SPA CL39 Rome









Le SPA CL 39 Coloniale  Autocarro Leggero  Rome
EnglishTranslation
Merci à Giorgio Brigga pour les photographies
 

 

 

 

Armes du royaume d'Italie (1929 1943)


Les camions TT légers italiens ont toujours eu une forme spéciale Petits trapus haut sur pattes mais il y avait une raison en cela
Les véhicules ont été construits pour être utilisés dans les vallées alpines endroit où la route est très étroite. De plus la possibilité de faire un demi-tour est très aléatoire. Aussi ces petits engins pouvaient faire demi-tour rapidement sur les routes montagneuses tels que les autocari OM 36
ils ont tous comme ancêtre commun (un unimog avant la lettre) l’ Itala XVII

 

La SPA histoire d’une firme
SPA :Qui se cache derrière ce sigle SPA ? Ce sont les initiales de Sociéta Piémontese Automobile » qui est l’héritière de la Società Ligure Piemontese". La Spa est une maison de construction automobile de Turin qui fut fondée à l’origine par Michel Ansaldi qui a quitté la firme Fiat-Ansaldi pour des raisons personnelles et par Matteo Ceirano qui a laissé sa firme Itala qu’il avait crée un ana auparavant . Sa date de naissance peut être datée du 12 juin 1906
La "Società Piemonte Automobile avait comme associés outre les 2 membres fondateurs Michel Lanza riche industriel qui a fait fortune en fabriquant des bougies
Immédiatement une usine de 12000m2 fut construite a Turin. De cette usine il sort de la première année 300 véhicules. Durant la 1° Guerre Mondiale l’usine orienta sa production sur les programmes de guerre comme la construction de camions de moteur d’avions et de voitures à usage militaire
La fin de la guerre fut très difficile pour SPA car les paiements de l’Etat Italien se firent attendre. Pour faire face à cette crise qui pouvait mettre en danger la SPA une nouvelle équipe dirigée par des financiers ligures avec à leur tête Philippe Pio et Mario Perrone actionnaires majoritaires chez Ansaldo fut nommée Fiat entra aussi dans le capital de la société
Celle-ci redressa la situation et le 13 février 1923 la SPA retrouve une autonomie complète avec le retour du siège social à Turin
Les engins de la SPA jouissent d’une excellente réputation et en 1926 la direction décida de ne se consacrer qu’à la production de véhicules militaires
Ainsi virent le jour l’autocarro Dovunque 35, le trattore d'artiglieria TL37, l’autocarro leggero L39, ainsi que des moteurs pour les chars ‘assault et automitrailleuses pour arriver en 1947 au dernier engin construit par la firme à savoir le SPA A 10000
La production di camions sous le nom de "Costruzione SPA" continuera de 1947 à 1949 date à laquelle la société fut dissoute officiellement
Le SPA L. 39
Vers la fin des années 30 l armée italienne se rendit compte que le camion tactique OM ne pourrait être construit rapidement en nombre suffisant. Aussi en 1937 elle émit une fiche programme pour la construction d’une camionnette tactique (en français) autocarrette (en Italien). La marque Spa, Società Piemontese Automobili, décida de partir pour son étude du véhicule développé pour les troupes de montagne .Ce véhicule devait à terme remplacer les animaux. Il était rustique trapu. Le modèle étudié était beaucoup plus civilisé et plus facile à conduire Le Spa modèle CLF fut retenue le 13/11/1938 par l’armée italienne. Il