16 Secteur Fortifié du Bas Rhin






Ligne Maginot Secteur Fortifié du Bas Rhin

Je remercie Jean Marie Brams Christian Adam Wikimaginot Wikipedia Maginot Moselle  pour leur aide 
 
 
Secteur Fortifié du Bas Rhin SFBR
 
 
Le Secteur Fortifié du Bas Rhin SFBR fait partie de la ligne dite Maginot qui fut ainsi appelé en hommage à André Maginot Ministre de la Guerre (et ancien combattant ) entre le 3/11/1929 et le 17/02/1930
Le Vote de la loi  permettant le financement des régions fortifiées eut lieu en décembre 1929
Pour l’Armée française  la désignation officielle est la « fortification permanente » ou les « régions fortifiées ». Le terme de « ligne Maginot » provient de la presse, où il commence à être employé à partir de 1935,  repris par le ministre de la Guerre Jean Fabry en août 1935 lors de l'inauguration du monument Maginot près de Verdun.
 

La ligne Maginot se présente donc après de nombreuses études s’échelonnant sur presque 10 ans  comme  un dispositif complexe s'échelonnant  en profondeur sur différents niveaux depuis la frontière.
Dans l’absolu car la ligne n'a pas été conçue de manière homogène, et sa réalisation n'a en général pas été conforme aux projets d'origine pour des raisons essentiellement budgétaires on distingue quatre parties distinctes.
 
 

1  la ligne des avant-postes, destinée avant tout à détecter une attaque brusquée et à la retarder un temps grâce à des dispositifs prévus (routes minées, barrières, etc.) pour laisser le temps à la « ligne principale de résistance » de se mettre en état d'alerte On trouve des Petites casemates et des Maisons Fortes
 
Petit Ouvrage
Maison Fortifiée ( MF)

2  la « ligne principale de résistance » est à environ deux kilomètres derrière les avant-postes. Elle était matérialisée par un double réseau de rails antichars et barbelés
le réseau de Barbelés   est large de 12,5 mètres, soit six rangs de piquets en forme de queues de cochon d'un mètre de haut qui soutiennent les fils en formant des vagues, avec des ardillons plantés dans le sol et dépassant de 20 cm. Son  rôle : freiner l'infanterie assaillante pour que les mitrailleuses puissent la faucher.
Le réseau de rail est composé de sections de rails de trois mètres enterrées à la verticale sur six rangs de profondeur, dépassant de 60 cm à 1,3 m au-dessus du sol.
Son rôle :'arrêter les véhicules assaillants afin qu’il soient détruits ensuite par les canons anti char
 
 


elle est couverte  par les tirs d'artillerie des Gros Ouvrage.  .
3 Les abris d'intervalles destinés à assurer la protection d'une partie des troupes combattantes à l'air libre. les casemates d'intervalle avaient pour but d'assurer la continuité de feux de la Ligne Principale de Résistance entre deux ouvrages. Il existe deux types de casemates, les casemates dites en couple (chaque casemate flanque son propre côté) et les casemates double (elles sont munies de deux chambres de tir pour flanquer des deux côtés à la fois).
Contrairement aux ouvrages, les casemates ne sont pas reliées entre elles par galerie, et ne sont armées d'aucune tourelle. Leur équipement, bien que restreint, est à peu près le même que les ouvrages (petite usine, petite salle des filtres, etc.).Il s'agit en fait de casernes souterraines équipées uniquement pour le combat rapproché.
Internet

4 L'arrière du front comporte tous les équipements de soutien logistique : réseau de téléphone et d’électricité, routes et voies ferrées militaires de 0,60 m dérivées du système Pechot, dépôts de munitions, casernes de temps de paix, postes de commandement, etc.
Au total, la ligne Maginot a coûté plus de cinq milliards de francs de 1930 à 1936 soit 1.6 % du Budget de l’Etat
WikiMaginot
Le secteur Fortifié du bas Rhin
 
 
Organisation et unités
 
Généralités
 
Dépendant de la Région Fortifiée de la Lauter (RFL), le Secteur Fortifié du Bas Rhin (SFBR) s'étend de la casemate de Kintzing Nord à la casemate de Rhinau Sud. Ce secteur ne comporte pas d'ouvrage d'artillerie ou d'infanterie d'abri pour réserves locales tels que ceux nombreux en RFM et ne sera doté par la CORF que de casemates d'infanterie et d'abris PC du type A1CL ou A2CL. Les casemates d'infanterie sont établies sur trois lignes, la première au niveau de la berge du Rhin, la seconde un kilomètre en arrière intégrant des abris avec ou sans cloche et la troisième ligne, dite ligne des villages, installée au niveau des villages plus en arrière.
Le dispositif sera complété comme partout ailleurs de nombreux blocs construits pas la MOM (Main d'Œuvre Militaire) et une partie des anciennes fortifications allemandes de la ceinture de Strasbourg sera réutilisée et intégrée dans le dispositif.
Le SFBR sera dissous le 05 mars 1940 et donnera naissance à la 103° DIF (Division d’Infanterie de Forteresse)

 
Commandement
 
Le PC du Secteur était installé dans le fort DUCROT à Mundolsheim. Le commandement du secteur a été successivement assuré par les généraux PICHON, RENONDEAU à partir du 05 janvier 1940 puis VALLEE à partir du 28 mai 1940 (103°DIF).
 
