Para-Commandos Belges (2°Partie)

Article écrit par : JM Brams

Mis en ligne le 05/08/2008 à 15:44:05



Les Para-Commandos Belges (2° Partie)
Jean-Marie Brams

Voir Partie  1   Partie 3

pour les Uniformes voir Photothèque Maquetmen Belgique

5 Bn Para-Cdo  – Kamina (1959/1959)

Suite à des émeutes sanglantes survenues à Léopoldville, le 11e détachement faisant route vers la Belgique à bord du navire TNA KAMINA rejointre la base de Kamina via Lisbonne et vols SABENA. Il sera mis en réserve et prendra l’appellation de 5 Bn Para-Cdo. Finalement le Bn sera dissout.

5 Bn Cdo – Kitona (1960/1960)
 a

Tout comme le précédent, ce Bn est créé en catastrophe sur base de réservistes Cdo, d’une majorité de réservises Para et d’éléments du 2 Bn Cdo. Il a été mobilisé à Namur le 09-07-1960 suite aux événements du Congo Belge. Le Bn arrivera à Kitona le 12 et se déploiera le lendemain à Léopoldville qu’il quittera le 18 pour rejoindre Djili où il sera mis en réserve avant de rejoindre Kitona le 21. De retour à Namur, probablement le 04-08-1960, le Bn est immédiatement dissous.
Le Bn était attaché aux traditions commandos. Il a porté le béret vert et l’insigne du 2 Cdo (confirmé verbalement par un ancien se cette unité). La tenue de guerre, faute de fourniture, était une simple salopette verte.

6 Bn Cdo – (Insigne du 2 Bn Cdo) – Kamono, Kitona et N’Djili (Congo Belge) - (1960/1960)
.


a
Cette unité bilingue F-Nl créée en février 1960 doit rejoindre le Congo Belge. Constituée le 16 mai 1960 avec une base de cadres et de miliciens du 2 Bn Cdo, elle s’en va à Kamina où le Bn reçoit son entrainement Para et ses bérets verts. Il rejoint ensuite Kitona où il remplace le 4 Bn Cdo parti pour le Rwanda. En septembre 1960, après ses opérations à Boma et Banana, il rejoint N’Djili.
Le Bn est dissous le 31-12-1960 après sa dernière mission d’encadrement de l’ANC (Armée Nationale Congolaise).

35 Bn AA Para-Cdo - Spich (1951/1994) - 35 Bie AA Para-Cdo - Spich (1994/2002)

Ce Bn créé en 1951 est équipé du système d’arme MISTRAL dès 1992. (MISsile Transportable Antiaérien Léger).
Le Bn est dissous en 1994 à l’exception d’une Bie qui est renommée la 35 Bie AA Para-Cdo. La Bie fonctionne en unité indépendante équipée de 18 postes de tir MISTRAL Cette unité d’appui sera dissoute en 2002.

1 Cie ESR (Equipes Spécialisées de Renseignements) - Weiden (1961/1969) - Euskirchen (1969/1976) - Spich (1976/1994)

Une Unité Spéciale de Renseignement, crée en 1958 et comptant 50 membres, est réorganisée en 1961 pour devenir la 1 Cie ESR composée de 130 personnes dont 16 Eq à 4 hommes. Cette Cie est dissoute en 1994 et 30 de ses membres sont transférés à Heverlee pour former le Det LRRP (Long Range Recce Patrol). Cette unité effectue les mêmes missions que la 1 Cie ESR mais avec un effectif moindre.
.
22 LRRP


Cie ATk Para-Cdo - Flawinne - Béret vert et insigne du 2 Bn Cdo (1963/1994)


La formation du personnel de cette compagnie débute en 1962 à Leopoldsburg et dure 2 mois au Centre ENTAC de l’Ecole d’infanterie.
L’unité francophone, créée officiellement le 01-03-1963, prend ses quartiers à Flawinne. Le personnel se compose de 123 hommes, officiers et sous-officiers compris, répartis en 3 Pl à 2 Sec (1 Sec = 1 poste de tir). La Cie est dotée du missile ANTAC (ENgin Téléguidé AntiChar filoguidé du sol - isolé ou affût quadruple - ou sur Jeep Willys CJ3C à affût quadruple) et ensuite, à partir de juillet 1979, du missile MILAN (MIssile Léger ANtichar tiré du sol ou sur affût simple monté sur 4X4 Bombardier Iltis).

