Grades de L'Armée Slovaque (1939 1945 )

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 18/09/2007 à 23:12:02



 

Les grades de l'armée slovaque. 1939 1945

Introduction.
Avant de parler de la Slovaquie il convient de parler de la Tchécoslovaquie.La Tchécoslovaquie née comme un État indépendant sur les ruines de l'empire Austro Hongrois le 28 octobre 1918. Les grandes puissances alliées veulent un État unique qui puisse fédérer les Tchèques et les Slovaques. Dès le début cet équilibre sera fragile et instable.Rapidement un parti indépendantiste slovaque voit le jour c'est le Parti Populaire .Ce parti oeuvre pour l'indépendance de la Slovaquie en s'appuyant sur les forts courants  régionalistes. À côté de cela s'ajoute le problème des Sudètes un peuple germanophone
La Tchécoslovaquie en 1928 (source Wikipédia )

l'Allemagne va d'ailleurs jouer sur cela. En effet aux confins de l'Allemagne et de la Tchécoslovaquie se trouvait une portion de territoire abritant une minorité allemande. Prague avait accordé une large autonomie à ce territoire dès la république de Weimar c'est-à-dire bien avant l'arrivée au pouvoir de Hitler. L'arrivée de celui-ci au pouvoir en 1933 allait exacerber les passions
 
 Carte slovaquie 1939 (source Wikipedia )

La question des Sudètes sera une des revendications majeures d’Hitler.L'Allemagne ne voulait plus entendre parler d'autonomie des Sudètes mais plutôt d'une annexion pure et simple au Reich allemand. Cela déboucha en 1938 sur des pressions tellement fortes que la guerre semblait inévitable, d’autant que les pays voisins comme la Pologne ou la Hongrie émettaient aussi des revendications territoriales. Pour éviter la guerre Benito Mussolini proposa une conférence qui eut lieu à Munich le 29 septembre 1938. À cette conférence participèrent la France avec Daladier, Chamberlain pour la Grande-Bretagne Mussolini pour l'Italie et bien sûr Hitler.Pour sauvegarder la paix on sacrifia la Tchécoslovaquie. Entre le 1°et le 10 octobre 1938 l'Allemagne est autorisée à annexer les Sudètes. Mais Hitler n'entendait pas s'arrêter en si bon chemin car il voulait aussi annexer la Bohême et la Moravie.
 Pour cela il fallait jouer serrer. Pour pourvoir annexer ce qui restait de la Tchécoslovaquie il fallait qu'une situation de crise des institutions. Et cette crise sans pareil eut lieu dans ce malheureux pays
Ainsi pour « protéger » les ethnies l'Allemagne se devait d'intervenir. Pour provoquer cette situation Hitler s'appuya sur les revendications indépendantistees des Slovaques

Dès l'annexion des Sudètes les allemands encouragent les indépendantistes slovaques en  leur faisant miroiter l'indépendance. La réaction du gouvernement tchécoslovaque fut d'accorder le 6 octobre 1938 une autonomie encore plus grande à la Slovaquie
Un gouvernement régional présidé par un catholique Mgr Joseph Tiso s'installa a Bratislava
le 2 novembre 1938 Mussolini et Hitler à Vienne décident  de concéder à la Hongrie un tiers du territoire de la Slovaquie. C'était un avertissement sans frais aux indépendantistes slovaques.
 Le message était clair il fallait que la Slovaquie proclame son indépendance le plus rapidement possible autrement elle seraient dépecée entre ses voisins. Le Parti Populaire compris tout de suite le message est s'organisa rapidement pour demander l'indépendance
Entre la fin de 1938 et les premiers mois de 1939 les discussions entre le gouvernement allemand et le gouvernement a représenté par l'archevêque Tiso allèrent bon train. La principale difficulté était la population des juifs slovaques. Les discussions entre Goering Seyss Inquart et les représentants slovaques aboutirent à la chose suivante. Les juifs slovaques seraient traités comme les juifs allemands
le 13 mars 1939 Hitler convoqua à Berlin l'archevêque Tiso et lui posa un ultimatum
l'indépendance de la Slovaquie ou la partition du pays entre la Hongrie et la Pologne
De retour au pays le lendemain monseigneur Tiso proclama l'indépendance de la Slovaquie. Le lendemain le 13 mars afin de défendre les minorités allemandes dans le restant de la Tchécoslovaquie les troupes allemandes entrent  dans ce qui restait du pauvre pays
La Tchécoslovaquie n'existe à plus et sera transformée en protectorat de Bohême et Moravie.
La Slovaquie.

