Stabiae Domus San Marco









Stabiae Domus San Marco
English Translation
Merci à Carlo Raso pour les photographies

Voir ce site


Historique Voir ICI
History Click HERE

 


La Villa Arianna est avec la domus Sn marco l’une des domus les plus connues du complexe archéologique de Stabia qui le nom antique de la commune de Castellammare de Stabia situe sur le golfe de Naples
Stabiea semble avoir été un important comptoir (emporio ) étrusque car on a trouvé beaucoup de cramique étrusque datant du VIIIe avant J.-C.). dans les fouilles Ensuite la cité fut impliquée dans les evenements historiques de la Campanie a car par sa position géographique elle jouera ,un rôle commercial et stratégique important dans tous les evenenments ; En effet elle est située au centre de la baie de Naples,et se positionnait comme deuxième port important après Neapolis
elle fera partie de la zone d’influence Samnite avant de se soumettre à Rome
La ville fut détruite par Sylla. Mais la vie reprend et sur la colline à Varano seront construites à l'époque romaine des grandioses villae conçues principalement pour des fins résidentielles, des installations luxueuses avec thermes décorés porches et des nymphées.
Elles sont d’un type complètement différent des villae Rusticae de l'arrière-qui sont des batiments servant à la production et la transformation de produits agricoles.
Ces villae rusticae ont toutes un zone de stockage et de production


On a retrouvé une borne miliaire marquant le onzième Mile de cette route.

 

Bleu Villa Ariane Vert Villa San Marco

 

Stabies est l'ancien nom latin de la ville de Castellammare di Stabia, une ville située entre Pompei et Sorrento.
La Table de Peutinger copie d’une carte datant du IVe siècle. situe Stabiae au nord du fleuve Sarno, et encore au XVIe siècle et XVIIe siècles on la confondait avec Pompéi (Civita).
Toutefois au XVIII e siècle on commence à s’intéresser à Stabies
Les fouilles d’Herculanum avaient commencé en 1739 sous l impulsion de Charles III qui engagea les fouilles de Pompéi en 1748
Aussi l’évèque de la ville Milanta, évêque de 1689 à 1749 sur ordre du roi Charles III, debute les fouilles à Varano.
 Les travaux d'excavation, seront poursuivies par l'ingénieur Alcubierre un Espagnol et ensuite par le suisse Carl Weber le même qui mis à jour la Villa dei Papiri et le Théâtre à Herculanum et la villa de Julius Felix à Pompéi qui dégage d’abord la villa San Marco Villa entre 1749-1754) ensuite la villa du berger en 1754 et enfin la Villa d’ Ariane entre 1757-1762 Mais ces fouilles comme celles sur la domus de San Marco seront conduites à la hussarde . On déterra les ruines on enleva tout ce qui semblait avoir de la valeur comme les objet fresques mosaïque et on referme le tout
Les fresques enlevées furent pour certaines détachées et transportées au Museo Borbonico auPalazzo Reale di Porticie


Pour les fresques mineures elle furent détruites ré _enterrées ou vendues .
Les fouilles reprennent en 1775 jusqu’en 1782, data à laquelle elles sont interrompues , Les résultats de ces fouilles seront publiés en 1881 par M. Ruggiero, qui a collecté et réorganisé la documentation complète, comprenant des journaux de fouilles, des plans, des lettres de rapports. 
Il faut attendre la fouille systématique reprise qu'en 1950 par Libero D'Orsi. Les excavations mettent à jour un grand complexe sur 2 sites la Villa Ariane et ensuite la Villa San Marco montrant l'ampleur de ses richesses.

 

 

Comme pour la villa d'Ariane cette villa fut une luxueuse villa  dans une zone de residence fréquentée avant et apres la catastrophe de 79 par la haute Société Romaine Ciceron Popée entre autres

La Villa San Marco, doit son nom  à une ancienne chapelle construite au  XVIIIe. C'une villa romaine à caractère résidentiel situé sur le front de la colline, avec un  panoramo à cote le souffle. Comme sa consoeur  la villa Arianna elle fut  fouillée  entre 1749 et 1754,avant d'etre refouilleé et deblayée systématiquement entre 1950 et 1962. La structure d'origine remontant au début augustéenne a subi des transformations successives sous le regne de Clauden, avec l ajout au noyau  d'origine d'un atrium  tétrastyle   et d'autre dependances, tels que le jardin  la piscine, le porche supérieur avec des colonnes torsadées,
Celle a entraine  une modification de l'accés
On trouve aussi  des thermes privés avec  un grand bassin un frigidarium tepidarium avec baignoire et
On passe ensuite  au jardin avec piscine, qui possède un Nymphée décorées de stuc. Le long des murs sont occupés de salles de repos joliment décorées.
Le decor était magnifique  avec des murs recouverts de marbre et fresques Le porche supérieur  s'est malheuresemen effondré lors du  séisme de 1980, Il possèdait un plafond est orné de grandes compositions figuratives. 

