Chieftain 120mm HESH Round Bovington









Chieftain 120mm HESH Round Bovington
English Translation
 


Historique Voir ICI
History Click HERE

 
Le Chieftain était le principal char de combat britannique pendant une grande partie de la guerre froide et avait un canon principal rayé de 120 mm. La Grande-Bretagne a utilisé une variété d'obus avec ce canon y compris l' HESH, qui signifie High Explosive, Squash Head.
Les cartouches HESH sont fines en métal remplies d'explosif plastique et d'une fusée de base à action retardée. 
L'explosif plastique est « écrasé » contre la surface de la cible lors de l'impact et s'étale pour former un disque ou une « tape » d'explosif. La fusée de base fait exploser l'explosif quelques millièmes de secondes plus tard, créant une onde de choc qui, en raison de sa grande surface et de son contact direct avec la cible, est transmise à travers le matériau. 
Dans le cas du blindage métallique d'un char, l'onde de choc de compression est conduite à travers le blindage jusqu'au point où elle atteint l'interface métal/air (le compartiment creux de l'équipage), où une partie de l'énergie est réfléchie sous forme d'onde de tension. 
Au point où les ondes de compression et de tension se croisent, une zone de forte contrainte est créée dans le métal, provoquant la projection de pièces d'acier hors de la paroi intérieure à grande vitesse. Cette fragmentation par onde de choc est connue sous le nom d'écaillage, les fragments eux-mêmes étant appelés écaillage. 
Les éclats traversent l'intérieur du véhicule à grande vitesse, tuant ou blessant l'équipage, endommageant l'équipement et/ou enflammant les munitions et le carburant.
 Contrairement aux obus antichars hautement explosifs (HEAT), qui sont des munitions à charge creuse, les obus HESH ne sont pas spécifiquement conçus pour perforer le blindage des chars de combat principaux. Les obus HESH reposent plutôt sur la transmission de l'onde de choc à travers le blindage en acier solide.
 
 
 
Les munitions HESH ont une utilisation à usage général, étant efficaces contre la plupart des cibles, bien que la cartouche soit généralement utilisée à des vitesses relativement faibles car une vitesse élevée disperse excessivement la touche d'explosif.
 Bien qu'efficace uniquement contre les chars sans blindage espacé ou doublure anti-éclats, l'obus est toujours très apprécié lors dec tirs contre des cibles betonnées  La frappe explosive à grande vitesse est capable de détruire des constructions en béton beaucoup plus rapidement qu'un obus HEAT (qui est conçu pour la pénétration d'armure), et sans la dangereuse fragmentation d'un obus à fragmentation hautement explosif (HE) traditionnel.
Ces cartouches étaient livrées dans des tubes de transport en plastique individuels
   


Copyright © 2003-2024 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:7234455
Nb de visiteurs aujourd'hui:1070
Nb de connectés:45