09 SF Thionville SS Hettange Grande A 10 Ferme Immerhof Hettange Grande Moselle 57









09 SF Thionville SS Hettange Grande A 10  Ferme Immerhof  Hettange Grande Moselle 57
English Translation
Merci à Jean marie Brams pour les photographies


Informations tirées de Wikimaginot
 


 

 





La mission principale de l'ouvrage d'Immerhof était la couverture de la route allant d'Hettange-Grande à Dudelange (actuel CD 15) ainsi que dela voie ferrée Thionville-Luxembourg qui passe à proximité immédiate. Il assure aussi la continuité des feux et la couverture d'infanterie de ses voisins
directs.

L'ouvrage de la Ferme Immerhof a été construit par la société Dural de Nancy pour un cout de 31 M de francs

DENOMINATION, Dénomination officielle

Ouvrage A10  Surnom le Tiburce

L'ouvrage d'Immerhof est l'un des deux ouvrages de la ligne Maginot construits de plain pied à ciel ouvert (le second est le PO des Sarts). ce mode de construction ayant permis de prendre des dispositions spécifiques en matière d'étanchéité explique en grande partie son bon état de conservation.


Le plan d'implantation de l'ouvrage est approuvé le 3 Avril 1930 (DM 827 2/4-S) amendé par la note 214/S du 22 Aout 1930. Le marché de gros-œuvre est approuvé le 8 Octobre 1930 et passé à l'entreprise DUVAL de Nancy pour un montant de 18 MF. L'ouvrage a été construit entre 1930 et 1935, le gros oeuvre étant achevé en 1933. L'ouvrage a la particularité d'avoir été construit en surface, avec galeries et casernement compact type "abri" en béton.En Octobre 1931, la route d'accès à l'ouvrage est achevée, le terrassement global de l'ouvrage est réalisé à 75% et les bétonnages ont débuté (3%).


Description
L'ouvrage d'Immerhof est composé de trois blocs de combat et d'une entrée. L'intégralité des parties souterraines peu profondément enterrées est protégée par une épaisse couche de béton lui assurant la protection efficace contre l'artillerie.

Bloc 1


- 1 Tourelle de mitrailleuses (N°25 - Batignolles Chatillon)
- 2 cloches GFM type A
Bloc 2


- 1 Tourelle de mitrailleuses (N°21 - Batignolles Chatillon)
- 2 cloches GFM type A
Bloc 3 :


- 1 Tourelle de mortiers de 81 mm mle 1932 (N° 316 - Batignolles Chatillon)
- 1 cloche GFM type A
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 ou canon AC 47 mm
Entrée Mixte


- 2 cloches GFM type A
- 1 cloche LG (lance-grenades) non équipée
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 ou canon AC 47 mm

La dotation en munition de l'ouvrage d'Immerhof est la suivante :
Cartouches de 7,5 mm
- Casemates : 280 000 cartouches
- Tourelles : 400 000 cartouches
- Fusils mitrailleurs : 360 000 cartouches
Obus de mortiers de 81 mm : 6 400 coups
Obus de 47 mm : 1 200 coups
Grenade de 50mm pour mortiers : 5 000 coups

EQUIPEMENT, Electrique
L'usine électrique de l'ouvrage était équipée à l'origine de deux groupes electrogénes à moteurs Renault de 80 CV.
Ceux ci ont remplacés après la Seconde Guerre par deux groupes éléctrogénes à moteurs SGCM 3 cylindres de 120 CV (88KW).
Deux groupes electrogénes auxilliaires à moteur CLM type 2PJ65 complétent l'usine electrique
EQUIPEMENT, Hydraulique
L'ouvrage est alimenté en eau par un puits d'une profondeur de 28 m. Le puisage de l'eau est assuré par une pompe électrique.

