1796 Pattern 1796 Heavy Cavalry Sword Paris Bruxelles









1796 Pattern 1796 Heavy Cavalry Sword Paris Bruxelles
English Translation
 


Historique Voir ICI
History Click HERE

 

L'épée de cavalerie lourde modèle 1796 est l'une des épées les plus reconnaissables et, du moins pour les Britanniques, emblématiques de la Période des guerres Napoleoniennes . Cette épée a été utilisée par tous les régiments de cavalerie lourde britannique (Life Guards, Royal Horse Guards, Dragoon Guards et Dragoons) tout au long de la guerre d'Espagne ( 1807 1817) et pendant la campagne de Waterloo.
 

Bien qu'associée à jamais à Waterloo en raison de l'utilisation d'épées dans la charge massive de la cavalerie lourde britannique des brigades Household et Union, l'épée de cavalerie lourde de modèle 1796 a également été utilisée par d'autres pays. Dans le cadre du soutien aux nations alliées en guerre contre les Français, la Grande-Bretagne a exporté une énorme quantité d'armes à ses alliés au cours des guerres révolutionnaires et napoléoniennes. Parmi celles-ci se trouvaient des épées de cavalerie lourde de modèle 1796, qui étaient utilisées par la cavalerie portugaise et suédoise contre les Français.

Développement
L'épée de cavalerie lourde Pattern 1796 Heavy Cavalry Sword a été adoptée en raison des défaillances de son prédécesseur, l'épée modèle 1788. Cette première épée a été notée par un conseil d'officiers généraux de cavalerie 

comme « ingérable, en raison de la longueur de la lame et du poids de la poignée ».

 

La nouvelle épée  a été adoptée plutôt que développée en 1796, car contrairement à l'épée de cavalerie légère de la même année, ce n'était pas une nouvelle conception. Alors que pour la cavalerie légère l'officier de cavalerie britannique John Gaspard Le Marchant avait mis au point une épée entièrement nouvelle, pour la cavalerie lourde il proposa simplement une copie presque identique de l'épée autrichienne, le Dragoon Pallasch de 1769.
Ce pallasch était une épée qu'il avait vu utilisé à bon escient par la cavalerie autrichienne pendant la campagne des Flandres (1794-96). Cependant, il est probable que c'est en raison des niveaux élevés d'entraînement et de maîtrise de l'épée des Autrichiens que l'épée a été utilisée avec succès, plutôt que grâce à l'épée elle-même.
Bien qu'il s'agisse d'une épée coupante, avec une lame large à un seul tranchant, la lame droite signifiait que l'épée n'était pas optimisée pour la coupe car elle ne pouvait pas produire l'effet de tranchage d'une lame incurvée. De plus, la pointe de la hache rendait la poussée presque impossible. Cependant, par rapport à son prédécesseur, le 1788, l'épée de cavalerie lourde de 1796 était bien mieux équilibrée et maniable, en particulier pour le système de combat basé sur la coupe que la cavalerie britannique a appris.

Malgré des problèmes de conception, l'épée pouvait être utilisée avec un effet redoutable, en particulier par les hommes généralement dqui sont affectésau regiments de cavalerie lourde.
Les épées pointues sont plus courtes que les versions non modifiées et ont également une masse légèrement inférieure pour la coupe.
 Même sans la pointe de la hache, l'épée n'avait pas de profil de lame, étant large et à un seul tranchant, pour une bonne pénétration. Cependant, la possibilité de pouvoir utiliser la pointe, en particulier face à des cuirassiers  français que les Britanniques ont pour la première fois à affrontés à Waterloo,Cette l'épée modifiée était en fait une arme plus polyvalente.

Dans  La culture populaire l l'un des utilisateurs les plus célèbres de l'épée de cavalerie lourde modèle 1796 est un personnage de fiction - et qui n'aurait pas été émis avec ce type d'épée. Richard Sharpe de Bernhard Cornwell, bien qu'il soit officier du 95th Foot (Rifles), utilise l'épée tout au long de ses aventures. Cornwell demande à Sharpe de porter l'épée en raison de ses préférences personnelles, Sharpe privilégiant l'épée de cavalerie lourde à lame droite à l'épée d'officier de flanc modèle 1803 plus légère et incurvée qu'un officier de carabine aurait plus normalement porté.

 

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5921371
Nb de visiteurs aujourd'hui:274
Nb de connectés:19