05 SFA MF1 SS Secheval MF1 Linchamps 08800 Linchamps









SFArdennes SS Secheval MF1 Linchamps  08800 Linchamps

English Translation

Merci à Jean marie Brams pour les photographies
Informations tirées de Wikimaginot
 
 
 

 

 

 

Le blockhaus dont seul l'étage inférieur (blockhaus actif) subsiste, est inclus dans un propriété privée. était armé d'un créneau pour canon antichar (37mm ou 25 mm SA), et de deux créneaux FM. C 'etait une Maison forte GRM type Ardennes, pour canon antichar, mitrailleuses et FM. L'étage inférieur constitue le blockhaus proprement dit, l'étage supérieur servant au logement de la troupe.
Il était defendu par des cavliers de la
5e DLC

 
 
 
Internet
CONSTRUCTION,
Ce type de Construction était destinée à interdire l'utilisation d'une voie routière en provenance de la frontière, spécifique à la défense de la frontière ardennaise  (100088, SD des Ardennes et 100089, SF de Montmédy ).

 

Description
 
Elle se présente sous la forme camouflée d'une petite villa aux dimensions modeste (7,20 mètres X 5,50 mètres au sol pour une hauteur de 7,20 mètres) composée d'un étage de vie (Haut) et d'un blockhaus relativement important en soubassement, d'un grillage, d'un réseau de barbelés le tout étant protégé par des mines antichars et des piquets Ollivier. Dans certains cas le souci du camouflage allait jusqu'à masquer les créneaux en temps de paix.
L'étage de vie ou chambre haute
Sa fonction est de servir de casernement avec un réfectoire, une cuisine, un dortoir et un WC. Il permet le logement et la vie en toute autarcie d'une petite garnison de 6 hommes commandé par un sous-officier. Les murs extérieurs sont en maçonnerie de 25 cm d'épaisseur.
Deux conduits existent pour la cheminée de la cuisine et celle d'un poêle de chauffage dans le réfectoire.
Un réservoir de 1000 litres d'eau alimenté par les gouttières est installé sous le toit de la bâtisse.
L'étage de combat ou chambre basse
C'est un blockhaus en béton armé - d'un degré de protection suffisant pour résister à l'artillerie des blindés de l'époque - auquel on accède en principe par une porte blindée ou deux portes successives (voir chapitre "Variantes"). On peut aussi y accéder par une issue avec trappe pratiqué dans le sol de la chambre haute et muni d'une échelle en acier de huit barreaux.
L'épaisseur des murs est de 1 mètre sur les faces exposées et de 50 centimètres sur l'arrière, le sol et le plafond. La hauteur au plafond est de 2 mètres.
Il est équipé de 1 ou rarement de 2 créneaux pour un canon antichar de
37mm TR Mle 1916 alternable avec une mitrailleuse, de créneaux pour fusil mitrailleur (typiquement 2) ou pour fusil. Il est en outre équipé de goulottes lance grenade sur les trois faces actives.
Le créneau pour canon AC est relativement large, permettant jusqu'à 60° de champ de tir en direction, mais étroit en hauteur car le besoin de portée est faible. Ce créneau est fermé par un double volet métallique coulissant. Les créneaux FM sont équipés d'une
trémie FM standard CORF type A avec support SB et d'une fosse de réception d'étuis à l'extérieur.
Les munitions, vivres de réserve et matériels permettant de combattre dans une totale autonomie sont stockés dans l'étage de combat.
 
Variantes
Les variantes les plus courantes tiennent essentiellement au nombre et à la localisation des différents types de créneaux, en fonction de la situation tactique de la Maison Forte.
Une deuxième variante consiste en un agrandissement du vestibule d'entrée par écartement de 50 cm supplémentaires de la porte extérieure pour créer suffisamment de place pour une niche et un conduit vertical permettant l'installation du dispositif de mise à feu d'un
DMP à proximité. Dans cette variante, on trouve deux portes de part et d'autre du vestibule, une blindée côté extérieur, et une étanche côté intérieur. Cette variante se retrouve dans les MF n°3, 4, 8, 11, 15, 16 en particulier - liste non limitative -.
   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5855747
Nb de visiteurs aujourd'hui:1254
Nb de connectés:57