Monseigneur Tiso (1887 1947)  Gouvernement Slovaque Voitech Tuka( 1880 1946)

Un état clérical et fasciste tel est le la définition que l'on peut donner de ce pays en 1939.
D’Octobre 1938 à mars 1939 la Slovaquie fit de grands pas vers la dictature.Le Parti Populaire a édicté des nouvelles lois et mis hors la loi les autres formations politiques en les interdisant et en instaurant un régime totalitaireA la différence des autres pays totalitaires et dictatoriaux l'Eglise joua un grand rôle. Le Parti Populaire s'appuyait sur une base idéologique tirée d'un catholicisme extrémisme conservateur et farouchement antisémite.
Le Parti Populaire avait été fondé par un archevêque catholique  Andrej Hlinka qui avait été élu à 1920 au Parlement de Prague. Les idées de Andrej Hlinka étaient  celles d'un extrémiste pur  et dur.
 Après la mort d’Hlinka le parti fut dirigé par Joseph Tiso qui devint ainsi le premier président de la république de Slovaquie indépendante.
Le bras armé du parti populaire était un mouvement calqué sur l'organisation des SS et appelé la garde d Hlinka  
Andrei Hlinka (1864 1938 )

Cette garde a été responsable de la déportation et de la persécution des juifs slovaques
Ils furent même pires que les SS allemands. Pour un parti populaire qui se réclamait de la région chrétienne ils n'ont pas eu de scrupules d'envoyer à la mort la communauté juive résidant dans le pays
le 28 juillet 1940 lors du compromis de Salzbourg en présence des autorités allemandes les différentes franges du Parti Populaire trouvèrent un accord. Mgr Tissot avec le Parti Populaire gouvernera le pays avec la garde d Hlinka dirigé par Voitech Tuka et Sano Mach
Alexander Mach
(1902 ?photo 1968)

Les allemands décidèrent d'aider au maximum la garde d’Hlinka via à leur ambassade allemande à Bratislava.La mission de l'ambassade était de conseiller le gouvernement slovaque sur tous les problèmes portants sur la question juive. Les rapports étaient envoyés régulièrement à Adolf Eichmann
A Eichmann (1906 1962)

Mais à la fin de 1943 la situation militaire allemande n'était plus brillante. Face à cette situation les régimes totalitaires vont durcir la répression et la Slovaquie n'échappera pas à la règle. Hitler ordonna de régler le problème de la question juive slovaque
A la fin 1943 seuls vont échapper les juifs qui se sont convertis au christianisme et qui seront internés dans un camp spécial en Slovaquie. Pour sauver la vie de la communauté juive ceux-ci proposèrent de l'argent en échange de sauf-conduit
Rien n'y fit
Coté militaire l'avance de l'armée rouge vers la Tchécoslovaquie fut très lente car  le haut commandement soviétique privilégie l'assaut sur Berlin. Ainsi Bratislava ne fut libérée qu’au tout début d'avril 1945
 Les dirigeants slovaques vont payer chèrement à la libération leur alliance avec les dirigeants nazis.
Après avoir parlé de la vie politique slovaque voyons l'aventure militaire de ce petit pays et sa courte histoire a toujours été jalonnée de guerre.
L'armée slovaque a été forte dès le début de trois divisions
La guerre contre la Hongrie.
Le 23 mars 1939 après avoir occupés une partie de la Ruthénie des Carpates les Hongrois attaquent  la nouvelle république qui est obligé de céder encore 2000 km² de son territoire avec 75 000 occupants.
La campagne de Pologne.
L'armée slovaque a été la seule armée des alliés de l'Allemagne à prendre une part active à la campagne de Pologne. Malgré sa création récente l'armée slovaque a réussi à entraîner former et envoyer au combat deux petits groupes de combat mobiles composés de 2 bataillons d'infanterie et deux batteries d’artillerie.
Le premier groupe de combat de la taille d’une brigade était composé de six bataillons d'infanteries de bataillon d'artillerie et une compagnie de génie commandé par Antonín Pulanich.
Le second groupe était une formation mobile composée de deux battions mixtes de cavaliers et de deux-roues de reconnaissance un ainsi que de neuf batteries motorisées d'artillerie commandée par Gustav Malar.
 Les deux groupes étaient regroupés au sein de la 1°et 3° division d'infanterie slovaque. Ils combattirent dans le sud de la Pologne.
La campagne de Russie
Dès le début de la campagne des troupes slovaques envahirent la Russie au sein du groupe d'armée expéditionnaire slovaque commandé par Ferdinand Catlos.
Dans les premiers jours de Barbarossa le corps d'armée slovaque inclus dans le GA Sud  fort de deux divisions (1° et 2°) ne peut suivre les troupes allemandes  car il est peut motorisé ; Aussi fut il surtout utilisé pour des taches secondaires comme la sécurité.
Il fut donc décidé de constituer une formation mobile qui soit composée d'un bataillon de chars, d’infanterie motorisée et un bataillon d'artilleries et de génie. À l'automne 1941 il fut décidé d de renvoyer en Slovaquie afin de les former 10 000 hommes de la division mobile et 6000 hommes des divisions de sécurité
 Ces troupes furent placées sous le contrôle opérationnel allemand  mais sous commandement slovaque.
 En 1942 les slovaques voulurent envoyer une troisième division en URSS mais les Allemands refusent.
 La division mobile troupe d'élite combat autour de Kiev  et durant l'hiver 1941 et 42 .Les soldats slovaques font preuve de bravoure
Par la suite ils servent  à couvrir la retraite des troupes de l'axe qui s'étaient aventurées  dans le Caucase
Après le désastre de Stalingrad les survivants furent évacués en Crimée mais ils laissèrent leur matériel lourd
Par contre la division dite de sécurité servit toujours en Ukraine.
En 1943 la division mobile a été réorganisée en 1° division d'infanterie chargée de la défense côtière de la mer Noire
En 1944 les troupes slovaques furent mises en réserve des armées et transformées  en brigade de génie
 la première servit en Roumanie et la Hongrie et la deuxième en Italie.Entre temps les Slovaques avaient mis sur pied de nouvelles divisions d'infanterie afin de défendre leur territoire
A l'automne 1944 alors que les Allemands se préparaient à désarmer les deux divisions beaucoup de soldats rejoignirent les partisans et font la jonction à la fin octobre 1944  avec certaines troupes alliées
Le gouvernement resta en place jusqu'eux en 1945 supportés par des fidèles et des fanatiques.

