Torpediniere 1916 63 OL Mkt Venise









Torpediniere 1916  63 OL Mkt Venise
English Translation

 


Historique Voir ICI
History Click HERE

TORPEDINIERE
 
 
 
111 unités
 
 
 
A la veille du conflit, les torpilleurs étaient divisés en deux catégories en fonction de leurs caractéristiques, à savoir les torpilleurs hauturiers et côtiers, ces derniers étant à leur tour divisés en classe I et II. Cette distinction représentée par le déplacement qui au fil des ans, comme pour tous les navires de guerre, n'avait cessé d'augmenter. 
Il faut savoir que les torpilleurs de classe "S", entrés en service dans la dernière décennie du XIXe siècle  avec leurs 80 tonnes standard ont d'abord été classés hautiriers et ont ensuite participé au conflit,malgrè leur obsolescence en tant qu'unité côtière de classe II. 
Mais heureusement pour la Regia Marina même les plus petits n'étaient pas concernés par cette limitation en cause leur manque d'autonomie, qui en raison de la plus faible quantité de carburant  emportée s'est avérée suffisante pour les opérations qui leur étaient confiées. En revanche, l'augmentation considérable du poids  allant aux 220 tonnes pour les "Orions" n'entraîna pas une augmentation substantielle de l'armement avec les tubes lance-torpilles passant de deux à trois seulement.
Il faut dire que le torpilleur - conçu comme son nom l'indique pour l'usage des torpilles qui représentaient initialement l'armement exclusif - ne suscitait plus depuis quelque temps le même engouement chez les responsables des différents Marines qui avaient marqué sa naissance.
Destinés à l'attaque à la torpille contre les navires adverses, ils ne connurent aucun succès  malgré une  utilisation massive, lors de la grande bataille de Tsushima. On s'est vite rendu compte que ces missions pouvaient être menées de manière plus rentable par des destroyers, c'est-à-dire ces mêmes unités spécialement construites pour cette mission  Ainsi, déjà dans les premières années du XIXe siècle, la Royal Navy a décidé de les supprimer de l'organigramme de la flotte en se concentrant sur les destroyers,
Pour la Regia Marina jusqu'au 4 novembre 1918, les torpilleurs employés dans la Regia Marina furent au nombre del 111 dont 28 offshore (6 "Sirio", 18 "Pegaso", 4 "Orione"), 75 côtiers de classe I (1 "Condore", 1 « Pellicano », 1 « Gabbiano », 71 « PN », 1 ancien Autrichien) et 8 de 2e classe en voie de radiation, comme derniers survivants des 93 unités qui composaient l'ancienne classe « S ».
En mai 1915  78 (respectivement 28, 40 et 8) unites sont en service donc les torpilleurs livrés pendant le conflit sont les 32 caboteurs appartenant à la classe « PN » plus l'ancienne unité autrichienne. 
Les pertes furent limitées à cinq unités (3 hauturières et 2 côtières de première classe) tandis qu'une unité de la classe "S" fut radiée.
Unité en service le 24 mai 1915 : 76
Unités livrées pendant le conflit : 35
Unités perdues (5) : Persée (1917),
Unités rayonnées en novembre 1918 : 1
Unité en service en novembre 1918 : 105
 
 
 
