Renault AHS 2









Le Renault AHS
English Version

 

 

Introduction
Il y a deux siècles un homme inventeur de génie français inventa un chariot à vapeur pour pouvoir transporter des charges lourdes notamment des affûts de canon Ainsi est né peu de temps avant la révolution française le fardier Cugnot du nom de son inventeur .

 


 

 


Mais les il faut attendre la fin du 19e siècle pour voir apparaître un descendant à ce fardier. Tout d’abord avec un modèle qui deviendra l’automobile et peu de temps après le modèle qui deviendra un camion.
Les débuts du développement du camion sont faits d’errements, des recherches et de balbutiements mais rapidement la technique évolua et on vit disparaître la propulsion de l’essieu arrière à chaîne remplacée par un pont moteur ce qu’i donnera beaucoup plus de souplesse à l’engin et la charge utile pourra être plus importante.
Nous allons aussi assister à une évolution de la cabine qui de siège tout simple exposée aux intempéries évoluera peu à peu vers une cabine fermée offrant une meilleure protection au conducteur. Mais jusque dans les années 30 les cabines se trouvent dans le prolongement du moteur
Quelques essais timides de cabines dites avancées ont lieu au milieu des années 30 avec notamment Berliet et son modèle GSC. tous les constructeurs de l’époque hormis Renault ne proposent aucun modèle de cabine avancée.
Seul Renault à partir de 1936 dans sa série de 3 t de charge utile propose une telle cabine, mais il faut attendre le modèle AB et surtout la série AGS de 1937 pour voir vraiment une véritable cabine avancée de forme arrondie. 180 camions sont d’ailleurs commandés par l’armée française en 1939 mais malheureusement ils arrivèrent trop tard et furent utilisés par les allemands.
Le modèle avait succédé à la série des AG. c’est le fameux modèle AH. Qui nous intéresse
La gamme Renault AH
L’entrée en guerre voit la réquisition des véhicules civils pour servir l’armée française et un même temps voit les industriels militariser dans l’urgence les véhicules réquisitionnés sur les chaînes notamment par le changement du moteur qui doit être à essence les cabines sont simplifiées à l’extrême et on adapte la signalétique militaire au camions.
Mais parmi tous les constructeurs il en est un Renault qui dès décembre 1939 avec son modèle AH propose un modèle spécialement conçu pour l’armée c’est le modèle AHR. Ce véhicule est innovant sur beaucoup de points de vues
D’abord c’est un modèle simplifié à l’extrême avec une cabine que l’on peut qualifier de laide Mais cette cabine est faite de tôles soudés et non de tôles embouties et rivetées
Il est équipé d’un moteur à essence avec une boîte de vitesses à quatre rapports ; Les organes mécaniques sont fiables et le châssis est robuste. Tout a été fait par Renault pour que ce véhicule soit facile à construire et à entretenir ; De plus il est le poids plume de la catégorie avec sur la balance un poids inférieur de 1,5 aux autres véhicules de la catégorie. Cet allégement permet une logistique plus importante qui ne se fait pas toutefois au détriment de la solidité loin de la. Le plateau arrière reçoit une caisse à plateau arrière à ridelles courtes couvert par une bâche ne dépassant pas la cabine.
Le 10 février 1940 le prototype de l’ AHN sort des ateliers lui aussi mais il a un PTAC plus important il est suivi par la suite par le petit frère de la série de AHS qui a un PTAC de 2 t Quelques différentes sont flagrantes sur les prototypes notamment sur la cabine du AHS qui. est plus petite de 15 cm ce qui fait que les ailes dépassent de la cabine contrairement au AHR et N
La fabrication de série est décidée mais c’est les Allemands qui vont en profiter. En juin 40 l’usine est occupée par les Allemands une partie de la production est destinée aux forces allemandes alors que le modèle des gazogène est disponible pour le modèle le marché civil.
La gamme
La construction de la gamme commence en mars 1941 avec les trois séries qui sont construites en parallèle
Les cabine deviennent sensiblement les mêmes le volants est à trois branches les roues du tain avant sont du type artillerie en fonte coulée
le moteur qui équipe la série des A H. ne sont pas les mêmes pour les modèle les plus puissant (R et N) c’est un modèle à six cylindres alors que pour la série S c’est le modèle à quatre cylindres.
Des études sont menées pour augmenter le PTAC jusqu’à 6 t avec août toutefois il ne sera pas suivi de fabrication en série.
Ce véhicule est le symbole de la guerre et voit sa production s’arrêter en 1945 pour être ensuite remplacé par le Galion.
Sa solidité fit que on vit ce véhicule rouler jusque dans les années 60
Ces camions seront produits pour la Wehrmacht dès 1941 à plus de 4000 exemplaires
Il deviendra alors chez les allemands sous la responsabilité de Prinz Von Urach qui sera le responsable après guerre de Mercedes
Dénomination des Renault chez les allemands
le Renault AHN LkW 3.5 t AHR Lkw 5 t ou AHS LkW 2T
Séries
AHS2 de août 1941 à mars 1944 7985 construits dont 7980 pour les allemands
AHS3 de novembre 1941 a juin 1946 6253 construits 40 % pour l’Etat
AHS4 de mars 1946 a février 1947 3700 construits tous pour le marché civil