avait été prévu 2 type de motorisation l’une refroidie par air et l’autre par eau. C’est la 2° version qui fut retenue. Le camion reçut le nom de baptême de SPA L39 il est présenté comme un camion léger pour l'infanterie qui doit remplacer un camion plus lourd, d’une charge utile de 1 tonne maximum roulant à 40/50 km avec un moteur de 27 chevaux. Le 13 septembre 1939 le prototype fut présenté à l’Ufficio dei Studi ed Esperienza équipé de pneumatiques Artiglia. Le premier exemplaire fut prêt à temps pour participer aux grandes manoeuvres an XVIII qui eurent lieu dans la région de Turin durant l'été 1939.
Peut de temps après une version coloniale fut étudiée et adoptée le 14/2/1941. Elle se différentier de la version normale par un filtre à air à huile (modèle qui fut ensuite étendue à toute la gamme et la roue de secours disposé verticale sur l arrière de la cabine alors que sur le modèle normal elle était placée sous le châssis
Ce véhicule avait une capacité de traction excellente qui fut exploité par la construction d’une remorque. il tractera aussi les pièces d’artillerie suivantes. Le canon mitrailleur de 20 mm Le canon antichar de 47 mm et le canon 75/18
Ils furent au Divisions d’Infanterie et aux régiments d'artillerie des divisions blindées Ariete et Littorio (3 pour l'état-major des régiments ,3 par états-majors de bataillon Pour les régiments artillerie il y avait 3 par EM de chaque Batterie plus 6 pour les Batteries de 75/18 soient un total de 21 par régiment
Les Divisions alpines Taurinense , Cunense Tridentine en reçurent chacun 29
En 1943 chaque division d'infanterie type 43 a en dotation 145 L 39 Soit 106 pour les DI et 39 pour le Bataille de mortier divisionnaire de81
Le véhicule était assez différent des véhicules construits par les italiens jusque là. La cabine avancée était protégée par une bâche (fixe sur les 400 premiers exemplaire) Les occupants de la cabine étaient protégés des projections de boue ou de la pluies par des portières en toile forte qui étaient en temps normal enroulées sur les cotés de la cabine. Le volant se trouvait à gauche.
Le moteur était ce qu’il a de plus classique. Il avait 4 cylindres. Le châssis possédait des lames ressort avec amortisseur. Les roues étaient du type Artiglia
La caisse pouvait accueillir 8 fantassins ou une charge utile de 1000 Kgs Sur le modèle colonial les bancs au nombre de 3 étaient disposé de façon transversale. Ce véhicule était de conduite et d’entretien tres facile. Son seul défaut résidait dans l’absence de possibilité Tout terrain. Seuls 198 engins construits pour la Wehrmacht après 1943 furent construits avec la transmission intégrale totale
Sur une commande de 15 505
seuls 5642 engins furent construits. L armée italienne utilisa cet engin jusqu’au milieu des années 50. Très utilisé un peu partout il a été présent sur tous les francs Alpes Russie Libye Balkans
Quelques exemplaires furent convertis en draisine surtout dans les Balkans
Les Allemands l’utilisèrent aussi après 1943
Caractéristiques
Constructeur SPA
Mde L 39 + L39 Coloniale
moteur C. L. F 4 cylindres 25 chevaux
Longueur 3. 890
Largeur 1.50
Hauteur 2.3
Garde au sol 0,25 cm
Autonomie 300 km + 100 avec jerrycans 2 en Europe 4 dans les colonies
Consommation 18 l/ 100
Vitesses 38 km
Poids à vide 1 t 630
PTAC 2.630 T Charge Utile 1 t

