Pergame Acropole Trajaneum Temple de Trajan









 

Turquie Pergame Temple de Trajan Trajaneum
TrajneumEnglish Translation
 


Historique Voir ICI
History Click HERE

Voir la Maquette du Musée de l EUR ICI

 

Pergame fut la capitale du royaume hellenistique de Pergame dirigé par la dynastie des Attalides qui dirigent la cite état de  282 av JC à 130 av jc date à laquelle le dernier souverain legue son royaume au peuple romain
Après les conquètes d’Alexandre, roi de Macédoine en 333 Av. JC s'installe dans la cité le fondateur de la dynastie attalide, Philétaïros (283-263 av. J.-C.) auqu'eel lui succède Eumène I   qui réussi à s'affranchir de la suzeraineté des rois Séleucides 
Il utilise dans son armée des mercenaires  Après sa vitoire sur les Galates  Celtes installés en Asie Mineure  son successeur Attale Ier put se proclamer roi  
Le royaume s'allie alors avec Rome  Alliance qui devait se révéler décisive lors des deux guerres de Macédoine  contre le roi Philippe V  Sous le regne de son fils Eumène II (197-158) le royaume  atteint son apogée, profitant de la défaite d' Antiochos III devant les Romains en 190 p
Son territoire est considérablement agrandit .Pergame rayonne  sur le plan culturel et arrive au niveau des autres capitales hellénistiques
Le dernier prince de la dynastie, Attale III (138-133), fils du roi Eumène II et successeur d’Attale II (158-138), laisse par testament son royaume aux Romains, tandis que Pergame et la plupart des vieilles cités de la côte égéenne étaient déclarées libres.
Mais les romains durant quatre ans (133-129) vont mener une guerre contre un fils illégitime d’Eumène II, Aristonikos  ou d’Eumène III
Après la victoire de Rome, la ville fut déclarée libre échappant  ainsi au contrôle du gouverneur de la province d’Asie créée en 129 av. J.-C.
Mais en 88 Av JC  la majorité de la population se rallia en 88 av. J.-C. à Mithridate VI, roi du Pont, et massacre les Romains installés dans la ville. Vaincue par Sylla, la ville perdit son statut privilégié et fut alors assujettie, comme la plupart des autres cités d’Asie, au paiement d’impôts
Après sa victoire sur ses Antoine, Octave  autorisa l’organe rassemblant les cités de la province d’Asie à s'installer à Pergame avec la construction d'un centre du culte commun de l’Empereur et de Rome (29 av. J.-C.).
Sous Trajan, la cité réussit une fois encore à surpasser ses rivales en obtenant, avec l’édification du Trajaneum, le privilège d’un deuxième temple du culte impérial .par contre Hadrien mit son veto à la construction d’un troisième temple, Par la suite, jamais plus Pergame ne recouvra la primauté perdue au sein de la communauté des villes d’Asie comme Ephèse ou Smyrne


Cette cite possédait de splendides monuments et son école d’architecture et de sculpture était renommée.
Elle fut la première cite à ne pas batir de façon systèmatique le plan hippodamien et à utiliser  la nature afin de mélanger  le site ,l’esthétisme urbanistique et de créer un urbanisme fonctionnel.
Ce site domine la plaine de Bakirçay dans la région égéenne de la Turquie  Ainsi l'Acrople se pare de  batiments créant un ensemble harmonieux visible depuis la vallée. Tous les monuments encore visibles furent construit durant la période hellénistique, sauf le temple de Trajan
Nous trouvons sur cet Acropole
Les Palais royaux.L’arsenal le sanctuaire d'Athéna , la bibliothèque Le théatre le grand Autel de Zeus le temple de Dionysos et sa salle des orgies dionysiaques  les Sanctuaires de Déméter et d'Héra le gymnase et le Trajaneum
il faut savoir que cette bibliothèque etait la après celle d'Alexandrie  celle qui contenait le plus de volumes jusqu'à  200.000 volumes . C'est aussi de cette ville que vient le nom de Parchemin  car à la suite d’une rivalité entre Pergame et Alexandrie, l’Égypte a interdit l’exportation de papyrus,vers Pergame 
Aussi les habitants de Pergame vont utiliser la peau tannée, baptisée pergamen  comme support d’écriture. Lors des guerres civiles  Antoine offrit l’intégralité de la bibliothèque à Cléopatre .

