Attique Cap Sounion Temple de Poseïdon









Attique Cap Sounion Temple de Poseïdon

English Translation
Merci à Fabrice Verduron et à Marie Hélène Cingal pour les photographies


Historique Voir ICI
History Click HERE

 

Le cap Sounion est un cap rocheux, le point le plus méridional de l'Attique. C'est le premier morceau de terre que l'on peut voir en arrivant des Cyclades ou d'Asie Mineure
Le site de Sounion était habité depuis la préhistoire. À partir du VIIIe siècle avant notre ère le culte de Poséidon et d'Athéna ont commencé à être célébrés
La découverte de mines d'argent dans la région exigeait une protection, car l'argent était la plus grande source de richesse pour Athènes. En effet c'est avec cet argent que les fameux tétradrachmes qu' Athènes pourra, à l’époque de Périclès, financer de grands projets comme le Parthénon et sa flotte de guerre et de commerce lui permettant de regner sur la mer Egée (Thalassocratie)

 
Avec l'autorisation d' alain Houot
Les premiers murs de fortification ont probablement été construits au VIème siècle avant notre ère et renforcés , comme le rapporte Thucydide, en 412 durant la guerre du Péloponnèse, afin de garantir le passage en toute sécurité des navires athéniens, en particulier ceux transportant du blé. Les réparations et ajouts au mur ont eu lieu au cours de la guerre chrémonidéenne (266-229 Av JC). Le fort fut capturé par les Macédoniens en 332 avant notre ère, et ensuite  par Demetrius Poliorcète en 307 avant notre ère Il ne fut rendu aux Athéniens qu'en 229 AV JC .
Le sommet de la colline était une zone d' environ 35 acres. 
L'enceinte a été renforcé avec des tours et des portes . La porte principale était située du côté nord-ouest et était très bien fortifiée.
Pres de la  partie ouest de l 'enceinte il y avait deux Neosoikoi  ou neorion qui sont des installations portuaires liées à la remise à sec et à la maintenance des flottes de guerre. Ces constructions  qui protégeaient les trirèmes lorsqu'elles n'étaient pas utilisées, Aussi ils pouvaient être rapidement remis à flot et prêts au combat .
 
À l'intérieur du fort et autour de la route qui relie le temple de Poséidon aux hangars, une petite colonie s'est développée , probablement hellénistique, qui abritait principalement des soldats. Au nord des navires, il y avait le port de Sounion, avec une petite colonie.
 
Sur le cap Sounion se trouvait déjà à la période Archaïque , un autel dédié à Poséidon Cet autel était entouré de deux grands Kouroi  qui sont des statues masculines , mais il n'y avait pas de temple .  Homère fait référence au « sanctuaire de Sounion » (Odyssée, c 278) où se trouvait la tombe du héros Frontis(capitaine du navire de Ménélas, décédé au retour)
Aux temps classiques, la colonie de Sounion a prospéré grâce aux riches mines de la région. Il est également devenu l'un des plus grands centres de vente d'esclaves. La colline fut fortifiée en 412 avant notre ère, selon Thucydide, de sorte que Sounion devint l'une des 5 plus importantes forteresses des Athéniens.

Le premier temple a été construit au début du VIème siècle avant notre ère, mais a été détruit avant son achèvement par les Perses en 480 Av JC .
 Après la bataille de Salamine (le 28 ou le 29 septembre 480 avant notre ère), les Athéniens placèrent un navire de guerre phénicien occupé au sommet de la colline, à la fois comme trophée et comme indication de leur puissance maritime.

Le nouveau temple qui fut construit apres la 2e Guerre médique était  une copie conforme.D'Ordre Dorique avec 6 colonnes en antis (les colonnes de la façade  sont comprises entre les deux murs latéraux ) et  13 colonnes.
Sa construction de debute en  449/8 Av JC sur ordre de Périclès. Le marbre local ( Agrileza ) est  utilisé  et on réutilise des parties du temple précédent . 

Pour faire des bonnes fondations , le sommet de la colline a été rasé. La construction a été achevée en 440 avant notre ère . I
Ses dimensions étaient 31,12 × 13,47 m. Les colonnes avaient une hauteur de 6,1 mètres pour 1 mètre de diamètre à la base et 79 cm au sommet. Son architecte est inconnu, mais c'est probablement lui qui a également conçu le temple d'Héphaïstos à l'Agora d'Athènes, le temple d'Ares (qui à l'époque romaine a été déplacé à l'Agora ) et le temple de Nemesis à Rhamnous,
Ces quatre temples sont  presque identiques.
Toutefois le temple de Poséidon comportait de nombreuses innovations car il n'y avait pas de  colonnade intérieure dans la cella, ce qui augmentait sa capacité. 
De plus la frise courait autour de  quatre côtés de pronaos et non seulement sur la partie au- dessus de l'entrée. 
Elle représentait
La Centauromachie, 
la Gigantomachie 
Les travaux de Thésée .
Il n'y avait pas de séparation du côté ouest ni d' entablement interne et les métopes n'ont recu acune peinture.'; la reconstitution montre des frises et des metopes colorées !!!

On accédait à la zone du sanctuaire par un portique dorique qui  avait trois porte. Au milieu il y avait une rampe  Ce portique construit peu de temps après le temple, était en  marbre et en calcaire. Au nord et à l'ouest à l'intérieur de l'enceinte, il y avait deux stoas  dans lesquels les visiteurs du sanctuaire pouvaient se reposer.
Près de 500 mètres au nord-est du sanctuaire de Poséidon se trouvait le sanctuaire d'Athéna Sounias. Ce sanctuaire était constitué d'une enceinte entourant le temple d'Athéna et d'un autre temple plus petit. Une petite enceinte circulaire a été incorporée dans la plus grande. Le sanctuaire était accessible du nord par un monumental Propylon (entrée).

Au cours de la période hellénistique, une petite colonie s'est développée à l'intérieur de la forteresse, servant principalement de camp militaire. Le déclin de Sounion a commencé à la fin de la période hellénistique. À l'époque romaine, les deux temples et le fort avaient déjà été  probablement abandonnés. Pausanias décrivant les monuments du IIe siècle de notre ère, confond le temple de Poséidon avec le temple d’Athéna, ce qui indique l’abandon de la région.  Il fut pîllé et de nombreuses parties du temple ont été transportées soit dans des musées, soit dans des collections privées.  Sounion était une destination prisée des touristes. Beaucoup d'entre eux avaient leur nom gravé sur les ruines du temple de Poséidon. La signature la plus célèbre est celle de Lord Byron .

 

   


Copyright © 2003-2021 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5413561
Nb de visiteurs aujourd'hui:625
Nb de connectés:30