Canon Anti Aérien 15.cm flak38 /39 Belgrade









Canon Anti Aérien 15.cm flak38 /39 Belgrade
English Translation
Merci à 270862 Pour les photographies

 

 
L’armée allemande a mis en œuvre beaucoup de matériel Flak durant la deuxième guerre mondiale le plus connu est sans conteste le 88 mm qui a fait de véritables cartons parmi les avions et les chars alliés.
Mais à côté de cette arme il y eut des équipements de calibre divers comme le 20 mm ou le 30 mm pour arriver jusqu’au canon de 128 mm mais le matériel qui nous intéresse aujourd’hui est le 105 mm Flak.
Historique
L’origine de la flak allemande peut être  datée de 1870 lorsque l’armée prussienne assiégeant Paris essaya d’abattre les ballons qui s’envolaient de la capitale assiégée. Krupp modifia rapidement un canon de 1 livre (20 mm) qui fut monté sur un attelage hippomobile pour être mobile. Mais nous n’avons que très peu d’informations sur ce système d’armes.
Avant la première guerre mondiale devant les progrès de l’Aviation l’État Major impérial demanda le développement d’une famille de canons antiaériens.
L’industriel développa donc des canons à partir d’armes déjà existantes. En 1909 des canons de 65 mm  et de75 mm furent livrés à l’armée allemande Il y eut même des canons de calibre de 105 mm. Au début la première guerre mondiale le canon de75 est le canon anti aérien standard de l’armée impériale
Les autres belligérants qui  avaient négligé ce type d’arme  changent rapidement  d’avis devant les attaques et les incursions de l’aviation allemande. On voit donc l’apparition chez les alliés de différents canons qui ne sont que des modifications de modèles existants comme le 75 mm chez les Français ou le 76,1 chez les Russes
Mais les Britanniques mettent au point une arme entièrement nouvelle destinée spécifiquement cet emploi ;Il s’agit de 76 mm qui peut être considérés comme la meilleure arme dans cette catégorie
Mais à cette époque un problème se posa régulièrement il s’agit de la visée car même avec une équipe de tir bien entraînée il fallait beaucoup de chance pour atteindre un avion .Les chances de toucher un ballon étaient par contre  beaucoup plus élevées
Krupp développa rapidement un système de visée très perfectionnée .  Les raids contre les villes ne sont pas encore l’ordre du jour cela ne nécessita pas le développement de canons antiaériens protégeant les sites civils et industriels. La fin de la guerre voit  aussi le développement de canons anti aérien léger comme le pompon anglais de 20 mm
D’ailleurs le Baron rouge fut victime d’une arme de ce genre.
 L’entre-deux-guerres voit le développement de l’aviation qui gagne en puissance ce qui lui permet de voler beaucoup plus lourd beaucoup plus rapidement. Si l’aviation civile profite de ses avancées  les militaires  aussi. Leurs avions peuvent emporter une charge militaire importante beaucoup plus haut, loin  et plus rapidement
Les stratèges sont dont encore confronté à l’éternel problème de l’obus  et de la cuirasse
Les armes anti aériennes  doivent être modifier  il faut passer au calibre 88 voire de 90 mm
Pour l’armée allemande le choix du calibre de 105 mm s’imposait.
 Historique du canon de 105 mm Flak 38 et 39.
Le canon lourd de 105 mm est le canon standard de l’armée allemande durant le conflit où ils seront construits en diverses versions fixe mobile ou sur plates-formes ferroviaires
De plus lorsqu’il est utilisé dans ce rôle de Flak il bénéficie d’un poste de conduite de tir
Cette arme excellente a un défaut important.
L’ensemble pesant 14 t ne peut être mise en batterie qu’au  bout de 20 minutes par contre lorsqu’il  est utilisé en poste fixe il est excellent.
 En 1933 les études sont menées par deux industriels Krupp et Reihnmetal qui construisent deux prototypes le canon doit  être puissant stable et mobile
Les deux prototypes sont construits rapidement et livrés à toute une batterie de tests
Un  prototype utiliser un système de recul hydropneumatique alors que l autre utilise un système électrique
En  octobre 1936 le canon Rheinmetall fut déclaré vainqueur il entra en service dans l’armée allemande sur le nom de 10.5cm  flak 38
Cette arme est utilisé un système hydropneumatique  développé par Pittler- Thomas
En 1939 différents de modifications eurent lieu à la lumière des expériences sur le  terrain Une centrale électrique fut ajoutée afin de lui fournir l’énergie supplémentaire lorsqu’il est utilisé en poste fixe . C’est un générateur DC de 220 CV à 8 cylindres fournissant 24 kW au 4 moteurs électriques que possédait chaque systèmes
Le canon qui était en une seule partie fut remplacé par un canon similaire à celui du 88 mm en 2 partie . Cette arme fut donc appelée Flak 39
Le système d’arme était monté sur une plate-forme ressemblant  beaucoup à celles des 88 mais en plus grand et plus solide
Toutefois le système présente deux inconvénients majeurs. Son poids et le temps de mise en batterie, mais comme la plupart il a été utilisé en poste fixe ce problème ne sera jamais pris en considération .L’autre utilisation de cette arme fut une adaptation pour une plate-forme de voie ferrée. En 1944 116 à engins étaient montés ainsi. Ce système permettait d’avoir une défense anti aérienne lourde mobile et assez souple si la voie ferrée n’était pas détruite bien entendu
A la fin de la guerre des études étaient menées pour augmenter la puissance de cet engin par le biais de nouvelles munitions sous calibrées ou à sabot détachable. En 1945 116 canon étaient disponibles sur voie ferrée 877 étaient disponibles en poste fixe et 1025 canons étaient en  unités de DCA lourde
Conclusion.
Cette arme bien que moins connue et moins célèbre que son petit frère de 88 mm était une arme redoutable surtout lorsque qu’elle était utilisée en poste fixe.
Munitions
Obus
Container

