Automoteur 2S3 Akatsiya Saumur









2S3 Akatsiya Saumur
English Translation


2S3 M-1973 Akatysia
La 2S3, également connu sous le nom de Akatysia, est un obusier automoteur de 152mm
Sur un châssis amphibie, nous trouvons une pièce de 152 mm D20 habituellement tractée. Ce SPH (rocket assisted projectiles () a équipage de six hommes. Pour l’OTAN cette arme est le M-1973.
Elle est propulsée par un moteur diesel de 520 CV et protégée NBC Sa principale arme a une portée de 17,5 km qui peut être étendu à 30 km à la roquette assistée projectiles (RAP. rocket assisted projectiles) Le 2S3M est une version améliorée de remplacer le canon D-20 2A33.
La 2S3 a été déployée dans les unités d'artillerie des divisions Cet obusier est basé sur le même châssis du Krug (SA-4) une système de défense aérienne. La 2S3 a été vendu à plusieurs pays
Une version modernisée 2S3 appelé 2S3M2 Akatsia est déployée en Mars 2009,Elle dispose d'un système automatisé de contrôle de tir qui permet de tirer une premier salve plus rapidement ainsi qu’,une acquisition des cibles plus aisée et rapide et une meilleure puissance de feu sur la cible et réduisant ainsi la consommation de munitions
2S3 M-1973 Akatsia
Histoire
2S3 Akatysia ou 2?3 «??????», ou 2S3 Acacia est un 152 mm SPH (rocket assisted projectiles ) Il est le pendant du SPH M 109 US Il a été développé par l'URSS lors de l'apparition de 155 mm M109 américain SPH Les États-Unis ont introduit dans leur arsenal un SPH M109 équipé d'un 155 mm en Janvier 1963. Plus tard, cette arme constituera et continue de constituer l'épine dorsale de l'artillerie de campagne dans les principaux pays étrangers de l’ OTAN Cet événement a stimulé le développement moderne de l’artillerie automouvante.
Ainsi, en Juillet 1967, une décision a été prise de développer un obusier automoteur désigné 2S3 Akatsia et destiné à remplacer le 152 mm obusier ML-20-gun, D-20 obusier, et l’ Obusier D-1 Cette arme doit être du même niveau que ceux des projets en développement à l’étranger .Ce projet a été lancé suite à la résolution du Conseil des ministres de l'URSS du 4 Juillet, 1967. Et des directives de l’agence de missiles et d'artillerie du ministère de la Défense de la Fédération de Russie (GRAU) Glavnoye raketno-artilleriyskoye upravleniye MO RF ??????? ???????-?????????????? ?????????? ?? ?? (????),
Le système d'artillerie a été développé à Sverdlock au bureau N° 9. et le châssis a été développé par Uraltransmash Oural véhicule Engineering Works (UZTM). Le travail sur le SPH Akatysiya a été précédée d’une analyse comparative de l’usage de l’artillerie issue de la guerre (SU-100, DI-152) et d'après-guerre, Le systèmes d'artillerie est désigné en usine D-22, mais il est également connu comme 2A33
Désigné par l'URSS SO 152, mais il est plus connu sous le nom de 2S3 Akatysia il a été baptisé par l OTAN M1973
C’est un concept en avance pour son temps qui a été mis au point
Diverses approches quand à l’architecture des ces pièces (fixe ou sous tourelle , ainsi que sur le châssis de base ont été examinées. Le châssis du 2S3 SPH est à la base le châssis du système Sam Krug qui concentre les dernières réalisations techniques de l'époque