  • Chef d'état-major : LtCol REMORDS
  • Commandant l'infanterie : Col VIMAL du BOUCHET
  • Commandant l'artillerie divisionnaire : Col DUBAIL
  • Commandant le Génie : Col SIMON
  • Commandant les Transmissions :
  • Commandant le Train :
  • Commandant la Marine : Cne de Frégate JAMET
  • Santé :

 
Unités
 
 
 
 
 


 
  • Sous-secteur Herrlisheim
    - PC à Herrlisheim - (Passe au SF Haguenau à partir du 5 mars 1940)
    Chef de Corps : Lt Col SCHWARTZ puis LtCol RAYNAUD a partir du 15 mai 1940

     
  • 1er bataillon : Quartier Drusenheim
    - 3 Cies tenant chacune un sous-quartier
    - CEO1 devenue 9° CEC - PC a Drusenheim ?
  • 2éme bataillon : Quartier Gambsheim
    - 3 Cies tenant chacune un sous-quartier
    - CEO2 devenue 10° CEC - PC du Pont de Gambsheim
  • Sous-secteur Strasbourg
    172°RIF - PC à Fort Pétain (Anciennement Fort Großherzog von Baden puis Fort Frére)
    Chef de Corps : Lt–Col. LE MOUEL

     
  • 1er bataillon : Quartier Robertsau - PC : PC DAVOUST
    - 3 Cies tenant chacune un sous-quartier
    - CEO3
  • 2éme bataillon : Quartier Neuhof - PC : Ecole du Stockfeld
    - 3 Cies tenant chacune un sous-quartier
    - CEO4 ,
  • 21éme bataillon
  • Sous-secteur ERSTEIN
    34°RIF - PC à Erstein
    Chef de Corps : Lt–Col. BROCART JM

     
  • 1er bataillon : Quartier Krafft - PC : ?
    - 3 Cies tenant chacune un sous-quartier
    - CEO5
  • 2éme bataillon : Quartier Boofzheim - PC : ?
    - 3 Cies tenant chacune un sous-quartier
    - CEO6
  • Place de Strasbourg
    La place de Strasbourg est sous le commandement du Gal RICKENBACH, Commandant d'Armes Spécial de Strasbourg.

     
  • 226°RI - Lt Col MARTEAU (Garnison de Sureté de Strasbourg)
    Régiment d'infanterie type Nord-Est à 3 bataillons de série B
  • 205° RRP (Régiment Régional de Protection)
    Régiment d'infanterie type Nord-Est à 2 bataillons de série B
  • 237°RI PC Fort Uhrich - LtCol VIGNERON
    Régiment d'infanterie à 3 bataillons, chargé des travaux et de la défense dans le sous-secteur de Neuhof
Artillerie

155° RAP - Lt Col AGABRIEL
 
 
 

 
  • Sous-secteur d'Herlisheim
    1er groupe - - PC Fort Pétain - CB RICHE
    - 1° batterie - 8 pièces de 75 mle 1897
    - 2° batterie - 9 pièces de 150T
  • Sous-secteur de Strasbourg
    2ème groupe - - PC au Neudorf - CB MAITRE
    - 4° batterie - 8 pièces de 75 mle 1897
    - 5° batterie - 8 pièces de 155L mle 1916
    - 6° batterie - 9 pièces de 150T
  • Sous-secteur d'Erstein
    3ème groupe - - PC Erstein- CB RENAUD
    - 7° batterie - 8 pièces de 75 mle 1897
    - 8° batterie - 8 pièces de 155L mle 1916
    - 9° batterie - 9 pièces de 150T
  • Fort de Mutzig
    4ème groupe -
    - 10° et 11° batteries
  • 148° Cie d'Ouvriers d'Artillerie
Génie

210° puis 228°Bon du Génie

 
  • 228/1 et 228/2 Cie du Génie
  • 228/81 Cie de sapeurs Radiotélégraphistes
  • 228/82 Cie de sapeurs Téléphonistes
Postes frontiéres
 

 
  • GRM - 8° Compagnie constituée de 5 pelotons
  • ?° GRCA (Groupe de Reconnaissance de Corps d'Armée)
Divers

(configuration 103°DIF)

 
  • Intendance : Service des Subsistances de Secteur Fortifié n°10 devenu 448/23 groupe d'exploitation divisionnaire
  • Santé : 448° Groupe Sanitaire divisionnaire
  • Train : 218/20 Cie auto de secteur fortifié
  • Forces aériennes - ?
  • Centre d'Instruction d'Equipages de Casemate n° 103 (21°Bon / 172° RIF)
  • Marine de Strasbourg, 1 canonnière et 2 vedettes
Unités de renforcement
 
 
   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5861030
Nb de visiteurs aujourd'hui:1081
Nb de connectés:56