Egypte Trésor de Toutânkhamon Le Sceptre et le Fléau









Egypte Trésor de Toutânkhamon  Le Sceptre et le Fléau
English Translation
Merci à Bryaxis pour les photographies

Historique Voir ICI

History Click HERE

 

Le pharaon Toutankhamon a vécu il y a 3 300 ans en Égypte. Il est mort vers l’âge de 20 ans. Ce pharaon est devenu célèbre quand Howard Carter, un égyptologue, et lord Carnarvon ont découvert son tombeau en 1922.
Les 2 hommes ont trouvé un véritable trésor constitué de plus de 2 000 objets précieux, dont le cercueil en or.

 

Jamais entierement violée par les pilleurs de tombe, la sépulture de Toutankhamon est le seul tombeau royal égyptien retrouvé intact. Ses trésors inestimables, le fait que  ce souverain soit mort jeune et qu’il était le fils du pharaon le plus énigmatique ont fait désormais de Toutankhamon le plus célèbre des pharaons, le faisant entrer dans l’éternité.
Mais qui est en fait ce pharaon?
En effet on se perd en conjoncture  car les liens familiaux de Toutankhamon sont complexes  Il faut savoir qu'il est issu d'une lignée de souverains dans laquelle la pratique de l’inceste était fréquente
Les parents de Toutankhamon étaient frère et sœur. Longtemps, les scientifiques ont pensé que la mère du jeune pharaon était Néfertiti  mais les dernières analyses ADN ont mis à bas cette hypothèse. La mère de Toutankhamon serait une des sœurs de son père Akhénaton, une momie connue sous le nom de "Young Lady". Les handicaps physiques du pharaon seraient probablement liés à cette parenté incestueuse. Et pour locre le tout  Toutankhamon   a  épousé sa demi-sœur Ânkhesenamon, fille de Néfertiti et d’Akhenaton. Ce qui fait de Néfertiti la belle-mère du jeune pharaon, au second sens du terme cette fois.
Un mythe s'effondre car le masque en or magnifiquement ciselé découvert en 1922 qui peut être ne  lui 'etait pas destiné  nese cache pas la momie d'un bel éphèbe.  en effet  les analyses ADN et à des centaines de scanners réalisés sur la momie,  ont permis de reconstituer le corps du pharaon en 3D et celui ci ci  avait un physique plutôt disgracieux Mais ce pharaon  était atteint de plusieur maladies et infirmités
En effet il est le descendant de plusieurs générations de mariages consanguins entre frères et sœurs et cousins cousines,  Si  les traits du masque représente des traits fins  ressemblants à ceux de la grand-mère du jeune pharaon, la reine Tiya, le vrai Toutankhamon, lui, avait une dentition déformée qui pointait vers l'avant. Toutânkhamon était atteint de multiples problèmes de santé 

 

Né avec une fente palatine et un palais en ogive, et ses hanches étaient particulièrement larges
De plus un pied-bot l'handicapait dans ses déplacements. Cette malformation du pied était liée "à la maladie de Kohler, contractée pendant son adolescence  Cette maladie  nécrose la face dorsale du pied, expliquerait la présence de 130 cannes dans le tombeau du pharaon.  Toutânkhamon était atteint en plus d'une siphoscoliose, d’
arthrite, et  il aurait survécu à trois crises de paludisme dont la derniere lui fut fatale  En effet Toutankhamon n'aurait pas eu une mort héroïque dans un accident de char.; en effet pied-bot l'empêchait tout simplement d'avoir ce genre de loisir. Sa mort prématurée, à 19 ans seulement, s'expliquerait par un état d'épuisement général, dû au mélange génétique néfaste de ses parents mais aussi au paludisme qu'il avait contracté.