Toutefois, la base du châssis a été modifié en vue d'améliorer les performances du véhicule. Il est équipé d'un moteur diesel polycarburant qui peut développer 520 ch au lieu de 400 ch. Par conséquent, la boite à vitesse moteur et la transmission ont également été modernisées.
L'installation d'un moteur plus puissant a augmenté la puissance-poids à 19 ch / t, ce qui assurait une bonne agilité et une nette amélioration des caractéristiques du véhicule.
Le train de roulement et le système de suspension ont également été améliorés: la conception des roues a été amélioré, les amortisseurs ont une capacité accrue, avec un renforcement des caractéristiques de la charge des barres de torsion .
Le véhicule est possède un roulement avec roues caoutchoutée mis au point par le Bureau Central d’études Transmash pour les chenilles en 1947.
Les deux premiers prototypes ont été achevés à la fin de 1968. Les essais en usine achevés en Octobre 1969 font apparaitre que lors des tirs soutenus notamment avec l'utilisation de petites charges le compartiment de combat est envahit de gaz de combustion donc l’équipage ne peut plus combattre,. Aussi, l'armée n'accepte pas les engins(quatre 2S3 construit en été 1969 pour les essais ) Mais le problème de la contamination de gaz a été résolu et le 2S3 enfin entre en service de l'Armée soviétique en 1971
Le premier lots de 70 véhicules a été livré en 1973. Il a été produit en grand nombre jusqu'à ce que la production cesse en 1993.
2S3 Akatsia était destiné aux régiments d'artillerie et des divisions de chars ou motorisées soviétiques. Au début seulement un bataillon d'artillerie par régiment était équipé de 18 SPH 2S3 Akatysia Les experts étrangers pensent que ces obusiers soient opérationnel jusqu’à l'horizon 2005-2010
Le 152mm Akatysia SPH a été produit en grand nombre et est en service avec la Russie et à l'étranger.
Ex-URSS
À la fin des années 1980, les régiments d'artillerie soviétique automoteurs de premier échelon des divisions de chars ou motorisées du GSFG (Groupe des forces soviétiques en Allemagne GFSA), ?????? ????????? ????? ? ????????. reçoivent cet engin
Le GFSG(A) est la plus formidable concentration de l'armée soviétique, à l'extérieur des frontières de l'URSS Ces forces ont été entièrement motorisée, équipées d'armes nucléaires tactiques, et ont une grande mobilité opérationnelle. Les forces au sol comprennent environ 5.000 chars la majorité d'entre eux étant de T-72.
La 5° Armée de chars de la Garde, PC à Dresde, comprend quatre divisions de chars et une division de fusiliers motorisés
La 2° Armée de la Garde, PC Fürstenberg, avec une division de chars et deux division de fusiliers motorisés
la 8° Armée de la Garde PC à Weimar-Nohra avec une division de chars et de trois divisions motorisées,
La 20° Armée de la Garde, PC , à Eberswalde, avait trois divisions de fusiliers motorisés
Le 3° armée de Choc PC à Magdeburg, a quatre divisions de chars et une motorisée.
En plus des unités d'artillerie nécessaire à l'armée et de leur répartition à touts les niveaux, l'appui de l'artillerie a été fournie par une division indépendante d’artillerie la 34e Division stationnée à Potsdam-Elstal et directement subordonné au 'GSFG.
