Stridsvagn m41 (Strv m41 SII ) Arsenalen Suede









 Stridsvagn M 41  SII Arsenalen Suede

English Translation

Merci à Ian Tong pour les photographies
 

 

 

 

 

Historique Voir ICI
History Click HERE


En janvier 1937, une commission suédoise fut envoyée en Allemagne, en Pologne et en France pour tester des modèles de chars en vue d'un éventuel achat ou d'une production sous licence. Cependant, seul le Panzer I fut retenu, mais la livraison n'était pas possible à cette époque car l allemagne réarmait.
 Après avoir consulté  la firme tchécoslovaque CKD de Tchécoslovaquie,  la délagation suédoise dirigée par le major général Gillner testera  leschars AH IV et TNH iraniens , et en juillet, l'armée  commande deux AH-IV et sgne une licence pour 40 autres qui deviendra le Stridsvagn m/37.
En 1940, l'armée contacte à nouveau CKD  qui va devenir BMM
Böhmisch-Mährische Maschinenfabrik, pour acheter 100 TNHP, mais les négociations sont menées sous contrôle allemand. En mars 1940, 90 furent finalement commandés, mais lors de la livraison au début de l'été 1940 , les Allemands saisirent l'intégralité du lot pour leurs propres besoins.
Aussi les Suédois passent  alors une nouvelle commande pour une production locale sous licence, et un contrat fut signé en décembre 1940 pour 116 TNHP-S, qui sera le  Stridsvagn m/41.
Le Stridsvagn SI
Cette première version  a été construite sous licence par Scania-Vabis à Södertälje, et équipée d'un moteur Scania type 1664 développant 142 ch.

 

 

 Ils avaient une armure frontale plus épaisse et une disposition différente. Le blindage frontal de la tourelle a également été revu et l'espace intérieur a été augmenté en installant une plaque arrière droite. L'armement principal comprenait un Bofors m/38 L/37 ou L/40 de 37 mm  et deux mitrailleuses m/39 de 8 mm  Les livraisons ont eu lieu entre décembre 1942 et août 1943.
Le Stridsvagn S-II
Au début de 1942, il fut décidé d'améliorer le modèle qui, à l'époque, qui était obsolète sur le plan armement principal faible et avec sa coque rivetée 
En effet La coque blindée du m/41 était rivetée et non soudée. Cela rendait la production facile et rapide, mais les joints étaient des points faibles qui se fendaient facilement. Les rivets se brisent lorsqu'ils ont été touchés par un obus ennemi et causé des blessures à l'équipage du char. De plus lLe char Stridsvagn m/41 était armé d'un canon suédois Bofors de 37 mm et de deux mitrailleuses de 8 mm m/39. alors que de nombreux chars étrangers de cette période étaient armés de canons de 75 mm.
Mais comme la fiabilité était un atout tellement considérable il a été décidé de lancer une deuxième série, Sa protection av être accrue. Le blindage frontal a été porté à 50 mm et l'augmentation de poids a été compensée par l'adoption du Scania L-603 plus puissant, fournissant 160 ch.
 Cela entraine une augmentation de la longueur du compartiment moteur, de 65 mm  La différence est visible au milieu, entre  le deuxième et troisième galets qui sont espacés sur ce modèle. La quantité de carburant transportée a également été augmentée de 190 à 230 litres, ce qui a également augmenté l'autonomie.
De plus la partie arrière du toit de la tourelle du char suédois a été redressée pour donner plus d'espace. Il ne descend pas.


122 furent commandés en juin 1942, mais les livraisons s'arrêtèrent à la 104e unité en mars 1944. Le reste a été converti en canons d'assaut automoteurs SAV m/43) . La deuxième commande de chars aurait été plus importante si le constructeur suédois Scania-Vabis avait eu une plus grande capacité de production.
Quelle est la différence entre les chars Strv m/41 SI et m/41 SII ?


Les deux modèles de chars avaient le même canon suédois Bofars m/38 de 37 mm, une mitrailleuse de 8 mm m/39 montée sur tourelle et une montée sur la coque. Les dimensions des deux  étaient très similaires, sauf que le m/41 SI était légèrement plus long à 5 540 mm par rapport au plus court m/41 SII de 4 605 mm.


Le m/41 SI pesait 10,5 tonnes. Le char m/41 SII était plus lourd. Il pesait 11 tonnes. Les deux chars avaient des moteurs différents mais la même vitesse de pointe de 48 km/h. Le Strv m41 SI était équipé d'un moteur Scania-Vabis type 1664 de 145 ch tandis que le m/41 SII était équipé d'un moteur Scania-Vabis type 603 de 160 ch.


Service actif
Le Strv M/41 SI a servi avec le régiment P3 à Strängnäs, inclus dans les compagnies de chars légers de la 10e brigade blindée. Le Strv m/41 S-II équipait principalement le 2e bataillon de chars du régiment P4, inclus dans la 9e brigade blindée à Skövde, tandis que d'autres étaient détenus en réserve dans les régiments P2 et P3. Ces chars furent retirés du service en 1960. A noter que deux S-II servirent de bancs d'essai, après la guerre, pour des versions améliorées, les Pansarvärnskanonvagn II et III. 


Les deux versions seront transformées à la fin des années 50 et 60,en VCI Pbv 301 APC développé sur le même châssis à plus de.220 exemplaires  .Ils furent utilisés jusqu'à la fin des années 70
 


L engin exposé est un obusier M/43 reconverti en M/41.
 

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:6028185
Nb de visiteurs aujourd'hui:444
Nb de connectés:25