Avro 671 Rota Mk 1 (Duxford)









L'autogire Cierva C.30 ou Avro 671 Rota Mk1 ( Duxford)
English Translation
Merci ( Thanks to) à Modellismo piu



L'autogire est un hybride entre l'avion et l’hélicoptère avion. Il a été l'ancêtre des avions à décollage vertical ou Short Take Off and Landing (VSTOL) comme les Harrier ou Osprey

Juan de la Cierva


Il a été construit par un ingénieur espagnol, Juan de la Cierva, en 1923 A cette époque c’est une innovation
Le Cierva C.30 est un autogire construit sous licence Cierva Autogiro par AV Roe Company en Grande-Bretagne LéO en France et FW en Allemagne.
Histoire

Internet Internet Internet


Il s'agissait d'un avion, avec un fuselage normal un train d'atterrissage des gouvernes et un moteur à hélice à l'avant
Mais les ailes d'avion sont remplacées par un grand rotor libre de pivoter sur son axe vertical. Ce mouvement permet la lévitation (autorotation, pour utiliser la terminologie de son inventeur), lorsque l'avion a décollé mue par son 'hélice Ainsi, cet autogire décolle avec un angle proche de 70 ° presque à la verticale .

Internet Internet Internet


Parfaitement maniable l’autogire de La Cierva a effectué un test sur longue distance le 12 Décembre 1924 La lévitation est donnée grâce à une hélice appelé rotor . Celle-ci est libre, avec ses quatre pales Elle permet à l’avion d’avoir un équilibre qui résulte de trois forces, la gravité, la force centrifuge et la lévitation.
La Cierva est allé à Paris, puis à Londres, où il construit en 1932 dans une série d’avions à deux places,, motorisés par un Armstrong Siddeley Genet Major de 100 CV, enregistrée sous le numéro 19-4 C., Pour la France, c’est la société LéO qui en 1934, a acquis la licence du la Cierva C30
La production de cette version est , appelée C.30A en Angleterre, et elle a été précédée de plusieurs machines de pré série.
le C.30, dispose d'un moteur en étoile avec un rotor de trois pales de 11,3 m monté sur un trépied inclinée vers l'arrière.

Internet Internet

Il est motorisé avec par un moteur Armstrong Siddeley Genet à cinq cylindres, 105 ch utilisé pour la première fois dans la série C.19.
Il est livré en avril 1933 suivi de quatre nouvelles machines désignées C.30P (P pour la pré-production), qui diffèrent par la jonction de rotor sur le châssis .

Internet


Le rotor peut être repliée vers l'arrière pour le transport. Le moteur est un C.30P Armstrong Siddeley Genet Major IA plus puissant 140 CV de sept cylindres en étoile.
Il a été appelé par le C.30A 78 exemples sont construit, équipé d'un Armstrong Siddeley Genet Major IA (appelé dans la RAF comme Civet 1)
Le lot de C.30A est livré en Juillet 1934.
En France il devient Lioré et Olivier C 30 (LEO 302) et en Allemagne FW C30 ou Quarante appareils ont été construits en tant que Heuschrecke (Grasshopper), avec un moteur en étoile de140 cv Siemens Sh 14A 7-cylindres
En tout, 143 c30 ont été construits,
La principale modification tient en une modification du train d’atterissage.
Nous trouverons aussi un C.30 Rota de la RAF avec flotteurs en Janvier 1935.

 

Internet Internet

Service Operationnel
 

Internet


 

Douze C.30A ont été livrés entre 1934 et 1935. La RAF les receptionne comme Avro 671 Rota MK 1,
Ils ont équipé Army Scholl of Co-operation, près de Salisbury.
En 1940, les aéronefs encore en service (militaires et civils) sont mis en service par la RAF qui équipe le équipé le 1448 Flight à Duxford et le 529 e Escadron pour étalonner le radar de Halton, . Le 529e squadron a été formé à Halton, le 15 Juin 1943 à partir du 1448 Flight, qui a été utilisé pour étalonner les radars avec lesHornet Moth En août 1944, il change de base pour s’établir à Crazies Farm, Henly-on-Thames, et il continu ses vols d'étalonnage jusqu'à la fin de la guerre. En Mai 1945, il est devenu le premier escadron de la RAF à recevoir un hélicoptère pour une utilisation opérationnelle, avec la reception d’un Hoverfly I
Le 20 Octobre 1945, l'escadron est dissous. À la fin de la guerre, les douze autogyres survivants sont vendus.
la Cierva de Duxford était l'ancien autogyre civil Billy Boy, qui a été utilisé jusqu'en 1960
Caractéristiques
Poids à vide 554,5 kg
Poids en charge 818 k
Equipage: un pilote
Longueur 6 m
Diamètre du rotor 11,28 m
Hauteur 3,38 m
Moteur: 1 × Armstrong Siddeley Genet Major IA 7-cylindres refroidi par air radiale, 140HP
Vitesse maxi 177 km / h
Vitesse (Croisiere) 153 km / h
Autonomie 458 km