Des compangies de Spetsnaz sont rattachés à chaque armée, et une brigade Spetsnaz était en poste à Neuruppin.
Un appui aérien a été fourni par la 24ème Armée de l'Air, PC à Wünsdorf.
Elle est considérée comme la mieux équipée des forces aériennes soviétiques.
En 1987, environ 80 pour cent de 1000 à 2000 avions pouvaient transporter des armes nucléaires.
En 1991, le GFSG avait environ 4.200 chars, 8.200 véhicules blindés 3600 pièces d'artillerie, 106.000 autres véhicules à moteur 690 avions, 680 hélicoptères de 180 systèmes de fusée
Le dernier commandant fut au 31 août 1994 le general Matvei Burlakov
Les régiments d'artillerie automoteurs
Chaque régiment avait 36 ou 54 SPH repartis en 2 ou 3 battalions .
96e régiment d'artillerie PC Borna de la 9ème division de chars avec 54 2S3 SPH
744e Regiment de la Garde Ternopol PC Altengrabow de la 10e division de chars de la Garde avec 36 2S3 SPH
841e Regiment de la Garde s Drapeau Rouge Tchernovtsy PC Chemnitz, de 11° division de chars avec 36 2S3SPH
117e régiment d'artillerie PC Mahwinkel) de la 12° Division de la Gardes avec 34 2S3SPH
724e régiment Varsovie PC Neustrelitz) de la 16e division de chars de la Garde avec 54 2S3SPH
99e Regiment de la Garde drapeau Rouge Poméranie PC Magdeburg) de la 47° division de Char de la Garde avec 36 2S3 SPH
172e régiment de la Garde Drapeau Rouge Berlin PC Ruholstadt de la 79e division de chars de la Garde avec 36 2S3SPH
400e Regiment drapeau Rouge Transylvanie PC Berlin de la 90e division de cars de la Garde avec 54 2S3 SPH
944e Régiment de la Garde Drapeau rouge Tchernovtsy Gniezno PC Leisnig de la 20e division de fusiliers motorisés de la Garde avec 54 2S3 SPH
1054e Regiment Drapeau Rouge PC à Rathenow de la 21e division de fusiliers motorisés avec 53 2S3 SPH
54eRegiment de la Garde Drapeau Rouge Poznan PC à Halle de la 27 division de fusiliers motorisés de la Garde avec 54 2S3 SPH
283eRégomen, Drapeau Rouge Varsovie PC à Olympisches Dorf de la 35ème division de fusiliers motorisés avec 54 2S3SPH
87eRégiement de la Garde Drapeau Rouge PC à Gotha de la 39e division de fusiliers motorisés de la Garde avec 52 2S3 SPH
199e régiment de la Garde Drapeau Rouge Brandebourg PC à Wismar de la 94e division de fusiliers motorisés de la Garde avec 54 2S3 SPH
693e Régiment Drapeau rouge PC à Stendal de la 207e division de fusiliers motorisés avec 54 2S3 SPH.
286eRégiment de la Garde Drapeau Rouge Prague PC à Potsdam était équipé de 72 2S3 SPH
Fédération de Russie
En 2007, l'armée russe a 1400 2S3 en service actif et plus de 1600 en stock
L’ Akatysia également utilisé par la marine russe
le 2S3 Akatysia SPH a été modernisé en 2S3M2 armé avec un nouveau 155 mm Obusier M-385 développé en 2000. En effet, l'ancienne pièce étant considérée comme obsolète en raison du manque de choix dans le tir des munitions en comparaison avec les SPH modernes
Les 2S3 A2S3 Akattsia au combat
le 2S3 Akatysia SPH a été utilisée en Afghanistan, il s'est avéré être un moyen efficace et fiable du système d'artillerie entre 1979 1989,
Ensuite il a été utilisé dans la guerre civile au Tadjikistan et au cours de deux guerres de Tchétchénie 1994/1996 et 1999. En 2008, il a été impliqué dans la guerre en Ossétie du Sud contre la Géorgie
Description

