Royaume Uni Bristol F2 Figther (English Translation)

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 04/06/2009 à 22:39:22



Le Bristol F2 Fighter
English Translation


Le Bristol F2 Fighter était un biplan maniable, lourdement armés à deux places conçu par Frank S. Barnwell utilisé comme chasseur et avion de reconnaissance au cours de la 1ère guerre mondiale. Il est souvent simplement appelé Bristol Fighter ou plus familièrement "Brisfit" ou "Biff". Il fit u belle carrière après un début désastreux en avril 1917 pendant la bataille d'Arras lorsqu'une patrouille de six avions de la 48e escadre 'est interceptée par cinq Albatros DIII de Jasta 11 dirigé par Richtofen près de Douai. Quatre des six F.2As sont abattus au cours de ce Bloody April
Mais il ne faut mettre en cause pour cette bataille que le manque d''expérience des pilotes et des observateurs du 48e Squadron et non l’'avion lui-même car le F.2B est un avion de conception robuste et il est resté en service jusque dans les années 1930 . Les surplus étant vendus dans les aéroclubs civils.
Histoire
Le Bristol F2 Fighter était donc était un biplan maniable, lourdement armés à deux places conçu par Frank S. Barnwell en Mars 1916 Il est de la même classe que le RE 8 and FK 8
Le Bristol F.2 est une plate-forme de combat robuste malgré ses débuts calamiteux Ce biplan fourni les Alliés une parfaite armée pour contrecarrer et briser la puissance des chasse allemande de l’époque Le F.2 fut ‘un des deux meilleurs chasseurs de la 1ère guerre mondiale,
Les premiers plans de l'avion en faisait un 'avion de reconnaissance comme le R.2A Beardmore avec un moteur de 120 chevaux .
L’excédent de 150 CV fournit par le moteur Hispano-Suiza oblige les ingénieurs a revoir entièrement leurs copies en concevant le R.2B, modèle disposant d'une aile sesquiplane avec un aile inferieure plus courte que celle supérieure. Mais l’ingénieur Barnwell construit un nouvel avion de type F2 A 12 avec un moteur Rolls-Royce Falcon I en ligne de 190CV. Cette nouvelle motorisation est importante car elle donner naissance à un nouvel avion baptisé F.2A
Le chasseur 12 F.2A est plus compact, car il est destiné e dès l'origine à être un chasseur biplace Il effectue son premier vol le 9 Septembre 1916
Le F.2A était armé comme tout bon chasseur britannique qui se respecte avec une 303 in (7.7 mm) Vickers MG fixe synchronisée tirant vers l avant et une MG Lewis Gun 303 inch montée sur un affut Scraffring en position arrière servi par l’observateur Seulement 52 F.2As seront fabriqués avant que la production passe sur le type définitif du chasseur le Bristol Type 14 F.2B qui vole pour la 1e fois le 25 Octobre 1916
The F.2B développement du F.2A devient dès lors le modèle définitif. The modèle B est équipé d’un moteur plus puissant le Rolls-Royce Falcon III refroidi par eau d’une puissance de 275 CV qui permet d’atteindre la vitesse maximale de 198 km/h
Le F.2B est plus rapide de 16 km / h que le F.2A Il monte à 3000 m en 3 minutes.

