https://www.traditionrolex.com/43

Albano Laziale Amphithéatre Sévérien :Maquetland.com:: Le monde de la maquette



 
   

 
     

 

 


Albano Laziale Amphithéatre Sévérien









Albano Laziale Amphithéatre Sévérien
English Translation

 

Photographies de Jamie Heath sur Flickr
 


Historique Voir ICI
History Click HERE

Article sur les Amphithéatres Romains   et Articles sur les Gladiateurs

 

 

 

 

 

Le territoire des collines d'Alban et d'Albano en particulier est habité depuis les époques reculées  avec des sites datés pour les plus anciens de 300 000 /200 000 ans). Au cours de l'âge du fer, la ville mythique d'Albalonga est née dans la région, probablement une grande agglomération de villages au bord du lac d'Albano, détruite par la suite par les Romains, à l'époque du roi Tullius Ostilius
Après la conquête, le territoire sera peu habité .I faut attendre l'époque républicaine moyenne, pour vvoir la construction de nombreuses villas qui appartiennent aux grandes familles de  Rome . elles commencèrent à se construire le long de la voie Appienne et sur les rives du lac . Mais la ville que nous connaissons le mieux date du IIe Siècle Ap JCe avec la construction du camp de la IIe Légio Partica qui fut  casernée ici sur ordre de l'empereur Septime Sévère 193  ap JC , et qui y  resta jusqu'à l'époque de Gallien (259-269).

 

 

L'amphithéâtre romain d'Albano Laziale est un amphithéâtre romain situé dans le centre d'Albano Laziale, L'amphithéâtre a été construit pour la population et les legionnaire de la  Legio II Parthica sur ordre de l'empereur Septime Sévère (193-211) C'était le lieu du martyre des chrétiens, comme on pourrait le déduire de deux petites chapelles chrétiennes, peintes dans les niches de vomitoria .
Description
Il a une forme elliptique et a été construit avec différentes techniques de maçonnerie, à la fois en creusant dans lacolline et avec des constructions en maçonnerie, sur un terrain en forte pente. Pour renforcer l'esplanade, une terrasse en sous-structure a été construite, également utilisée pour le stationnement et la circulation des personnes et des voitures.
 Les deux vomitoria (entrées triomphales) étaient placées en dehors du grand axe ; un tunnel avait été construit sous l'arène qui, en plus de recueillir l'eau, permettait aux animaux d'entrer dans l'arène par un monte-charge un peu sur le modèle du Colisée.

De l'édifice d'origine il ne reste que le premier étage soutenu par une trentaine d'arcs, une partie des entrées triomphales et l'ensemble de la cavea qui bénéficie d'un axe plus grand de 113 m, on estime que l'amphithéâtre mesurait à l'origine 22 m de haut. Il pouvait recevoir  16000 spectateurs

Il reste peu de cavea, alors qu'il est possible de distinguer le podium impérial (pulvinar). Au Moyen Âge, elle devint une carrière de matériaux de construction et fut ensuite transformée en lieu de culte et en cimetière chrétien, comme en témoignent les niches funéraires et les deux oratoires retrouvés (l'un creusé dans la troisième arcade, dans l'abside duquel se trouvent des fresques représentant les Santi Stefano, Lorenzo, Nicola, Pancrazio et un Pape encore non identifié ; un autre creusé dans la roche sur le côté gauche du parapet de la cavea)
Les fouilles ont été réalisées en 1912 par Giacomo Mancini et en 1914 par Giuseppe Lugli, En 2000, la municipalité d'Albano a achevé les restaurations et les fouilles, grâce auxquelles de nouvelles découvertes et dépositions funéraires ont été trouvées.

   


Copyright © 2003-2024 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:7060418
Nb de visiteurs aujourd'hui:1205
Nb de connectés:47


https://www.traditionrolex.com/43