Artillerie 40 Bofors (English Translation)

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 05/09/2007 à 14:30:41



Le canon 40 Bofors.
English Translation


 


 

On ne présente pas le 40 Bofors car pour les amateurs éclairés ou moins éclairés de la chose militaire il y a des mots qui sont associés immédiatement à une image à un engin. Pour le char les gens diront Tigre T. 34 ou Sherman pour les avions , ils diront Spitfire ou Messerschmitt alors quepour les canons ils parleront du 88 et du 40 Bofors.
Le 40 Bofor est une arme qui a été et qui est toujours un canon anti aérien par excellence. Ce canon est un canon mis au point par les suédois dans les années 30 mais  il est toujours utilisé de nos jours modifié certes mais toujours aussi efficace.


We don’t introduce for well –informed persons upon military world of the 40 Bofors because wher arey there are words who link immediately an image to a vehicle. For example the image for a tank is Tiger T. 34 or Sherman for aircraft, they will say Spitfire or Messerschmitt for a gun they will speak of 88 and 40 Bofors.
The 40 Bofor is a weapon which has been and is still an air cannon anti by excellence. This gun is a gun developed by the Swedish in the 30th but is still in use today certainly changed but still effective

Historique.Background

L'histoire du 40 Bofors commence après la1°Guerre Mondiale lorsque la marine Suédoise décida d'acquérir les canons Vickers PomPom de 2 inch pour équiper ces navires
En 1922 l’Etat Major voyant que ce système était trop lourd demanda à Bofors d'étudier une arme de 20 mm basée sur le système éprouvé de Vickers.Mais cette arme bien que excellente n'a jamais été produite en série car le calibre était déjà notoirement insuffisant
Aussi Bofors obtient un autre contrat de la part de la marine suédoise
Il lui fallait concevoir un canon mais qui soit le dérivé d'un canon de la fin du XIXe siècle
Le canon semi-automatique 57 mm qui avait été développé comme une arme anti torpille. En effet à la fin du XIX° siècle la torpille était une arme qui faisait peur et toute sorte de parade était recherchée allant du Filet pare torpille au canon mitrailleur
Bofor donc reprend cette arme mais la rechambre en 40 mm.
En 1929 le prototype était prêt mais des problèmes majeurs subsistent notamment dans la cadence de tir. En effet pour qu'un canon aérien soit efficace il faut que la cadence de tir soit importante. Ainsi pour ces raisons les ingénieurs suédois doivent alléger le poids de la culasse au maximum ainsi que ceux des obus sans nuire aux performances militaires.
Un système d'alimentation automatique avec des lames chargeurs s'impose de lui-même.
À ce moment-là les allemands via le fabricant Krupp entrent en scène et achètent en secret un système d’armes. Le traité de Versailles interdisant la construction et la mise au point de certaines armes les allemands tournent celui-ci en cherchant des alliances avec des pays neutres ou eux aussi isolés. L’URSS pour les chars la Suède pour les canons. Le 88 sera d’ailleurs mis au point en Suède

The history of the 40 Bofors began after WW1 when the Swedish Navy decided to acquire Vickers gun or PomPom 2inch to equip these vessels. In 1922 the General Staff saw that the system was too cumbersome and he asked to Bofors a new gun based upon the 20 mm with the well triedVickers system.But although excellent this gun will be neverroduced in series, as was the caliber already notoriously inadequate . Also Bofors awarded another contract from the Swedish navy . He had to conceive a new gun but derivate of a barrel of the late XIXth century
The barrel semi-automatic 57 mm, which had been developed as a weapon anti torpedo. Indeed at the end of the XIXth the torpedo was a weapon that was scared and all kinds of parade was sought from the net gun to pare torpedo gun
Bofor therefore takes this weapon but in the 40mm calibre. In 1929 the prototype was ready, but problems remain notably in the rate of fire. Indeed for an air gun to be effective it is necessary that the rate of fire was important. So for those reasons Swedish engineers should lighten the weight of the breeechr to the maximum as well as those shells without negatively affecting its military performances. An automatic delivery system with blades magazines its necessary. At that time the Germans via Krupp take the stage and secretly buy a weapon system. The Versailles Treaty banning the construction and the development of certains weapons.The Germans turn it by seeking alliances with neutrals or too isolated countries like USSR for tanks or Sweden for the guns. The 88 will be developed in Sweden

 

 

Prototype du 40 Bofors (source internet)


