Statuaire Statuettes Mirmillon vs Rétiaire Mougins









Statuaire Statues Mirmillon vs Rétiaire Mougins
English Translation
 


Historique Voir ICI
History Click HERE

Le rétiaire
 

Osprey


C’est un Gladiateur de classe Légère

Retiarius ab armaturae genere. In gladiatorio ludo contra alterum pugnantem ferebatocculte rete, quod iaculum appellatur, ut adversarium cuspide insistente operiret, inplicitumque viribus superaret. Quae armatura pugnabat Neptuno tridentis causa. Isidore de Séville.,Orig., 18, 54 ainsi est décrit le Rétiaire qui est facilement reconnaissable à son trident ou fuscina . Il possédait aussi un poignard ou pugio ou une épée courte. Ses uniques protections étaient une épaulière ou galerus placé sur l »épaule gauche afin de protéger la gorge et une protection manica lorica sur le bras gauche. Il possédait aussi un filet plombé ce qui le faisait ressembler à pécheur
Il avait un pagne (Subligaculum ) et un ceinturon ou balteus
Il ne portait pas de chaussure
Le rétiaire fit son apparition dans les amphithéâtres durant le Haut Empire . Les premiers témoignages datent de la 1e moitié du Ie siècle Ap JC avec les graffiti de Pompéi et le tombeau de tomba de Lusius Storax à Chieti. Ensuite à compte de 50 Ap JC et jusqu’à la fin des munera, se fut une des catégories de gladiateurs les plus recherchées
Son adversaire habituel était le secutor (Secutor ab insequendo retiarium dictus. Gestabat enim cuspi- dem et massam plumbeam, quae adversarii iaculum inpediret, ut antequam ille feriret rete, iste exsuperaret. Haec armatura sacrata erat Vulcano. Ignis enim semper insequitur, ideoque cum retiariocomponebatur, quia ignis et aqua semper inter se inimica sunt. Isidore de Séville., Orig., 18, 55).
En effet nous voyons une lutte opposant un combattant léger et agile avec un combattant lourd et puissamment armé et protégé
Cette tactique, n'était pas appréciée par les spectateurs, lors de son apparition , mais cela évolua par la suite et le retiarius est devenu l'un des plus célèbre type de gladiateur pour preuve les vestiges archéologiques nombreux représentant ce type de combattant; Cette renommée lui ouvrit la portes de nombres d'alcôves !!!

Voir Combat Retiaire vs Mirmillon


Le Mirmillon


C’était un gladiateur lourd
 

Osprey


C’est la classe la plus fréquente de gladiateur mais aussi la plus difficilement reconnaissable. Son nom semble dériver du grec μ?ρμα, qui désigne un poisson murma
Ce poisson devait orner le casque et il devait être capturé par le filet du rétiaire
Mais cela n’est qu’une hypothèse qui n’est pas à ce jour confirmée
Des études récentes de Georges Ville et Philippe Coarelli ont récemment confirmé que l’adversaire traditionnel du mirmillon était le thraex.
En effet les textes comme le libellus gladiatorius et les bas reliefs ont toujours insisté sur le fait que le rétiaire était opposé au traex ou à l’ hoplomacus. Une découverte archéologique ancienne mais étudiée seulement récemment d’une stèle du IIe siècle Ap JC de Q. Sossius Albus, gladiateur libéré décrit comme un myrmillo, autre terme décrivant un mirmillon confirme cette hypothèse
Cette stèle décrit l’armement du mirmillon Il est en tout point similaire à celui décrit dans les textes
Un casque avec rebord proéminents , un grand et lourd bouclier , une épée droite une cnémides courte sur la jambe gauche et une cubitière sur le bras droit . Cet équipement permet de faire la différence entre un mirmillon et un thrace ”.
Durant le combat le mirmillon se tenait derrière son bouclier et il était protégé sur le devant par le casque les cnémides et les manica sur les bras . il prodiguait de brèves attaques avec son épée C'était donc un adversaire presque invulnérable qui ne pouvait être mis en défaut que par des attaques d'un adversaire plus agile sur les côtés.

Voir Combat Retiaire vs Mirmillon

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4199322
Nb de visiteurs aujourd'hui:623
Nb de connectés:23