 

 

De toute petite taille, ce fauteuil en bois incrusté d'ébène et d'ivoire et orné de feuilles d'or repoussé a certainement été fabriqué pour Toutânkhamon au début de son règne, alors qu'il était encore un enfant (il est devenu pharaon à 9 ans). Les pieds léonins ont des griffes couvertes d'or. Les accoudoirs couverts d'or représentent des scènes de nature (un bouquetin bêlant, des plantes du désert), aux influences étrangères.
La Tombe

Le 26 novembre 1922, fit entrer dans les annales de l archéologie  le Pharaon Toutânkhamon .En effet dans la Vallée des Rois, l’archéologue Howard Carter avait découvert  derrière une porte frappée de sceaux d’argile intact la tombe de ce pharaon. Et pourtant cette découverte tient de la chance car Carter n avit plus droit à l erreur
Howard Carter n 'était pas un inconnu en Égypte car on utilisait ses talents de dessinateur  pour copier  les peintures funéraires sur les sites de Beni Hassan depuis  1891 
ensuite il decouvre fortuitement la statue der Montouhotep II à  Deir el-Bersha, en Moyenne-Égypte.
Ensuite il est embauche pour des fouilles sur le site d’Amarna, la capitale du roi Akhenaton, rayée de l’histoire sous la direction de William Flinders Petrie. Ce dernier n’est guère impressionné par ses capacités : « M. Carter est un garçon aimable et serviable dont l’intérêt est entièrement voué à la peinture et à l’histoire naturelle… Il ne me servirait à rien de le former comme fouilleur» Par contre  Gaston Maspero, chef du Service des antiquités égyptiennes, reconnaît le talent de Carter et le nomme inspecteur général des monuments de la Haute-Égypte
Et enfin il arrive dans la Vallée des Rois à 48 ans ou il trtavaille avec   l 'archéologue Theodore Davis lqui ui affirme qu’il n’y avait « plus rien dans la Vallée des Rois » Convaincu du contraire, Carter n’avait cessé de creuser, et encore creuser, avec l’appui financier du fortuné Carnarvon, passionné lui aussi d’archéologie  Basé à Louxor, et grace à Maspero qui joue à nouveau un rôle clé dans la carrière de Carter. Il est présenté à Lord Carnarvon, riche aristocrate britannique séjournant en Égypte depuis 1903 pour raisons de santé.
Pendant ce temps, Theodore Davis continue de fouiller dans la Vallée des Rois. Parmi les nombreuses tombes qu’il découvre il en est une, modeste, qui contient des fragments d’or et de petits objets inscrits au nom de Toutânkhamon et du roi Aÿ, son successeur. Davies l’identifie comme la dernière demeure du pharaon, pensant que son deuxième successeur, Horemheb, avait détruit le tombeau qui lui était originellement destiné.
Carter met en doute cette hypothèse, persuadé que la tombe de Toutânkhamon reste à découvrir


Malade, Davis cesse ses fouilles et meurt en 1915.  En décembre 1917, Carter et Carnarvon obtiennent une concession dans la Vallée des Rois. Mais l’exploration méthodique du lit de la vallée, entre 1917 et 1922, ne livre que quelques maigres découvertes. À l’été 1922, soucieux de mettre fin à une ruineuse campagne, Carnarvon convoque Carter dans son château de Highclere pour lui signifier l’arrêt des fouilles. Persuasif, Carter le convainc de financer une dernière saison.

 

 

 


Cette saison, démarrée un mois plus tôt, était sa dernière chance car Catrer n'aurait plus les moyens par la suite : l’équipe de fouille s’était mis en tête d’explorer sous la tombe de Ramsès II,
Pour travailler sous le soleil d'Egypte il faut de l eau pour les travailleurs  et cette eau devait être transportée à dos d’âne dans des jarres pointues, ensuite stabilisées debout dans le sol friable, au creux de trous.
Et c’est là que la chance de l’archéologue anglais se mit à tourner.