Les études sont donc menées en commun mais sur 2 calibres différents et en fait les études en commun vont être profitables aux deux parties :le canon de 37 mm allemand et le 40 mm suédois qui tous deux vont profiter des fruits de ce développement.
Mais après essasi il est évident que le 40 Bofor est et sera toujours supérieur à son homologue allemand.
 En juin 1930 le nouveau canon est prêt pour les tests , mais il y a encore un report et ce n'est qu'un an plus tard en novembre 1931 que les épreuves de tir peuvent commencer
La cadence de tir atteint dès le début  130 coups par minute
Reste à passer à la phase d’industrialisation et à créer un produit qui soit apte à une utilisation militaire intense
Les études reprennent et en octobre 1933 les premiers exemplaires de série pour l'armée sortent sous le vocable de 40 mm akan L. 132 pour les suédois ou sous le nom de Bofors 40 mm L. 60.

The studies were conducted jointly, but on 2 differents calibers, and in fact the studies together will be beneficial to both parties: the canon of German 37 mm and 40 mm Swedish both of which will enjoy the fruits of this development. But after tests it is obvious that the 40 Bofor is and will always be higher than its German counterpart. In June 1930 the new gun is ready for tests, but there is a postponement, and it was a year later in November 1931 that the shoot tests can begin shooting The rate of fire from the gun reached 130/ minute
It remains to move to the industrialization phase and to create a product that is able to an intense military use
Studies restart in October 1933 and the first series guns issued for the armies under the name of 40 mm Akan L. 132 but for the Swedish Army is the Bofors 40 mm L. 60.

 

 

Description.Description
 
 40 mm Mk3
 

Ce canon tire des obus HE. De 40 mm à la V° de 850 mètres/ seconde avec une cadence de tir de 120 coups par minute.Le plafond maximum est de 7200 mètres mais l'arme est efficace surtout jusqu'à 3800 mètres.
 Le système de visée est assez en avance pour son temps: le chef de pièce et le tireur avaient un système de visée efficace alors que le troisième membre de l'équipe qui se tient à l'arrière assure le changement du canon La puissance électrique pour la rotation était assurée par moteur électrique alimenté parune batterie de 6 V
Le canon a immédiatement remporté un vif succès à l'exportation et la firme Bofors propose diverses versions comme deux autres engins dérivés le canon antiaérien automatique de 25 mm et une mitrailleuse de 13 mm.
 La première commande arrive de la marine hollandaise qui doit équiper ses croiseurs neufs d'armes anti aérienne .Ces armes possèderont 2 systèmes de stabilisation un automatique et un manuel.
 En 1935 débute des études pour un système terrestre qui est présenté en Belgique
Cette version rapporte elle aussi un net succès et les armées polonaises norvégiennes et finlandaises passent commande immédiatement de cette arme qui sera connue sous le nom de 40 mm Ivakan M. 136
Mais c'est surtout chez les Anglais et ensuite les Américains que cette arme va avoir le plus de succès .Elle sera mise à toutes les sauces pour la défense antiaérienne des navires ou des forces terrestres.

This fires gun shells HE 40 mm at the V ° to 850 metres / second with a rate of fire of 120 shots/ minute.at 7200 meters maximum but the weapon is especially effective up to 3800 meters. The system of sihgting is fairly laid in advance for his time: the head of gun and the shooter had an effective system of sight while the third member of the team who stands at the rear ensures change barrel The electric power for the rotation was assured by electric motors powered by battery V 6
The gun was immediately a great success for export and the firm Bofors offers various versions as two other systems derived from the anti-aircraft gun, the automatic 25 mm and a 13 mm machine gun. The first order comes from the Dutch Navy must equip its new cruisers with this anti aircrafts weapons These weapons possess 2 stabilization system ( automatic and a manual. ) In 1935 began studies for a groud system, which is presented at Belgium This version also reported a success with orders for Polish Norwegian and Finnish armies
This weapon which will be known as Mr. 40 mm Ivakan 136
But it is especially among English, and then the Americans that this weapon will be the most successful. It will be all the sauces for the defence of ships or ground forces.
La version britannique. British Version
Apres des essais les britanniques en 1937 se décident à commander ce système d’armes en même temps que la France
la commande porte sur 509 systèmes mais devant la lenteur des livraisons ils décident d’acheter des systèmes à la Pologne la Hongrie et la Belgique
En 1940 18 systèmes sont placés sous embargo par le Gouvernement Suédois
En Grande Bretagne le Bofors sera produit par une filiale de Morris Motors la société Nuffield Mechanisation, qui livre le premier canon le 15 juin 1939 fabriqué à Coventry
After trials British decided in 1937 to order the weapons system at the same time that France Order covers on 509 systems, but in front at the slowness of deliveries they decide to buy systems to Poland Hungary and Belgium In 1940 18 systems are placed under embargo by the Swedish Government In Great Britain the Bofors will be produced by a subsidiary company of Morris Motors Company the Nuffield Mechanisation, which delivers the first cannon on June15th 1939 manufactured in Coventry

