Pologne T 55 AM Merida Rimini









  

Pologne T 55 AM Merida Rimini
English Translation

 

Historique Voir ICI
History Click HERE
 
 
C'est une Version Modernisée du T 55 A qui est issue d'une décision du Comité technique du Pacte de Varsovie prise en 1980  afin de moderniser le T-55  en version AM.

 L’Institut militaire de la technologie des blindés et de la technologie automobile de Sulejówek, près de Varsovie, a été chargé de la conception du char . Ce char fut modernisé avec des composants polonais avec nottament ce qui a donné son surnom au char  un système de conduite de tir - SKO "Merida" mis au point à l' Université militaire de technologie de Varsovie.. En outre, un certain nombre d'autres modifications ont été utilisées, notamment: un détecteur de rayonnement laser (également mis au point à l'Université militaire de technologie), des projectiles fumigèneset autres modifications mineures
Le véhicule prototype et un premier lot  d'essai furentconstruits en 1985. Après des essais techniques, la modernisation en série a commencé  sur des chassis de  T-55A les mieux conservés entre 1986 et 1989 à  l'usine Wojskowe Zak?ady Mechaniczne à 
Siemianowice l. ainsi qu' l'usine  Automotive Automotive Works No. 5 à Pozna? . Environ 630 T-55A  ont été portés austandard "Merida" T-55AM.
 À partir du milieu des années 1980, ces chars ont été équipés par l' 
armée polonaise .Ces chars T-55AM ont été retirés du service au debut du XXIe siècle.
Description
Le système de conduite de tir "Merida", comprenait:
calculateur balistique, télémètre jour-nuit (CDDN-1),
capteur météorologique intégré (température de l’air et composante transversale de la vitesse du vent),
Divers capteurs: vitesse propre, angle latéral et augmentation de l'angle latéral, angle d'élévation du 
canon , inclinaison longitudinale, inclinaison latérale des broches du canon, température de charge de poudre . 
Le système pouvait traiter des cibles entre 300 à 7 000 m, Une fois les données calculées et entrées dans le réticule, elles sont mises à jour toutes les 0,5 seconde pendant 2 minutes.
La tourelle recevait une surblindage monté sur les côtés de la tourelle et sur l'avant du chassis Le plancher avant a également été renforcé  au niveau de la deuxième paire de roues porteuses. 


Une protection contre les  engins pyrotechniquesa été ajoutée.
Ce char recoit en plus comme équipement supplémentaire
 Détecteur de rayonnement laser WPL-1 "Bobrawa" (4 têtes de photodétection sur la tourelle)  Avec  ce dispositif qui signalait au commandant du char que le char était accroché par un rayonnement laser  on aviat une indication de la direction àde la menace
DREB  WPD-1 "Tellurium" (8 petards, 4 de chaque côté de la tour   afin de genérer un écran de fumée à une distance d’environ 300 à 350 m devant le char dans le delai de 15 et 20 secondes pendant environ 2 minutes; 


DREB WWGD-1 "Erb" lance-grenades à fumée explosive(8  petards, 4 de chaque côté de la tour - rangée extérieure)  mis en oeuvre par le commandant,  afin de generer un  écran de fumée à environ 25-30 m devant le char en environ 2-3 secondes pendant environ 2 minutes. 
Système  NRBC UFWCz-200 et d'un compteur à rayons X de signalisation DPS-68M-1. 
Système d'isolation thermique du Canon
Versions
Char de commandement T-55AD-1M et T-55AD-2M -
Il était équipé de postes  radio supplémentaires.Pour le AD-1M, il s'agissait de la radio R-130  alors que le D-2M, avait une deuxième 
radio R-123 . À l’extérieur, ces chars se distinguaient des autres chars par les détails suivants:
un support de mât d’antenne télescopique (à l’arrière de la tourelle sous la trappe du chef de char  ces support de mat etait différent selon les versions AD-2M et AD-1M),
Mais le T-55AD-1M n'a pas rempli son rôle de char de commandelment à cause de sa radio R-130 quyi ne permet que les communications au niveau du régiment et pas  brigade ; Aussi dans certaines unités militaires, ces chars ont été convertis en installant un deuxième R-123 à la place du R-130.
Char démineur T 55 AMS

Le T-55AMS  était équipé de dispositifs démineurs
Operations
Ce char  n 'a servi que dans l armée polonaise

16e division blindée 
Dywizja Pancerna de Kachoube ( Elbl?g ) - 1  51e et 60e régiment de chars pu?k zmechanizowany , 55e Régiment mécanisé, pu?k zmechanizowany,

 

4ème division mécanisée Dywizja Zmechanizowana  de Lubuska ( Krosno Odrzaskie ) - 18e régiment de chars, 12e et 17e régiments mécanisés,


8e Division mécanisée de Dresde ( Koszalin ) - 28e 32e 36e régiment mécanisé et 16e régiment de chars,


4eme brigade de cavalerie blindée Brygada Kawalerii Pancernej Suwaki ( Orzysz ).
 


 
Les chars étaient repartis en compagnie avec  1 T-55AD-2M (commandants de compagnie), 6 T-55AM (2 pour chaque peloton) et 3 T-55AMS (1 pour chaque peloton).
Le chars ont été retirés du service fin 19989   cinq chars ont été vendus à la Lettonie et ensuite vendus à des Musées
Celui de Rimini  est restauré en version Irakienne  ce qui est impossible . Il est trahi par le dispositif de signalisation polonais à l avant un triangle orange
 

  

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:6021510
Nb de visiteurs aujourd'hui:1666
Nb de connectés:70