internet  internet  internet


D’autres améliorations apportent une meilleure protection de l'équipage et permettent une meilleure observation Ce modèle est si réussi en fait, qu'il reste en production dépassant en nombre d’avions construits le modèle A Seule une deuxième arme Lewis a souvent été ajoutée à l'arrière du poste de pilotage.
Il était en service opérationnel en Février 1917. Il sera construit à 5300 exemplaires et utilisé de 1916 à 1932
Description
Il s'agit d'un biplan biplace Le travail d'équipe entre le pilote et le tireur / observateur donnera d’excellents résultat aussi bien dans le rôle de chasseur et d’attaque au sol que dans celui d’observateur. Le moteur est refroidi par eau Le radiateur qui au début était monté latéralement sera par la suite monté à l avant lui donnant sa silhouette caractéristique La production augmentant il devient difficile dans le courant de 1917 pour Rolls-Royce de satisfaire la demande Aussi d’autres montages ont été testés
En configuration normale le pilote se trouve juste en dessous de l’aile supérieure bénéficiant d’une vue sur le capot moteur et vers l’avant . L’observateur ou le tireur se trouve juste derrière en charge du maniement de 7.7mm Lewis MG. Le pilote lui met en œuvre une Vickers MG tirant vers l avant synchronisée et fixé sur le haut du fuselage Cette MG montée sur le capot tire à travers l’hélice . L’avion peut aussi transporter une bombe de 108 kgs peut être transportée . L avion possède une structure en bois entoilé
Au début les pilotes des F.2 ont été entrainé afin d’optimiser la défense de l avion dans l’arc arrière aussi normalement un vol en formation de F2 doit présenter un écran impénétrable aux assaillant venant de l arrière
Cela conduisit inévitablement à des résultats désastreux.
Le F.2 n’ pas pu faire ses preuves dans les fameux combats aériens dogfight tant que les tactiques n’ont été révisées et que les pilotes soient autorisés à utiliser leurs avions comme des véritables chasseurs monoplaces
L’utilisation de cet avion rapide et maniable possédant un armement puissant surtout à l arrière en fera une formidable machine de guerre Une fois la fusion de l'homme et la machine faite le F.2 deviendra une bête de guerre des plus efficaces de la1e Guerre Mondiale . Les mauvais résultats des premiers engagements seront vite oubliés Bristol n'est pas du tout aussi inefficace en combat aérien que sa première rencontre avec l'ennemi semblait le prouver En fait, les stratèges ont vite compris les capacités de cette machine avec un pilote gérant le vol et le combat vers l avant alors que l’observateur tireur s’occupait du champ arrière avec comme joker le sting in the tail (piqûre dans la queue) ". Le Bristol Fighter F 2 sera un formidable adversaire pour toute chasseur monoplace allemand.
La carrière opérationnelle
Il s'agit d'un type d'appareil très réussi, avec 5300 avions produits et une production qui a continué longtemps après la fin de la guerre. L'avion a été utilisé par les Britanniques sur de nombreux théâtres d’opérations
Le type F.2A est arrivé sur le front occidental en avril 1917 pendant la bataille d'Arras dans le Royal Flying Corps
Le chasseur a été utilisé sur de différents théâtres d’opération avec le 139e Squadron, en Italie et le 67e Squadron (Australie) au Moyen-Orient.
Les Squadrons 33, 36, 39, 76 et 141e Squadron avec des Bristol Fighter ont été utilisés pour la défense des Iles Britannique.
Le F2Bs utilisé par les unités des défense territoriale ont été utilisés comme chasseurs de nuit après certaines modifications. Certains étaient équipés de feux de navigation sur l’aile inférieur et de gouvernes de direction Holt montées sous chaque extrémité de l'aile inférieure et de viseurs lumineux. D'autres chasseurs de nuit seront équipés de plusieurs MG tirant vers l avant de nuit avec des tirs de mitrailleuses avant. Un avion du 39 Home Defense Squadron avait deux fusils-mitrailleurs Lewis monté sur l'aile, en plus de son armement normal


Autres versions
Bristol MR-1, tout métal du F.2b ". En fait, c'est un tout nouveau avion même si il partage des caractéristiques avec le F2 (cockpit placé au même endroit ) Deux prototypes ont été construits, le premier vole le 23 octobre 1917, Mais le MR1 n’a jamais été produit.
Type 22
En fait un F.2C avec un moteur en étoile moteur Salmson radial de 200 CV ou un ABC Dragonfly 22 A de 300CV HP ou un moteur rotatif Bentley BT 2 Type 22B de 230 CV

