Chieftain Aluminium Tank FV4211 Bovington









Chieftain Alluminium Cheftain FV 4211  Bovington
English Translation
Merci à Ian Tong pour certaines photographies

 


Article sur le Chieftain 

 

Historique Voir ICI
History Click HERE

 

Les deux principales menaces pesant sur un char vers la fin du XXe siècle venait des obus à énergie cinétique alias Armor Piercing Fin-Stabilised Discarding Sabot (APFSDS) et des HEAT  La technologie blindée avait eu du mal à développer une armure universelle capable de vaincre ces deux menaces.Pour vaincre les menaces, plus l'épaisseurdu blindage doit être grande, ce qui alourdit le char et augmente l'effet négatif sur sa mobilité.
Développement du Chieftain en aluminium FV4211
 
 
 
En 1963, un projet de développement d'un nouveau blindage plus léger que le RHA mais capable d'offrir deux fois plus d'efficacité pour vaincre toutes les menaces tout en ayant une épaisseur égale, a été lancé par le Fighting Vehicles Research and Development Establishment (FVRDE) basé à Chobham, Surrey.
Au milieu des années 60, ils avaient développé un nouveau procédé avec collage sur une matrice, de carreaux qui  étaient maintenust sous une compression constante. Cette compression des tuiles a considérablement augmenté la dureté et la résistance des briquettes  augmentant ainsi le nombre de fois que l'armure peut être frappée avant d'êtreHS ce qui est un plus par rapport à celle d'autres armures composites. La composition exacte des carreaux est un secret d'etat
Cette nouvelle armure était connue sous le nom d'armure Burlington, mais elle fut bientôt appelée Chobham, qui était l'emplacement de FVRDE. L'armure a été testée avec succès à plusieurs reprises lors d'essais de "plaques mobiles",
Le véritable test  suivant ser de l'installer sur l'arc frontal (tourelle et coque) d'un char. Il était prévu que cela soit achevé en 1975,
L'acier blindé homogène laminé doit être dur mais imperméable aux chocs pour vaincre l'APFSDS. L'acier présentant ces caractéristiques est produit en traitant des billettes d'acier coulé de taille appropriée, puis en les laminant en plaques d'épaisseur requise
Il a été donc décidé de construire un nouveau char, mais d'utiliser une grande partie des composants automobiles du Chieftain existant. Le nouveau char  aurait  du être nommé Chieftain Mk5/2, mais il a ensuite été changé en FV4211 et surnommé le Chieftain aluminium, car il devait être construit en aluminium au lieu d'acier
FVRDE a achevé la construction de la première coque en aluminium avec ses jupes blindées en 13 mois. Une tourelle Windsor lestée (remplie de sacs de sable) a été ajoutée pour représenter une tourelle entièrement lestée qui n'a pas encore été construite, afin que le véhicule puisse terminer ses essais et ses tests routiers . A l issue des test le chassis présentaient quelques fissures de contraintes qui ont été rectifiées.
Ce véhicule baptise MTR-1 a démontré que le véhicule pouvait supporter la nouvelle tourelle. Le MTR-1 a été découpé pour des tests supplémentaires tandis qu'une deuxième coque a été construite à la Leeds Royal Ordnance Factory et équipée de la nouvelle tourelle.

La tourelle a été conçue pour utiliser la coupole No21 et le système de contrôle de tir intégré avancé. Les essais du véhicule se sont avérés fructueux et il a été décidé de construire 9 autres prototypes pour des essais par des régiments sélectionnés du RAC. Lorsque le projet a été annulé, les 9 prototypes étaient à divers stades d'achèvement.
Seul le premier prototype TV-A était achevé et entièrement equipé de l'armure Chobham. Le véhicule a été envoyé au FVRDE à Chobham où il a été utilisé comme exposition statique pour le  montrer aux responsables  en visite tels que le chef de projet du M1 Abram  ceux du projet FMBT anglo-allemandes qui se déroulaient en même temps que le Leopard.
il est acquis deDans un article assez récent écrit par Richard Rawlins, qui est un ancien directeur de département et directeur technique du MoD depuis environ 30 ans sur Chieftain et Challenger 2. Son travail avait inclus la gestion de divers programmes de recherche et il a acquis désormais que seules les USAontt signé un protocole d'accord avec le Royaume-Uni en 1972 et ils ont reçu toutes les recherches menées sur le blindage sur Chobham pour le M1 Abrams
Alors que les allemands ont utilisé sur le Leopard un  blindage basée sur l'armure de Chobham  mais pas d'inspiration britannique
Le prototype FV4211 TV-A est maintenant exposé au Bovington Tank Museum
.
 

 

   


Copyright © 2003-2024 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:7234462
Nb de visiteurs aujourd'hui:1077
Nb de connectés:47