Corée Bateau Tortue Keobuk-Seon 1595 Mkt Venise Musée naval









Corée Bateau Tortue Keobuk-Seon 1595  Mkt Venise Musée naval
English Translation
 


Historique Voir ICI
History Click HERE

 

Tiré de ce site et avec son autorisation

Les Coréens en sont si fiers qu'il ont fait au moins deux reconstitutions de ces navires relativement mal connus des occidentaux. Sans doute la pièce maîtresse de l'arsenal marin des Choson, ils sont issus d'une lignée de navires militaires tout à fait surprenants imaginés au départ pour contenir des raids massifs des pirates Japonais. Le bateau-tortue - surnommé ainsi du fait de son toit bombé formé d'écailles de fer - était en effet une invention que n'aurait certainement pas renié Léonard de Vinci: Il s'agit tout simplement du premier cuirassé. Sa propulsion était assurée à la fois par des rames courtes, et de maigres voiles lattées, constituées comme sur les jonques de l'époque, de toile issue de natte de riz, maintenue par des vergues en bambous, pivotant sur l'axe du mât et très facile à brasser.. de l'intérieur. Car dans le vaste bestiaire comparatif, le hérisson aurait été tout aussi approprié pour traiter de ce navire. Le toit était en effet dépourvu de tout accés (qui se faisait par l'arrière de la galerie), mais par contre garni de pointes acérées, en général cachées par des bottes de paille, de manière à décourager les abordages. Qui plus est ce toit était assez haut pour les jonques de l'époque.

A cette protection passive se joignait une formidable batterie de canons montés sur affûts roulants (6 à 12 par bord), et les armes des hommes à bord. La tête de dragon, au départ plus basse, était en fait la sortie d'un canon tirant par l'avant. Plus tard, cette tête servit soit de lance-flammes à la manière des siphons Byzantins, ou à produire une épaisse fumée destinée à cacher la manoeuvre... Large et haut, le Geobukson (ou Kobukson) est relativement lent, mais stable, et éminemment redoutable. Peu d'entre eux furent produits, mais seulement à l'instigation de Yi-Sun-Sin qui reprit en main la "base navale" est de la province de Cholla. La Corée était alors en guerre ouverte avec le Japon dont la flotte disposait de navires lourds et puissants. Le bateau-tortue est mentionné dès l'époque du Roi Taejong ( 1400-1418 ), mais resta au stade de prototype. Ce n'est qu'avec la guerre Ijmin en 1592 que l'amiral reprit l'idée de ce navire, et lui permit de passer au stade de la construction en série. Trois verront le jour en 1592 et deux autres en 1595 qui auront au poids déterminant dans la bataille aux côtés des Panokson, largement majoritaires. On peut comparer leur action à celle de la poignée de Galéasses Vénitiennes à la bataille de Lépante.

 

Osprey
   


Copyright © 2003-2023 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:6140559
Nb de visiteurs aujourd'hui:1141
Nb de connectés:48