EQUIPEMENT, Mobilier et second œuvre


Contrairement à la majorité des ouvrages dotés de cuisinières électriques, à gas oil ou a charbon selon le cas, l'ouvrage d'Immerhof était équipé d'une cuisinière fonctionnant à la vapeur, laquelle était produite par une chaudière installée au niveau du bloc 3. Ce choix interdisait les rôtis et autres grillades, condamnant ainsi l'équipage aux plats en sauce. Cela changera apres la guerre avec une dotation d'une cuisinière éléctrique payée par l' OTAN

EQUIPEMENT TELEPHONIQUE Indicatifs et n° d'abonné
Le numéro d'abonné de l'ouvrage d'Immerhof au réseau téléphonique de la fortification Maginot était 462
Il utilisait les numéros d'abonnés 462 et 463
EFFECTIF, Commandement et/ou unité
La caserne souterraine comporte 132 places de couchage
L'équipage théorique de l'ouvrage Maginot d'Immerhof était de 198 hommes, soit 5 officiers, 23 sous-officiers, 20 caporaux et 150 hommes du rang répartis comme suit : 102 fantassins, 51 artilleurs, 29 personnels du Génie (électromécaniciens, téléphonistes, télégraphistes) et service de santé.
L'effectif réel de l'ouvrage au 2 septembre 1939 était de 181 hommes et 6 officiers. Ces hommes étaient issus principalement de la 4° CEO (Compagnie d'Equipages d'Ouvrage) du 168° RIF (Régiment d'Infanterie de Forteresse) pour la partie infanterie, du 151° RAP (Régiment d'Artillerie de Position) pour le service des mortiers de 81 mm de l'ouvrage, du 2° Génie pour la gestion des infrastructures et du 18° Génie pour les Transmissions (Télégraphistes de la 203/81 Cie et téléphonistes de la 203/82 Cie)
 
168e RIF 151° RAP, 2e Régmiment  Génie 18 Régiment de génie transmitions


Cdt d'ouvrage : Cne Pierre REQUISTON
Officier Adjoint : Lt Auguste SENSER - Abbé dans le Civil, il célébrera les offices dans l'ouvrage
Bloc 1 : Asp puis SLt Guillaume NEY
Bloc 2 : Lt Alfred SCHOULLER
Bloc 3 : Lt François CHABRIER
Entrée : Lt Félicien ARNOULD
Asp Médecin MOHNEN

 


PC : ADC André PICHELIN
Caporal André RABU (PC)
Cal Yves LE CARRO
CCh Georges CARRE, Entrée
Adj René QUEANT (Services généraux)
Cal Roland MERLEN, Bloc 3, infanterie
Maitre Pointeur MAURY, Bloc 3, artillerie

 

HISTORIQUE, Chronologie
A l'exception de tirs d'artillerie et d'une patrouille allemande ayant profité du départ des troupes d'intervalle pour approcher de l'ouvrage et tirer au FM sur la cloche GFM de l'entrée des hommes qui en porte encore les traces, l'ouvrage ne fit l'objet d'aucune attaque allemande.
Le 14 juin 1940 vers 22 h 30, le Caporal André RABU trouva la mort au cours d'une patrouille ou deux autres de ses camarades (CCh CARRE et Soldat JANVIER) furent blessés suite à un tir de l'artillerie allemande.
Le dimanche 16 juin vers 1h30 l'un des tubes de mortier de 81 mm de la tourelle a explosé blessant Pierre BOCHAND et causant un début d'incendie de propageant par la noria alimentant les pièces. La tourelle sera rapidement remise en service grâce aux efforts conjugués des techniciens de l'ouvrage.
Le 15 juin à 22 heures, 40% de l'équipage placé sous les ordres des LT ARNOULD et SCHOULLER quitteront l'ouvrage sur ordre du Col O'SULLIVAN commandant le SFT depuis le départ des troupes d'intervalle. Le même ordre prévoyait le départ du reste de l'équipage le 17 juin, mais celui ci continuera d'occuper l'ouvrage jusqu'au 30 juin.
Le 22 juin à 8h, Radio Stuttgart lancera par la voix de Ferdonnet le message suivant :" Combattants de l'ouvrage A 10 commandé par le Capitaine Requiston, sortez de l'ouvrage - Rendez vous, faites vie, les Allemands vont vous attaquer au lances flammes et vous allez griller comme des cochons, je dis, comme des cochons. "
Le message resta sans suite, l'équipage bien décidé à tenir la position et les allemands ne lançant aucune attaque.




 
 

 

   


Copyright © 2003-2020 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele


Nb de visiteurs:4924374
Nb de visiteurs aujourd'hui:257
Nb de connectés:15