10.5cm SprgrL 4.4 munition standart poids 26.5Kgs
10.5cm SprgrL 4.4 Zugz munition en acier qui ne fut utilisé qu’en Janvier 1944
10.5cm SprgrL 4.4 Gerillt obus a fragmentation
10.5cm SprgrL 4.4 Patr Flak Obus antichar
10.5cm SprgrL 4.4 Patr C32L4.9 Bz Obus antinavire et incendiaire
Obus expérimentaux
 10.5cm Sprgr Pfeilgeschosse Obus flèche
10.5cm SprgrL 4.4 R Gr Obus fusée
10.5cm SprgrL 4.4 Spitzgeschoss Haack Obit avec sabot détachable
Caractéristiques
Constructeur Rheinmetall.
Calibre 105 mm 61calibres
Poids en ordre de route  14 T (12 t en position.)
Longueur du tube 6.648 m
Largeurs 5.55m
Hauteur 2.90 m.
Pointage en Azimut 360°.
Pointage en site + 85° -3°
Plafond maximum11,40 kms
Plafond pratique 9,5 km
Portée maximale horizontale 17,08 km
V° 880 /mètres par seconde
 


Autre Photoscope (Other Walk Around ) 1
 
 
 
       
 
The 105 mm Flak38 and 39 Regenbegen
 
 
 
 
The German army has implemented a lot of Flak material Flak during the WW2
The best known is undoubtedly the 88 mm which was make a slaughter among  allieds planes and tanks.
But alongside this weapon there were various equipment caliber as 20 mm or 30 mm to reach 128 mm cannon, but the material that interests us today is the Flak 105 mm.
History
 
 
The origin of the German flak can be dated back to 1870 when the Prussian army besieging Paris tried to shot down the frenchs baloons who take of from the besieged capital. Krupp quickly changed a canon of 1 pound (20 mm), which was mounted on a horse to be mobile. But we have very little information about this weapon system.
Before WW1 with the progress of the aviation imperial HQ asked developments of a family of anti-aircraft guns.
The industrial developed thus guns from weapons that already exist. In 1909 75 mm and 65 mm guns were delivered to the German Army There was even 105 mm guns . At the beginning of the WW1 the 75 mm gun is the anti air standard of the German Imperial Army
The other belligerents who had neglected this type of weapon rapidly changing opinion before the attacks and incursions by German aviation. The allies guns are only modifications of existing models such as 75 mm in the French or the 76.1mm Russian
But the British are developing an entirely new weapon designed specifically employment; It is 76 mm, which can be considered as the best weapon in this category

