Ravenne San Appolinare Nuovo Exterieur









Ravenne San Appolinare Nuovo Extérieur
English Translation

 


Historique Voir ICI
History Click HERE

Bleu  Chiesa di San Giovanni Evangelista Jauen San Appolinare Nuovo

 

 

 

Les Malheurs de la Guerre

Cette église est  un des témoignages le plus important de la rencontre entre  le Monde Romain et le Monde dit  Barbare  entre le culte aryen et le culte catholique. La basilique Sant'Apollinare Nuovo, construite par Théodoric (493-526) à côté de son palais, et elle fut à l'origine utilisée comme église palatine, de culte arien.

Après la reconquête byzantine elle  fut  consécration d'abord au culte orthodoxe (milieu du VIe siècle), et en 540 elle fut dédié à saint Martin, évêque de Tours par l'évque Agnellus qui fit detruire la partie central de la mosaïque afin de la recouvrir par une mosaïque representant une procession.
Selon la tradition, au IXe siècle, les reliques de saint Apollinaire furent deplacées de la basilique de Classe  vers celle ci  et elle  reçu  à cette occasion  le nom de à Sant'Apollinare, "Nuovo" pour le distinguer d'une autre église du même nom présente dans ville. Mais avant d 'aller plus loin je vais vous faire un petit rappel sur l'architecture de la cette époque Bas Empire et Invasions Barbares Une période qui voit l'Empire Romain s'effondrer sous le coups des Barbares et aussi des Byzantins . Cette période voit aussi la réligion Chrétienne  s'étendre  dans tout  l' ex Empire d'Occident 
Les constructions évoluent et nous avons en europe divers styles d' architecture  une dite Paléochrétienne en Europe Occidentale et une Byzantine en Europe Orientale  L'Italie se trouvant au mileue nous avons dansz ce pays un mix des deux architecture avec l'apothéose à Ravennes  
L'architecture paléochrétienne" se réfère à l'architecture des premiers édifices religieux  de l'ère chrétienne. Il se développe dans une période à partir du IVème siècle. à 601  qui est la date retenue pour la mort du Pape Grégoire le Grand  Par "architecture byzantine", nous entendons l'architecture qui s'est répandue dans la capitale  de l'Empire romain d'Orient, Byzance (aussi appelé Constantinople et aujourd'hui Istanbul  depuis la chute de l'Empire d'Orient en 1453.
En Italie  et à  Ravenne la plupart des premiers bâtiments chrétiens en Italie ont été influencés par les deux styles . Venise et les grandes cités de l'Adriatique portent  elles aussi cette double signature .

L'édit de Constantin de 313 reconnaît la religion chrétienne en permettant la liberté de culte; en 310  les chrétiens ne représentaient qu'une petite partie des population (10%) mais étaient en hausse et avait une  solide organisation basée sur des communautés locales gouvernées par un évêque. Ce édit avait aussi pour but  de contribuer à consolider l'unité politique de l'Empire;
Cette communauté avait besoin de nouveaux bâtiments religieux; et ainsi  voyons naitre un nouveau style de batiments publics a caractère religieux dits  paléochrétien
Cette nouvelle architecture religeuse est reconnaissable
Il y a soit une réutilisation des anciens batiments romains comme les Basiliques  mausolées, ou  nymphées  soit la réalisation de  nouveaux batiments qui se différentient par  leur antimonumentalité 


On utilise toujours de façon systèmatique  le mur de brique à joint de mortier très épais (le mortier est  ainsi utilisé non pas comme un liant mais comme vrai et propre matériau de construction qui s'intègre dans les  briques
L'Intérieurest très chargé en décor soit de mosaïques ou de peintures  Les  toits sont en bois à caisson
Ravennes va devenir la capitale de l'Empire romain d'Occident,  et va voir s'éléver en son sein des batiments dignes d'une capitale
Parmi les principales œuvres architecturales de Ravenne:
Mausolée de Galla Placidia;
Basilique de San Vitale;
Basilique de San Vitale;
Basilique de Sant'Appolinare Nuovo;
Basilique de Sant'Appolinare in Classe;
Baptistère des orthodoxes;
Mausolée de Théodoric.
La Basilique  San Appolinare Nuovo

La basilique présente une façade de tympan, encadrée de pilastres et percée d'une fenêtre à meneaux surmontée de deux petites fenêtres.


À l'origine, peut-être, il était entouré d'un narthex ou  portique plus imposant  Actuellement précédé d'un simple et harmonieux portique en marbre datant du 16ème siècle qui utilise des remplois antiques . Sur le côté droit, on troupe le campanile

cylindrique, caractéristique des bâtiments de Ravenne,qui remonte au IXe ou Xe siècle. 7 rangées de fenêtres  vont  en s'élargissant  afin de donner un sentiment de légereté à l 'ensemble .

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4372942
Nb de visiteurs aujourd'hui:998
Nb de connectés:22