Version terrestre.Land Version
Les Britanniques ont testé la version polonaise de la bête en 1937 .Cette arme est connue sous le vocable QF. 40 mm Mark I ou II. La licence de fabrication est rapidement acquise et malgré quelques petits défauts de jeunesse de l'arme et après une adaptation des systèmes de mesure propre aux Anglais elle sera une bonne arme qui sera toujours modernisée par les Anglais (système de conduite de tir avec un mini ordinateur alimenté électriquement entre autre)
Cette arme va donc devenir l'arme antiaérienne de base de l'armée britannique sous le vocable QF. 40 mm Mark3 à côté des trois inch et des 90 mm.
Il en sera construit 2100 systèmes d'armes dans les usines anglaises canadiennes (Otis Fensom Elevator Works of Canada et Dominion Bridge, Vancouver,) et australiennes (Maribyrnong ltd) alors que les USA vont fournir 150 pièces au titre du Lend Leasing.Cette arme sera aussi adaptée pour être utilisée sur un châssis de chars. Le Crusader va recevoir une adaptation et deviendra le Crusader AT 3 Mark I Cette arme sera aussi utilisée lors d'attaques notamment en Libye avec des balles traçantes pour indiquer la route aux troupes au sol afin que celles-ci évite de pénétrer dans les champs de mines allemands lors de la bataille d'El Alamein.
Pour les modèles il subsiste quand même un problème avec le système des noms de baptême qui est assez confus pour les Britanniques
En effet bien souvent il y a un montage uqui mélange  les canons Anglais sur des affûts américains Mounting Mark I et II
Voici ci-dessous une liste des modèles qui ont été en service dans l armée et la marine britannique

The British have tested the Polish version in 1937. This weapon is known as the QF. 40 mm Mark I or II. The manufacturing licence is rapidly gained and despite a few minor youth defects of the weapon and after an adjustment systems (to English metric system ) it is a good weapon that will always be modernized by the English (Fire Control System with a mini - computer powered among others)
This weapon will become the standart anti-aircraft weapon of the British army under the term QF. 40 mm Mark3 next the 3 inch and 90 mm.It will be built in 2100 weapon systems in English Canadian factories (Fensom Otis Elevator Works of Canada and Dominion Bridge, Vancouver) and Australian (Maribyrnong ltd), while the USA will provide 150 pieces under the Lend Leasing
This weapon will also be adapted to be used on a tank chassis. The Crusader will receive an adaptation and become the Crusader AT 3 Mark I This weapon will be used in attacks including Libya with tracer bullets to indicate the road at the troops on the ground in order that they do not enter fields German mines at the Battle of El Alamein. For the models it still remains a problem with the baptism name , which is rather confusing for the British
Indeed in many cases there is a mounting who mixes English barrels on Us carriages (Mounting Mark I and II)
Below is a list of models that have been in service in the Army and the British Navy

Version terrestre Land version
QF (Quick Fire) 40mm Mk 1 ou Mk1/2
Première version mise au point assez compliquée surtout pour convertir les mesures en système anglais. Il possède un bouclier de protection et le cache flamme a été changé. Pour