Le Trajaneum.


Le temple de Trajan,ou Trajaneum, est l’une des structures les plus importantes de l' Acropole de Pergame. C'est aussi  le seul monument romain à cet endroit. La construction du temple a été initiée sous l'empereur Romain Trajan et complétée par son successeur Hadrien. Le but du temple était de fournir un lieu pour le culte religieux des deux empereurs ainsi que de Zeus.
Depuis l'époque hellénistique, le culte des souverains  associés aux dieux était devenu coutumier en Asie mineure. En tant que monument de la domination romaine, le Trajaneum avait pour objectif de renforcer les liens de Pergame avec Rome et avec la famille impériale. La position du Trajaneum, dominant le sommet, était un acte de propagande  Le temple de Trajan était le quatrième temple de culte impérial à être construit dans la province d'Asie.
En fait un premier temple  dédié à l'empereur romain avait été érigé à Pergame, en 29 avant JC, avec l'autorisation d'Auguste. Le deuxième temple de ce type a été construit à Smyrne en 26 après JC et le troisième était le temple de Sébastien, anciennement appelé le temple de Domitien, consacré à Éphèse en 89.


Ce temple en marbre fut élévé au IIe siècle en l'honneur de l’empereur  Le temple se situe près de la bibliothèque sur l’acropole, visible de de tous les points de la ville romaine et de la plaine 


Contrairement aux autres monuments de l’acropole construits en andésite grise, le temple de Trajan, fait de marbre blanc,  . Par l 'utilisation de  cette matière  il se détachait bien et pouvait donc être vu de très loin.


C’était un temple  periptère en style  corinthien  avec six colonnes en façade et dix sur les côtés. 

 

Le grand espace nécessaire à l'érection de ce temple a été obtenu en nivelant le rocher sur le flanc de la montagne. La topographie naturelle de l'acropole limitant la construction, une plate-forme soutenue par des arches a été construite pour supporter le temple et la cour devant  La pente raide sur son côté a été traversée par une infrastructure géante..Le podium avait les dimensions suivantes  68x58 metres

 


 

Sur la pente du rocher, les ingénieurs romains ont construit de solides murs de soutènement parallèles recouverts de voûtes en berceau. Cette méthode a permis d’économiser du matériel et la construction n’était limitée que par la hauteur du mur. La sous-structure vers la vallée se termine par un mur de pierre de taille de 23 mètres de haut. La partie supérieure de ce mur, possédait une grande arche devant chaque voûte, Dans la partie inférieure, on trouve un passage.


Dans l'ouest, où le sol est plus bas, deux rangées de voûtes ont été construites l'une derrière l'autre.
À la fin de l'Antiquité, le déclin des activités minières a entraîné une diminution des métaux disponibles aussi le batiment commenca é tét pillé et à servir de carriere Sa valeur croissante a inspiré le pillage de goujons et de pinces d'anciens bâtiments. Les éléments en fer de la structure du Trajaneum ont été pillés.

 


Sa renaissance
Le temple de Trajan a été découvert et examiné dans les années 1879-1880 et 1885 par un architecte, H. Stiller, mais pendant des décennies, les ruines ont été laissées telles quelles.
Dans les années 1960, l’administration turque a lancé le processus de restauration.en association  avec l’institut allemand d’archéologie (DAI),  Les travaux preparatoires ont debutés en 1965 et, en 1976, le programme de restauration a été approuvé par la Direction des antiquités de Turquie.
La reconstruction a duré jusqu'en 1994 avec la collaboration d'architectes, d'archéologues et de tailleurs de pierre de divers pays européens et de nombreux spécialistes turcs. Le Trajaneum a été magnifiquement reconstruit par anastylose

   


Copyright © 2003-2024 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:7236106
Nb de visiteurs aujourd'hui:859
Nb de connectés:37