Classe "S"[8 unités]
Tonnage: 80/86 t ; dimensions : 39x4,80x2,15 m ; système moteur : 1 000 ch ; vitesse : 22 nœuds ; autonomie : 1.000/10 - 300/15 mg/nœuds ; armement : 2x37 mm, 2 tls de 356 mm ; équipage : 16 hommes
Dans la dernière partie du XIXe siècle, le chantier naval Schichau à Elbing en Allemagn était devenu l'un des leaders mondiaux dans la construction de torpilleurs. Aussi la Regia Marina s'est tournée vers l'entreprise allemande pour le renouvellement de sa ligne, en commandant à l'entreprise ou en faisant construire sous license  jusqu'à 93 unités de type "S"
La lettre indiquait le chantier de construction. Lors de leur entrée en service, de 1886 à 1895, ils étaient classés torpilleurs hauturiers mais au fil des années avec l'augmentation des déplacements ils furent déclassés en torpilleurs côtiers de seconde classe.
 Unités sans doute performantes comme en témoigne leur longue carrière, au déclenchement du conflit les huit unités survivantes approchaient les trente ans de vie opérationnelle et étaient donc affectées à des tâches secondaires :
Ainsi en parlant de longévité, la 102 S qui fut radiée en 1923 après 36 ans de service après avoir été livré en 1887.
Aucun des torpilleurs survivants ne fut perdu en combat urant  le conflit même s'il y en eut trois furent perdu suite à des problèmes techniques
 le 105 S (I) coula le 17 octobre 1890 dans le canal de Piombino en raison des mauvaises conditions de la mer avec la perte de tout l'équipage,
le 117 heurte la côte à Torre Cavallo le 17 décembre 1894  idem popur le 137 S le 29 novembre, 1906 à Favignana.
68 S
Cravero, Gênes
; lancement : 23.8.1887 ; livraison: 16.10.1888
Pendant le conflit utilisé pour des tâches de pilotage dans la base navale de Tarente. Radiée le 1er juillet 1919.
88 S
Ansaldo, Gênes Sampierdarena
lancement : 11.7.1888 ; livraison: 23.11.1888
Affecté à Venise, en raison de son obsolescence, il est déjà radié le 11 décembre 1915.
102S
F. Schichau, Elbing, Allemagne
lancement : 1887 ; livraison: 5.7.1887
Pendant le conflit utilisé pour des tâches de pilotage dans la base navale de Tarente. Rayonné le 22 mars 1923.
113 S
Pattison, Naples
lancement : 31.3.1890 ; livraison: 17.12.1890
Affecté pour la première fois le 10 novembre 1910, il est remis en service le 15 janvier 1914 pour servir d'unité expérimentale à l'École mécanique de Venise. radié définitivement le 15 mai 1921.
114 S
Pattison, Naples
; lancement : 1890 ; livraison: 8.1.1891
Affecté à des tâches de surveillance dans l'archipel toscan. Radié le 8 janvier 1920.
115S
Pattison, Naples
lancement : 1890 ; livraison: 8.12.1890
Pendant le conflit utilisé par la Submarine School pour la formation des équipages. Radié le 5 janvier 1922.
128 S
Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 1891 ; livraison: 1.12.1891
Depuis 1905 employé par la Guardia di Finanza dans les eaux de la Sardaigne. En 1916, il retourne dans la Royal Navy et est transféré à Brindisi pour la défense de la base navale. Radié le 3 janvier 1920.
134 S
Pattison, Naples
lancement : 1891 ; livraison: 1.12.1891
Employé à Brindisi pour la défense de la base navale. Radié le 3 janvier 1920.
Classe "Condor"
[1 unité]
Tonnage : 140/154 t ; dimensions : 48x5,55x1,23 m ; système moteur : 2 400 ch ; vitesse : 25,7 nœuds ; autonomie : 2.000/12 - 620/22 mg/nœuds ; armement : 2x37 mm, 2 tls de 356 mm ; équipage : 30 hommes
Après l'expérience acquise avec les quatre "S" (1887-1910) et les cinq "Aquila" allemands (1888-1914), et les quatre "YA" britanniques de type Yarrow (1887-1910), la Regia Marina a mis le service le torpilleur côtier Condore , la première unité de ce type conçue et construite entièrement en Italie.
Le bilan du projet du lieutenant-colonel du génie naval Giuseppe Rota fut dans l'ensemble positif mais non sans défauts notamment en ce qui concerne l'armement insuffisant, identique à ceux des plus petits torpilleurs. Une attention particulière a plutôt été portée à l'autonomie qui lui a permis d'être utilisé aux côtés des grands navires. Unité expérimentale, cependant, il n'a pas été reproduit.
Condor
Ansaldo, Gênes Sampierdarena
lancement : 17.9.1898 ; livraison: 11.6.1900
Employé pour une mission d'escorte dans les eaux de la haute mer Tyrrhénienne. Radié le 18 avril 1920.
Classe "Pellicano"
[1 unité]
Tonnage : 156/184 t ; dimensions : 48,72x5,74x1,55 m ; système moteur : 2 680 ch ; vitesse : 23 nœuds ; autonomie : 1.520/8 - 280/21 mg/nœuds ; armement : 2x37 mm, 2 tls de 356 mm ; équipage : 30 hommes
Dans une tentative de créer des torpilleurs de première classe aux caractéristiques satisfaisantes, la Regia Marina a confié au colonel du génie naval Leone Lesti la conception d'une deuxième unité expérimentale, nommée Pellicano . Hormis le retard des délais de construction dû aux difficultés d'approvisionnement en matériaux, l'objectif n'a pas été atteint car outre la rareté de l'armement, circonstance négative déjà mise en évidence sur la Candore , l'unité était marquée par le manque de fiabilité du moteur, problème est restée non résolue. Comme dans le cas précédent, l'unité n'a pas été  construite en série
Pertes : aucune
Pélican
Odero, Gênes Sestri Ponente

réglage : 7,
lancement : 7.4.1899 ; livraison: 11.12.1900
Utilisé à Venise pour la défense de la base, il fut utilisé pour les besoins de l'Ecole Mécanique. Radié le 17 avril 1920.
 

Classe Sirio [6 unités]

Tonnage: 215/237 t ; dimension : 51,35x6,00x1,90 ; système moteur :; 3 000 ch; vitesse : 25,3 nœuds ; autonomie : 1.920/8 - 598/23 mg/nœuds ; armement : 3tls de 450 mm, 3x47 mm ; équipage : 38 hommes]
Après les expériences de Candore et de Pellicano , qui se révélèrent inférieures aux attentes, la Marine décida de recommander aux chantiers navals de Schichau le 16 août 1904 de six torpilleurs de haute mer de la classe « Sirio » caractérisés par des poids plus élevés que l'unité jusqu'alors en service. En ce qui concerne les unités de la classe "S", dans ce cas également, la décision s'est avérée positive car les unités "Sirio" se sont avérées être des unités très performantes à tous points de vue, comme en témoigne l'activité particulièrement intense non marquée par des inconvénients.