Versions américaines
United States Army Engineering Division a prévue de développer et de construire une version du Bristol Fighter. Mais les efforts visant à lancer la production aux États-Unis n’ont pas été couronnés de succès avec la décision erronée de monter sur cet avion le moteur Liberty L 12 totalement inadapté au Bristol, (trop lourd et encombrant)
Seulement 27 avions sur les 2000 prévus furent construits .
Les efforts visant à changer le moteur du Bristol Fighter par d'autres moteurs on donné naissance à un nombre limité d'avions désigné XB-1 et, plus tard, XB-1A (avec moteurs Hispano ou Wright) construits après la guerre
L'évolution de l'après-guerre
Type 14 F.2B Mk II c’est un développements du F.2B notamment, pour une utilisation en coopération avec l’Armée de Terre Il sera tropicalisé pour son utilisation dans le désert
(système de refroidissement )
Il effectuera son premier vol en Décembre 1919. 435 ont été construits.
Type 96 Fighter Mk III et Type 96A Fighter Mk VI
C’étaient des avions avec une structure renforcée 50 ont été construits en 1926-1927.
Les surplus de F.2Bs ont été modifiés pour un usage civil.
Bristol Tourer est un F.2B équipé d'un moteur Siddeley Puma à la place du Falcon et avec le poste de pilotage fermé Il peut voler à la vitesse maximale de 206 km / h.
Utilisateurs
Afghanistan 3 avions 1919:1929
Australie 1917 à 1918 1e Squadron en Palestine et 6e (entrainement au Royaume-Uni)
Belgique
Canada
France
Grèce
Mexique
Nouvelle-Zélande New Zealand Permanent Air force 7 Bristol F.2B exploité de 1919 à 1936. Utilisé comme une armée de liaison de recherche et de formation avancée .
Norvège
Pérou
Pologne 107 Bristol Fighter F.2B en 1920-1932. (105 avec Hispano-Suiza de 300 CV moteurs, dont deux avec RR Falcon III). 40 ont été utilisés pendant la guerre Russo- Polonaise comme avion de reconnaissance et d'attaque au sol ,
Le reste est devenu opérationnel après les hostilités. Deux ont été abattus, l'un a été capturé par les Soviétiques, plusieurs ont été perdus par accident . Ils ont servi en Pologne pour la reconnaissance et l’entrainement jusqu'en 1932
Espagne
Suède
Royaume-Uni
Caractéristiques
Poids à vide 975 kg
Poids Maxi au decollage1474 kg
Equipage 2 (pilote et observateur/ mitrailleur
Longueur 7.87 m
Largeur 11.96 m
Hauteur 2.97 m
Surface alaire 37.62 m²
Moteur 1× RR Falcon III V 12 III refroidissement par eau, 275 CV
Vitesse 198 km/h à 1500 m
Autonomie 593 km
Plafond 5,500 m (4.5 m/s)
Armement
1× .303 in (7.7 mm) tirant vers l’avant Vicker MG fixé sur le haut du fuselage
1 ou 2× .303 Lewis Gun dans le cockpit de l Observateur
Bombes 110 kg


 

Utilisateurs Users

 Afghanistan  Australie  Belgique Belgium   Canada  France  Grece Greeece  Mexique Mexico
 Nouvelle Zélande
New Zeland
 Norvège Norway  Pérou  Pologne Poland   Espagne Spain   Suède Sweden   Royaume Uni UK

