https://www.traditionrolex.com/43

Florence Basilica di Santa Croce Intérieur Tombe de Michel Angelo :Maquetland.com:: Le monde de la maquette



 
   

 
     

 

 


Florence Basilica di Santa Croce Intérieur Tombe de Michel Angelo









Toscane Florence Basilica di Santa Croce Intérieur Tombe de Michel Angelo
English Translation


Historique Voir ICI
History Click HERE

Tiré de ce Site
Michel ange meurt à Rome le 18 /02/1564 à l 'age de 88 ans Son corps est rapatrié à Florence le 29/03/1564 Il est entérré à Santa Croce En effet  Michel-Ange de son vivant avait exprimé le désir d’élever son tombeau dans une chapelle de Santa-Croce, Les peintures et les sculptures devant être de sa mains
Il a droit à des funérailles officielles qui furent organisées par une commission médicéenne composée des peintres Bronzino et Vasari et des sculpteurs Cellini et Ammanati,
Lors des grandes cérémonies il est coutumier de tendre des grandes toiles décoratives  peintes pour ces occasions Celles ci  sont peintes par 
Santi di Tito,  Son oraison funèbre est prononcée par Benedetto Varchi
0 cette occasion on crée aussi l'Académie du dessin de Florence  et vasarienne,  
Son tombeau date de 1570 Payé par le neveu de Michel Ange  il est l'oeuvre de Vasari. Les marbres ont été donnés par le Grand-duc de Toscane François Ie Medicis


On trouve le buste de Michel-Ange posé sur le  sarcophage . De chaque cité ont été placées 3 statues . Celle dite de la Sculpture sculptée par Valerio Cioli, de celle de l’Architecture par Giovanni Bandini, au centre  on trouve la Peinture par Batista Lorenzi,

Sculpture  par Valerio Cioli, Peinture par Batista Lorenzi, ’Architecture par Giovanni Bandini,


ON trouve à Rome un cénotaphe  dans le  couvent  situé à côté de l’église des Saints-Apôtres, Michel-Ange  y est représenté couché en costume de travail, en pourpoint et avec le tablier du sculpteur. Ce monument est également dû aux soins de son neveu Léonardo et serait du sculpteur Jacopo del Duca. On a même voulu soutenir que Michel-Ange y était réellement enterré, mais Filippino Lippi et Vasari témoignent que le cercueil fut ouvert à l’arrivée à Florence et qu’ils y ont vu son cadavre.
Le corps était encore entier lorsqu’on l’ouvrit une seconde fois au milieu du dernier siècle ; il le fut une troisième fois en septembre 1857. Sauf une partie des os de la tête, quelques cheveux et des feuilles de laurier, ce n’était plus qu’une masse poussièreuse et affaissée.

   


Copyright © 2003-2024 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:7066803
Nb de visiteurs aujourd'hui:957
Nb de connectés:55


https://www.traditionrolex.com/43