Yvelines Versailles Chateau Jardins Ménagerie Rhinocéros Paris MHN









Yvelines Versailles Chateau Jardins Ménagerie Rhinocéros Paris MHN

 

 

 

 

Tiré de ce site

 

Un rhinocéros pour le roi de France
Un rhinocéros est offert à Louis XV par le Gouverneur de Chandernagor. C’est un mâle de l’espèce indienne. Il embarque le 22 décembre 1769 et fait escale dans les îles Bourbon et de France (aujourd’hui île de la Réunion et île Maurice). Parmi le public de l’île de France se pressant pour voir le rhinocéros se trouve Bernardin de Saint-Pierre qui le décrit comme "fort et méchant" ! Déparquant à Lorient le 11 juin 1770, un chariot spécial est construit pour le transporter jusqu’à la Ménagerie de Versailles.
L’hôte de la ménagerie du château de Versailles
Le rhinocéros est installé dans un enclos pourvu d’un bassin, construit spécialement pour lui. Buffon rend plusieurs fois visite au rhinocéros pour l’étudier. L’animal est plutôt agressif, Cuvier rapporte : "Il tua deux jeunes gens qui s’étaient imprudemment introduits dans son parc".
La fin du rhinocéros
En 1792, la Ménagerie de Versailles n’abrite plus que quelques animaux : un lion du Sénégal, un couagga, un bubale… et le vieux rhinocéros. Bernardin de Saint-Pierre propose leur déménagement dans la nouvelle Ménagerie du Muséum, au Jardin des Plantes. Mais le rhinocéros meurt avant son transfert vers Paris, le 2 vendémiaire an II (23 septembre 1793), noyé dans son bassin ou, suivant les sources, tué d’un coup de sabre. Sa dépouille est transférée au Muséum pour y être étudiée par les anatomistes.
Un spécimen historique
Son squelette est placé dans le Cabinet d’anatomie comparée. Cuvier est le premier à traiter de l’histoire naturelle des rhinocéros avec quelques détails sur ce spécimen. Depuis 1899, le squelette est exposé dans la Galerie d’Anatomie Comparée. En 1793, la naturalisation d’un animal de cette taille est une première en taxidermie. Sa peau vernie est tendue sur une armature cylindrique de chêne et de cerceaux de noisetier, avec quatre poteaux pour les pattes. En 1889, il est exposé dans la Galerie de Zoologie qui vient d’être ouverte. Il a été restauré en 1992, pour la Grande Galerie de l’Évolution. Sa corne s’est avérée être celle d’un rhinocéros noir africain. Elle a donc été remplacée par le moulage d’une corne tronquée de rhinocéros indien, provenant des anciennes collections royales. Elle pourrait être l’originale.
Où le trouver ?
Le rhinocéros de Louis XV se trouve dans la Grande Galerie de l'Évolution, au niveau 3 "L'évolution de la vie" dans l'espace historique
   


Copyright © 2003-2020 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele


Nb de visiteurs:4887425
Nb de visiteurs aujourd'hui:841
Nb de connectés:32