 


Le 4 novembre 1922, Hussein, un jeune porteur d’eau, creuse un trou pour planter sa jarre et, à sa grande surprise, surgit ce qui ressemble clairement à une marche. Howard Carter se précipite, continue à creuser et découvre un escalier de seize marches, mesurant 1,68 mètre de large et s’enfonçant 4 mètres sous terre. Carter, donne l’ordre de reboucher le trou  et il previent Lors Carnavon qui se trouve en Angleterrepar le télégramme  suivant
: « Avons enfin fait une découverte extraordinaire dans la vallée. Une tombe somptueuse dont les sceaux sont intacts. L’avons refermée jusqu’à votre arrivée. Félicitations. »
Une vingtaine de jours plus tard, venu sur place l'accés à la tombe est déblyé à nouveau  et le sceau intact livre le nom de Toutânkhamon
 Ensuite apres avoir brise le sceau  Carter fait procéder à louverture du tombeau  et après avoir allume une une chandelle il regarde l'intérieur 

Il écrit  D’abord, l’air chaud s’échappant de la chambre faisait danser la flamme de la bougie. Puis, à mesure que mes yeux s’accoutumaient à la faible luminosité, des formes se dessinèrent lentement dans l’obscurité de la pièce, d’étranges animaux, des statues et de l’or – partout le scintillement de l’or. » Serré dans cette pièce (l’antichambre) où flotte un parfum d’onguent et d’huile
Devant lui des statues de gardiens noirs devant un mur attirent son attention. alors Carter se glisse par un étroit passage où il découvre une chapelle en bois dorée, qui en renferme d’autres et à l’intérieur, un sarcophage. Les sceaux sont inviolés !

Le 29 novembre 1922,  le tombeau KV62 est officiellement ouvert devant un parterre de spécialistes  et il faudra plus de dix  jours pour déblayer les 5 398 objets qui sont  entreposés dans la sépulture voisine de Ramsès VI

 
Le Sceptre et le Fléau
 


Bien que présentés souvent ensemble il est peut probable  que ce sceptre et ce fléau aient constituées une paire . Il furent trouvés à des endroit différents de la tombe
Le sceptre a été trouvé  dans l antichambre et le Fmléau dans la salle dite du trésor . De plus sur le bourt rond du sceptre le nom grévé est celui de Toutânkhaton  forme originale du nom de e Toutânkhamon ce qui semble indiquer que ce scptre a été réalisé  au tout début du règne  surement lors de son couronnement à Tell Amarna  Par contre le fléau est gravé au nom de Toutânkhamon . il fut donc confectionné  après que la cour ait abanadonné Tell Amarna  soit 2 ans près l accéssion au troune de  Toutânkhamon
L utilisation  du sceptre et du fleau remonte comme enmblèmes royaux à la prédiode prédynastiquies avant l invention de l écriture

 

A cette époque  la houlette du berger  symbolisait Andjéti dleu local du delta Oriental  Mais c'est Osiris qui s'imposera comme dieu principal mais il gardra cette baguette comme symbole
Des le moment où les Egyptiens  prirent conscience  que les monarques défunts étaient assimilés à l 'essence du Dieu Osiris  le sceptre va se transmettre  égolement en tant que symbole royal  Ainsi en jeorgrlyphe le terme  regner  ou Heka va  être représenté avec ce sympbole
Par contre la signification du fléau est bien moins connue  Cet insrument se présente comme 3 battoirs attachés à un manche  ressemblant plus ou moins à un fouet
Là aussi ce symbole est associé à Osiris mais le caractère bienveillant de ce dieu se prête mal à l utilisation de cet objet comme un fouet

Aussi on pense que ce fouet serait un ladanisterion  un instrulent utilisé pour récolter le ladanum  qui est une gomme aromatique  sécrétée par des arbuste genre ciste  qui est utiliséee pour la confection de parfums et onguents médicaux
 

Les deux objets se présentent  comme uen sucession de cylindres d'or et de pate de verre montés  sur une partie central en bronze  Par contre les fleaux sont en bois

 

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5856237
Nb de visiteurs aujourd'hui:431
Nb de connectés:40