 Photoscopes ( Walk Around)  1  2  3

 
The Bristol F2 Fighter


The Bristol F2 Fighter was a maneuverable, heavily armed two-seater biplane designed by Frank S. Barnwell used as fighters and reconnaissance during WW1. It is often simply called the Bristol Fighter or popularly the "Brisfit" or "Biff". Having overcome a disastrous start to its career in April 1917 during the battle of Arras when a patrol of six aircraft from the 48th squadron ran into five Albatros DIII from Jasta 11 led by Richtofen near Douai. Four out of the six F.2As were shot down during this Bloody April
But it is the inexperienced pilots and observers of 48 Squadron who make this defeat and not the qualities of the plane So the F.2B's solid design ensured that it remained in military service into the 1930s and surplus aircraft were popular in civil aviation.
History
The Bristol F2 Fighter was a maneuverable, heavily armed two-seater biplane designed by Frank S. Barnwell in March 1916 It is of the same class as the RE 8 and FK 8
The Bristol F.2 was a viable fighter platform despite its origination as a reconnaissance aircraft consisting of a two-man crew. The biplane provided the Allies with a surefire response to the ever increasing lethality of the German types they faced. The F.2 was the best two-seat fighter platform of WW1 Initially, the aircraft was on the drawing boards as the R.2A reconnaissance plane with a Beardmore 120 horsepower engine in mind and staggered yet equal span wings were connected via pairs of parallel struts.
Surplus of the Hispano-Suiza 150 horsepower engine forced a revision in the original thinking and produced the R.2B, this design featuring a sesquiplane wing arrangement with the lower span shorter than the upper. But his designer Barnwell built his new aircraft the Type 12 F2 A around the Rolls-Royce engine Falcon I in line of 190 HP. This new powerplant added crucial power to the new redesignated F.2A aircraft.
The fighter 12 F.2A was a more compact design, intended from the outset as a two-seater fighter and it first flew took place on September 9th 1916
The F.2A was armed according to the standard manner for a British two-seater, with one synchronized fixed, forward-firing .303 in (7.7 mm) Vicker MG and one flexible Lewis Gun 303 inch mounted on a Scraffring in the observer's rear cockpit. Only 52 F.2As were produced before production switched to what became the definitive Bristol Fighter, the Bristol Type 14 F.2B which had first flown on 25 October 1916
The F.2B followed as a further development of the F.2A and he became the definitive model in the series. The B model featured a more powerful engine the Rolls-Royce Falcon III water-cooled inline engine offering up 275 HP and could reach a maximum speed of 198 km/h
The F.2B was over 16 km/h faster than the F.2A and was three minutes faster at reaching 3000 m.
Other subtle improvements led to better crew protection and fields of view. This model proved so successful, in fact, that it made up the rest of the entire F.2 series production line outnumbering the preceding A-models by a hefty sum. A second Lewis gun was often added to the rear cockpit.
He was in operational service in February of 1917. Production numbered some 5,300 examples and use of the type from 1916 to 1932
Description
It is a two-seater biplane The teamwork between pilot and gunner / observer yielded many success stories, both in the roles of air combat and ground attack. The engine was liquid cooled and the radiator first deployed as side mounted, soon to be changed and located up front giving the nose the characteristic outline As production increased during 1917 it became difficult for Roll-Royce to keep up with demand and other engine alternatives were tried and employed
In configuration, the pilot sat just behind and below the upper wing with a view over the long engine compartment. His observer - or rear gunner - took the second cockpit position with his single or dual trainable 7.7mm Lewis MG. The pilot himself operated a single forward-firing synchronized Vickers MG affixed to the upper fuselage This machine gun mounted under the hood and shooting synchronized to fire through the propeller arc through a round outlet in the upper part of the radiator. A bomb load of up to 108kg was possible. Construction consisted of a wooden structure covered over with fabric
Initial use of the F.2 proved awful as pilots were trained to put too much emphasis on providing better arcs of fire for their rear gunners - that a flight of multiple F.2's could work in conjunction on creating an impenetrable rear quadrant governed by their machine guns. This inevitably led to disastrous results.