Équipement.

Drapeau de guerre de la Slovaquie

Les Slovaques ont utilisé les équipements de l'axe armé tchécoslovaque
Le casque étaient du modèle tchécoslovaque avec parfois un bandeau bleu et  la croix slovaque
Le soldat portait  un équipement de couleur kaki avec vareuse et brelâges. Les soldats de l’infanterie portaient des bandes molletières alors que les corps du génie portaient des bottes   En hiver un vareuse ample etait portée
Les officiers avaient une tenue plus seyante avec des pantalons style golf et des bottes
L'armement lourd tel que les mortiers et canons anti char de campagne et antiaérienne furent fournis par les allemands
Les grades étaient portés sur les cols de vareuse. Parfois les soldats portaient un brassard aux couleurs allemandes  

La   Garde Hlinka(Hlinková Garda)

C’était le bras armé du Parti Populaire (Hlinková Slovenská L'Udová Strana),
C’etait un parti unique formé en juillet 1938. Il existait toutefois depuis 1922 un autre parti calqué sur les chemises noires le Rodobrana,
Par contre le Hlinková Slovenská L'Udová Strana fut équipé des anciens équipements des SS
les Membres du parti devait avoir entre 18 et 60 ans et être volontaire
Cette formation eut jusqu’à
 100.000 membres  mais en 1944 ils n’étaient plus que quelques milliers
Elle était fortement hiérarchisée
Hlinka Guard 1°Classe 20/35 ans
Hlinka Guard 2°Classe 36/60 ans
Akademická Hlinková Garda
, AHG) Académie

Pohotovostna Oddiely Hlinkovej Gardy,( POHG) troupes d assault

Zahranicná Hlinková Garda troupes stationnées à l’étranger

Hlinková Dopravna Garda  section de transports

Les Grades de l 'Armée Slovaque
Les Officiers Généraux
Général 1° Classe

 

Général 2° Classe

 

Officiers Supérieurs
Colonel

Lieutenant Colonel


Major

Officiers Subalternes
Capitaine

Lieutenant

 

Sous Lieutenant

 

Aspirant

 

Elève Officier

Sous Officiers Supérieurs

Adjudant

Sous Officiers Subalternes

Sergent Chef

Sergent

Elève sous Officier

 

Elève Sous Officier de réserve


Caporal chef

 

Caporal

 

 

Soldat

 

Equipement

Casque
Casque Tchèque  Casque Slovaque

Armement

 
   
 ZH 29

 ZB 30

 Uniformes

Officier supérieur Officier Cavalerie Fantassin Hiver

Fantassin avec bandes molettieres

Pionnier Fantassin avec bottes

Décorations  slovaques

                                               Croix Victoire                       Front est                          Tireur elite mitrailleuse              Tireur élite fusil                       Medaille bravoure

 

 

 

 

 

 

Merci à Liliane et fred Funcken l 'uniforme et les armes de la 2° guerre Mondiale  Tome 2 editions Casterman

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3593566
Nb de visiteurs aujourd'hui:54
Nb de connectés:18