.But in this period a problem arose regularly it is the aiming . He could be very lucky to reach an airplane. Chance to hit a baloon by contrast is much higher
Krupp quickly developed a system of sight very sophisticated. The raids against the cities are not yet in the agenda that does not necessitated the development of anti-aircraft guns protecting the civil and industrial sites. The end of the war also saw the development of anti light air guns as the English Pompom of 20 mm
Besides the Red Baron was the victim of a weapon of this kind.
 The inter-war years saw the development of aviation gaining strength which enables it to fly much higher much faster. If civil aviation take advantage military  aviation sol. Their planes can carry more bombs much earlier, and far more quickly
Strategists are still faced with the eternal problem of shells and the armour
The weapons must be anti air change has to be switched to the size 88 or even 90 mm
For the German army choosing the caliber of 105 mm was needed.
  History of 105 mm cannon Flak 38 and 39.
The heavy guns of 105 mm is the standard canon of the German army during the conflict, where they will be built in different versions fixed or mobile platforms railway
And when used in this role Flak it enjoys a conduct of firing
But this weapon has a great defect important.
The whole weighing 14 t can be put in battery that after 20 minutes however when used in fixed it is excellent.
  In 1933 the studies are being conducted by two industrials Krupp Reihnmetal who build two prototypes barrel to be stable and powerful mobile
The two prototypes are built and delivered quickly to a whole battery of tests
A prototype system using a hydraulic recoil while the other uses an electrical system
In October 1936 the barrel declared winner was Rheinmetall it went into service in the German army in the name of 10.5cm flak 38
This weapon is used a hydraulic system developed by Thomas Pittler
In 1939 various changes took place in the light of experiences in the field a power plant was added in order to provide the extra energy when used in desktop systems. It is a DC generator to 220 hp at 8 cylinders providing 4 to 24 kW electric motors that each possessed systems
The barrel in one party was replaced by a barrel similar to that of 88 mm  in 2 parts. This weapon was therefore called Flak 39
The weapon system was mounted on a platform similar to those of many 88 but larger and stronger
But the system has two major drawbacks. Its weight and the time to put into battery, but like most it has been used in fixed batteries , this problem will never be taken into account. The other use of this weapon was an adaptation for a railway platform . In 1944 116 were mounted like this. This system allowed them to have a heavy air defense mobile and flexible enough if the rail way was not destroyed of course
At the end of the war studies were carried out to increase the power of this machine through new ammunition calibrated or clog (woddens shoe ). In 1945 116 cannon were available on rail way  877 were available infix point and 1025 were in  heavy anti-aircraft units
Conclusion.
.This weapon although less well known than his younger brother of 88 mm was a formidable weapon especially when it was used in desktop systems.
Munitions
Shell
Container

10.5cm SprgrL 4.4 munition standard weight 26.5Kgs
10.5cm SprgrL 4.4 Zugz munition steel, which was used in January 1944
10.5cm SprgrL 4.4 Gerillt a fragmentation shells
10.5cm SprgrL 4.4 Patr Flak antitank shell
10.5cm SprgrL 4.4 Patr C32L4.9 Bz and anti ship and inflammatory shell
Experimentals shells  
  10.5cm Sprgr Pfeilgeschosse Obus arrow
10.5cm SprgrL 4.4 Gr R rocket shell
10.5cm SprgrL 4.4 Spitzgeschoss Haack shell with clog
Technical Data
Manufacturer Rheinmetall.
Caliber 105 mm 61calibres
Weight (moving) 14 T (12 t in position.)
Length of the tube 6,648 m
Width 5.55m
Height 2.90 m.
Azimuth 360 degrees.
Site + 85 ° -3 °
Maximum Range 11, 40 kms
Ceiling 9.5 km
Maximum horizontal Range  17.08 km
V° 880 m/ second
I
 
   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5862184
Nb de visiteurs aujourd'hui:723
Nb de connectés:65