  internet   internet   internet


The F.2 would not see its "true" value in a dogfight until tactics were revised and pilots were allowed to treat their mounts as single-seat fighters - utilizing the aircraft's impressive speed and maneuverability as their primary tool in conjunction with their forward-firing machine gun - and relying on the rear gunner as an added bonus to the aircraft's rear defense. Once this melding of man and machine was achieved, the F.2 went on to become one of the more successful fighter designs of the war. More flexible, aggressive tactics soon proved that the new Bristol was by no means as ineffective in air-to-air combat as its first encounter with the enemy seemed to indicate. In fact it was eventually realised that the type was fast and manoeuvrable enough to be flown in combat more or less like a single-seat fighter; the pilot's fixed forward-firing gun serving as the principal weapon, with the observer's flexible gun serving mainly as a bonus "sting in the tail". Flown in this manner the Bristol Fighter was a formidable opponent for any German single-seater.
Operational history
This was a very successful aircraft type with more than 4700 aircraft produced and a production that continued long after the war ended. The aircraft saw action in many foreign countries and was used by the British in their overseas operations
he F.2A arrived on the Western Front in April 1917 during the battle of Arras in the Royal Flying Corps
The Bristol fighter was to see service in various theaters of war, including with No 139 in Italy and No 67 (Australian) Squadron in the Middle East.
Nos. 33, 36, 39, 76 and 141 Squadrons used Bristol Fighters for home defense duties. The F2Bs used by home defense units as night fighters were modified in a number of ways. Some were fitted with navigation lights on the lower wing tips and rudders, Holt flare brackets beneath each lower wing tip and illuminated gun sights. Other night fighters were fitted with additional forward firing machine guns. One aircraft of No 39 Home Defense Squadron had two Lewis guns fitted over the wing in addition to its normal single Vickers gun and twin Lewis guns for the observer


Other versions
Bristol MR 1 all-metal version of the F.2b". In fact it was a totally new design - although it shared the characteristic of having the fuselage positioned between the upper and lower wing. Two prototypes were built, the first flying on 23 October, 1917, but the M.R.1 never entered mass production.
Type 22 F.2C was a proposed version adapted
Radial engine Salmson radial 200 hp or ABC Dragonfly 22 A 300 HP
Rotary engine; Bentley BT 2 Type 22B ( 230 HP.
American versions
United States Army Engineering Division had plans to develop and build a version of the Bristol Fighter. But efforts to start production in the United States foundered against the mistaken decision to power the type with the Liberty L 12 engine totally unsuitable for the Bristol,(to heavy and bulky )
Only 27 of the planned 2,000 being built.
Efforts to change the power plant of American Bristol Fighters by others engines were make Limited numbers of aircraft designated XB-1 and later XB-1A (with Hispano or Wright engines) were built postwar
Postwar developments
Type 14 F.2B Mk II developments of the F.2B included the, a two-seat army co-operation biplane, fitted with desert equipment and a tropical cooling system, which first flew in December 1919. 435 were built.
Type 96 Fighter Mk III and Type 96A Fighter Mk VI were structurally strengthened aircraft, of which 50 were built in 1926-1927.
Surplus F.2Bs were modified for civilian use.
Bristol Tourer was an F.2B fitted with a Siddeley Puma engine in place of the Falcon and with the cockpits enclosed by canopies. Her had a maximum speed of 206 km/h.
Users
Afghanistan 3 aircrafts from 1919:1929
Australia 1917 to 191 1° Squadron in Palestine and 6 (training in UK )
Belgium Canada Ireland
Greece
Mexico
New Zealand New Zealand Permanent Air force operated 7 Bristol F.2B from 1919 to 1936. Used as an Army Co-operation, aerial-survey and advanced training aircraft.
Norway
Peru
Poland 107 Bristol F.2B Fighter in 1920-1932. (105 with Hispano-Suiza 300 hp engines, two with RR Falcon III). 40 were used during the Polish Soviet War as reconnaissance and ground attack aircraft,
The rest became operational after hostilities. Two were shot down, one was captured by the Soviets, several were lost in crashes. They served in Poland for reconnaissance and training until 1932
Spain
Sweden
United Kingdom
Specifications
Empty weight 975 kg
Max Take Off Weigth 1,474 kg
Crew 2 (pilot & observer/gunner
Length 7.87 m
Wingspan 11.96 m
Height 2.97 m
Wing area 37.62 m²
Engine 1× RR Falcon III V 12 III liquid-cooled , 275 HP
Speed 198 km/h at 1500 m
Range 593 km
Ceiling 5,500 m (4.5 m/s)
Armament
1× .303 in (7.7 mm) forward-firing Vicker MG in the upper fuselage
1 or 2× .303 Lewis Gun in the observer's cockpit
Bombs 110 kg

.

 

 

 

 

 


.

 

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3493079
Nb de visiteurs aujourd'hui:197
Nb de connectés:14