Sapho

F. Schichau, Elbing, Allemagne
lancement : 30.11.1905 ; livraison: 1.3.1906
Affecté à la flottille de Tarente, il a été utilisé dans des missions d'escorte de convois, de surveillance et de dragage. Détruit le 2 avril 1920 après avoir heurté la côte près de la baie de Scalanova, Turquie.

Sagittaire

F. Schichau, Elbing, Allemagne
lancement : 31.5.1905 ; livraison: 3.11.1905
Affecté à la flottille de Tarente, il a été utilisé dans des missions d'escorte de convois, de surveillance et de dragage. Radié le 4 janvier 1923.

Scorpion

F. Schichau, Elbing, Allemagne
lancement : 14.9.1905 ; livraison: 13.12.1905
Affecté à la flottille de Tarente, il a été utilisé dans des missions d'escorte de convois, de surveillance et de dragage. Coulé le 16 mai 1917 près de Pantelleria suite à l'éperonnage par la canonnière française Surveillante .

Serpent

F. Schichau, Elbing, Allemagne
lancement : 30.10.1905 ; livraison: 12.2.1906
Affecté à la flottille de Tarente, il a été utilisé dans des missions d'escorte de convois, de surveillance et de dragage. Coulé le 26 juin 1916 dans les eaux de Santa Maria di Leuca après avoir été heurté par le vapeur Città di Bari : 4 membres d'équipage ont perdu la vie dans l'accident.

Sirius

F. Schichau, Elbing, Allemagne
lancement : 13.5.1905 ; livraison: 26.9.1905
Affecté à la flottille de Tarente, il est engagé dans des missions d'escorte de convois, de surveillance et de dragage. Radié le 4 mars 1923.

Spica

F. Schichau, Elbing, Allemagne
lancement : 15.7.1905 ; livraison: 22.11.1905Affecté à la flottille de Tarente, il a été utilisé dans des missions d'escorte de convois, de surveillance et de dragage. Radié le 4 mars 1923. Pour le forçage des Dardanelles qui eut lieu le 18 juillet 1912, auquel participa le Spica en tant que navire amiral  le drapeau du torpilleur fut décoré d'une médaille d'or de la vaillance militaire.

Classe Pegaso - Série Pegaso

[4 unités]

 

[déplacement : 150/210 t ; dimensions : 50,35x5,30x1,75 ; système moteur : 3 000 ch ; vitesse : 25 nœuds ; autonomie : 1.376/8 - 324/24 mg/nœuds ; armement : 3x47/53/35 mm, 3 tsl de 450 mm ; équipage : 42 hommes

Le 22 septembre 1904, la Royal Navy commande quatre torpilleurs hauturiers de la classe « Pegaso » du type britannique Thornycroft de 25 nœuds aux chantiers navals Pattison de Naples, dont la construction avait déjà commencé avant la finalisation du contrat. L'année suivante, huit autres ont suivi qui ont formé la série "Cigno" et six de la série "Alcione", cette dernière étant affectée au chantier naval Odero à Sestri Ponente. De 1909 à 1913, tous les "Pegaso" et trois "Alcione" ont été touchés par d'importantes modifications du moteur pour l'utilisation du mazout, avec une augmentation conséquente de l'autonomie. D'autres interventions d'une certaine importance furent menées pendant le conflit avec le retrait des trois canons de 47 mm et le lance-torpilles arrière remplacé par deux canons anti-aériens 76/30 et une mitrailleuse de 13,2 mm.
Pertes (1) : Persée
Pallas
Pattison, Naples
 lancement : 1.6.1906 ; livraison: 26.8.1906
Après avoir servi dans la Haute Adriatique avec base à Venise, il est envoyé dans les eaux albanaises pour des missions d'escorte et de surveillance du canal d'Otrante. Radié le 4 mars 1923.
Pégaso
Pattison, Naples
 lancement : 12.8.1905 ; livraison: 23.9.1905
 Affecté au service d'escorte avec l'Albanie, il opère principalement dans la Basse Adriatique, assurant également des missions de surveillance au barrage du canal d'Otrante. Radié le 4 mars 1923.
Perséo
Pattison, Naples
 lancement : 5.12.1905 ; livraison: 26.8.1906
Il a principalement opéré en Albanie en effectuant des missions d'escorte et de surveillance du canal d'Otrante. Coulé le 6 février 1917 dans les eaux du Stromboli suite à une collision avec le torpilleur Astore . Pour le forçage des Dardanelles, qui eut lieu le 19 juillet 1912, le drapeau de l'unité fut décoré d'une médaille d'or de la vaillance militaire.
Procione
Pattison, Naples
23.8.1904 ; lancement : 16.12.1905 ; livraison: 26.8.1906
Il a opéré dans les eaux de la Haute Adriatique dans des missions de surveillance et d'exploration des côtes opposées. Radié le 17 avril 1924.
 