AHN1 de Mars 1941 a Juillet 1944 15610 construits 80 % pour les allemands
AHN2 de Novembre 1944 a Juin 1946 8400 construits 50 % pour l’ Etat
AHN 3 de Juin 1946 à Janvier 1947 2000 construit tous pour le marché civil

AHR1 d’avril 1941 à Mars 1943 1445 construits tous pour les allemands
AHR H1 de mai 1941 à Mars 1944 140 construits 99 % pour le civils débouchent en avril pour des livraisons début 1941
Voyons maintenant pour finir les explications des types chez Renault.
Renault a eu une séquence de numérotation des séries pour le moins bizarres AGF AHR NZ FT, R210 ou R260 etc. etc.
il faut savoir que depuis sa création différents systèmes ont été appliqués par Renault.
À l’origine et jusqu’en 1943 les modèles ont été désignés par une lettre ou un groupe de lettres attribués à l’engin mais sans toutefois faire de distinction entre les camions et voitures ou les chars. Le constructeur est parti de la lettre A jusqu’à la lettre Z ensuite de AA à AZ
etc. etc.
Toutefois une modification est intervenue en 1937
A est réservé aux véhicules utilitaires B. aux voitures
A la fin de la seconde guerre mondiale ce système disparaît avec le dernier camion AJZ.
À compter de 1945 la typologie évolue vers un nouveau système trois chiffres plus une lettre.
1 égale voiture
2 égale un utilitaire
3 égale en tracteur
E signifie essence
D signifie Diesel
H Signifie Gazogène.
En 1947 entre en vigueur un système qui va durer fin 1979
la lettre R comme Régie est suivie d’une série de quatre chiffres
1 automobile
2 utilitaire routier a essence
3 Tracteur agricole a essence
4 Tracteur routier diesel
7 Tracteur Agricole diesel
ensuite vient le numéro de la série
il est décliné en trois versions
L’AHN 3.5t de PTAC (poids total autorise en charge) Moteur Renault 6 cylindres développant 75 chevaux de 4litres de cylindrée
L’AHR 5 T de PTAC. Moteur Renault 6 cylindres développant 75 chevaux de 4litres de cylindrée
L’ AHS. 2T de PTAC Moteur Renault 4 cylindres développant 50 chevaux de 2.3 de cylindrée
Caractéristiques
Constructeur
Renault
PTAC 2t à 5 t
Longueur 3.4
Largeur 2.6
Hauteur 2.4
Moteur 4 à 6 cylindres
Cylindrée 2.3 à 4 litres
Vitesse 59 km :
il est décliné en trois versions
L’AHN 3.5t de PTAC (poids total autorise en charge) Moteur Renault 6 cylindres développant 75 chevaux de 4litres de cylindrée
L’AHR 5 T de PTAC. Moteur Renault 6 cylindres développant 75 chevaux de 4litres de cylindrée
L’ AHS. 2T de PTAC Moteur Renault 4 cylindres développant 50 chevaux de 2.3 de cylindrée


 


 

 
The Renault AHS

 

 

Introduction
Two centuries ago a man french genius inventor invented a steam carriage to carry heavy loads including gun carriages Thus was born shortly before the French Revolution the fardier Cugnot named after its inventor.

 


 

 