Predictor (source Internet ) Predictor (source Internet )


faire face à la baisse d’efficacité des instruments de mesure suite à l’augmentation de la vitesse des avions il y a mise au point d’un calculateur analogique connu sous le nom de Kerrisson Director Ce système apporte la solution en faisant tous les calculs mécaniquement par un système complexe des vitesses. Vitesse de vent, Vitesse de la munition Angle de tir Azimut et site, vitesse estimée de la cible Tous ces paramètres sont chargés dans le système via des cadrans qui se met à calculer tout seul la bonne visée Le tireur doit seulement continuer à viser la cible via la mire. Le problème majeur de ce système était l’alimentation en fuel du moteur de la génératrice
QF (Quick Fire) 40mm Mk Mk1 or 1 / 2
First version developed so complicated especially for converting measurements English system. He has a shield and a flash hider been changed.
Predictor (Internet source) Predictor (Internet source)
To face at the declining efficiency of the measuring instruments(result of the increase of the speed aircraft ) it was developped an analogic calculator known as the Director Kerrisson This system provides a solution, making all the calculations mechanically by a complex system speeds. Wind speed, velocity ammunition firing angle and azimuth site, estimated speed of the target All these parameters are loaded into the system via dials which begins to calculate its own good referred The shooter should only continue to aim at the target through thesighting. The major problem with this system was the supply of fuel engine generator


QF 40 mm Mk III (il n’y a pas de Mk II)QF 40 mm Mk III (there is no Mk II)
C’est l’arme anti aérienne standard des britanniques au coté des 3 et 3.7 inch (90mm)

This is the weapon of anti air standard British side of 3 and 3.7 inch (90mm
Canons Automoteurs AA SPAAGs

 

Crusader III AA Mk IJuno Beach Juin 1944 (source Internet ) Crusader III AA Mk I (source Internet )


Self propelled AA Systems Ce système AA Porté sera monté sur un châssis Crusader qui deviendra le Crusader III AAMk I
his system will be mounted on a chassis that will become the Crusader Crusader III AAMk I
Version montée sur camion Version truck-mounted
Il fut aussi monté pour supporter les troupes sur des véhicules Chevrolet C 60L , Ford F60L, Ford F60S , Morris C 9/B
He was also mounted to support the troops on Chevrolet C 60L, F60L Ford, Ford F60S, Morris 9 C / B

 

 

Ford C9 (source internet) Morris (source internet) Morris (source internet)


Versions Marine Marine Version
La Royal Navy va faire elle aussi un usage intensif de cette pièce à coté des célèbres Pom Pom entre autr
e
Royal Navy use intensively this gun by the Pompom

 

Les Pom Pom britanniques (source internet)


Le modèle marine fut copié sur un modèle monté sur un bâtiment néerlandais qui avait le fameux système de stabilisation Hazemeyer qui est un système monté sur 3 axes
Marine model was copied upon a model mounted on a  Netherland ship with the famous Hazemeyer system

Système Hazemeyer

QF 40mm Mk IV Système Bi tube
QF 40 mm Mk V Système Monotube
Mais le système de nom de baptême donné aux engins est assez confus car il y avait un nom pour les canon et un nom pour l’affût
Mk I modèle américain bitube avec un système de contrôle de tir simple
Mk II idem mais quadritube
Mk III le modèle terrestre Mk III pour entraînement
Mk IV modèle bitube connue sous le nom de Hazemeyer asservi avec radar type 282
Mk V idem au Mk IV mais sans le système Hazemeyer 
Mk VI modèle avec 6 canons installé sur une grande base avec système contrôle de tir et devant être asservi à un radar
Mk VII monotube avec système hydraulique pour la visée entré en service en 1945 pour remplace le modèle Mk III obsolète
Mk IX modèle Mk VII mais avec système électrique connu sous le nom de Mounting Mark IX Il fut utilisé pendant la guerre des Malouines (1982)
STAAG Stabilised Tachymetric Anti Aircraft Gun Système bitube asservi à un radar type 262 Ce système était très précis mais les contraintes exercées sur les différentes pièces du système notamment le radar (vibrations importantes lors du tir ) ont fait que cette armé a vite été abandonnée d’autant que le missile Sea cat entrait en service

QF 40mm Mk IV tube twin System
QF 40 mm Mk V Mono System

But the baptismal name given to this weapons is quite confusing because there was a name for the barrel and a name for the carriaget
Mk I Twin American model with a control system for simple shooting
Ditto Mk II but four barrel
Mk III model Mk III land for training
MkIV Twin model known as Hazemeyer enslaved by radar type 282
Mk V idem MkIV but without the system Hazemeyer
Mk VI model with 6 guns installed on a large base system with fire control and to be enslaved to a radar
Mk VII with single hydraulic system for the laid entered service in 1945 to replace the obsolete model Mk III
Mk IX Mk VII model but with the electrical system known as Mounting Mark IX was used during the Falklands war (1982)
STAAG Stabilised Tachymetric Anti Aircraft Gun System Twin enslaved to a typical radar 262 This system was very precise, but the pressures on the different parts of the system, including radar (vibrations when shooting) made that the armed was quickly abandoned ' provided that the missile Sea cat came into serviceVersion américaine US Version.