Classe Pegaso - Série Cigno [8 unités]
 
Calypso
Pattison, Naples
lancement : 26.4.1909 ; livraison: 16.7.1909
Dans les premiers mois du conflit, il servit dans la Haute Adriatique puis fut transféré dans la Basse Adriatique pour l'escorte des convois et la surveillance du détroit d'Otrante. Radié le 1er novembre 1928.
Calliope
Pattison, Naples
Lancement : 27.8.1906 ; livraison: 22.11.1906  Radié le 13 novembre 1924.
Canope
Pattison, Naples
lancement : 28.2.1907 ; livraison: 22.6.1907
Dans la première phase du conflit, elle a opéré à partir de Brindisi, en 1917, elle a été envoyée dans la mer Tyrrhénienne pour escorter les convois. Radié le 4 mars 1923.
Cassiopée
Pattison, Naples
 lancement : 5.7.1906 ; livraison: 26.9.1906 Radié le 27 novembre 1927.
Centaure
Pattison, Naples
lancement : 20.12.1906 ; livraison: 26.5.1907
Coulé le 5 novembre 1921 dans le golfe turc d'Antalya suite à un échouage contre la côte.
Cygne
Pattison, Naples
lancement : 9.5.1906 ; livraison: 26.9.1906 Radie le 4 mars 1923.
Climène
Pattison, Naples
lancement : 15.5.1909 ; livraison: 16.8.1909 Radié le 25 juillet 1926.
Clio
Pattison, Naples
Lancement : 26.11.1906 ; livraison: 17.4.1907 Radie le 27 novembre 1927.
Classe Pegaso - Série Alcione [6 unités]
Heron
Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 13.5.1907 ; livraison: 1.9.1907 Radié le 25 septembre 1923.
Albatros
Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 22.1.1907 ; livraison: 1.8.1907 Radié le 4 mars 1923.
Alcyon
Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 23.9.1906 ; livraison: 1.8.1907 Radié le 4 mars 1923.
Ardéa
Odero, Gênes Sestri Ponente
 lancement : 10.1.1907 ; livraison: 15.5.1907 Radié le 4 mars 1923.
Harpie
Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 22.8.1907 ; livraison: 16.11.1907 Radié le 15 mars 1923.
Autour
Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 22.6.1907 ; livraison: 5.9.1907 Radié le 14 juin 1923.
Classe Orion [4 unités]
 
déplacement : 221/240 t ; dimension : 52,95x5,73x1,73 ; système moteur : 3 000 ch ; vitesse : 25 nœuds ; autonomie : 680/18 - 300/24 ??mg/nœuds ; armement : 3 tls de 450 mm, 3x47 mm ; équipage : 38 hommes
 
Olympie
Odero, Gênes Sestri Ponente
 lancement : 17.7.1906 ; livraison: 8.4.1907
Sous le gouvernorat libyen, elle effectue de nombreuses missions d'escorte de convois sauf de l'été 1916 au printemps 1917 où elle est employée à la défense de Messine et de la partie orientale de la Sicile.
 Radié le 1er juillet 1920.
Orphée
Odero, Gênes Sestri Ponente
Lancement : 23.4.1907 ; livraison: 6.9.1907 Radié le 14 juillet 1923.

Orion
Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 23.6.1906 ; livraison: 8.4.1907 Radié le 4 mars 1923.
Ours
Odero, Gênes Sestri Ponente
Lancement : 5.5.1906 ; livraison: 8.4.1907 Radié le 15 mai 1921.
 
Classe Gabbiano  Mouette 1 unité
 
Déplacement: 162/174 t ; dimensions : 49,62x5,92x1,48 m ; système moteur : 2 200 ch ; vitesse : 22 nœuds ; autonomie : 1 508 / 8,5 - 826/16 mg / nœuds ; armement : 2x47/40 mm, 3 tls de 450 mm ; équipage : 32 hommes
 
La seule unité de la classe "Gabbiano" a été construite sur un projet du Département de construction navale de La Spezia. À l'origine, on pensait qu'il s'agissait d'un torpilleur de haute mer, mais ensuite, à juste titre compte tenu de son déplacement limité, il a été classé comme un torpilleur côtier de première classe. Pour des raisons économiques, le moteur a été construit en utilisant les machines des torpilleurs 110 S et 111 S récemment supprimés , une solution abandonnée dans les nouvelles classes suivantes en raison de l'évolution continue des systèmes moteurs. Malgré la solution originale, elle a fourni de bonnes preuves même si elle n'a pas été produite en série
Gabbiano Mouette
Arsenal, La Spezia
lancement : 9.4.1907 ; livraison: 1.9.1907
Initialement affecté à la 7e Escadrille, il passa ensuite dans les dépendances de la 4e pour défendre la base navale de Tarente et mener des missions antisom. 