.
MILAN  monté sur 4X4 Bombardier Iltis

En mai 1994, suite à une restructuration des Forces armées, la Cie ATk Para-Cdo fusionne avec l’Esc Re
cce Para-Cdo pour former le 3 LP (Béret lie de vin).


Esc Recce Para-Cdo


Bie Aie Para-Cdo (Artillerie de campagne) - Brasschaat (1974/2002)


En 1972, l’EM des l’Armée projette la création d’une telle batterie afin de renforcer la puissance de feu du Rgt Para-Cdo, cette unité expérimentale regroupe du personnel du Pl mortier 4’’2 provenant des 1 et 3 Bn Para-Cdo et du 2 Bn Cdo et sera basée à Brasschat en 1973. Formée officiellement le 01-01-74, La batterie est constituée d’un Pl mortier de 4’’2. Au 01-04-1975 la Bie acquière le statut de corps indépendant et son personnel se compose se 130 hommes, officiers et sous-officiers compris. L’armement principal est constitué de 6 howitzers de 105 mm tractés par Unimog. En 1998, la Bie est équipée de 14 canons GIAT LG1 Mk II 105 mm mais conserve 3 de ses obusiers de 105 destinés aux salves d’honneur lors d’événements touchant la famille royale.
La batterie est bilingue F-NL. Le personnel porte le béret vert et l’insigne propre à la Bie et les attributs de la tenue du 2 Bn Cdo.
Le 02 mars 2004, la Bie fusionne avec le 2 Bn d’artillerie (ou 2 BA) et prend l’appellation de Bie Para-Cdo/2A.


Bie Para-Cdo/2A.

Esc Recce Para-Cdo – Stokem (1975/1992) – 3 LP - Stokem (1975/1994)




Cette unité était composée d’un Pl équipé de Minerva blindées formé des trois Sec Eclaireur prélevées dans les trois Bn Para-Cdo et de deux Pl de véhicules blindés légers chenillés CVR-T. L’Esc forme une unité indépendante. En 1991, suite au manque de moyen de transport aérien l’Esc Recce voit ses CVR-T remplacés par des 4x4 Bombardier Iltis armés d’une mitrailleuse MAG et d’un poste de tir de missiles MILAN. Le 30-04-1992, l’Esc Recce reprend l’étendard et les traditions du 3 Rgt de Lanciers. En mai 1994, l’Esc fusionne avec l’Esc ATk Para-Cdo pour former le 3 LP.
Un Esc Recce caserné à Lombardsijde sera reformé après 2001.

210 Cie Log Para-Cdo - Arolsen (D) (1983/1994) - Heverlee (1994/2003)


Cette unité, devenue corps indépendant en 1995, assure l’appui Log (ravitaillement en nourriture, en matériel, en armement, en munitions et en carburants) ainsi que l’entretien des véhicules de la Bde Para-Cdo. La Cie participe à la création du 20 Bn Log puis est dissoute septembre 2003.

14 Cie Gn Para-Cdo - Arolsen (D) (1983/1992) - Emblem (1992/1994) - Heverlee (1994/2003) - Béret vert et insigne de la Bde Para-Cdo.



L’EM de la Force Terrestre décide de doter le Rgt Para-Cdo d’un Cie Gn. La 14 Cie (néerlandophone) basée à Arolsen en RFA est désignée pour ce rôle. Le 01-07-1992 la 14 Cie Gn Para-Cdo est officiellement créée. Elle s’installe successivement à Emblem et Herverlee avant d’être dissoute en 2003. Son tableau organique est particulier :
- Un Pl EM + un Sec de nageurs de combat.
- Deux Pl Gn de combat.
- Un Pl de mineurs.
- Un Pl de contre-déminage.
- Un Pl Log.
En 2003, le 14 Gn fusionne avec le 68 pour former le 68 Bn Gn.

16 Cie Med Para-Cdo - Heverlee (1983/2001)

Aucune info sur le sujet.

