PzTrWg16 Train Blindé (Varsovie)









PzTrWg16 Train Blindé (Varsovie)
English translation

Merci à Hubert pour le texte


 

Après la campagne de France et dans l'optique future d'une campagne contre l'Union Soviétique, l'armée allemande, consciente des particularités du futur théatre d'opération, décida de s'équiper de nouveaux modèles de trains blindés. Aussi, le 13 décembre 1940, décision fut prise pour la construction des Panzerzüge SP41 et SP42. Le type SP42 devait comporter sept wagons blindés tractés par une locomotive diesel de 1260 CV capable de tracter 600 tonnes jusqu'à 50km/h. Le projet devait être finalisé pour septembre 1942 avec une production pour l'été 1943 mais ne fut jamais abouti. Les études préparatoires furent néanmoins utilisées pour le Panzertriebwagen 16. En effet, pour le prototype du Panzerzug SP42, une locomotive diesel WR550D14 (n°21304) fut équipée d'une superstructure blindée à 50mm construite par la société Berliner Maschinenbau AG de Wildau en 1942. Pour des raisons de poids excessif, la locomotive reçu deux bogies avant et arrière à quatre axes. C'est ce montage qui fut la base du Panzertriebwagen 16. Celui-ci se présente donc avec une locomotive diesel blindée au centre et deux bogies aux extrémités qui comportent l'armement.
Le Panzertriebwagen 16 fut activé le 27 janvier 1944. A l'origine, il était équipé sur les deux bogies de canons de 20mm Flakvierling 38 sans les boucliers mais cet armement fut considéré comme dérisoire pour un engin aussi puissant, aussi, il fut ensuite réarmé avec deux canons russes de 76,2mm F.K.295/1 comparables à ceux des Panzerzüge BP42.
Propulsé par un moteur de 550 CV et protégé par un blindage d'une épaisseur variant de 31 à 84mm, cet engin était le plus lourd et le plus puissant de sa catégorie. Construit en un exemplaire unique, il ne servit que sur le front de l'est. Pour sa protection antichar, il lui fut attribué à chaque extrémité, un panzerjägerwagen sur superstructure et tourelle de T34.
A l'été 1944, il fut associé au Panzerzug 11 (avec le Panzertriebwagen 18) et opéra en Ukraine. En juillet, suite à l'opération Bagration, le Panzerzug 11 brisa un encerclement russe dans la région de Rawa-Russka et participa à la défense de Lublin. Il retraita ensuite par la rivière San les 27 et 28 juillet 1944, participa à la défense de Radom par des tirs d'artillerie. D'août à Septembre 1944, il quitte le front pour être basé à Kielce et participer à la protection des voies ferrées dans la région de Cracovie, Skarzysko et Radom. Le 12 janvier 1945, il fut encerclé à nouveau, mais grâce à son équipage qui construisit une voie spéciale, il put s'échapper. De février à avril 1945, il fut subordonné au Panzerzug 65. En avril 1945, il participa à la bataille de Neuruppin. D'avril à mai 1945, il fut affecté au Panzerzug 350. Le 2 mai, il est capturé intact au sud de Neuruppin-Neustadt (Dosse) par la première armée polonaise. La Pologne le reçoit comme butin de guerre après la capitulation allemande, et il fut réutilisé par l'armée polonaise dans l'unité 4194E dans les combats de 1946, 1947 contre les troupes de l'UPA (armée insurectionnelle Ukrainienne). En 1950, il fut retiré du service pour réparation et reçut la numérotation dans l'organigramme PKP de « WP870027 ». En 1969, il est utilisé dans le film Rowan le rouge puis trouva sa place en 1974 au musée du chemin de fer de Varsovie où l'on peut toujours le voir.
 
Caractéristiques :
 
longueur : 22,2m / largeur : 3,2m / hauteur : 4,3m
poids : 170t (un bogie : 60t)
puissance : moteur diesel MAN 6 cylindres 550CV / réservoir : 2400 litres / vitesse : 60km/h
Protection : 31 à 84mm
équipage : 12
armement : deux canons russes de 76,2mm F.K.295/1 approvisionnés à 250 coups.