Autre photoscope other Walk around 1   2   3

Utilisateurs Users
 

Royaume Uni UK


The autogyro Cierva C.30 or Avro 671 Rota Mk1

 

The gyroplane is a hybrid between airplane and helicopter aircraft. He was the ancestor of the Vertical or Short Take Off and Landing ( VSTOL ) aircraft like Harrier or Osprey
 

Juan de la Cierva

It was built by a Spanish engineer, Juan de la Cierva in 1923 It was for this epoca an innovation
The Cierva C.30 was a Autogyro built under licence from Cierva Autogiro Company by AV Roe Companyin Great Britain LéO in France and FW in Germany.

History

Leonardo da Vinci Pescara Cordy

It was a plane, with the normal fuselage, landing gear elevators, rudder and an engine with propeller in front
But on that airplane wings are replaced by a large rotor free to rotate on its vertical axis. This movement came into levitation (autorotation, to use the terminology of its inventor), when the plane took off moved by the propeller Thus, this autogyro take off obliquely at an angle close to 70 ° and deprived of this force, he land almost vertically.

 

Internet Internet Internet

Perfectly manageable and dirigible the autogyro of La Cierva flew for a test for testing long-range on December 12th 1924 The levitation propeller called rotor was free, with its four free blades on the shaft to take a balanced position, led from the resultant of the three forces gravity, levitation and centrifugal force.
La Cierva went to Paris, then London, and was built in 1932 in a series of two-seater aircraft, motorized by an Armstrong Siddeley Genet Major de CV 100, registered under number C. 19-4,For France it is theLéO company who in 1934 acquired the license of the Cierva C30 autogyro.
The production variant, called C.30A in England was preceded by several development machines.
C.30,has a radial engined autogyro with a three blade of 11.3 m rotor mounted on an aft-leaning tripod, the control column reaching back to the rear of the two cockpits.

Internet Internet


He was motorized with Armstrong Siddeley Genet major engine a five-cylinder, 105 HP first used in the C.19 series.
He flew in April 1933 and he was followed by four new machines designated C.30P (P for pre-production) which differed in having a four-legged pyramidal rotor mounting and a reinforced undercarriage with three struts per side.
The rotor could be folded rearwards for transport. And the C.30P engine was an Armstrong Siddeley Genet Major IA more powerful 140 HP seven-cylinder radial engine.

He was called the C.30A by Avro who built 78 examples, fitted with an Armstrong Siddeley Genet Major IA (known in the RAF as the Civet 1) The first production C.30A was delivered in July 1934. Lioré et Olivier C 30 (LéO 302) in France and FW C30 in Germany were Forty aircraft built as Heuschrecke (Grasshopper) with a 140 HP Siemens Sh 14A 7-cylinder radial engine
In all, 143 production C.30s were built,
The main alteration was a further increase in undercarriage track with revised strutting, the uppermost leg having a pronounced knee with wire bracing. There was additional bracing to the tailplane and both it and the fin carried small movable trimming surfaces.
We found a one of the RAF C.30 on floats as a Sea Rota in January 1935.

Internet Internet

Operational career
 

Internet

Twelve C.30A were delivered between 1934 to 1935. To the RAF and they enter in service as Avro 671 Rota Mk 1
They equipped the Army Scholl of Co-operation near Salisbury.
In 1940 the surviving aircraft (military and civilian ) were also taken into RAF service to equipped the 1448 Flight at Duxford and the 529 Squadron at Halton for radar calibration work. The No.529 Squadron was formed at Halton on 15 June 1943 from No.1448 Flight, which had been engaged in radar calibration duties with Hornet Moths and Rota autogyros. In August 1944 it changed its base to a field at Crazies Farm, Henly-on-Thames, and continued calibration flights till the end of the war. In May 1945 it became the first RAF Squadron to receive a helicopter for operational use, when a Hoverfly I was received. On 20 October 1945, the squadron disbanded. They disbanded in October 1945. At the end of the war the twelve survivors were sold.
the Cierva of Duxford was the old civilian Billy Boy who was used until 1960
Technical data
Empty weight 554.5 kg
Loaded weight 818 k
Crew: one, pilot
Length 6 m
Rotor diameter 11.28 m
Height 3.38 m
Powerplant: 1× Armstrong Siddeley Genet Major IA 7-cylinder air-cooled radial, 140HP
Speed Max 177 km/h
Speed ( Cruise)153 km/h
Range 458 km

 

   


Copyright © 2003-2018 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3998165
Nb de visiteurs aujourd'hui:283
Nb de connectés:25