Internet Internet


Il s'agit d'une coque en acier soudés divisé en trois compartiments: le conducteur à l'avant sur la gauche, le moteur à la droite du conducteur et la tourelle entièrement fermée à l'arrière
Il a un équipage de 4-6 hommes: un conducteur, un tireur, un chargeur, un commandant et deux porteurs de munitions, qui sont placés à l'arrière du véhicule, l'alimentation se fait par le biais de deux trappes dans la coque arrière en cas de tir en statique sur des positions préétablies


Le poste de conduite et le bloc moteur-transmission sont situés dans une partie avant de la coque, le poste de combat avec la tourelle au milieu et à l'arrière de la coque Le châssis est basé sur celui du système SAM 2K11 KRUG
Le train de roulement comprend six galets avec bandage caoutchouc au lieu de sept sur le 2K11 Krug), et de 4 galets de retour avec bandage (deux simples et deux jumeaux), A l’avant se trouve le barbotin et le galet tendeur se trouve à l’arrière Les chenilles mesurent 14,375 m de long,


Le 2S3 peut traverser des obstacles verticaux de 0,7 m de haut et des tranchées de 3,0 m de large, des gués de 1,05 m de profondeur et il est apte à passer sur des devers de 30 ° Le blindage est soudé avec des plaques en acier, laminé .
Le SPH obusier est équipé d’une lame dozer permettant le creusement d’un emplacement de tir en peu de temps (20 à 40 min selon la nature du sol), de manière à accroître sensiblement sa protection au combat, en particulier dans un environnement nucléaire. L'équipage et les équipements sont protégés contre les effets des armes nucléaires grâce à la fermeture hermétique et de pressurisation Le personnel bénéficie d'air purifié par filtration,
Le SPH est équipé de radio-123, d’un intercom R-124 d’un système automatique avec unité de filtration NBC et de lutte contre l'incendie.
Le moteur diesel V-59 12-cylindres quatre temps refroidi par eau se connecte avec un engin mécanique double transmission à une boîte de vitesses Pour réchauffer le compartiment au cours de l'hiver, l’ Akatsia est livré avec un chauffage OV-65G qui fonctionne indépendamment du moteur du véhicule
2 SPH peuvent être transportés par l'AN 22
Armement


Le Akatysia est armé avec l'obusier 2A33 152,4 mm L/27 Obusier D-22 (2A33) qui à une élévation en site de -4 ° à 60 ° et en azimut 360 °. La cadence de tir des de 2,6 - 3,5 tours / min en fonction des conditions .La pièce est équipé d'un double frein de bouche ,une culasse semi-automatique vertical et un éjecteur Dans la version tir en position préétablie le mode de base d’alimentation est un système a automatisé des projectiles et des charges via le chargement grâce à une trappe située dans la coque arrière du châssis. Les munitions sont mises à la main sur la noria qui les amène via une un plateau vers le compartiment de combat .Le projectile et la charge sont transférés automatiquement vers la culasse Ce système facilite le travail de l'équipage, et assure un approvisionnement stable et augmentation la cadence de tir de l'obusier.
Des racks de rangement pour les projectiles sont installés dans la tourelle et la partie arrière du châssis Le. SPH emporte divers types de munitions (46 coups) .
Les ingénieurs ont réussi à résoudre le problème de la stabilité de l’ obusier qui peut tirer sans l'aide des bêches.
Cela permet à l'équipage de raccourcir le temps de mise en batterie et de tir .
Pour verrouiller le canon lors des déplacements on trouve une chaise de route sur le glacis avant . Un dispositif permet au conducteur de verrouiller et de déverrouiller le canon, sans quitter le véhicule,
Le 2S3 Akatsia peut tirer des projectiles DE-540 et D-25 Il Frag 43,56- kg (également tous les types de séries développées pour 152 mm Obusier remorqué armes ML-20 et D-20, et pour l'obusier tracté D-1) Ils ont une portée maximale de 18,5 km en fonction de la charge mais peuvent atteindre un maximum de 24 km.


D'autres projectiles sont à la disposition de l’Akatysia BP-540 HEAT -FS (, 250 mm de blindage pénétré à 3 kms ), Br-540B et Fr. Ap-540 T (115-120 mm de de blindage pénétré à 1000 m), DE - 38 Krasnopol roquettes à guidage laser assistée par des projectiles, S1 éclairage, ZH3 fumée, projectiles nucléaires (avec charge explosive de 2 kt).
Le tourelleau du commandant est situé sur le côté gauche de la tourelle . Il possède une mitrailleuse 7,62 mm PKT et des épiscopes TKN-3A vision périphérique, ce qui permet au commandant d’utilise sa mitrailleuse de l'intérieur de la tourelle. La rotation du tourelleau du commandant assure la défense anti-aérienne et d'auto-défense en combat rapproché.
Versions
2S3 - variante de base. Produit en 1970-1975.
Obyekt 303 armé d'un 152 mm Obusier D-11 prototype construit à la fin de 1960.
2S3M (1975 1987) équipé d'un tambour de type mécanique de rangement pour 12 coups , porté ensuite à 40 à 46 coups (généralement de 42 DE-540 et D-25 HE Frag projectiles, et de 4 BP-540 FS Heats projectiles).
modernisation désignée 2A33M.
2S3M1 'équipé d'une commande d'acquisition de données avec un nouvel tube le SP-538 (1987 1993) qui pout tirer les munitions DE-38 Krasnopol roquettes à guidage laser assistée
Tous les Akatysia SPH ont été modernisées au niveau 2S3M1 .
2S3M2 (2000) avec une nouvelle tourelle équipée de l’Obusier M-385 de 155 mm .Une version modernisée est équipée d'un système de contrôle automatique d'incendie et un système de navigation par satellite.