 

 

Après avoir acheté directement à Bofors un affût double de 40 en Août 1940, les américains étudient parallèlement le système Hazemeyer. Devant les avantages de ce système il est décidé d’adopter cette arme comme arme standard de la US Navy. Apres de péripéties digne d’un bon James Bond ils réussissent à se procurer les plans des systèmes de mesure anglais afin de commencer rapidement la construction et le montage de cette arme (en toute illégalité)
Voici le déroulement de l’histoire
Le système de visée provient du USS Tuscaloosa Le canon se trouvait sur un navire néerlandais Hr (NL) Ms Van Kinsbergen et le système de direction de tir est un système Germano Hollandais et les essais on lieu à Trinidad en territoire britannique
Ce n’est qu’en juin juillet 1941 que tout rentre dans l’ordre avec la signature du contrat officiel avec la firme Bofors et des essais de canon à Aberdeen
Il faut savoir que les plans fournis par Bofors sont en millimètres et non en Inch 
La Navy et l’US Army sont toutes les deux intéressées par cette arme Aussi en Octobre 1941 l’Us Navy charge York Safe & Lock Co de construire cet canon qui sortira des usines à raison de 25 par mois à compter de mai 1942 . L’Us Army elle charge la firme Chrysler Corp de Détroit de la construction des canons mais comme Chrysler ne peut assurer la production de 300 canons /mois il est demandé à la firme Blaw-Knox Co de Martins Ferry dans l’Ohio de fabriquer des canons
Les autres firmes sous traitantes seront Webster Electric Co de Racine, dans le Wisconsin Ford Instruments Co Vickers Inc de Detroit, General Electric, Northern Pump Co et Firestone Rubber Co.
Environ 60000 pièces seront au final construites et cette arme sera l’arme standard Anti Aérienne del ‘Us Navy et de la Us Army

After purchasing directly to Bofors a twin 40 carrage in August 1940, Americans studying Hazemeyer system.in parallel In front of the advantages of this system, it was decided to adopt this standard weapon as a weapon of the US Navy. After incredibles adventures worthy of a good James Bond film they succeed in getting the s ystems plans with English measures and quickly they begin the construction of the gun (illegally)
Here is the course of history
The system of sight is from the USS Tuscaloosa The barrel was on a Dutch ship (NL) Ms Van Kinsbergen, and the steering system is a Dutch and German fire control system on location in Trinidad in British territory
It was not until June July 1941 that everything falls in the order with the signing of the formal contract with the firm and testing Bofors cannons Aberdeen
You should know that the plans provided by Bofors are in millimeters and not Inch The US Navy and the Army are both interested by this gun ,also in October 1941 the Navy charge Us York Safe & Lock Co. to build this gun which will be released at the rate of 25 per month from May 1942. The Us Army it put Chrysler Corp. of Detroit for the construction of guns But Chrysler, can not ensure the production of 300 barrels per month . Also it is asked at firm Blaw-Knox Co firm . of Martins Ferry, Ohio the manufacturing of the guns
Other firms work in sub contract in the project like Webster Electric Co. of Racine, Wisconsin Ford Instruments Co Inc Vickers Detroit, General Electric, Northern Pump Co. and Firestone Rubber Co.
Approximately 60000 pieces are built and this weapon is the standart Anti aircraft of the Us Navy and the Army Us


Le 40 Bofors et l’Us Navy The 40 bofor and the Us Navy
Elle aura 2 types de canons les Mark 1 et 2 avec des montage en mono ou bitubes  
It will have 2 types of guns the Mark 1 and 2 with mounting mono or twin-tube

 40 mm bofors USS Alabama (source Internet )  40 Bofors USS Hornet (source Internet )

    