3 LP - Stokem (1994/2000) – 3 LP / 3 Rgt LP - Flawinne (2000/2003)


En mai 1994, suite à une restructuration des Forces armées, le Cie ATk Para-Cdo fusionne avec l’Esc Recce Para-Cdo pour former le 3 LP (Béret lie de vin) équipé de 4x4 Bombardier Iltis armés d’une mitrailleuse et de missiles MILAN.
Fin 1999, le 3 LP ne compte plus que l’Esc EMS et deux Esc Recce sur trois, le troisième étant dissout. Le matériel de cet Esc est transféré aux trois Bn Para-Cdo. Chaque Bn est renforcé d’une Sec Eclaireur.
En avril 2000, le 3 LP est doté d’une Cie Special Forces (polyvalente) de 82 Para formant 11 Eq et constituée depuis le Det Range Recce Patrol et les Eq Pathfinders. Ces dernières, prélevées de l’effectif des trois Bn Para-Cdo, avaient mission de préparer et baliser les DZ (de Droping Zone) et les LZ (de Landing Zone). Le 3 LP a pour but d’intervenir en appui des forces classiques en opération. Le 3 LP devient le 3 Rgt LP.
le 3 Rgt LP composé d’un EM, un Esc EMS, un Esc Recce sur Iltis et de la Cie Special Forces.
Finalement le 3 Rgt LP est dissous en 2003 et le personnel, reconverti sur chars Léopard, rejoint le 1 Rgt de Lanciers à Marche-en-Famenne pour former le 1/3 Rgt de Lanciers. La Cie Special Forces devient une unité indépendante.

Pl Para-Frog – (années 90 /2002)

Ce Pl initialement attaché au 3 Bn lorsqu’il était stationné à Lombardsijde, rejoint Marche-les-Dames et finalement le 4 Gn Para-Cdo à Heverlee en 1992. Le Pl est finalement dissous en 2002.

Opérations :                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Années 50 :

- De 1952 à 1960 - Opérations secrètes - 1 Bn Para-Cdo.
- Janvier et février 1959 – Congo Belge – 2 Bn Cdo et 3 Bn Para-Cdo - Opération QUICK REACTION - Réduction en urgence et sans pré-alerte d’émeutes à Léopoldville.
- 1959 - Rwanda - 4 Bn Cdo - Rétablissement de l’ordre suite à des confrontations sanglantes entre Hutu et Tutsi.