Voir Aussi Autre Photoscope  See Also Other Walk Around Tourelle Détails
 

 

2S3 M-1973 Akatysia


The 2S3, also known as Akatysiya, is a 152mm caliber self-propelled howitzer
On an amphibious tracked chassis, we found the D-20 towed howitzer cannon . This SPH as a crew of six-man. NATO call this weapon the M-1973.
It is powered by a 520-hp diesel engine and features NBC and ballistic protection. Its primary armament has a range of 17.5 km that can be extended to 30 km with rocket assisted projectiles (RAP). 2S3M is an upgraded version replacing D-20 by 2A33 cannon.
The 2S3 was deployed s in division's artillery units. This howitzer was based on the same chassis of Krug (SA-4) air defense system. The 2S3 was sold to several contries
An upgraded 2S3 called 2S3M2 Akatysia, introduced in March 2009, features an automated fire control system which enables faster first shot, faster target acquisitions and through increased accuracy maximizes damage on the intended target and reduces the munitions consumption
2S3 M-1973 Akatysia
History
2S3 Akatysia or 2?3 «??????», or 2S3 Acacia is a 152 mm SPH (self-propelled howitzer) is the counterpart developed by USSR at the appearance of American 155 mm M109 SPHA The US M109 SPH fitted with a 155 mm was introduced into the US inventory in January 1963. Later on, it constituted the backbone of field artillery in leading foreign countries. This event boosted development of modern domestic self-propelled artillery.
So in July 1967 a decision was taken to develop a self-propelled howitzer, designated the 2S3 Akatysia and intended to replace the 152mm ML-20 howitzer-gun, D-20 gun-howitzer, D-1 howitzer and attain the development levels of foreign self-propelled artillery This project development was in launched according to the Resolution of the Council of Ministers of USSR from 4 July, 1967. 2S3 is its Main Agency of Missiles and Artillery of the Ministry of Defense of the Russian Federation (GRAU) Glavnoye raketno-artilleriyskoye upravleniye MO RF ??????? ???????-?????????????? ?????????? ?? ?? (????), The artillery system was developed in Sverdlocsk in design bureau No. 9 and the chassis was developed by Uraltransmash Ural Vehicle Engineering Works (UZTM). Work on the Akatsiya SPH was preceded by comparative analytical treatment of gun mounts created during the war (SU-100, SU-152) and post-war artillery systems The factory designation for the gun is D-22 but it is also known as 2A33
Designated by USSR SO 152 but it is more known as the 2S3 Akatsiya he was designed M1973 by the NATO
As a result, a concept of advanced self-propelled artillery development was worked out. Various approaches to the layout of self-propelled mounts (traversing and fixed turret versions) as well as base chassis were considered .Chassis of the 2S3 SPHwas based on the chassis of the Krug SAM launcher, which had embodied the latest engineering achievements of the time
However, the base chassis was upgraded to improve vehicle performance. It was outfitted with a multifuel highemperature diesel engine developing 520 hp instead of 400 hp. Consequently, the engine accessories and power transmission assembly were also modernized.
The installation of a more powerful engine increased the power-to-weight ratio to 19 hp/t, which ensured good agility and the high thrust response characteristics of the vehicle.
The track and suspension system were also upgraded: the design of road wheels was improved, the shock absorber capacity was heightened, and the load characteristic of the torsion bars was increased.
The vehicle rubber-bushed tracks that had been introduced by the Central Design Bureau Transmash for domestic tracked vehicles as far back as 1947.
The two first prototypes were completed in the end of 1968. Factory tests were finished in October 1969 and they discovered strong gas contamination of fighting compartment during intensive gunnery, especially with the use of small charges. So army inspectors did not accept four 2S3 built in summer 1969 for ground tests. But the problem of gas contamination was solved finally and 2S3 entered service of the Soviet Army in 1971
The first significant batch of 70 vehicles was delivered in 1973. It was produced in large numbers until production ceased in 1993.
2S3 Akatsiya was intended for inventory of artillery regiments of Soviet tank and motor rifle divisions. At first only one gun battalion of each artillery regiment was equipped with 18 SPH 2S3 Akatsiya Foreign experts expect these howitzers to be operational until the years 2005-2010
The 152mm Akatysiya SPH was produced in large numbers and is in service with Russia and abroad.
