Marmon » S.U.M.B. MH 600BS RITA










MARMON S.U.M.B. MH 600BS RITA

Le Système RITA ou Réseau Intégré de Transmissions Automatique
English Transaltion



Pour communiquer les hommes ont utiliser les moyens dont ils avaient à leur disposition selon les époques historiques
Du feu au miroir en passant par des appareils plus complexes comme les systèmes Chappe ou Dupillon pour cette époque nous arrivons a notre époque avec l’apparition des radios
A début c’étaient des appareils lourds encombrants de très faible portée . Il faut attendre la 2° GM pour voir apparaître de nouvelles générations d’appareils radio mais c’est avec l’apparition des transistors sur le marché des composants dans les années 1950 que voit le jour une véritable révolution technologique ouvrant la voie au développement des techniques numériques.
En 1968 un mini réseau expérimental de télécommunications basé sur la numérisation de la parole et de la commutation numérique temporelle, sera livré à l'armée de terre française Cette technique ouvra la voie aussi à l'informatique. Et la synthèse entre commutation numérique temporelle et informatique conduira au développement puis à la fabrication d'un réseau intégré de télécommunications mise au point par Thomson qui équipera, à partir de 1981, les armées de terre française et belge :
Il aura pour nom RITA. Qui sera adopté en 1985, par les USA sous le nom de RITA-MSE.
Le Rita


Sans entrer dans des descriptions alambiquées je vais essayer de vous présenter le RITA
Le RITA est dirigé à partir d'un CEntre de Commandement du REseau (CECORE) placé au niveau du COMTRANS de Corps d'Armée.
Le RITA est un réseau automatique intégré de type zonal Ce système couvre une zone de 30000 km2 par un maillage tactique mobile et souple constitué d'autocommutateurs sont commandés par une logique enregistrée (calculateur 15 M 125électroniques implantés sur des points hauts du territoire à desservir et reliés entre eux par des Jonctions à 22 voies téléphoniques empruntant comme supports des liaisons par faisceaux hertziens Le système permet des transmissions entre des ordinateurs et les émetteurs récepteurs radio sur la ligne de front cette transmission est établie rapidement d’une manière automatique sûre et discrète Le centre nodal,( suivant leur importance les PC sont soit équipés d'un autocommutateur relié à 2 ou 3 centres nodaux soit reliés directement à un centre nodal par un équipement de concentration d'abonnés et une jonction à 22 voies téléphoniques mobile et autonome) constitue le pion élémentaire mis à la disposition du Commandant des Transmissions pour réaliser ce maillage.
Ce maillage permet une adaptation continue du réseau à la situation tactique.
Il l peut transmettre des images sons ou écrits cryptés selon un système d'évasion des fréquence lui même modifié par des paramètre eux aussi cryptés entre 3000 abonnés téléphoniques, télégraphiques et numériques et il résiste aux CME ennemies (destruction, brouillage et écoute ) Les abonnés se raccordent au réseau sans aucune contrainte hiérarchique. Le réseau est quasi synchrone, car chaque autocommutateur est piloté par une horloge très précise et très stable réalisant les remises à l'heure nécessaires Les abonnés isolés et mobiles sont intégrés au réseau par un système dit d'intégration radio.
Le RITA utilise une méthode de routage dite par diffusion d'appel qui permet une recherche rapide de l'abonné demandé sans connaître à priori sa position dans le réseau. Elle permet également aux abonnés de circuler librement dans la zone couverte par le réseau et de s'introduire où bon leur semble, l'introduction étant réalisée automatiquement à partir du poste téléphonique.
Le RITA est aussi un réseau intégré, traitant la synchronisation, la signalisation et la transmission des informations par la modulation par impulsions et codages ou MIC,
La transmission digitale des informations assure une grande qualité des communications et se prête bien aux procédés de chiffrement de grande sécurité.
Mais chose très importante le système permet le raccordement d'abonnés mobiles avec les mêmes facilités que celles offertes aux abonnés reliés par faisceaux hertziens. Le raccordement est possible en n'importe quel point du réseau grâce à un système d'intégration radio constitué de convertisseurs radio de raccordement installés dans les centres nodaux.
Et de plus il offre un réseau TELEX, utilisant les voies banalisées du réseau général
Le RITA est compatible avec les autres réseaux (PTT, Armée française, OTAN).
HISTORIQUE
Les études débutent en 1960 avec en 1964 la livraisons des maquettes de commutateurs électroniques digitaux . Ceux-ci sont expérimentés afin de fixer les principes de base du futur système de transmission de l'Armée de Terre : modulation digitale, synchronisation du réseau, commutation spatio-temporelle, routage par diffusion d'appel.
Entre 1969 et 1971 : un Réseau Bêta de 1° génération est expérimenté en liaison avec les Armées Belge et Allemande.
En 1972 apparaît le réseau de seconde génération qui est en 1975
Suit en 1976 la phase industrielle qui voit les premiers matériels être produits en série en 1979
Il équipera les régiments de transmissions du 1er CA ,de la 6eme RM ( 18° RT Epinal 54° RT de NANCY et le 57° RT de MULHOUSE