Années 60 - Congo :- Avril 1960 - Congo-Belge – 1 Bn Para-Cdo - Missions de maintien de l’ordre public suivies de la protection et l’évacuation des expatriés et engagements contre les rebelles.
- Juillet 1960 - Congo-Kinshassa - Les 1 et 3 Para-Cdo, les 2, 4 et 6 Cdo et cinq Cie indépendantes Para-Cdo rétablissement l’ordre publique dans tout le pays et l’évacuation des expatriés.
- Du 08 au 12- juillet 1960 - Congo-Belge - 6 Bn Cdo - Prise de l’aérodrome de N’Djili.
- 11-07-1960 - Congo-Belge - 6 Bn Cdo - Prise de Boma et escorte de réfugiés.
- Du 13 au 19-07-1960 - Stanleyville – 2 Bn Cdo renforcé du 5 Bn Cdo - Protection des expatriés.
- 14-07-1960 - Congo-Belge – 1 Cie (+) / 6 Bn Cdo - Neutralisation de la base navale de Banana.
- Août 1960 - Burundi - 6 Bn Cdo - Plusieurs opérations et mouvements. S’établit à Bujumbura. Août 1960 - Congo-Belge - Déploiements à Albertville, Kongolo et Kabilo.
- 1960 - Congo-Belge - 6 Bn Cdo - Encadrement de l’ANC.
- De septembre 1961 à août 1962 - Rwanda – Déploiement du 1 Bn Para-Cdo.
- 24 et 25-11-1964 - Opérations RED DRAGON et BLACK DRAGON - Les 11 et 13 Cie du 1 Para-Cdo, la 12 Cie du 2 Cdo ainsi qu’un Det du CE Para mène une opération secrète sur Stanleyville et Paulis en vue de libérer et rapatrier des expatriés retenus et menacés de mort par des rebelles sécessionnistes (2)
Années 70 :
- Deux participations à des opérations humanitaires au Sahel en 1973 et 1974 – Détachements de 30 hommes du 2 Bn Cdo.
- Du 19 mai au 20 juillet 1978 - Zaïre - Opération RED BEAN - Suite aux massacres d’européens, intervention au Shaba et à Kolwezi par les 1 et 3 Bn Para-Cdo, la Cie Atk Para-Cdo, l’Esc Recce, la 14 Cie du Bn Cdo et le Pl Mortier du 2 Bn Cdo. La mission est la libération, la protection et le rapatriement des expatriés. Dans un premier temps, le 2 REP français intervient de son côté sans coordination avec mission de rétablir l’ordre. Ce n’est que plus tard que cette coordination s’établira.
- 1979 - Zaïre - 2 Bn Cdo - Opération GREEN APPEL - Instruction des FAZ (Forces Armées Zaïroises) et force de dissuasion basée au Bas-Zaïre.
Années 80  .
- Du 04 au 31 octobre 1990 - Rwanda - 2 Bn Cdo - Opération GREEN BEAN à Kigali avec renfort du 3 Bn Para-Cdo et d’un Pl de l’Esc Recce Para-Cdo. La mission est d’empêcher les rebelles tutsi de s’emparer de l’aérodrome et de permettre si nécessaire l’évacuation de civils belges et allemands.
Années 90
- 1991 - Golf Persique - Cie ATk Para-Cdo - 2 tireurs MILAN détachés par rotation à la Force Navale.
- Le 27 octobre 1991 - GABON - La 16 Cie du 2 Bn Cdo est envoyée en réserve d’intervention à Libreville.
- 1991 - Zaïre - Du 24 septembre au 04 Novembre, opération au Zaïre avec un détachement de la Bde EM, les 1 et 3 Bn Para-Cdo, l’Esc Recce et la Cie ATk à N’Djili et Kinshasa, mission de sécurité et d’évacuation à Moanda, Boma, Matadi et Kikwit. Fin d’opération le 04-11-1991 à Brazzaville.
- 1991 - Iran - Missions humanitaire et médicale BROWN SHELTER près des réfugiés kurdes par la 17 Cie du 3 Bn Para-Cdo.
- 1991 - Irak - Missions humanitaire et médicale BLUE LODGE dans les régions kurdes organisées par la 16 Cie Med Para-Cdo.
- Septembre 1991 - Zaïre - Opération BLUE BEAN - Les 1 et e 3 Bn Para-Cdo, l’Esc Recce (-), la Cie ATk Para-Cdo, du CE Para, du Centre Médical et un Esc Recce (-) - Evacuation de civils belges suite à des mutineries, des pillages et autres exactions commis par des militaires zaïrois et de civils opportunistes en divers endroits du pays. De personnel DAS et ses snipers (Détachement d’Agents de Sécurité), fourni par l’ESR, a pour mission de protéger l’Ambassade et l’Ambassadeur belge mais aussi de venir en aide aux expatriés belges si nécessaire. Le personnel sera engagé à plusieurs reprises dans la même optique et en des endroits.
- D’octobre 1992 à mars 1993 - Opération BEBAT II.