 
Le 40 Bofors et l’Us Army The 40 Bofor  and the Us Army
L’ Us Army vient de faire entrer en service un canon AA de 37 mm mais elle se rend compte que ce matériel est déjà périmé, aussi elle importe de  Grande Bretagne 6 systèmes Bofors complets (avec le calculateur Kerrison). Ces systèmes se révèlent supérieurs et il est donc décidé d’adopter le canon Bofor. La fabrication dans les usine américaine après l’acquisition de la licence de fabrication auprès de Bofors va entraîner certaines modifications notamment dans le temps de fabrication Ce canon entrera en service dans l’armée Américaine sous le vocable 40 mm Automatic Gun M1. Cette version etait capable de tirer des obus HE   comme des obus anti char M18 A1 qui pouvaient pénétrer 50 mm de blindage à 500metres
The Us Army has just field in service a barrel 37 mm AA but she realizes that this material is already obsolete,So she buy in England 6 complete systems Bofors (Kerrison with the calculator). These systems are proving they superiority , and it was therefore decided to adopt the Bofor gun. The manufacturing plant in the United States after the acquisition of the manufacturing licence from Bofors will cause some changes especially in the time of manufacture This cannon will enter service in the US army under theAmerican name 40 mm Automatic Gun M1. This version was able to shoot HE shells as anti tank shells M18 A1, which could penetrate 50 mm armour at 500meters
Le 40 mm sur engins blindés The 40 Bofors on Armoured Vehicles
Il y eu un modèle qui fut construit à plus de 500 exemplaires sur chassis M24 c'est le M 19 Il est le prédecesseur du M 42 Dam Buster
There was a model that was built more than 500 pieces on M24 chassis is the M 19 the predecessor of 42 million Dam Buster
M19 (source internet) M19 (source internet)
.

Les prototypes de l Us Amy Prototypes of the Us Army

 
montage M5  (source internet) Montage M3 (source internet)
 
Montage experimental (source internet) T59 (source internet)

La version française French Version
L’Armée Française possédait en Juin 1940 42 canons 40mm Bofors qui comprennent les 28 canons  40mm CA Mle 1938 achetés directement chez Bofors et 4  canons de 40mm CA Mle 1939  construit avec des viseurs Précision Moderne. A ces canons s’ajoute 9 canons de l’armée républicaine espagnole saisis Ces canons sont affectés à la DAT (Défense Aérienne du Territoire) qui comprend 8 batteries de 4 canons et 1 de 5.Ces batteries sont regroupées au sein du  401e RADCA stationné en région Parisienne. Ces batteries sont installées en poste fixe. A chaque batterie sont affectées 2 camions de classe 5T
La Marine Française possède une batterie de 2 canons de 40mm CA Bofors stationnée dans le  Fort-Chavagnac à Cherbourg .
Les accords passes avec Bofors lors de la signature de la licence de fabrication prévoyait la construction à Thouars de 100 canons mensuellement à compter de 1941. Ces canons devant équiper les Batteries de DCA divisionnaires des Unités mécanisées

The French Army in June 1940 had 42 Bofors 40mm guns, which include 28 CA 40mm cannon Mle 1938 purchased directly from Bofors guns and 4 of 40mm CA Mle built in 1939 with Precision Moderne sights. To these guns added 9 canons of the Spanish republican army seized These guns are assigned to the DAT (Air Defense Territory), which includes 8 batteries 4 to 1 guns and 5.Ces batteries are grouped in the 401st RADCA stationed in Paris area. These batteries are installed in fixed postions .At each battery trucks are allocated 2 trucks(Class 5T )
The French Navy has a battery of 2 guns 40mm Bofors CA in Fort Chavagnac in Cherbourg. The agreements with Bofors passes at the signing of the manufacturing licence provided for the construction of 100 guns monthly from 1941 at Thouars. These guns will be equip anti-aircraft batteries of the divisional mechanized units Les différents Modèles de 40 Bofors