But we must wait until the end of the 19th  century to see a descendant at this fardier. Firstly with a model that will become the car and shortly after the model which will become a truck. The start of the development of the truck are made of bads ways , researchs and stammering, but the technique evolved rapidly and we live disappear propels the rear axle chain replaced by a axle engine witch give much greater flexibility to the equipment and the payload can be more important.
We will also attend a changing of the cab that seat simply exposed to the weather will evolve gradually towards a closed cabin offering better protection to the driver. But until the 30th  cabins are placed in-line engine
Some shy tests of cabs say advances are taking place in the mid 30th  including Berliet and its model GSC. All manufacturers of the time apart Renault do not propose model with advanced cab.
Only Renault from 1936 in the range of 3 tons of payload to propose such a cab, but it was not until the AB model, and especially the serial SFA in 1937 to see really a true advanced cab with of rounded shape. 180 trucks are also order by the French army in 1939 but unfortunately they came too late and were used by the Germans.
The model had succeeded at AG series. It is the famous model AH. What interests us
The Renault range AH
War saw the requisition of civilian vehicles to serve in the French army and a look at the same time in the industrial militarize in emergency vehicles requisitioned on chains
change of the engine that must be gasoline
cabins are simplified in the extreme,
adapts signs military trucks.
But among all manufacturers Renault that as early as December 1939 with its model AH proposes a model specially designed for military use  that is the model AHR. This vehicle is innovative on many views
Firstly it is a simplified model to the extreme with a cabin that can be described as ugly But this cabin is made of sheet metal and welded and not with riveted plates and Stamped
It is equipped with a gasoline engine with a gearbox four reports; The mechanical components are reliable and the chassis is robust. Every effort has been made by Renault for this vehicle that is easy to build and maintain; Moreover it is the feather weight category on the balance with a weight below 1.5 T for other vehicles in the category. This initiative allows a larger payload is not done, however, to the detriment of the strength away from.
 The rear shelf receives a cash flatbed rear racks short covered by a canvas who not exceed the cabin.
On 10 February 1940 the prototype of the  AHN  is ready, but it also has a laden weigth more important it is followed subsequently by the younger brother of a series of AHS, which has a Laden weight 2 t
Some are different from prototypes including the cab of which AHS. Is smaller than 15 cm so that exceed the wings of the cabin, and unlike the N AHR
The manufacturing series is decided but it is the Germans who will benefit from them. By June 40 the factory was occupied by the Germans part of the production is intended for German forces while the gas generator model is available for the civilian market model.
The range
Construction of the line began in March 1941 with the three sets that were built in parallel
The cabin became essentially the same as the steering wheel is at three branches and the wheels before  are  artillery type iron casting
The engine that powers the series A H. are not the same for the more powerful model (R & N) is a six-cylinder model while for the S series is the four-cylinder model.
Studies are being conducted to increase the maximum GVW up with  6 t, however, it will not be followed by mass production.
This vehicle is a symbol of the war and sees its production stopped in 1945 only to be replaced by the Galion.
His strength was that we saw this vehicle driving until the 60
These trucks will be produced for the Wehrmacht as soon 1941 4000 Copies
The responsible of the production will be Prinz von Urach who will be for post-war responsible in  Mercedes factories
Denomination  Renault by Germans
Renault AHN LkW 3.5 t t AHR Lkw 5 or AHS LkW 2ND
Series
AHS2 from August 1941 to March 1944 with 7,985 built in 7980 for German
AHS3 November 1941 June 1946 6253 constructed 40% for the State
AHS4 March 1946 February 1947 3700 all built for the civilian market

AHN1 of March 1941 was 15,610 built in July 1944 to 80% in Germany
AHN2 of November 1944 June 1946 8400 has built 50% for the State
AHN 3 June 1946 to January 1947 2000 all built for the civilian market

AHR1 from April 1941 to March 1943 all built in 1445 for German
AHR H1 from May 1941 to March 1944 140 built for the 99% rise in April civilians for deliveries beginning in 1941
Let me turn now to finish the explanation of the types at Renault.
Renault took a sequence numbering series for the least bizarre AGF AHR NZ FT, R210 or R260. .
You should know that since its creation different systems were used by Renault.
The original and until 1943 models have been designated by a letter or group of letters attributed to the gear but not make any distinction between trucks and cars or tanks. The manufacturer is from the letter A to Z then AA to AZ
However a change was made in 1937
A is reserved for utilitary vehicles B. to cars
At the end of the Second World War this system disappears with the last truck AJZ.
Beginning in 1945 the typology is moving towards a new system three digits plus a letter.
1 equal car
2 equals a utility
3 equal tractor
E means gasoline
D means Diesel
H Gazogène Means.
By 1947 1979
The letter "R" as Régie was followed by a series of four digits
1 Automotive
2 utility road gasoline
3 Tractor agricultural gasoline
4 Road tractor diesel
7 Agricultural Tractor diesel
Then comes the issue of the series
It is available in three versions
The 3.5t AHN of PTAC (laden weight ) Renault 6-cylinder engine developing 75 horsepower engine capacity of 4liters
The AHR 5 T PTAC. Renault 6-cylinder engine developing 75 horsepower engine capacity of 4liters
The AHS. 2T PTAC Renault 4-cylinder engine developing 50 horsepower engine capacity of 2.3 l
Technical data
Manufacturer
Renault
PTAC 2t to 5 t
Length 3.4
Width 2.6
Height 2.4
Engine 4 to 6 cylinders
Displacement 2.3 litres to 4
Speed 59 km:
It is available in three versions
The 3.5t AHN of PTAC (total weight allows laden) Renault 6-cylinder engine developing 75 horsepower engine capacity of 4litres
The AHR 5 T PTAC. Renault 6-cylinder engine developing 75 horsepower engine capacity of 4litres
The AHS. 2T PTAC Renault 4-cylinder engine developing 50 horsepower engine capacity of 2.3


 

 
 
 
 
 
 


 

 

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4371638
Nb de visiteurs aujourd'hui:891
Nb de connectés:22