- De décembre 1992 à décembre 1993 - Somalie – 1 Bn Para-Cdo, l’Esc 3 LP, un Pl de la 14 Cie Gn Para-Cdo, une antenne chirurgicale Para-Cdo, de l’aviation légère, des démineurs. La Bde fournit ensuite par rotation des renforts pour les opérations ONU RESTORE HOPE et UNOSOM. Le 04 mai, la mission passe sous contrôle de l’ONU et prend la dénomination UNOSOM. Ce sera la première fois que des Cdo du 2 Bn Cdo porteront le béret bleu. Le 2 Bn Cdo est reforcé par la Bie AC Para-Cdo, un Esc du 4 Chasseurs à Cheval et un Esc du 1 Chasseurs à Cheval (1 Esc Jagers te Paard). L’ESR installé en postes avancés, cherche le renseignement. Un mois plus tard, alors que le 2 Bn Co est parvenu à rassembler tous les notables de la région et qu’un pacte de réconciliation sont signé, le 3 Bn Para-Cdo arrive bientôt renforcé par la Cie ATk Para-Cdo organisé en Esc Recceet un Esc du 1 Rgt de Lanciers. Leurs tâches sont humanitaire et de rétablir l’ordre. La Cie ATk Para-Cdo s’interpose efficacement contre luttes entre tribus. Les Indiens prennent la relève des unités belges.
- Décembre 1992 - Somalie - 3 Bn LP - Participation à une intervention multinationale.
- Du 30-01 au 07-02-1993 - Congo-Brazzaville - Opération SUNNY WINTER - Une Sec de 14 Gn Para-Cdo est mise en Rft du 3 Bn Para-Cdo, à Brazzaville avec mission de protéger l’évacuation des expatriés de Kinshassa. L’opération n’aura finalement pas lieu. la Bie Aie PC Para-Cdo et la Cie ATk Para-Cdo ont également participé à cette opération. Cette opération devait se réaliser avec des éléments de l’Armée française.
- 11-12-1993 et pendant un an - Rwanda - Opération UNIMIR - Le 1 Bn Para doit établir et maintenir un climat de sécurité essentiel à l’installation du gouvernement de transition. La relève est effectuée par 2 Bn Cdo
- 1993 - Somalie - Cie ATk Para-Cdo - D’août à décembre, opération UNOSOM II avec trois Pl CVR-T de l’Esc Recce Para-Cdo et un Pl sur 4x4 en renfort du 3 Bn Para-Cdo.
- Avril 1993 - Somalie - 2 Bn - Relève du 1 Bn Para-Cdo dans le cadre de l’opération PRESTORE HOPE.
- 1993 - Somalie - Bie Aie Para-Cdo - Opération casques bleus ONU UNOSO en collaboration avec le 2 Bn Cdo.
- 1993 et 1994 - Somalie - 3 Bn Para-Cdo - Mission Humanitaire UNOSOM III.
- 1993 et 1994 - Rwanda - 1 Bn Para-Cdo - Opération GREEN HOPE.
- D’octobre 1993 à Janvier 1994 - 3 Rgt LP Para-Cdo - Un Esc Recce (-) avec CVR-T - Opération UNOSOM III
Années 90 - Rwanda :
- Mars 1994 - Rwanda - 2 Bn Cdo - Relève du 1 Bn Para dans la cadre de la mission UNAMIR au service de l’ONU.
- 01-04- 1994 - Rwanda - 1 et 3 Bn Para - Intervention de sécurisation UNAMIR au service de l’ONU avec Iltis,.
- 1994 - Rwanda - Bie Aie Para-Cdo (ou Bie AC Para-Cdo) - Au sein de la Bde Para-Cdo, remplacement du 2 Bn Cdo lors de l’évacuation des étrangers et la mission UNAMIR.
- 1994 - Rwanda - Opération SILVER BACK - 3 Bn Para - Mission de Police à Kigali par les 15, 17 et 22 Cie.
- Du 27 avril au 05 mai 1994 - Djibouti - 14 Cie Gn Para-Cdo - Lors de l’opération SIVER BACK au Rwanda, une Sec de la Cie s’installe en appui à Djibouti.
- 1994 - Rwanda - Cie ATk Para-Cdo - Défense de l’aérodrome de Kigali avec le 2 Bn Cdo.
- 07-04-1994 - Rwanda - 2 Bn Cdo - Après que le Premier Ministre et ses enfants soient tués, la section du Pl Mortier du 2 Bn Cdo chargé de leur protection sans autorisation d’user de leurs armes sont capturés, désarmés et assassinés par des militaires rwandais. Le 19, le Gouvernement Belge fait évacuer le Bn et le génocide latent débute. La Belgique refusera d’encore envoyer ses soldats sous couvert de l’ONU sans qu’ils puissent utiliser leurs armes.
- De décembre 1994 à mars 1995 - 3 Rgt LP - la Cie EMS, la Cie C, la Cie Log (-) et un Rft d’autres unités - Opération BELBAT VIII.
- De décembre 1995 à avril 1996 – Un Esc du 3 Rgt LP - Véhicules légers et CVR-T - Opération BELBAT XV.
- De mars à Octobre 1996 - Slovénie – mission UNITAES par 32 snipers provenant par rotation d’éléments de la Bde Para-Cdo. Leur but était la défense de QG Unitaes à Vukovar. Des missions de renseignements et de sécurité en appui direct du Commandement Unitaes.
- 1997 - Brazzaville - 3 Bn Para-Cdo - Opération GREEN STREAM – Protéger et évacuer d’expatriés du Zaïre.
- De septembre 1998 à avril 1999 - Soudan - Opération humanitaires – Largage par C-130 de vivres par procédé VLAGES.