Former USSR
In the end of 1980s self-propelled artillery regiments of Soviet first echelon tank and motor rifle divisions in GSFG (Group of Soviet Forces in germany) ????, ?????? ????????? ????? ? ???????? .
He was The most formidable concentration of Soviet armed might outside the borders of USSR These forces were fully motorized, equipped with tactical nuclear weapons, and provided with high operational mobility. The ground forces included about 5,000 MBT the majority of them T-72s.
The First Guards Tank Army, headquartered at Dresden, included four tank divisions and one motorized rifle division;
the Second Guards Army, at Fürstenberg, had one tank and two motorized rifle divisions; the Eighth Guards Army, at Weimar-Nohra, had one tank and three motorized rifle divisions
the Twentieth Guards Army, at Eberswalde, had three motorized rifle divisions
the Third Shock Army, at Magdeburg, had four tank divisions and one motorized rifle division.
In addition to the necessary artillery units at army and division levels, artillery support was provided by an independent division of rocket troops and artillery with the 34th Artillery Division--stationed at Potsdam-Elstal and directly subordinate to the GSFG.
Spetsnaz company was assigned to each army, and an independent Spetsnaz brigade was stationed in Neuruppin.
Air support was provided by the 24th Air Army, with headquarters at Wünsdorf. It is considered the best-equipped part of the Soviet air forces.
In 1987 about 80 percent of the 1,000 to 2,000 aircraft were potential carriers of nuclear weapons.
In 1991the equipements were approximately 4,200 tanks ,8,200 armored vehicles 3,600 artillery pieces ,106,000 other motor vehicles 690 airplanes ,680 helicopters 180 rocket systems
The last commandant was Matvei Burlakov on August 31th 1994
The self-propelled artillery regiment
Each regiment had 36 or 54 SPH (2 or 3 gun battalions).
96th self-propelled artillery regiment (stationed in Borna) of 9th tank division had 54 2S3 SPH 744th Guards Ternopol self-propelled artillery regiment (stationed in Altengrabow) of 10th Guards tank division had 36 2S3 SPH
841st Guards Red Banner Chernovtsy self-propelled artillery regiment (stationed in Chemnitz) of 11th tank division had 36 2S3SPH
117th self-propelled artillery regiment (stationed inMahwinkel) of 12th Guards tank division had 34 2S3SPH
724th Guards Warsaw self-propelled artillery regiment (stationed in Neustrelitz) of 16th Guards tank division had 54 2S3SPH
99th Guards Red Banner Pomerania self-propelled regiment (stationed in Magdeburg) of 47th Guards tank division had 36 2S3 SPH
172nd Guards Red Banner Berlin self-propelled artillery regiment (stationed in Ruholstadt) of 79th Guards tank division had 36 2S3SPH
400th Red Banner Transylvania self-propelled artillery regiment (stationed in Berlin) of 90th Guards tank division had 54 2S3 SPH
944th Guards Red Banner Chernovtsy-Gniezno self-propelled artillery regiment (stationed in Leisnig) of 20th Guards motor rifle division had 54 2S3 SPH
1054th Red Banner self-propelled artillery regiment (stationed in Rathenow) of 21st motor rifle division had 53 2S3 sph
54th Guards Red Banner Poznan self-propelled regiment (stationed in Halle) of 27th Guards motor rifle division had 54 2S3 SPH
283rd Red Banner Warsaw self-propelled artillery regiment (stationed in Olympisches Dorf) of 35th motor rifle division had 54 2S3SPH
87th Guards Red Banner Poznan self-propelled artillery regiment (stationed in Gotha) of 39th Guards motor rifle division had 52 2S3 SPH
199th Guards Red Banner Brandenburg self-propelled regiment (stationed in Wismar) of 94th Guards motor rifle division had 54 2S3 SPH
693rd Red Banner self-propelled artillery regiment (stationed inStendal) of 207th motor rifle division had 54 2S3 SPH.
286th Guards Red Banner Prague howitzer artillery brigade stationed in Potsdam was equipped with 72 2S3 SPH
Russian Federation
In 2007 Russian Army had 1400 2S3 in active service and more than 1,600 in storage
The Akatsiyais also used by Russian Navy
2S3 Akatsiya SPH was updated with the 2S3M2 armed with a new 155 mm M-385 howitzer was developed in 2000 .Indeed the gun is considered as outdated because of insufficient range of fire in comparison with modern SPH
Combat history
2S3 Akatysiya SPH was used in in Afghanistan where it proved to be an effective and reliable artillery system between 1979 1989 after he was used in Civil war in Tajikistan and during two Chechen wars 1994/1996 and 1999 . In 2008 he was involved in the south Ossetia war against Georgia
Description

