Centurion M-0907 Bunker









Centurion M-0907 Bunker
English Translation
In Memoriam Massimo Fotti pour les photographies

 

 


Historique Voir ICI
History Click HERE


 


 

Le projet Centurion M-0907 Bunker a été développé pour protéger des zones statégiques des troupes ennemies. Il a également été conçu pour utiliser des véhicules blindés obsolètes.
Pour résoudre ces problèmes, des solutions extrêmement inhabituelles ont été proposées, notamment la conversion de chars en grues automotrices
Une telle idée originale a permis de trouver une application à l’ancienne technique, d’améliorer la protection des objets importants et de renoncer à la construction ou à l’achat d’une nouvelle technique spéciale.
Cependant, au moment où les bunkers ont commencé à être construits, la situation dans le monde avait changé, raison pour laquelle leurs besoins étaient devenus un sujet de controverse.
Pour ces raisons la transformation d’un char en grue automotrice et la construction de bunkers pour cet engin n'a duré que quelques années. Désormais, tous les éléments du projet "Bunker" sont devenus des pièces de musée.

 

La modification d'équipements obsolètes, ne répondant pas aux exigences modernes mais pouvant toujours être utilisés est un processus très intéressant.
Ainsi des solutions inhabituelles sont souvent proposées et ces projets deviennent parfois une sorte de plateforme d'expérimentation. Donc, il y a quelques décennies, l'industrie suisse, a essayé de recycler des Centurion obsolètes en Bunker Centurion M-0907.
Au début des années 80, les chars Centurion britanniques sont devenus obsolètes et leurs perspectives en tant que véhicules de combat à part entière étaient devenus un sujet de controverse. Néanmoins, un grand nombre de ces équipements était à la disposition de l'armée suisse, ce qui a amené l'armée et les ingénieurs à rechercher les moyens de les utiliser comme véhicules auxiliaires. Une proposition sort du lot Utiliser ces chars pour la construction et le développement de diverses fortifications dans des zones d'importance stratégique.
La Suisse afin de se protéger contre une éventuelle attaque de pays tiers a développer toute une ligne de bunkers, installations censées protéger des zones d'importance stratégique. Dans le cadre de ces complexes de protection, il a été décidé d’utiliser des chars.
Durant la Seconde Guerre mondiale, ces bunkers recevaient souvent une tourelle de char sur le haut de la structure
Cette approche a donc été proposée pour être utilisée dans la construction de nouveaux points de tir. Dans le même temps, toutefois, plusieurs innovations originales doivent être appliquées, relatives à la fois à l'architecture des objets et à la modification des équipements existants. Il était supposé que tout cela permettrait de protéger les objets importants de l’ennemi mais avec un minimum de dépenses.

Réservoir transformé avec un équipement spécial. Photo de Massimo Foti / Flickr.com

 



Les tourelles de chars ont été proposées pour être montées dans une architecture unifiée Caponier. Dans la zone requise, il était nécessaire de construire un bunker à part entière avec des salles pour équipages et les munitions,
Cet type de bunker, aurait dû recevoir une tourelle d'un char obsolète.Dans ce cas précis un canon de 105 mm constitue une menace très grave pour l'ennemi.
Le bunker devrait avoir des parois latérales et un toit. Cela limitait les angles de tir, mais permettait de protéger la tour des tirs ennemis.
Mais ici ce pose une question de logistique
Lors de la mises en place de ces points fortifiés se pose la question de la livraison et de l'installation des tourelles de chars car une grande partie des bunkers sera située dans des endroits inaccessibles pour la livraison par voie terrestre Ainsi, dès le début de la construction, il faut prévoir des machines spéciales pour pouvoir placer la tourelle au bon endroit et l’installer sur le haut bunker. Afin d'économiser de l'argent, du temps et des efforts, il a été décidé de fabriquer un tel convoyeur sur la base des chars existants.