- Avril à août 1999 – Albanie et Kosovo -Opération humanitaire OTAN ALLIED HARBOUR - Mission PSO dans le cadre d’une opération humanitaire exécutée par les 12 et 16 Cie du 2 Rgt Cdo et une Cie d’appui formée par le Pl Mortier, la 14 Cie Gn et un Pl du 3 Rgt LP intégrés dans une Task Force belgo-néerlandaise. 1er temps : Les forces évacuent des réfugiés vers le sud. 2e temps : Entrée de la KFOR au Kosovo et aide humanitaire, construction de camps et soins médicaux à la population. 3e temps : Rapatrier de nombreux réfigiés vers le Kosovo.
Relève par le 3 Rgt LP constitué d’un Esc EM, un Esc Recce à deux Pl et un Pl de la 35 Bie AA Para-Cdo, une Cie à deux Pl de la Bie AC Para-Cdo et un Pl de la 14 Cie Gn Para-Cdo renforcé une Cie polonaise et un Pl slovaque. Mission transport de vivres, tentes et du matériel de 1ière nécessité vers le Kosovo.
- D’octobre 1999 à janvier 2000 - Bosnie-Herzégovine - SKFOR - Opération BELUBG V- La 21 Cie et le Pl Mortier du 1 Bn Para-Cdo ainsi qu’un Pl luxembourgeois renforcent le Bn Libération et participent à une mission de « Maintien de la Paix » par présence dissuasive.
Années 2000 :
- D’août 1999 à mars 2000 - Opération BELUKOS V - Attaché à la « Multinational Bde » française - Un EM, les 17 et 22 Cie, le Pl Mortier du 3 Bn Para - Mission de maintien d’un climat de sécurité.
- De décembre 1999 à avril 2000 - Opération BELUKOS II - Le Rgt LP Para-Cdo assure son commandement.
- D’août à décembre 2000 - Opération BELUKOS III - Un Esc du 3 Rgt LP Para-Cdo.
- Début 2001 - Zaïre - Assassinat du Président Désiré Kabila - Suite aux craintes de représailles envers les expatriés des éléments sont déployés à Libreville et Brazzaville. Aucune intervention n’est nécessaire.
- D’avril à août 2001 - Kosovo - KFOR - Opération BELUKOS VI - Un Esc du 3 Rgt LP.
- De novembre 2001 à mars 2002 - Kosovo - KFOR - Opération BELUROKOS VII - Le Pl Eclaireurs du 3 Rgt LP Para-Cdo et Rft divers.
- De mars à juillet 2002 - Kosovo - KFOR - Opération BELUROKOS IX (Belgique, Luxembourg, Roumanie et Kosovo) – 700 belges, en majorité du 1 Bn Para-Cdo, 90 roumains, 23 luxembourgeois travaillent avec une importante force français. Même missions que BELUKOS V.
- De décembre 2002 à mars 2003 - KFOR - Opération BELUROKOS XI - Un EM, une Cie EMS, les 12 et 14 Cie et un Pl éclaireur à 3 Sec du 2 Bn Cdo, un Pl du 11 Bn Gn, la 210 Cie Log Para-Cdo, un Pl luxembourgeois, une Cie et un Pl ukrainiens, une Cie Roumaine. Présence dissuasive et maintien de l’ordre.
- De décembre 2003 à avril 2004 - Kosovo - Mission BELUKOS XIV - 1 Cie (+) du 3 Bn Para-Cdo et un Pl Recce luxembourgeois - Mission humanitaire de maintien de la Paix et intervention pour mettre fin à une flambée de violence entre les ethnies serbe et albanaise en fin de séjour.
- De juillet 2004 à février 2005 - Afghanistan - Opération ISAF VI - « Battle Groupe » norvégien - 1 Para-Cdo - Déploiement dans le cadre de l’EUROCORPS en vue de rétablir l’ordre publique et créer un environnement sûr pour les élections.
- De février à juin 2007 - Liban - Opération BELULIL II (Belgique, Luxembourg, FINUL) - 125 membres du 3 Bn Para-Cdo - Mission de maintien de la Paix.

Abréviations officielles utilisées dans le texteAA : Antiaérien  - AC : Artillerie de campagne  - Aie : Artillerie  - ATk : Antichar  - Bde : Brigade  - Bie : Batterie  - Bn : Bataillon  - Cdo : Commando  - CE : Centre d’entraînement   - Cie : Compagnie  - Det : Détachement
- EM : Etat Major  - EMS : Etat Major et Services  - Eq : Equipe  - Esc : Escadron  - Fmn : Formation  - Gn : Génie   - Log : Logistique   - LP : Lanciers-Parachutistes  - Para : Parachutiste  - Pl : Peloton - Med : Médical
- QG : Quartier Général  - Rft : Renfort   - Rgt : Régiment  - SAS : Spécial Air Service  - Sec : Section  - Sqn : Squadron (Escadron) - Recce : Reconnaissance - Tpt : Transport  - Trg C : Training Center (CE)

   


Copyright © 2003-2014 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:2217749
Nb de visiteurs aujourd'hui:639
Nb de connectés:19