Fuchs EOV Elektronische OorlogsVoering









Fuchs EOV Elektronische OorlogsVoering 
English Translation

 


Historique Voir ICI
History Click HERE

 

L'armée batave a augmenté dans les années 1980  ses capacités dans le domaine de la Guerre électronique  avec l acquisition de 24  Fuchs EW (Electronic Warfare) renommés Fuchs EOV Elektronische OorlogsVoering  et de 3 containers adaptés à l analyses des données . Ces equipements doivent servir à intercepter et analyser les communications radio .
Ces nouveaux véhicules compléteront la polyvalence des unités de renseignement de l'armée néerlandaise dans le nouveau théâtre d'opérations comme l'Afghanistan.
le Fuchs EOV Elektronische OorlogsVoering  est déployé sur le champ de bataille pour recueillir des informations. Ils pourront également décoder rapidement les messages interceptés et les envoyer aux stations mobiles (contenairs )pour analyse par des spécialistes des signaux avant d'être envoyés à des niveaux de commandement supérieurs.
La station de détection est montée sur un mât d'antenne de 19 mètres de haut est capable de localiser les signaux électromagnétiques.
Les nouveaux véhicules ont été livrés à la 102 EW Company du Dutch Joint Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaissance Command, dont la mission est d'intercepter, de localiser, d'analyser et de brouiller les communications ennemies ainsi que de sécuriser les communications amies.

La 102 EPC Company (102 EPC-CIE) fait partie du Service chargée de guerre électronnique


elle été constituée le 23 novembre 1988 et fait partie de  103 Bataillon ISTAR depuis 2004, dédié à la collecte de renseignements militaires basé à Harde  le 103 bataillon fait partie du  « Joint ISTAR Commando » depuis octobre 2011.

Comme les les systèmes EOV  sur Fuchs commandés n'étaient pas disponibles en 1988, l'unité a emprunté des systèmes de première génération à a Bunswehr  Les 4 premiers Fuch sur les 12 stations sentinelles commandées ont été reçues en 1990.
La 102e Compagnie était  constitué de deux pelotons comprenant chacun un centre EOV, quatre
stations de surveillance TPz 1A1 EloKa "Peiler" et deux brouilleurs TPz 1A1 Funkstörpanzer Fuchs "Hummel" .

Les systèmes de traitement de l'information, de commandement et de communication étaient hébergés dans des containers sur des camions tels que le DAF YAS4442 quatre tonnes et le DAF YAS2300 dix tonnes2].

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5859502
Nb de visiteurs aujourd'hui:1013
Nb de connectés:47