Radié le 15 mai 1921.
Classe PN, série I 39 unités
Déplacement 140/157 t ; dimensions : 42,50x4,64x1,47 ; système moteur : 3 200 ch ; vitesse : 27 nœuds ; autonomie : 800/14 - 175/27 mg/nœuds ; armement : 1x57/43 mm, 2x1 tls 450 mm ; équipage : 30 hommes
 
Le plus grand groupe de torpilleurs côtiers était la classe "PN", composée de 71 unités construites sur un projet développé par le chantier naval Pattison à Naples. L'abréviation était précisément pour indiquer le site de construction et la localité ainsi, lorsque d'autres usines ont été impliquées dans leur construction, les noms ont changé en conséquence : "OS" pour Oderi di Sestri ; « AS » pour Ansaldo di Sestri, « RM » pour Regio Arsenale di La Spezia, « OL » et « OLT » pour Odero di Livorno, « CP » pour Cantieri Navali Riuniti à Palerme. Précisément les quatre "CP" commandés en 1917 (de 70 CP à 73 CP , rebaptisé par la suite de 76 CP à 79 CP), dont la construction a été retardée faute de matériaux, n'ont pas été achevées en raison de la fin du conflit, le même sort est réservé à autant d'unités (de 70 OLT à 73 OLT ) affectées aux chantiers navals d'Orlando à Livourne.
Les unités formaient trois séries différentes, caractérisées par une augmentation du tonnage standard, qui presque double  entre le la première à la dernière (de 108 à 195 tonnes).
Mais les unités de la troisième série, d'ailleurs composées de seulement deux unités, représentaient une initiative privée de l'Orlando, alors que les différences entre les deux premiers groupes ne résidaient pas tant dans l'augmentation des poids, minimum, que dans le renforcement de la armement et dans une plus grande autonomie due à une augmentation du carburant à bord.
 Trois unités ( 31 AS , 32 AS , 39 RM) ont servi à tester différents systèmes moteurs, toujours avec des résultats médiocres, tandis que les performances des turbines Orlando des deux « OLT » finaux étaient très satisfaisantes. A l'exception des unités expérimentales, celles du premier groupe sont entrées en service entre 1911 et 1913, les autres entre 1916 et 1918.
Les torpilleurs "PN" se sont avérés être de bonnes unités à bien des égards, sans défauts pouvant affecter leur utilisation, comme en témoigne le grand nombre d'unités construites. Les drapeaux de combat des unités 9 PN et 24 OS ont été décorés d'une médaille d'argent de la vaillance militaire mais autant ont subi le déshonneur avec les  66 PN et 68 PN  et le changement de l'abréviation alphanumérique de participation, contre les ordres exprès. de la Marine, à l'entreprise de Fiume organisée par le poète D'Annunzio.
Unité en service le 24 mai 1915 : 37
Unités entrées en service pendant le conflit : 34
Pertes (3) : 3 PN , 17 OS , 36 PN
1 PN
Pattison, Naples
réglage : 19.02.1910 ; lancement : 18.1.1911 ; livraison: 31.5.1911
Jusqu'en janvier 1918, il opéra dans les eaux de la Haute Adriatique avant d'être temporairement affecté à la flottille de torpilles de Brindisi. Radié le 12 février 1925.
2 PN
Pattison, Naples
lancement : 3.2.1911 ; livraison: 10.7.1911
Il passa le conflit alternant missions en Haute Adriatique, et surveillance entre Brindisi, Tarente et l'Albanie. Radié le 1er juillet 1929.
3 PN
Pattison, Naples
lancement : 24.4.1911 ; livraison: 31.7.1911
Pendant la guerre, elle est employée dans la Haute Adriatique dans des missions de surveillance et de soutien aux MAS et aux hydravions. Radié le 1er novembre 1928.
4 PN
Pattison, Naples
lancement : 29.6.1911 ; livraison: 15.9.1911
Pendant la guerre, elle a été utilisée dans des missions de surveillance dans la Haute Adriatique. Radié le 1er mars 1928.
5 PN
Pattison, Naples
lancement : 5.9.1911 ; livraison: 20.10.1911
Utilisé en Haute Adriatique, il est coulé le 26 juin 1915 au large de Venise par les torpilles du sous-marin autrichien U 10 .
6 PN
Pattison, Napleslancement : 6.11.1911 ; livraison: 11.1.1912
Utilisé dans la Haute Adriatique pour la défense de la côte vénitienne, il est transféré au printemps 1917 à la XIe escadrille de Brindisi pour des missions de surveillance dans le canal d'Otrante et pour l'escorte de convois à destination et en provenance d'Albanie. Rayonné le 12 février 1925.
7 PN
Pattison, Naples
lancement : 18.4.1912 ; livraison: 4.7.1912
Utilisé dans la Haute Adriatique pour la défense des côtes vénitiennes, il fut ensuite transféré à la XIe Escadrille de Brindisi pour des missions de surveillance dans le canal d'Otrante et pour l'escorte de convois à destination et en provenance d'Albanie.
Radié le 29 février 1932.
8 PN
Pattison, Naples
lancement : 14.5.1912 ; livraison: 19.8.1912
Utilisé dans la Haute Adriatique pour la défense de la côte vénitienne, il est transféré en 1917 à la XIe escadrille de Brindisi pour des missions de surveillance dans le canal d'Otrante et pour l'escorte de convois à destination et en provenance d'Albanie. 
Radie le 12 février 1925.
9 PN
Pattison, Naples
lancement : 26.7.1912 ; livraison: 21.10.1912
Employé dans la Haute Adriatique basé à Venise. Le 2 novembre 1916, il remorque le MAS-20 dans la base navale de Pula : pour cette mission, le drapeau de l'unité est décoré d'une médaille d'argent pour la vaillance militaire. Le 13 mars 1918, il participe à nouveau à la tentative ratée du petit bateau "Grillo" contre Pola.
Radié le 29 février 1932.
10 PN
Pattison, Naples
lancement : 18.9.1912 ; livraison: 7.12.1912
Affecté à la VII Squadriglia, il a été utilisé dans la Haute Adriatique dans des missions d'escorte d'unités majeures. Le 13 mars 1918, il participe à la tentative ratée menée par le petit bateau "Grillo" contre la base navale de Pola. 
Radié le 12 février 1925
11 PN
Pattison, Naples
lancement : 21.11.1912 ; livraison: 7.3.1913
Utilisé dans la Haute Adriatique dans des missions de surveillance et en appui à des missions d'hydravions avant d'être transféré en 1918 à la flottille de la Basse Adriatique.
Radié le 12 février 1925.
12 PN
Pattison, Naples
lancement : 1.1.1913 ; livraison: 12.4.1913
Affectée au commandement en chef de Tarente, elle a principalement effectué des missions de liaison. 
Radié le 29 février 1932.
13 SE
Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 16.11.1911 ; livraison: 13.3.1912
Affecté à la VII Squadriglia, il opère en Haute Adriatique dans des missions de surveillance.
Radié le 22 décembre 1927.
14 SE
Odero, Gênes Sestri Ponente
Lancement : 5.12.1911 ; livraison: 1.4.1912
Employée en Haute Adriatique à la défense des côtes vénitiennes, elle est transférée au printemps 1917 à Brindisi pour des missions de surveillance dans le canal d'Otrante et pour l'escorte de convois à destination et en provenance d'Albanie avant d'être affectée en octobre suivant au XXII Escadron de La Spezia pour la protection des navires marchands naviguant dans la mer Ligure. Rayonné le 12 février 1925.
Missions : [24.8.1914 télé Verna, 24.5.1915 télé Verna]
 
