Mortier Van Deuren 70/58 mm Bruxelles









Mortier Van Deuren 70 58mm  Bruxelles
English Translation
Merci à Alain Dupuy Et Jean Marie Brams pour ces photos

 

 

Le mortier belge Van Deuren 70/ 58 mm
Ce mortier fut mis au point en 1915 par l'officier belge Van Deuren Il a été aussi utilisé par l'armée française en remplacement du mortier T 18 bis
Le système imaginé par Van Deuren était très astucieux car il utilisait une mise à feu électrique.
Le mortier a un angle de tir fixe et ne peut tirer que sous cet angle-là soit 45°
Pour accroître ou réduire la portée on joue sur des manettes en cuivre qui se situent à la base du tube . Ces manettes influent sur la chambre de combustion du mortier
le fonctionnement était le suivant :En tournant vers le haut ou vers le bas la grande roulette de cuivre on réduit ou on accroit la chambre de combustion du mortier ce qui permet d'engager plus ou moins profondément la bombe sur dans le canon et en partant de là on accroît ou ont réduit la portée du mortier
Il tire jusqu'à 800 m une bombe de type 0-1 pesant 19 kilos et contenant six kilos d'explosifs et il peut projeter jusqu'à que celles 435m une bombe lourde ou 0-4 pesant 35 kilos contenant 17 kilos d'explosifs
Mais le mortier Van Deuren avait aussi beaucoup de défauts .Si le système électrique d'autorise une grande cadence de tir (trois à quatre coups par minute) il n'était pas fiable et de plus il entraînait une surchauffe du tube.
Il a été fabriqué en France par l'atelier de construction du matériel d'artillerie du Havre et l'armée belge l'a utilisé jusqu'à 1940
En effet à cette époque lors de la mobilisation un groupe d'artillerie de tranchée à huit batteries destinées au régiment de forteresse de Liège est créé
Il est équipé de mortiers Van Deuren .Le groupe d'artillerie passe au Régiment de forteresse de Namur le 22 avril 1944 mais il est réduit à quatre batteries
Les mortiers disponibles sont alors envoyés le long du canal Albert pour la défense des écluses et le fort de Battice ne disposant pas d'armes à tir courbe pour battre certains vallon constituant des angles morts reçoit aussi deux mortiers avec une dotation de 200 obus ne de le par pièce

Internet Internet


Caractéristiques
Calibre 58 mm
poids 335 kgs
poids Projectile 23 /35 kgs
Portée 800/ 430 m
Cadence de tir 3/ 4 par minute
Pointage élévation 45°
Pointage direction 360 °

 

Belgian Mortar Van Deuren 70 /58 mm


This mortar was developed in 1915 by the Belgian officer Van Deuren It was also used by the French Army to replace the mortar T 18 bis
The system conceived by Van Deuren was very clever because he used an electrical firing.
The mortar has a firing angle fixed and cannot fire only upon that angle there is 45 °
To increase or reduce range we could played on brass levers that are at the bottom of the tube. These levers affect the combustion chamber of the mortar
Operation was the following: Turn up or down the great wheel of copper reduce or increase the combustion chamber of the mortar and from there is increased or reduced the range of the mortar
But the mortar Van Deuren were many flaws. If the electrical system allows for a great rate of fire (three to four rounds per minute) it was unreliable and produce overheating of the tube.
It was manufactured in France by the l'atelier de construction du matériel d'artillerie du Havre and he was used by Belgian army until 1940

Internet Internet


Technical data
Caliber 58 mm
Weight 335 kgs
Weight Sheel 23 /35 kgs
Range 430 m
Rate of fire 3/ 4 par minute
Elevation Azimut 45 °
Direction 360 °

 

   


Copyright © 2003-2018 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3998116
Nb de visiteurs aujourd'hui:234
Nb de connectés:24