Moteur Fusee EMW A4 Londres Muséee Sciences









Moteur Fusee EMW A4 Londres Muséee Sciences
English Translation
 

Historique Voir ICI
History Click HERE
 
Moteur à réaction dont la poussée résulte de l'éjection de gaz produits par la combustion de substances chimiques, sans intervention de l'oxygène de l'air, ce qui lui permet de fonctionner hors de l'atmosphère terrestre. (Synonyme : propulseur.)
Moteur-fusée
Moteur-fusée
 
Les moteurs-fusées peuvent développer de fortes poussées mais seulement pendant quelques minutes. Les gaz qu'ils éjectent, à des vitesses généralement comprises entre 2 500 et 4 500 m/s, sont produits lors d'une violente réaction entre des substances liquides ou solides appelées ergols dont l'une est un combustible et l'autre un comburant.(→ propergol.)
Un moteur-fusée à propergol liquide comprend des injecteurs, une chambre de combustion et une tuyère. Les injecteurs assurent la mise en contact du combustible et du comburant sous la forme de fines gouttelettes. Ils se trouvent au sommet de la chambre de combustion, enceinte où se déroule, à une température de l'ordre de 3 000 °C, la réaction chimique entre les ergols. Les gaz chauds résultant de cette réaction quittent la chambre de combustion par un passage rétréci pratiqué à sa base, le col de la tuyère, puis se détendent en acquérant de la vitesse dans le divergent.
Les moteurs-fusées à propergol solide tirent leur énergie de la combustion d'un bloc compact dans lequel comburant et combustible sont intimement mélangés, en présence d'un liant chimique chargé d'assurer la cohésion du matériau. Les gaz chauds produits sont éjectés par une tuyère située à l'arrière du propulseur, de même forme que celle des propulseurs à propergol liquide. Le cylindre (ou « pain ») de poudre, d'un seul tenant ou formé de plusieurs segments empilés, est contenu dans une enveloppe en fibres de verre ou en acier.
Ces moteurs sont faciles à mettre en œuvre et leur fonctionnement est simple, mais ils ne peuvent être rallumés : une fois amorcée, leur combustion se poursuit jusqu'à l'épuisement du propergol. Aussi les réserve-t-on généralement, sur les lanceurs spatiaux, à des fonctions particulières : propulseurs d'appoint, étages supérieurs. Ils sont, en revanche, d'un emploi très général sur les missiles. Sur les satellites, ils sont utilisés comme moteurs d'apogée.
 
 
 
   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5854074
Nb de visiteurs aujourd'hui:862
Nb de connectés:34