URSS Pertes sovietiques 1941 1945 Les blindés ( version française)

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 07/11/2007 à 21:50:39



Les pertes de chars soviétiques Durant la Grande Guerre Patriotique
Рабоче-крестьянская Красная Армия

English Version

La guerre entraîne des pertes et celles subies par les soviétiques durant ce conflit ont été très lourdes .En effet la victoire sur l’Allemagne hitlérienne a été acquise aux prix de pertes humaines et matérielles importantes
Le 22 juin 1941 l’ Urss pouvait aligner 14 200 chars dont 3800 prêts au combat stationnés sur les frontières Ouest du pays . Alors que 8400 étaient en réserve . L’artillerie pouvait mettre en batterie 48900 canons et en avait 63900 en réserve .il faut en outre prendre en compte que les Allemands ne possédaient pas de chars lourds ou moyens du type de KV1 ou T34
La guerre en 1941 (Début opération Barbarossa )
L’Armée Rouge a subi des pertes terrifiantes de la part des forces allemandes . ceci est du à à un manque d’officiers compétents (les purges de 1936 ne sont pas étrangères à cet état des faits En un an juin 1937 et juillet 1938ont été exécutés ou internés :

3 maréchaux sur 5
13 généraux d'armée sur 15
8 amiraux sur 9
50 généraux de corps d'armée sur 57
154 généraux de division sur 186
16 commissaires politiques d'armée sur 16
20 000 à 30 000 officiers intermédiaires
plus les 11 commissaires adjoints à la Défense/11 et 98 des 108 membres du Soviet militaire suprême
. ) la faillite du système de communication et le manque de support aérien ; Tout ces éléments ont conduit à ce désastre .
Les pertes de chars ont été importantes car les chars en panne ou peu atteints n’ont put être réparés suite à l’avance allemande. . De plus l’attaque surprise allemande entraîna la capture de nombreux équipements stockés
Suite à cette avance des troupes allemandes il fut décidé de transférer les usines derrière l’Oural
Cette décision entraîna la rupture de la chaîne de production durant quelques mois . Le chiffre total des chars soviétiques diminua de façon sensible
Les chars soviétiques en 1941 (22 juin 31 décembre 1941 )

 

BT 5 T40 T28
T34/76 KV1 T35

 

B T7 KV2

 

 

Chars
affectés
réceptionnés
total
perdus
%
lourds
500
1000
1500
900
60
moyens
900
2200
3100
2300
75
légers
21200
2400
23600
17300
74
total
22600
5600
28200
20500
73

 

 

 

L’année 1942
L’année 1942 n’est pas meilleure que 1941 . de nombreuses opérations ont lieu . Défense de Kiev et contre attaques qui entraîne de lourdes pertes . Les soviétiques produisent beaucoup de chars moyens qui arrivent à dépasser en nombre la production de chars légers . Les chars légers ne sont plus adaptés à ce type de guerre qui nécessite des chars lourds ou moyenscomme les T34 et KV 1 Mais la production demeure limitée. Cette fin d’année 1942 voit aussi le début de la bataille de Stalingrad . A l’opération Braunschweig qui voit les allemands avancer vers la ville va succéder 2 opérations soviétiques Uranus et Mars qui voient la VI° Armée prise au piège

 

Chars
affectés
réceptionnés
total
perdus
%
lourds
600
2600
3200
1200
38
moyens
800
13400
14200
6600
47
légers
6300
11900
18200
7200
40
total
7700
27900
35600
15000
43
 

L’année 1943
L’année 1943 voit la fin de la bataille de Stalingrad avec la réduction de poche où sont encerclés les restes de la VI° Armée allemande, la fin de l’encerclement de Léningrad et la bataille de Koursk . A ces grandes batailles il faut aussi ajouter des combats sur tout le front

qui voit les chars soviétiques subir aussi des pertes sensibles . Les Hiérarques du Parti décident suite à l’apparition de nouveaux chars allemands de procéder à une adaptation du T34 en vue de lui donner une nouvelle vie . Les chars de la série KV ne semblent plus avoir les faveurs , ce qui entraîne une hausse de la production du T34 . La même constatation est faite pour les chars légers qui voient leur production elle aussi baisser . Coté artillerie sur 4400 pièces produites 1100 sont perdues ce qui fait un ratio de 25 % de pertes

 
KV85 T50
SU 76 SU85
 
Chars
affectés
réceptionnés
total
perdus
%
lourds
2000
900
2900
1300
45
moyens
7600
16300
23900
14700
62
légers
17000
5700
16700
6400
39
total
26600
22900
43500
37400
84
 

 1944
Il convient de noter que 1944 voit l’Armée Rouge prendre l’ascendant sur tous les fronts ; La production de chars est en hausse avec une production ridicule de chars légers En 1944 13600 canons automoteurs sont produits ce qui portent le nombre d’engins total en parc à 16900 ; 6800 engins seront perdus ce qui donne 41 de perte. Les blindés de leur cotés sont aussi mal lotis car malgré une baisse du pourcentage de pertes 23700 seront détruits
.

T34/85 JS1 JS2
SU 100 SU 122 T60


.

 
Chars
affectés
réceptionnés
total
perdus
%
lourds
1600
4000
5600
900
16
moyens
9200
17000
26200
13800
52
légers
10300
200
10500
2300
22
total
21100
21200
42300
16900
40


1945
C’est l’année de la victoire sur l’Allemagne. cette victoire a été durement acquise car la Wehrmacht se bat pour son sol (Waterland) et les pertes vont être très lourdes dans les rands des régiments blindés malgré une certaine maturité des équipages et des officiers des troupes blindées soviétiques . Les combats de rues seront nombreux et sanglants notamment à Berlin
15100 canons automoteurs seront produits 33 % soit 5000 seront perdus
 

 

JS3 JSU 122

 

JSU 152


Tableau arrêté au 8 mai 1945

 
Chars
affectés
réceptionnés
total
perdus
%
lourds
4700
1500
6200
900
15
moyens
12400
6100
18500
7500
41
légers
820010300
900
9100
300
4
total
2540021100
8500
33900
8700
26
 
 
les illustrations sont de Source Internet
   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3464451
Nb de visiteurs aujourd'hui:928
Nb de connectés:20