 

Bersaglieri

 

 Autre Photoscope (Other Walk Around )    1
 
Voir Aussi Autre Photoscope  See Also Other Walk Around ICI HERE

The SPA CL39

Coats of Armes of the Kingdom of Italy(1929 1943)

The Italian light trucks all-terrains always had a special form .Small-legged squat on top but there was a reason for it
The vehicles were built to be used in the Alpine valleys where the road is very narrow. In addition the possibility of making a U-turn is very uncertain. These small devices could make a U-turn quickly on the mountain roads such as autocari OM 36 They all like common ancestor an ancestor of the Unimog . the Itala XVII

 

 


The SPA
History of a firmeSPA: Who is behind this acronym SPA?
These are the initials of Sociéta Piémontese Automobile is the heir of Società Ligure Piemontese.;
Spa is a head office in Turin, which was originally founded by Michel Ansaldi who left the firm for Fiat-Ansaldi personal reasons and Matteo Ceirano who left his firm Itala . In June 12th 1906 the d Società Piemonte Automobile was created with in addition to the 2 founding members Michel rich industrial Lanza who made his fortune manufacturing sparkling plugs
Immediately 12000m2 factory was built in Turin In the first year 300 vehicles leave from this factory. During WW1factory production guidance on the programmes of war such as the construction of engine for truck planes and vehicles for military use only
The end of the war was very difficult for SPA because payments of the Italian State became wait. To cope with this crisis, a new team managers led by financiers with Pio Philippe and Mario Perrone shareholders at Ansaldo Fiat also entered in the capital company This situation straight, and Feb. 13th 1923 SPA refoud acomplete autonomy with the return of the headquarters in Turin
The SPA trucks enjoy an excellent reputation and in 1926 the leadership decided they would devote all the production to military vehicles Thus emerged the autocarro Dovunque 35, trattore of artiglieria TL37, autocarro leggero L39, as well as engines for the tank and armoured cars since1947 with the the latest equipment built by the firm namely SPA A 10000 trucks Production under the name Costruzione SPA continue to 1949 when the company was officially dissolved
The SPA L. 39 Back in the late of 30th the Italian army realized that the tactical truck OM could not be built quickly in big quantitites. Also in 1937 it issued a detailed programme for the construction of a tactical truck autocarrette (in Italian). The mark Spa, Società Piemontese Automobili, decided to leave for his study of the vehicle developed for mountain troops. This vehicle should ultimately replace the animals. He was stocky rustic. The model studied was much more civilized and easier to drive. Spa model CLF was accepted november 13th 1938 by the Italian army. It was anticipated 2 type of motorisation one cooled by air and one by water. ° This is the second version that was chosen. The truck receive the baptismal name LSP L39 i
It is presented as a light truck for the infantry which will replace a truck heavier, with a payload of 1 ton maximum travelling at 40/50 km with a 27 HP engine . On September 13th 1939 the prototype was presented to the Ufficio Studi dei ed Esperienza Artiglia fitted with Artiglia.tyres. The first copy was ready in time to participate in major maneuvers (year XVIII of Era Fascista ) that took place in the Turin region in the summer of 1939.
Can long after a colonial was studied and adpoted february 14th 1941. It differentiating from the normal version by an air filter oil (model which was then extended to the entire range and spare willing upright on the rear of the cabin while on the normal model it was placed under the chassis The vehicle had a capacity of excellent traction, which was operated by the construction of a trailer. It also track the following. artillery pieces as 20 mm 47mm and 75/18 guns
They were in infantry divisions and regiments of artillery and armoured divisions Ariete Littorio (3 for the general staff of regiments, 3 HQ battalion artillery regiments. 3 by HQ of each Battery ,6 for the 75/18 batteries so 21 L39 per regiment
the Montain Divisions Taurinense, Cunense and Tridentine received 29 trucks In 1943 each type Infantry Division 43 has fielded 145 L 39 Either 106 for ID and 39 for the mortar divisional bataillon of 81 mm.
The vehicle was quite different vehicles built by the Italians until then. The cab was protected by a tarp (fixed on the first 400 vehicles) The occupants of the car were protected to the mud projections or rain through the door canvas which were on the side of the cab. The steering wheel was to the left.The engine was what was most classic. He had 4 cylinders. The chassis had blades spring with shock. The wheels were the Artiglia type The rey tray could hold 8 infantrymen or a payload of 1000 Kgs Of the colonial model benches in number 3 were arranged transversely. The vehicle was very easy for drive and maintenance. Its only flaw lies in the lack of opportunity all-terrain.
Only 198 were built afetr 1943 for german armylt with the drive total
On an order for 15 505 only 5642 machines were built. Italian army use this vehicle until the mid of the 50th . Very used everywhere he has been present on all theaters oeprations Alps Russia Libya Balkans Some units were converted into track motor car especially in the Balkans
The Germans also used it after 1943

 

Bersaglieri 


Technical data
Manufacturer SPA Mde L 39 + L39 Colonial
Engine C. L. F 4-cylinder 25 HP
Length 3. 890 m
Width 1.50
Height 2.3
Guard ground 0.25 cm
Autonomy 300 km + 100 with 2 jerrycans 4 in Europe in the colonies
Consumption 18 l / 100
Speeds 38 km
Curbweight 630 t 1
GVWR 2,630 T
Payload 1 t


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4269037
Nb de visiteurs aujourd'hui:272
Nb de connectés:21