40mm Apjäs M/36 - 40mm Lvakan M/36 affût statique M/36.
40mm Apjäs M/36 - 40mm Lvakan M/36 affût mobile M/36.
40mm Apjäs M/36-36 B - 40mm Lvakan M/36 affût marine M/36 B.
40mm Apjäs M/36 HS - 40mm Lvakan M/36 affût marine M/36.
40mm Dblapjäs M/36 - 40mm Lvakan M/36 bitube pour sous marin affût M/36.
40mm Dblapjäs M/36-40 HS - 40mm Lvakan M/36 bitube affût marine M/40.
40mm Dblapjäs M/36-41 HS - 40mm Lvakan M/ bitube affût marine M/41.
40mm Dblapjäs M/36-41 A HS - 40mm Lvakan M/ bitube affût marine M/41 A.
40mm Dblapjäs M/36 F-36 GS - 40mm Lvakan M/36 bitube affût marine M/36.
40mm Dblapjäs M/36 F-36 A GS - 40mm Lvakan M/36 bitube affût marine M/36 A.
40mm Dblapjäs M/36 F-36 B GS - 40mm Lvakan M/36 bitube affût marine M/36 B.
40mm Dblapjäs M/36 F-36 C GS - 40mm Lvakan M/36 bitube affût marine M/36 C.
40mm Fältpjäs M/36 - 40mm Lvakan M/36affût M/36.
40mm Fältpjäs M/36-36B - 40mm Lvakan M/36 affût M/36 B.
40mm Fältpjäs M/36-39 - 40mm Lvakan M/36 affût mobile M/39 40mm Lvakan m/36 développé pour l’armée Suédoise vers 1935.
40mm Lvakan m/48 – Version Suédoise entrée en service en 1951.
40mm Ubapjäs M/32 - 40 mm affût rétractable pour sous marin M/32.
Fältlavett m/38 Bofors première version avec affût cruciforme.
Fältlavett m/48 E - Surplus de guerre sur affût britannique Mk III.

Fast uppställning affût fixe pour defense de points sensibles
Korslavett m/38 affût cruciforme pouvant être porté sur camion ou wagon
Transportvagn m/38 Version bitube sur plateforme ferroviaire.

Differents Models of the 40 Bofors
40mm Apjäs M/36 - 40mm Lvakan M/36 carriage M/36 static.
40mm Apjäs M/36 - 40mm Lvakan M/36 mobile M/36 carriage.
40mm Apjäs M/36-36 B - 40mm Lvakan M/36 carriage marine M/36 B.
40mm Apjäs M/36 HS - 40mm Lvakan M/36 carriage M/36 Navy.
40mm Dblapjäs M/36 - 40mm twin-barreled Lvakan M/36 carriage for submarine M/36.
40mm Dblapjäs M/36-40 HS - 40mm twin-barreled Lvakan M/36 carriage M/40 Navy.
40mm Dblapjäs M/36-41 HS - 40mm Lvakan M / Twin carriage M/41 Navy.
A 40mm Dblapjäs M/36-41 HS - 40mm Lvakan M / Twin carriage marine M/41 A.
40mm Dblapjäs M/36 F-36 GS - 40mm twin-barreled Lvakan M/36 carriage M/36 Navy.
40mm Dblapjäs M/36 F-36 A GS - 40mm twin-barreled Lvakan M/36 carriage marine M/36 A.
40mm Dblapjäs M/36 F-36 B GS - 40mm twin-barreled Lvakan M/36 carriage marine M/36 B.
40mm Dblapjäs M/36 F-36 C GS - 40mm twin-barreled Lvakan M/36 carriage marine M/36 C.
40mm Fältpjäs M/36 - 40mm Lvakan M/36 carriage M/36.
40mm Fältpjäs M/36-36B - 40mm Lvakan M/36 carriage M/36 B.
40mm Fältpjäs M/36-39 - 40mm Lvakan M/36 carriage mobile M/39 40mm Lvakan m/36 developed for the Swedish army to 1935.
40mm Lvakan m/48 - Version Swedish entry into service in 1951.
40mm Ubapjäs M/32 - 40 mm retractable carriage for underwater M/32.
Fältlavett m/38 Bofors first version with Phillips carriage
Fältlavett m/48 E - Surplus war on carriage British Mk III.
Fast uppställning carriage for defense of fixed spots
Korslavett m/38 carriage Phillips may come on the car or truck
Transportvagn m/38 Twin Version on railway platformVersions Export Export Versions
40mm Apjäs M/36-36 A - 40mm Lvakan M/36 pour les Hongrois sur affût statique M/36A.

 40 mm dans la Honved (source internet)


40mm Lvakan m/36 A - Version développée pour Argentine.
40mm Lvakan m/36 H - Version développée pour la Hollande.
40mm Lvakan m/36 P - Version développée pour la Pologne
40mm Lvakan m/36 P(E) - Version construite par des sous traitants en Pologne pour le Royaume Uni.
40mm Lvakan m/38 – Version fabriquée en Hongrie.
40mm Lvakan m/39 - Version fabriquée en Autriche.
Fältlavett m/39 - version avec affût cruciforme construit par Landsverk pour l’Ethiopie
Boffin – Version monotube Canadienne (version puissance hydraulique)

A 40mm Apjäs M/36-36 - 40mm Lvakan M/36 for Hungarian M/36A on carriage static.