 

 

Cette ville  est l’une des plus grandes villas de la région (environ 11 000 m²). L’entrée actuelle  consiste en un petit porche avec des bancs en pierre utilisés par les clients qui attendent d'être reçus par le propriétaire


  L'entrée a mène à un atrium en tétrastyle b avec quatre colonnes ioniques autour d'un impluvium central. L'atrium est décoré dans le quatrième style avec des panneaux rouges, noirs et jaunes au-dessus d'une frise noire inférieur

De chaque côté du vestibule d'entrée se trouve un petit cubicule. Sur le mur sud-ouest de l'atrium, à côté d'un troisième cubiculum, se trouve le lararium domestique, orné de fresques imitant des marbres précieux. c
 
Le tablinum  est situé du côté nord-est  à côté d’un quatrième cubiculum. Le tablinum est décoré dans le quatrième style sur un fond rouge avec des guirlandes et des bordures ornementales avec des images centrales d'animaux. La partie supérieure de la décoration est constituée de motifs architecturaux sur fond noir.
Le sol en mosaïque blanche est bordé de deux bandes noires. Le tablinum s'ouvre sur une cour à colonnades (e) au nord-est. De l'autre côté de cette cour se trouve une deuxième entrée (f) qui donnait directement sur la rue menant au village (pagus) de Stabiae.
Plusieurs objets ont été trouvés dans ou autour de l'atrium et de la cour, notamment une sculpture en bronze représentant un corbeau une statue de Mercure et un candélabre en bronze
.La cuisine  (g), située derrière et à l'ouest de l'atrium, est une grande salle rectangulaire dont le mur oriental est partiellement occupé par l'arrière du lararium. 
 
Sur le mur nord se trouve un plan de travail  en briques sur lequel ont cuisinait  . Un rebord de carreaux de terre cuite incurvés  permettait de contenir le lit de charbon nécessaire à la cuisson. Au bas, il y a quatre arches, utilisées pour stocker  pots ou  du bois pour le feu.
Dans le coin nord-ouest se trouve un bassin recouvert de calcaire au moment des fouilles. Lors de la première fouille, le mur nord de la cuisine contenait un lararium peint, mais celui-ci a été enlevé en 1752 et exposé au Musée national d'archéologie. à Naples. Le reste des murs est recouvert de plâtre blanc uni,avec un grand nombre de graffitis, principalement des chiffres romains, qui témoignent des activités de la vie quotidienne
 
 
Un couloir de service dans l 'angle nord-ouest de l’atrium mène à une salle de bains privative petite mais luxueuse, centrée autour d’un atrium tétrastyle 
 
L'atrium est décoré dans le quatrième style avec des panneaux rouges sur un fond noir au-dessus d'une frise noire inférieure. Les panneaux contiennent des scènes d'amours, d'un lutteur et de pugilistes dans diverses poses. L'apodyterium (j) est situé du côté ouest de l'atrium. De là, les baigneurs se rendaient à la palaestra K pour transpirerer avant de pénétrer dans le tepidarium ), décoré dans le troisième style sur un fond noir.
Au-delà du tepidarium se trouve le caldarium avec son grand bain recouvert de marbre. Comme le tepidarium, le caldarium a un plancher creux pour permettre la circulation de l'air chaud.
Au centre du plancher se trouvait une grande chaudière qui, malheureusement, a été retirée, exposant l'hypocauste en dessous
La chaudière était l’un des nombreux objets emportés par Sir William Hamilton qui ont été perdus en 1798 lorsque le navire «Colossus» les transportant a sombré au large des côtes de l’Angleterre. En sortant du caldarium, le baigneur entrerait dans le frigidarium (n), qui comporte un bain froid bordé de marbre à son extrémité est. Une porte située du côté ouest du couloir de service (h) donne sur un grand péristyle (o) (photo ci-dessous). et à droite), contenant un jardin de 30 m de long et une piscine.
A l'origine, une rangée de platanes courait le long des côtés de la piscine et le jardin a été rconstitué tel qu'il était à l'époque grace aux empreintes des racines pétrifiées
 
 
Le nymphée est orné de niches ornées de mosaïques et de stuc. Les murs du portique sont décorés dans le quatrième style avec des panneaux rouges sur un fond noir au-dessus d’une frise noire inférieure
 
 
La zone supérieure contient de nombreux détails, y compris celui de la figure ailée ci-dessous ...
 
Les extrémités des portiques sont décorées de Salles de repos ou diaetae joliment décorés où les membres de la famille pourraient prendre leur aise.

La première des salles du côté est est décorée de peinture  dans le quatrième style avec plusieurs scènes, dont l'une de Persée et de Cassandre, tandis que le plafond a la forme d'un faux dôme avec une victoire ailée en son centre. Dans la pièce suivante se trouve un tableau représentant le viol d’Europa de Jupiter sous la forme d’un taureau. La dernière pièce (p) (photo ci-dessous) est également décorée dans le quatrième style et est probablement la plus intéressante des trois.
Un deuxième péristyle (q) au sud-ouest était encore plus grand, atteignant peut-être 145 mètres de long selon les études géophysiques récentes. Le portique environnant était soutenu par des colonnes inhabituelles à cannelures en spirale. Le plafond du portique était orné de peintures représentant plusieurs scènes mythologiques, notamment la Planisphère des Saisons et le Char du Soleil avec Phaéthon. Des fragments de certaines des fresques peuvent être vus dans l'Antiquarium Stabiano ....
 

 

 

Voir aussi See Also

Stabies Villa d'Ariane

 

   


Copyright © 2003-2020 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele


Nb de visiteurs:4923988
Nb de visiteurs aujourd'hui:1210
Nb de connectés:22