 

Internet Internet

 

Osprey

 


PzTrWg16 Motorised armoured train, Warsaw



From today's point of view of armored trains seem to be a complete anachronism.
Today would have been useless on the battlefield. Because this powerful steel colossi would be easy to immobilize, if only for a spin the tracks,
But during WW1 and WW2 he have played an important roles in the history of wars.
For example, in the 20's, Poland had nearly a hundred of these trains, used by Poland russsian ean German during WW 2
What was it that these trains have played such an important role in history?
It is important to realize that things turn compared to other developing means of transport was the most developed, what more can be said that it was the only means of transportation is ideal for carrying large quantities of goods and armies.
One of the main tasks assigned to armored trains were so guard rail routes, but they also took part in many battles, supporting their own troops in operations
Layout of the entire composition of the armed armored train was very well thought out.
To strengthen the security at the beginning of the composition of mine rode a platform called. lora, which usually contained only a machine gun and sandbags. Then there was an artillery wagon.
The next, depending on the needs of a wagon or a base assault. In the middle of the composition was a steam engine which was the most protected heart of the train.
The other end of the composition was similarly equipped as the first, so this armored train was armed with both front and rear. The crew of the train consisted of at least 40 soldiers
Today armored trains virtually no longer exist.
The armored train of this Walk Around was preserved in Chabówka Museum of Warswaw and he is the only well-preserved as museum object in the whole of Europe
Is maintained inside the entire infrastructure and can therefore be re-firing
The train enters an armored motor car petrol engine is reinforced with artillery wagon, which was named the 16th Panzertriebwagen Outstanding is its weighting factor of up to 170 tons With an armour on the sides of 10 cm he can move at a speed of 60 km /
Armed with two guns and two anti-guns.
But the history of this Armoured train was epic
Thr first armourd train was the First Marshal named in honor of Marshal Jozef Pilsudski.
In 1920 it was one of the most modern train in Poland
At the outbreak of WW2 in September 1939 he was assigned to the composition of the army commanded by Gen. Krakow Anthony Szylinga under the command of Capt. Marshal. Leon Cymborski .He was stationed in Skawina.
In the morning, 1 September 1939,he received orders to force helped defend on the line from Rabka to Zywiec with mission patrolling the area Osielec-Jordan.
In the afternoon, First Marshal announced its arrival in the enemy firing from the German troops in Yordanova Spytkowice Obidowa and on the back.
In September 3 the train stationed in Jordans was under attack by German 2 Armoured Division In the evening the battle was coming to an end. Polish troops retreated.
During the retreate armored train might even shoot a German motorized column, forcing it to retreat.
In the following September, the train continued through the back of Cracow, Tarnów, Tarnobrzeg, Lublin, Kovel, against Red Army On September 22 he was bombed by Soviet aircraft. And he was abandoned by the soldiers
He was in the following days taken over and refurbished by the Russians for the NKVD
In June 1941 he was stationed in the vicinity of Ivano Frankivsk. After the outbreak of operation Barbrossa he fight against German armored trains.
After several days of fighting, was blown up by the crew.
Destroyed train took over Germany. After the renovation, they formed a strong armored train Panzerzug 10 consisting of two independent parts.
The first of these was Kampfzug A ( Polish armored train captured the Bold )
and the Kampfzug B, fomer First Marshal.
Thus formed Panzerzug 10 was sent to fight on the Eastern Front.
The year 1943 was divided into two separate trains.
Former First Marshal adopted the name Panzerzug 11th
In 1944 he enrolled in his part of the 16th Panzertriebwagen
In late 1944, Panzerzug 11th patrolled rail lines to Czestochowa, Krakow and Skarzysko.
In early 1945, after the Soviet offensive, he defended the train bridge in Ch?ciny Nida,
Requiring repair of motor wagon was sent to Gliwice, where he restored him to Wittenberg evacuated.
At the end of the war he was sent to the eastern front. On the night of 30 April to 1 May 1945, he derailed in Neu Ruppin in the morning was able to set it on the track and managed to escape the Russians. But the very next day he fell into their hands.

 

 

 

   


Copyright © 2003-2021 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5413540
Nb de visiteurs aujourd'hui:604
Nb de connectés:42