15 SE
Odero, Gênes Sestri Ponente
réglage : 11.1910 ; lancement : 27.2.1912 ; livraison: 26.5.1912
Employé en Haute Adriatique dans des missions de surveillance, de soutien aux missions d'hydravions et de pose de barrières minées
Radié le 15 juin 1930.
16 SE
Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 28.3.1912 ; livraison: 4.6.1912
Employé dans le nord de l'Adriatique dans des missions de surveillance.
 Radié le 30 avril 1929.
17 SE
Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 16 avril 1912 ; livraison: 22.7.1912
Affecté à la base de Venise, il est perdu dans la nuit du 3 juillet 1915 à cause de l'explosion de sa propre mine lors de la pose d'une barrière dans les eaux istriennes.
18 SE
Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 7.5.1912 ; livraison: 22.7.1912
Employé dans la Haute Adriatique au sein de la VIII Squadriglia dans des missions de surveillance, de soutien aux missions d'hydravions et à la construction de barrières minées dans les eaux d'Istrie.
Radié le 3 mars 1927
19 SE
Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 8.6.1912 ; livraison: 15.8.1912
Employé en Haute Adriatique dans des missions de surveillance, en appui de missions d'hydravions et dans la construction de barrages minés, à l'été 1917 il est muté en Sicile pour la protection des convois. 
Radié le 1er février 1930.
20 SE
Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 29.6.1912 ; livraison: 22.1.1913
Employé en Haute Adriatique dans des missions de surveillance, en appui de missions d'hydravions et dans la construction de barrages minés, à l'été 1917 il est muté en Sicile pour la protection des convois. 
Radié le 12 février 1925.
21 SE
Odero, Sestri Ponente
lancement : 25.7.1912 ; livraison: 22.1.1913
Employé en Haute Adriatique dans des missions de surveillance, en appui de missions d'hydravions et dans la construction de barrages minés, à l'été 1917 il est muté en Sicile pour la protection des convois.
Radié le 12 février 1925.
22 SE
Odero, Sestri Ponente
lancement : 17.8.1912 ; livraison: 10.12.1912
Utilisé en Haute Adriatique dans des missions défensives et offensives, il est transféré en avril 1917 à la XI Squadriglia de Brindisi avant d'atteindre la XVII Squadriglia de Naples en octobre suivant pour l'escorte de convois en Basse Tyrrhénienne.
 Radié le 12 février 1925.
23 SE
Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 12.9.1912 ; livraison: 1.3.1913
Utilisé à Venise pour la défense de la côte, en mai 1916 il fut transféré à la VII Squadriglia de Tarente pour escorter les convois et en septembre suivant à la VIII Squadriglia de Brindisi pour la défense du trafic avec l'Albanie et la surveillance de l'Otranto Canal. 
Radié le 17 avril 1924
24 SE
Odero, Sestri Ponente
lancement : 13.9.1912 ; livraison: 1.3.1913
Utilisé en Haute Adriatique dans des missions défensives et offensives, il est affecté en octobre 1917 au Commandement de Sicile pour la défense du trafic marchand. Le 29 mai 1916, il parvient à pénétrer dans le port de Trieste en lançant deux torpilles sur les navires au mouillage sans toucher la cible : pour cette mission, le drapeau de l'unité est décoré d'une médaille d'argent de la vaillance militaire. 
Radié le 22 décembre 1927
25 AS
Ansaldo, Sestri Ponente
lancement : 15.5.1912 ; livraison: 11.11.1912
Affecté à la XVe Escadrille pour des tâches d'escorte et de pilotage dans le golfe de Tarente. 
Radi le 5 novembre 1925.
26 AS
Ansaldo, Sestri Ponente
lancement : 6.7.1912 ; livraison: 6.3.1913
Initialement affecté à Messine pour la protection du trafic, il est transféré en novembre 1915 à Venise pour défendre la côte avant d'atteindre la XVe Escadrille en avril 1916, exerçant des fonctions d'escorte et de pilotage dans le golfe de Tarente.
Radié le 13 septembre 1928.
27 AS
Ansaldo, Sestri Ponente
lancement : 5.8.1912 ; livraison: 28.1.1913
Radié le 12 février 1925.
28 AS
Ansaldo, Sestri Ponente
lancement : 17.8.1912 ; livraison: 21.1.1913
Radié le 12 février 1925.
29 AS
Ansaldo, Sestri Ponente
lancement : 14.9.1912 ; livraison: 14.2.1913
Radié le 29 février 1932.
30 AS
Ansaldo, Sestri Ponente
 lancement : 12.10.1912 ; livraison: 9.3.1913
Radié le 12 février 1925.
31 AS
Ansaldo, Sestri Ponente
lancement : 4.1.1913 ; livraison: 21.7.1915
Radié le 4 janvier 1923.
32 AS
Ansaldo, Sestri Ponente
lancement : 17.6.1913 ; livraison: 1.8.1914
Radié le 4 janvier 1923.
33 PN
Pattison, Naples
lancement : 2.5.1913 ; livraison: 12.7.1913
Radié le 1er février 1931.
34 PN
Pattison, Naples
Lancement : 1.5.1913 ; livraison: 30.7.1913
Radié le 8 février 1932.
35 PN
Pattison, Naples
Lancement : 22.5.1913 ; livraison: 27.8.1913
Radié le 8 février 1932.
36 PN
Pattison, Naples
lancement : 7.6.1913 ; livraison: 5.9.1913
Coulé le 10 novembre 1918 dans les eaux albanaises suite à l'explosion d'une mine.
37 PN
Pattison, Naples
Lancement : 29.7.1913 ; livraison: 25.10.1913
Radié le 12 février 1925.
38 PN
Pattison, Naples
 lancement : 25.8.1913 ; livraison: 21.12.1913
Radié le 29 février 1932.