Internet Internet


It is a all-welded steel hull divided into three compartments: driver's at the front on the left, engine to the right of the driver and the fully enclosed turret at the rear


He has a crew of 4-6 men: a driver, a gunner, a loader, a commander, and two ammunition bearers, which are positioned to the rear of the vehicle feeding rounds through two hatches in the hull rear when in masked firing position
Driver's and engine-transmission compartments are located in a front part of a hull, fighting compartment with rotatory turret - in middle and rear parts of the hull The chassis is based on that of the 2K11 KRUG surface-to-air missile system
it includes six twin rubber-tired road wheels(seven in the 2K11 Krug) , four rubber-tired return rollers (two single and two twin), front drive sprocket with detachable sprocket rings (lantern-wheel gear) and idler wheel per side. The track is 14.375 m long,


2S3 can cross 0.7 m high vertical obstacles, 3.0 m wide trenches, 1.05 m fording depth and climb 30° gradients . The armour is welded rolled steel.
The SPH howitzer is outfitted with organic dozer entrenching equipment which allows one to dig a pit within a short span of time (20 to 40 min depending on the soil) thereby materially increasing its survivability in combat, especially in a nuclear environment. The crew and interior equipment are protected against the effects of nuclear weapons by the hull armor, its hermetic sealing and pressurization of the personnel compartments with air purified by filtering-ventilating units
SPH is equipped with R-123 radio set, R-124 intercom, automatic NBC system with filtration unit and fire-fighting equipment.
The V-59 12-cylinder four stroke water-cooled diesel engine connects with a mechanical twin gear transmission, a gear box is in one block with a planetary steering gear.. To warm the fighting compartment during winter, the Akatsiya howitzer is provided with an OV-65G heating unit, which operates independently of the vehicle engine and can consequently be used for heating on the move and at halts
2 SPH can be transported by AN 22
Armament