 

1e CA
18e RT 54e RT 57e RT

 

MARMON S.U.M.B. MH 600BS RITA
RITA Réseau Intégré de Transmissions Automatique

 


Men have used what they had at their disposal as historical periods
Fire mirror through devices such as more complex systems or Chappe Dupillon for the time we arrive in our time with the advent of radio
At the beginning they were heavy bulky very short range. It was not until the 2 ° GM emergence of new generations of radio but with the advent of transistors on the market for components in the 1950s that was born a true technological revolution paving the way for development digital techniques.
In 1968 a small experimental telecommunications network based on the digitization of speech and of the digital switching time, will be delivered to the French army This technique also opened the way for it. And the synthesis between digital and computer time for the development and the manufacture of an integrated network of telecommunications developed by Thomson to equip, from 1981, the armies of France and Belgium:
It will name Rita. Who will be adopted in 1985 by the U.S. under the name RITA-MSE.
The Rita


Without going into convoluted descriptions I will try to introduce RITA
The RITA is directed from a command center of the network (CECORE) placed at the Comtrans Army Corps.
The RITA is an automatic type zonal This system covers an area of 30,000 km2 by a mobile tactical network consisting of flexible and automatic are controlled by a logic recorded (ECU 15 million 125électroniques located on high points of the territory to be served and connected by joints to 22 channels via telephone connections as carriers by radio The system allows communications between computers and radio transceivers on the front line transmission is established quickly in a safe and automatic The discrète nodal center, (following their PCs are either equipped with an auto connected to 2 or 3 hubs is directly connected to a hub with a concentration of equipment and a junction subscribers to 22 mobile telephone channels and independent) is the elementary pawn available to the Commander of Communications to achieve this mesh.
This allows a mesh network adaptation to the tactical situation.
It can transmit the images or sounds written encrypted using a system to evade frequency itself amended by setting also encrypted between 3000 subscribers telephone, telegraph and digital and it resists CME enemy (destruction, jamming and listening) Subscribers connect to the network without any hierarchy. The network is almost synchronous, as each switch is controlled by a clock very precise and stable realizing discounts at necessary Subscribers isolated and integrated mobile network systems integration radio said.
The RITA uses a routing method called diffusion of Appeal, which allows a quick search of the subscriber requested a priori without knowing its position in the network. It also allows subscribers to move freely within the area covered by the network and enter where they see fit, the introduction is made automatically from the telephone.
The RITA is also an integrated network covering synchronization, signaling and transmission of information by the Pulse Code Modulation or MIC,
The digital transmission of information ensures a high quality communications and lends itself well to ciphers of security.
But most importantly the system allows the connection of mobile subscribers with the same facilities as are available to subscribers connected by radio. The connection is possible anywhere on the network through an integrated radio system consists of radio converters installed in the connecting hubs.
And again it offers a telex network, using the channels of commoditized network
The RITA is compatible with other networks (PTT French army, NATO).
BACKGROUND
The studies began in 1960 with the deliveries in 1964 models of digital electronic switches. They are experienced to set the basic principles of the future system of transmission of the Army: digital modulation, synchronization of the network, spatial and temporal switching, routing diffusion of Appeal.
Between 1969 and 1971: Network Beta 1 generation is tested in conjunction with the Belgian and German armies.
In 1972 appears the network is second generation in 1975
Suit in 1976 the industrial stage which sees the first material to be produced in series in 1979
It will equip the regiments of the 1st CA transmissions, the 6th RM (18 ° 54 ° RT Epinal Nancy RT and RT 57 ° Mulhouse

1e CA
18e RT 54e RT 57eRT

T

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4366433
Nb de visiteurs aujourd'hui:275
Nb de connectés:11