 
39 RM
Arsenal, La Spezia
lancement : 12.8.1915 ; livraison: 13.2.1916
Radié le 4 janvier 1923.
Classe PN, série II 30 unités
 
Déplacement: 156/164 t ; dimensions : 42,50x4,64x1,60 ; système moteur : 3 200 ch ; vitesse : 27 nœuds ; système moteur : 1.000 / 14 - 175/27 mg / nœuds ; armement : 2x76/30 mm, 1x2 tls 450 mm, 10 mines ; équipage : 30 hommes]
40 PN
Pattison, Naples
 lancement : 25.3.1916 ; livraison: 8.5.1916
Radié  le 21 avril 1927.


41 PN
Pattison, Naples
lancement : 12.5.1916 ; livraison: 10.6.1916
Radié le 29 février 1932.

42 PN

Pattison, Naples
lancement : 7.6.1916 ; livraison: 11.7.1916
Radié le 15 novembre 1930.

43 PN
Pattison, Naples
lancement : 15.7.1916 ; livraison: 8.8.1916
Radié le 15 juin 1930.

44 PN
Pattison, Naples
lancement : 30.8.1916 ; livraison: 7.10.1916
Radié le 15 juin 1930.

45 PN

Pattison, Naples
lancement : 16.9.1916 ; livraison: 28.10.1916
Radié le 29 février 1932.

46 SE

Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 17.3.1916 ; livraison: 10.4.1916
Radié le 15 novembre 1930.

47 SE

Odero, Gênes Sestri Ponente

réglage : 23.8.1915 ; lancement : 27 avril 1916 ; livraison: 24.5.1916

Rayonné le 29 février 1932.

48 SE

Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 17 avril 1916 ; livraison: 4.5.1916
Radié le 31 mars 1931.

