1300 Grand Heaume Rome






1300 Grand Heaume  Rome
English Translation


Historique Voir ICI
History Click HERE


À la fin du XIIe siècle, la seule visière des premiers heaumes ne suffit plus pour la protection du chevalier,aussi un modèle plus enveloppant est adopté, qui couvre également la nuque. La respiration s'en trouve empêchée et nécessite le percement d'une grille d'aération, sous forme de rangées de trous ou de motifs ajourés..  Ce grand Heaume Médiéval  typique de la cavalerie lourde européenne du XIIIsiècle est  généralement avec un casques en cotte de maille. Cee Heaume assurait la protection totale de la tete . Il pouvait être peint . Mais il était impossible de combattre longtemps à pied avec cette pièce d'armure car la vision et la respiration n'etaient pas aisées
Le chevalier portait une espece de capuche rembourrée à l''interieur 
 


 

Introduction
Dans l’imaginaire collectif le grand heaume est certainement un des symboles les plus emblématiques du chevalier et de son armure, en effet celui-ci est omniprésent dans les œuvres cinématographiques ou littéraires qui traitent du Moyen-Âge qu’elles soient fantaisistes ou réalistes, on le retrouve également largement représenté dans l’univers des jeux vidéos.
Cet article traite de son évolution et de son utilisation tout au long du XIVe siècle.
Le grand heaume apparaît au début du XIIIe siècle et sera utilisé jusqu’au XVIe siècle environ, il dérive de l’évolution des différents casques coniques à nasal et autres cervelières (sorte de calotte de métal) qui se fera de plus en plus enveloppant et protecteur en commençant tout d’abord par une protection complète du visage pour finir par envelopper complètement la tête du combattant.
Evolution
1300 – 1330
Grand heaume à timbre plat
 
Durant le premier quart du XIVe siècle le grand heaume est encore majoritairement équipé d’un timbre plat comme pour les modèles de la fin du XIIIe siècle (le timbre désigne le sommet du casque).
Le fait que celui-ci soit plat pourrait être vu comme une régression par rapport aux modèles de casques ronds ou coniques utilisés depuis plusieurs siècles et connus pour mieux dévier les coups verticaux au lieu de transmettre la puissance dans les cervicales du porteur, mais en réalité il en découle probablement d’une limitation des connaissances en métallurgie pour l’époque, ou d’un choix délibéré de fabrication pour accélérer et faciliter le montage des multiples plaques de métal rivetées entre elles et au timbre du casque.
Ce choix ou cette limitation a probablement été largement accepté par les utilisateurs de ces types de casques car ceux-ci étaient majoritairement utilisés à cheval et donc les coups étaient susceptibles de venir en grande partie de face et non d’en haut.
1330 – 1380

Grand heaume du milieu du XIVe siècle
Durant le second quart du XIVe siècle le timbre du grand heaume va s’arrondir et on verra également apparaître une protection du torse, faite à base plaques de métal rivetées sur du cuir ou du tissu qu’on appellera cotte de plates (ou cotte de plaques), celles-ci sont équipées de chaînes de rétention sur le torse qui permettent de rattacher la dague et l’épée du combattant mais aussi de suspendre le grand heaume (souvent dans le dos) quand celui-ci n’est pas utilisé lors de combat à pied par exemple, cette mode perdura pendant le troisième quart du XIVe siècle.
Vestige d’une cotte de plates équipée de chaines de rétention (la partie textile a disparu)
 
1380 – 1400
Heaume à tête de crapaud, premier quart du XVe siècle
 
Lors du dernier quart du XIVe, le grand heaume évoluera encore une fois vers une forme beaucoup plus fluide présentant de belles courbes grâce à l’évolution de la métallurgie qui permettra de mettre en forme de grandes plaques de métal et donc de réduire le nombre d’éléments à assembler par rivetage.
Cette dernière évolution sera appelée “heaume à tête de crapaud » à cause son esthétique générale qui fait penser au batracien.
À la toute fin du XIVe siècle et au début du XVe siècle le heaume à tête de crapaud semble devenir une option viable pour le combat à pied, son utilisation perdurera jusqu’au XVIe siècle grâce à son utilisation massive dans les joutes équestres.
Usage
Le grand heaume reste un casque majoritairement utilisé à cheval, depuis la fin du XIIIème siècle et durant tout le XIVème celui-ci est quasi exclusivement porté au-dessus d’un autre casque plus léger comme un bassinet sans mézail (le mézail est une visière mobile), une cervelière ou encore une cagoule de mailles.
Lors des phases de combat à pied, le grand heaume est alors retiré pour être suspendu dans le dos avec l’aide de chaînes de rétention confié à un valet d’armes (servant du chevalier).

Grand heaume rejeté dans le dos du combattant, on peut voir le bassinet porté dessous
L’ensemble n’est pas aussi lourd à porter contrairement à ce que l’on pourrait croire, certains casques présentaient même une épaisseur variable en fonction de la zone à protéger, de manière générale ceux-ci étaient beaucoup moins épais que ceux que l’on retrouve en reconstitution de nos jours.
Le grand heaume pouvait être décoré d’une sorte de capuche en étoffe, le « mantel » et également surmonté d’une décoration souvent spectaculaire appelée le « cimier ».

Grand heaume surmonté d’un mantel et d’un cimier
   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5850092
Nb de visiteurs aujourd'hui:952
Nb de connectés:68