25cm Minenwerfer Schwerere aA sMW Draguignan









Le sMW de 250 mm 25cm Schwerere Minenwerfer aA (sMW )
English Translation
 

Les Minenwerfer Allemands
L’industrie allemande a fourni à l’armée impériale un grande quantité de matériel d’artillerie la firme Krupp a d’ailleurs été le principal bénéficiaire de ses livraisons.
L’artillerie allemande était divisée en diverses branches avec une artillerie de campagne ou Fieldartillerie forte en 1914 de 642 batteries soit environ 9500 pièces. Elle doit fournir avec ces pièces un appui mobile immédiat aux troupes en campagne elle est équipée de canons de 77 et d’obusiers légers de 105 mm. Elle est hippomobile et surtout rattachée aux divisions d’infanterie.
L’artillerie à pied ou fussartillerie est forte de 1 régiment par corps d’armée sur la base de deux bataillons à 4 batteries.
400 batteries étaient disponibles 1914 soit 1400 pièces d’obusiers lourds de 150 mm à des mortiers de 210 mm Elle prendra une place de plus en plus importante au cours de la guerre avec la stabilisation du front.
L’artillerie de tranchées. Cette branche aura sa période de gloire entre 1915 et 1918 elle trouve son origine dans l’arme du Génie qui doit développer ses propres moyens pour combattre .De plus ses officiers issus du génie ne sont pas de haute noblesse ou de famille riche En effet seul les officiers issus de haut lignage pouvaient prétendre à des postes de commandement dans la cavalerie l’artillerie ou l’infanterie. Aussi ces officiers se sentiront frustrer et essayèrent de développer leur propre artillerie pour satisfaire leurs propres besoins En effet les sapeurs doivent s’attaquer aux forteresses et ne peuvent trouver de pièces adaptées dans le pare de l’artillerie classique ils se tournèrent donc vers la firme Rheinmetall adversaire de Krupp pour mettre au point leur propre pièce. En 1910 voit le jour le lance mine ou Minewerfer et en corollaire la création d’une artillerie d’assaut spécifique
L’arme apparue en 1910 était capable de tirer un obus de calibre de 250 mm à plus de 600 mètres. Cette arme fut classée top secret jusqu’en 1913 .Elle jouera un rôle important en 1914 en Belgique lors de l’attaque des forts de Liège et de Maubeuge. En 1916 cette arme fut modifiée par l’adaptation d’un canon long afin d’accroître sa portée.
Le la gamme des Minewerfer s’agrandit avec l apparition en 1913 d’une version plus légère d’un calibre de 170mm c’est le mittlereMineWerfer (mMW) et en 1914 voit naître le leichteMineWerfer(lMW)de 75,8 mm.
Tous ces minewerfer vont bénéficier au cours de la guerre des innovations notamment l’allongement du tube ce qui donnera naissance à des Minewerfer neuer art (N/A )qui pouvaient tirer un tir tendu ou en anti char avec un système d’affût à balancier.
À côté de ces armes de technologie est assez récente les allemands à l’instar des Français vont ressortir des arsenaux des vieilles pièces comme les ErdMörser (mortier de terre) de 250 mm Ils vont même relancer la fabrication pour certains types de matériels pour faire face aux besoins et aux demandes urgentes du front.
Les Minewerfer bien qu’étant un système d arme aux effets dévastateurs, à quand même ses faiblesse
sa portée est faible et il doit être installé pres des ligne de front Il est assez difficiles à mettre en batterie et à en sortir aussi pour éviter les tirs de contrebatterie inévitable ces armes étaient enterrées dans des abris solides avec une fenêtre de tir la plus discrète possible. De plus il a une cadence de tir peu importante .Son bruit de départ de coup est tres caractéristique et permet une localisation rapide de la pièce
Techniques d’emploi
Ces armes ne sont pas des armes de manœuvre elles ne sont surtout utilisées pour des appuis locaux à la demande des commandants locaux. Elles ne sont pas prévues pour être utilisé en masse. La seule fois où ce la c’est produit fut en 1917 sur le front de l’Est pres de Riga où 100 pièces d’un même type furent mises en batterie pour écraser els lignes russe
Caractéristiques.
Constructeur Rheinmetall.
Calibre 250 mm.
Poids 256 kilos.
Portée 2,6 km.
V° 200m/s
Cadence de tir de 20 coups par heure.
Poids de l’obus 20 kilos
Je remercie l’équipe du musée de Draguignan pour son accueil