49 SE
Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 17.6.1916 ; livraison: 15.7.1916
Radié le 29 février 1932.

 

50 SE
Odero, Gênes Sestri Ponente
lancement : 16 mai 1916 ; livraison: 30.5.1916
Radié le 29 février 1932.

51 SE
Odero, Gênes Sestri Ponente
Lancement : 1.7.1916 ; livraison: 20.7.1916
Radié le 29 février 1932.

52 AS
Ansaldo, Gênes Sestri Ponente
lancement : 1.7.1916 ; livraison: 11.9.1916
Radié le 29 février 1932.

53 AS
Ansaldo, Gênes Sestri Ponente
lancement : 29.7.1916 ; livraison: 18.9.1916
Radié le 29 février 1932.

54 AS
Ansaldo, Gênes Sestri Ponente
lancement : 27.8.1916 ; livraison: 23.9.1916
Radié le 29 février 1932.

55 AS
Ansaldo, Gênes Sestri Ponente
lancement : 17.9.1916 ; livraison: 12.10.1916
Radié le 29 février 1932.

56 AS
Ansaldo, Gênes Sestri Ponente
lancement : 11.10.1916 ; livraison: 7.11.1916
Radié le 15 juin 1934.

57 AS
Ansaldo, Gênes Sestri Ponente
lancement : 13.11.1916 ; livraison: 11.12.1916
Radié le 13 septembre 1934.

58 OL
Orlando, Livourne
Lancement : 9.4.1916 ; livraison: 23.5.1916
Radié le 29 février 1932.

59 OL
Orlando, Livourne
lancement : 28.5.1916 ; livraison: 7.7.1916
Radié le 1er mai 1931.

60 OL
Orlando, Livourne
lancement : 25.6.1916 ; livraison: 27.7.1916
Radié le 29 février 1932.

61 OL

Orlando, Livourne
lancement : 30.7.1916 ; livraison: 9.9.1916
Radié le 29 février 1932.

62 OL
Orlando, Livourne
lancement : 27.8.1916 ; livraison: 26.9.1916
Radié le 29 février 1932.

63 OL
Orlando, Livourne
lancement : 16 février 1916 ; livraison: 13.10.1916
Radié le 29 février 1932.

64 PN
Pattison, Naples
Lancement : 19.11.1917 ; livraison: 20.12.1917
Radié le 29 février 1932.

65 PN
Pattison, Naples
lancement : 22.12.1917 ; livraison: 22.1.1918
Radié le 29 février 1932.

66 PN
Pattison, Naples
 lancement : 30.3.1918 ; livraison: 7.5.1918
Radié le 29 février 1932.

67 PN
Pattison, Naples
lancement : 8.6.1918 ; livraison: 15.6.1918
Radié le 15 septembre 1929.

68 PN
Pattison, Naples
lancement : 20.7.1918 ; livraison: 13.8.1918
Radié le 29 février 1932.

69 PN
Pattison, Naples
lancement : 25.9.1918 ; livraison: 30.10.1918
Radié le 29 février 1932.

 

Classe "PN", série III 2 unités

 

 Deplacement 195/201 t ; dimensions : 45,7x4,69x1,78 m ; système moteur : 3 500 ch ; vitesse : 27 nœuds ; autonomie : 1.000/14 - 175/27 mg/nœuds ; armement : 2x76/30 mm, 2 tls de 450 mm, 10 mines ; équipage : 31 hommes]

74 BTA

Orlando, Livourne
 lancement : 25.10.1917 ; livraison: 27.6.1918
 Affecté à la XVIII Squadriglia de La Spezia, il fut utilisé en mer Tyrrhénienne pour escorter des convois. 
Radié le 6 septembre 1934.

75 BTA

Orlando, Livourne
lancement : 12.1.1918 ; livraison: 5.9.1918
Affecté à la XVIII Squadriglia de La Spezia, il fut utilisé en mer Tyrrhénienne pour escorter des convois.
Radié le 19 novembre 1937.

 

Classe "Rismondo" 1 unité

 

 

Déplacement 110/118 t ; dimensions : 43,3x4,4x2,2 m ; système moteur : 2 400 ch ; vitesse : 28 nœuds ; autonomie : - mg/nœuds ; armement : 2x47/44 mm, 2 tls de 450 mm, 1 mtg ; équipage : 20 hommes

 

Francesco Rismondo [ancien Autrichien]

Ancien torpilleur autrichien TB 11 . Le 5 octobre 1917, elle était dirigée par son propre équipage, qui avait auparavant emprisonné le commandant et les officiers, près d'Ancône pour se rendre aux Italiens. Mis en service le 28 du même mois comme torpilleur de première classe, rebaptisé du nom du bersaglier cycliste capturé en juillet 1915 sur le Montello et ensuite pendu comme traître car né à l'intérieur des frontières de l'Empire. Initialement affecté à l'escadron du XV Taranto pour des missions d'escorte, il est transféré à La Spezia pour effectuer des essais sur de nouveaux matériels. Rayonné le 29 novembre 1925

 

   


Copyright © 2003-2023 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:6156622
Nb de visiteurs aujourd'hui:1407
Nb de connectés:42