The Akatysiya self-propelled mount is armed with the 2A33 howitzer provided with a rammer to chamber projectiles and charges and a hinged tray to catch fired cases. The 152.4 mm L/27 howitzer D-22 (2A33) can be elevated from -4° to +60° with a turret traverse of a full 360°. Rate of fire is 2.6 - 3.5 rounds/min depending on fire conditions. Howitzer is equipped with a double-baffle muzzle brake, a semi-automatic vertical wedge breechblock and an ejector In the basic mode of firing ammunition is fed from the ground. The process of feeding projectiles and charges to the vehicle is mechanized and effected with the aid of a conveyor through the loading hatch in the hull rear plate. The round components are manually loaded on the conveyor that brings them on a special tray in the fighting compartment From this tray the projectile and charge are transferred to the tray of the howitzer ramming mechanism and successively chambered by the rammer chain boss. The conveyor facilitates the howitzer crew's work, while the mechanized ramming process facilitates the loader's activity and ensures a stable rate of projectile and charge chambering at any position of the barrel, increasing the fire rate of the howitzer.


The mechanized stowage racks for projectiles are installed in the turret and hull rear. SPH has separate type of loading with ammunition (46 rounds) arranged in two mechanized stowages (in the turret and in the rear of the hull).A projectile is brought to the place convenient for the loader from where he places it on the howitzer tray. The stowage racks accommodate an ammunition load of 46 rounds.
The designers successfully resolved the problem of howitzer stability in firing without using recoil spades,.
This allowed the crew to shorten the time for howitzer emplacement and fire mission accomplishment during deployment on the run and when firing with large training angles.
To lock the weapon for travel, a special traveling lock is provided on the front portion of the hull roof. This device permits the driver to lock and unlock the barrel without leaving the vehicle,
The 2S3 Akatysiya can fire OF-540 and OF-25 He Frag 43.56-kg projectiles (also all types of rounds developed for 152 mm towed howitzer-guns ML-20 and D-20, and for towed howitzer D-1) at a maximum range of 18.5 km depending of used charge or rocket-assisted projectiles to a maximum of 24 km. Other projectiles available to the Akatsiya include BP-540 HEAT -FS (sight distance is 3 km, 250 mm armor penetration), Br-540B and Br-540 Ap T (115-120 mm armor penetration at a 1000 m), OF-38 Krasnopol laser-guided rocket-assisted projectiles, S1 illuminating, ZH3 smoke, nuclear projectiles (with explosive capacity of 2 kt).
The commander's cupola is located on the left side of the turret roof. Its race mounts a 7.62mm PKT machine gun and TKN-3A vision device, allowing the commander to fire the machine gun from inside the turret. The rotation of the commander's cupola ensures allound fire of the machine gun for anti-aircraft defence and self-defence in close combat .
The turret roof mounts a device which allows orientation and fixation of the weapon at a fire position both day and night, with the crew seated in the vehicle
Versions
2S3 - basic variant. Produced in 1970-1975.
Ob'yekt 303 armed with a 152 mm D-11 howitzer (bag loading). Experimental prototype built in the end of 1960s.
2S3M (1975 1987)equipped with a one mechanized drum-type stowage for 12 rounds, Ammunition was increased from 40 to 46 rounds (usually consists of 42 OF-540 and OF-25 HE Frag projectiles, and of 4 BP-540 HEATS FS projectiles). Much more powerful OF-29 HE-Frag projectiles and OF-38 Krasnopol laser-guided rocket-assisted projectiles were developed for 2S3M. The modernized howitzer has a designator 2A33M.
S3M1 ‘ equipped with a command data acquisition and display equipment, and with a new SP-538(1987 1993) sight. OF-38 Krasnopol laser-guided rocket-assisted projectiles were added to standard ammunition.
All Akatysiya SPGs of previous variants were modernized to 2S3M1 level.
2S3M2 (2000 )armed with a new 155 mm M-385 howitzer. Modernized variant equipped with an automatic fire control system and a satellite navigational system.

 

 

Autres Photoscopes (Others Walk Around ) 1 2

 

 

   


Copyright © 2003-2023 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:6140622
Nb de visiteurs aujourd'hui:1204
Nb de connectés:58