battles, supporting their own troops in operations
Layout of the entire composition of the armed armored train was very well thought out.
To strengthen the security at the beginning of the composition of mine rode a platform called. lora, which usually contained only a machine gun and sandbags. Then there was an artillery wagon.
The next, depending on the needs of a wagon or a base assault. In the middle of the composition was a steam engine which was the most protected heart of the train.
The other end of the composition was similarly equipped as the first, so this armored train was armed with both front and rear. The crew of the train consisted of at least 40 soldiers
Today armored trains virtually no longer exist.
The armored train of this Walk Around was preserved in Chabówka Museum of Warswaw and he is the only well-preserved as museum object in the whole of Europe
Is maintained inside the entire infrastructure and can therefore be re-firing
The train enters an armored motor car petrol engine is reinforced with artillery wagon, which was named the 16th Panzertriebwagen Outstanding is its weighting factor of up to 170 tons With an armour on the sides of 10 cm he can move at a speed of 60 km /
Armed with two guns and two anti-guns.
But the history of this Armoured train was epic
Thr first armourd train was the First Marshal named in honor of Marshal Jozef Pilsudski.
In 1920 it was one of the most modern train in Poland
At the outbreak of WW2 in September 1939 he was assigned to the composition of the army commanded by Gen. Krakow Anthony Szylinga under the command of Capt. Marshal. Leon Cymborski .He was stationed in Skawina.
In the morning, 1 September 1939,he received orders to force helped defend on the line from Rabka to Zywiec with mission patrolling the area Osielec-Jordan.
In the afternoon, First Marshal announced its arrival in the enemy firing from the German troops in Yordanova Spytkowice Obidowa and on the back.
In September 3 the train stationed in Jordans was under attack by German 2 Armoured Division In the evening the battle was coming to an end. Polish troops retreated.
During the retreate armored train might even shoot a German motorized column, forcing it to retreat.
In the following September, the train continued through the back of Cracow, Tarnów, Tarnobrzeg, Lublin, Kovel, against Red Army On September 22 he was bombed by Soviet aircraft. And he was abandoned by the soldiers
He was in the following days taken over and refurbished by the Russians for the NKVD
In June 1941 he was stationed in the vicinity of Ivano Frankivsk. After the outbreak of operation Barbrossa he fight against German armored trains.
After several days of fighting, was blown up by the crew.
Destroyed train took over Germany. After the renovation, they formed a strong armored train Panzerzug 10 consisting of two independent parts.
The first of these was Kampfzug A ( Polish armored train captured the Bold )
and the Kampfzug B, fomer First Marshal.
Thus formed Panzerzug 10 was sent to fight on the Eastern Front.
The year 1943 was divided into two separate trains.
Former First Marshal adopted the name Panzerzug 11th
In 1944 he enrolled in his part of the 16th Panzertriebwagen
In late 1944, Panzerzug 11th patrolled rail lines to Czestochowa, Krakow and Skarzysko.
In early 1945, after the Soviet offensive, he defended the train bridge in Ch?ciny Nida,
Requiring repair of motor wagon was sent to Gliwice, where he restored him to Wittenberg evacuated.
At the end of the war he was sent to the eastern front. On the night of 30 April to 1 May 1945, he derailed in Neu Ruppin in the morning was able to set it on the track and managed to escape the Russians. But the very next day he fell into their hands.
After WW2 the Panzertriebwagen 16 return to Polish People's Army and was stationed in Przemysl.
In the late sixties was decommissioned. After some time the station was moved in Skarzysko the Railway Museum in Warsaw.

 

 

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4373948
Nb de visiteurs aujourd'hui:1000
Nb de connectés:32