Verin Arriere Grue


Ce projet sera basé sur le châssis du Centurion" qui est disponibles en grand quantité
Ces chars devraient être équipés d'un ensemble d'équipements supplémentaires, à l'aide desquels ils pourraient résoudre les problèmes et lever la tourelle du châssis pour l installer directement sur les bunker
Il il faut lever une ambiguïté car ce Centurion M-0907 Bunker peut être source de confusion. En raison de son apparence spécifique, il peut être assimilé à tort à une grue automotrice ou un véhicule de génie qui a conservé son armement
Faux, il s’agit d’un véhicule doté de son propre équipement de grue, conçu pour résoudre des tâches spécifiques lors de la construction de bunkers.
Le projet "Bunker" M-0907 signifiait la mise au point d'un équipement relativement simple à mettre en place, transformant le char de série Centurion en grue automotrice
À la suite de ce projet, deux engins dotés d’un équipement furent construit pour valider le projet
La conception de cet équipement prévoyait l’utilisation de certaines éléments spécifiques.

Chars  lève la tourelle . Photo Unterirdischeschweiz.ch


Sur le glacis avant du char il a été proposé de monter un bloc spécial avec des stabilisateurs. Une plate-forme fixée à des supports en forme de V pour vérins hydrauliques verticaux était fixée directement sur le glacis avant
Idem pour l’arrière En raison du poids important du char les stabilisateurs devaient être équipés de cylindres puissants et de grande taille. Ils avaient un diamètre d'au moins 0,5-0,6 m et leurs extrémités supérieures étaient situées même au-dessus du toit de la tourelle
Dans le même temps, la hauteur des cylindres permettait de lever le char sur des stabilisateurs,
Placés entre les vérins arrière se trouve une grue pivotante Celle ci est dotée de système lui permettant de tourner autour de son axe, sur 360°lever la flèche à l'angle souhaité et en modifier la longueur. En raison de la masse importante de la cargaison présumée, la perche et son crochet étaient équipés d'un agrès.
Lors de l'installation du nouvel équipement, le char de base n'a subi aucune modification notable. En raison de la nécessité de démonter la tour, certains systèmes, etc., ont été déconnectés, mais la conception de la coque, du groupe moteur ou du châssis n’a pas changé.
L'installation de ce système relativement encombrant entraîne une certaine détérioration de la mobilité, mais ces pertes n'étaient pas critiques en raison de l'utilisation «non militaire» de la machine.

La tourelle est installée dans le bunker. Photo Unterirdischeschweiz.ch


Le Centurion M-0907 Bunker était supposé fonctionner comme suit.
Une machine dotée d'un équipement spécial devait accéder par ses propres moyens sur le chantier de construction du bunker.
Il faut ensuite préparer la grue qui doit lever et retirer la tourelle du châssis et de l'installer sur une sangle d'épaule préalablement préparée dans une caponnière.
Après cela, on aligne l’ensemble vers la position souhaitée
Une fois la tourelle en place on doit connecter la tourelle aux équipements du bunker.Grace à cet engin en théorie, les soldats et les constructeurs n’avaient pas besoin d’un grand nombre d’équipements spéciaux
Le projet, Centurion M-0907 Bunker prévoyait de construire une centaine de bunkers avec tourelles de chars.


Il fallait donc convertir plusieurs chars , en les équipant Par la suite, les réductions de financement ont conduit à une réduction du projets à 50 chars
Enfin, au début de la construction, les plans ont été à nouveau réduits. À la fin des années quatre-vingt et au début des années quatre-vingt-dix, seulement 24 bunkers avaient été construits
Les constructions 17 couvraient divers objets, trois autres étaient éducatifs. La dernière réduction des plans était due à l'unification de l'Allemagne, au retrait des troupes soviétiques de la RDA et, partant, de, là la réduction du risque de conflit armé.

Bunker inachevé avec une tourelle . Jusqu'à la fin de la construction, le canon sera protégé par un film.



La construction de deux douzaines de bunkers à tourelle de chars a été achevée au milieu des années quatre-vingt-dix. Ces objets étaient censés couvrir divers domaines importants et avaient été construits en cas de conflit de grande ampleur en Europe, mais la normalisation de la situation dans la région les rendait tout simplement inutiles. L'armée suisse a continué à utiliser des bunkers avec ses tourelles jusqu'à 2003, après quoi elle a désarmé celle ci .

 

   


Copyright © 2003-2024 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:7147475
Nb de visiteurs aujourd'hui:1390
Nb de connectés:49