 

.Voir Aussi Autre Photoscope See Also Other Walk Around
22.5 cm Minenwerfer M 15 Rovigo

25cm Schwerer Minenwerfer (sMW) a.A Baltimore
25cm Schwerer Minenwerfer (sMW) n.A Bruxelles
24cm Schwerer Minenwerfer (sMW) a.A rheinmetall  Bruxelles

 

The German Minenwerfer sMW de 250 mm (25cm Schwerere Minenwerfer (sMW).

 

The German industry has provided the imperial army a large quantity of artillery equipment fand Krupp has been the main beneficiary of its deliveries.
The German artillery was divided into different branches with
Field artillery or Fieldartillerie strong in 1914 of 642 batteries(about 9500 pieces). It must provide with his guns a mobile an immediate support to troops in campaing
He was equipped with 77mm guns and  105 light howitzers It is horse-drawn  and especially attached to infantry divisions.
”Foot artillery” or fuss artillerie is strong from 1 Regiment /Army Corps on the basis of two battalions strong of 4 batteries.
400 batteries were available 1914 or 1400 pieces of  heavy howitzers from 150 mm to 210 mm mortars It will be an increasingly important during the war with the stabilization of the front.
Artillery of  trenches. This branch will have its glory period between 1915 and 1918 it had its origin in the Engineers corps, which must develop its own means to fight. Furthermore his enginners officersare not issued for high nobility or wealthy family
Indeed alone Officers from the top lineage could claim to positions of command in the cavalry or artillery infantry. These officers will feel frustrated and tried to develop their own artillery to meet their own needs Indeed sappers must attack  the fortresses and they can not find suitable parts of artillery classical to provide attack So they turned to the firm Rheinmetall opponent Krupp to develop their own room. In 1910 born the launch-mine or Minewerfer mine and alsot the creation of a specific artillery assault
The weapon appeared in 1910 was able to make shields of 250 mm to over 600 meters. This weapon was classified top secret until 1913. It will play an important role in 1914 in Belgium during the attack forts of Liege and Maubeuge. In 1916 this weapon was modified by the adaptation of a long-barrelled to increase its range.
The range of Minewerfer grows with the emergence in 1913 of a lighter version of a 170mm calibre is mittlereMineWerfer (mMW), and 1914 saw the birth leichteMineWerfer (lMW) by 75.8 mm.
All these minewerfer will benefit during the war innovations including the lengthening of the barrel  which will give birth to Minewerfer neuer art (N / A), which could fire  tight shot or anti tank with a specific system .
Along with these weapons of recent technology Germans like the French will highlight the arsenals old guns or mortas like ErdMörser (mortar earth) of 250 mm They will throw the fabrication for certain types of equipment to cope to the needs and requests of urgent front.
The Minewerfer although a weapon system to the devastating effects, even when its weakness
Its range is small and it must be installed near the front line, it is quite difficult toput in  battery and also to leave to avoid contrebatterie inevitable firing of these weapons were buried in strongs  shelters with a launch window the more discreet possible. In addition he has a rate of fire small. His noise departure shot is very typical and allows for rapid localization of he gun
Technicals employ
These weapons are not  weapons for “blitz krieg”
They are mainly used to support local at the request of local commanders. They are not intended to be used en masse. The only big emploeyment of this guns happend in 1917 on Eastern front, near Riga, where 100 pieces of the same type were put in batteriesto crush Russian lines
specifications.
Manufacturer Rheinmetall.
Caliber 250 mm.
Weight 256 kilos.
Range 2.6 km.
V 200 ° / s
Firing Rhytm  20 shots / hour.
Weight of the shiedl 20 kilos

I thank the museum team of Draguignan

 

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5854087
Nb de visiteurs aujourd'hui:875
Nb de connectés:45