Harley Davidson WLC









Harley Davidson WLC
English Translation
 


Historique Voir ICI
History Click HERE

Attention Les USA vont produire un modèle spécifique pour le Canada la Harley WLC

 

Le premier bicylindre en V à tête plate de Harley-Davidson est apparu en 1929 sous le nom de modèle D. Son moteur de 45 pouces cubes était plus petit que les bicylindres en V à tête F de 61 et 74 pouces cubes existants de la société, qui sont alors devenus connus sous le nom de " Grands jumeaux.  Bien que le Forty-five n'ait pas été maîtrisé, il s'est avéré être un moteur polyvalent qui est resté en production pendant plus de quatre décennies. Pendant ce temps, il a été monté  non seulement dans les motos  mais aussi dans les Servi-Cars à trois roues (1933-1973),
les WLA militaires (Amérique) ou WLC (Canada) des années 1940 et les vélos de course WR des années 1940 et 1950. . Sportifs Policiers  soldats et civils les ont donc utliisés.
Harley-Davidson a commencé à produire le WLA/WLC en petit nombre en 1940, dans le cadre d'un réarmement général.
L'entrée ultérieure des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale a vu la production augmenter considérablement, avec plus de 90 000 produits pendant la guerre (ainsi que des pièces de rechange ).
Harley Davidson produira également une variante WLA proche pour l'armée canadienne appelée WLC et fournirait également un plus petit nombre au Royaume-Uni, à l'Afrique du Sud et à d'autres alliés, ainsi que pour remplir les commandes de différents modèles de la Marine et du Corps des Marines.
De nombreux WLA / WLC seraient expédiés à des alliés dans le cadre du programme Lend-Lease. Le plus grand bénéficiaire a été l'Union soviétique, qui a vendu plus de 30 000 WLA.
La production de la WLA cessera après la guerre, mais sera relancée pour la guerre de Corée au cours des années 1949 à 1952.
De nombreux jeunes soldats rentraient chez eux dans l'espoir d'obtenir une Harley-Davidson comme il l'avait vue ou conduite au service, ce qui a conduit à la popularité d'après-guerre de la moto et de l'entreprise en général.
La WLA/WLC a acquis le surnom de "Liberator" en Europe depuis qu'elle a été vue montée par des soldats libérant l'Europe occupée.
Description :
Le moteur du WLA/WLC est une conception à soupapes latérales de 45 pouces cubes ou 750 cm3, qui est fiable mais pas particulièrement efficace par rapport aux conceptions à soupapes en tête. Harley Davidson avait déjà des moteurs à soupapes en tête en production pour ses gammes Big Twin, mais la conception à tête plate "petit jumeau" était populaire dans les applications nécessitant plus de fiabilité que de puissance.
Le moteur développe environ 24 CV et la transmission est un embrayage manuel à 3 vitesses et à commande au pied. Ce moteur est resté en production de 1937 à 1973 dans la Servi-Car.
Bien que la désignation du modèle suggérait une compression élevée, pour la fiabilité, la version Army utilisait en fait une version à compression moyenne.  En termes modernes, le taux de compression WLA/WLC de 5:1 est très faible. En raison de cette faible compression, un WLA fonctionnera avec de l'essence à indice d'octane 74, nécessaire en raison de la mauvaise qualité du raffinage à l'époque, bien que la technologie des carburants s'améliore rapidement pendant la guerre.
La WLA est également équipée d'une suspension avant à ressorts. Harley-Davidson n'adoptera les fourches avant télescopiques qu'après la guerre. La roue arrière n'avait pas de suspension.

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5916791
Nb de visiteurs aujourd'hui:201
Nb de connectés:32