A 40mm Lvakan m/36 - Version developed for Argentina.
40mm Lvakan m/36 H - version developed for Holland.
40mm Lvakan m/36 P - version developed for Poland
40mm Lvakan m/36 P (E) - Version built by subcontractors in Poland for the UK.
40mm Lvakan m/38 - Version manufactured in Hungary.
40mm Lvakan m/39 - Version manufactured in Austria.
Fältlavett m/39 - version with Phillips carriage built by Landsverk for Ethiopia
Boffin - single Canadian version (version hydraulic power) Pour la France For France
Matériels de 40mm CA Mle 1938 -
Matériels de 40mm CA Mle 1939 - équipement de visée de Précision Moderne
Materials 40mm CA Mle 1938 --
Materials 40mm CA Mle 1939 - sigth equipment by Precision Moderne

Pour le Royaume Uni For United Kingdom
Royal Navy.
Mounting Mark I - RN bitube sur affut US.
Mounting Mark II - RN affût quadritube semblable au Mk I.
Mounting Mark III - RN version navalisée du QF 40 mm Mark V pour entraînement.
Mounting Mark IV - RN Bitubes stabilise Hazemeyer
Mounting Mark V - RN bitube remplacé par le Mark IV.
Mounting Mark VI - RN version à 6 tubes.
Mounting Mark VII - RN monotube (version puissance hydraulique) supplanté par le Mark III.
Mounting Mark IX - RN Mark VII (version puissance électrique).
Mounting Mark I - RN Twin carriage on US.
Mounting Mark II - RN carriage quadritube similar to Mk I.
Mounting Mark III - RN navalized version of the QF 40 mm Mark V for training.
Mounting Mark IV - RN Bitubes stabilizes Hazemeyer
Mounting Mark V - RN Twin replaced by the Mark IV.
Mounting Mark VI - RN version 6 barrels.
Mounting Mark VII - RN monotube (version hydraulic power) supplanted by the Mark III.
Mounting Mark IX - RN Mark VII (power version)
British Army (principales versions auxquelles il faut rajouter Mark IV VIII IX X XI Ni et NI/I
QF 40 mm Mark I – Modèle d’origine polonais.
QF 40 mm Mark I/2 – Idem que dessus avec quelques modifications mineures
QF 40 mm Mark III – production britannique avec système  Kerrison Director.
QF 40 mm Mark IV – Version bitube navalisée.
QF 40 mm Mark V - – Version monotube navalisée.
QF 40 mm Mark VI – Version montée sur le Crusader III AA Mark I.
QF 40 mm Mark XII – dernière version produite durant la guerre avec un nouveau système d’élévation en site.
STAAG Mk 1 – version lourde stabilisée bitube asservie à un radar de conduite de tir Md 262 qui est positionné sur affût
STAAG Mk II – Même version mais le radar est installé dans une cabine.

QF 40 mm Mark I - Model of Polish origin.
QF Mark I 40 mm / 2 - Same as above with minor modifications
QF 40 mm Mark III - British production system with Kerrison Director.
QF 40 mm Mark IV - Version Twin navalized.
QF 40 mm Mark V - - Version navalized single.
QF 40 mm Mark VI - Version mounted on the Crusader III AA Mark I.
QF 40 mm Mark XII - latest version produced during the war with a new system in elevation site.
STAAG Mk 1 - Twin stabilized heavy version subservient to a radar firing 262 billion, which is positioned on carriage
STAAG Mk II - Even version, but the radar is installed in a cabin.
40 mm STAAG Mk
1

 

 

40 mm STAAG Mk 1


USA USA
40 mm/56 (1.57")
Mark 1
Mark 2
Mark 3 40 mm/56 (1.57")
Mark 1
Mark 2
Mark 3
Allemagne Germany
4 cm/56 (1.57") Flak 28
Les allemands ont aussi utilisé dans une plus petite échelle en se servant dans les stocks de matériel des vaincus des années 1939 et 40
Ils réussissent  à cette époque à mettre la main sur de nombreux exemplaires qui sont rapidement réutilisés par la Kriegmarine mais aussi en poste de DCA fixe

The Germans also used in a smaller scale the stocks of the defeated armies of 1939 and 40
They succeed at that time to lay their hands on copies of many that quickly reused by the Kriegmarine but also in fixed position DCA

 

 

 

40 mm version Finlandaise (source internet) 4cm/56 Flak 28 (source internet)


Japon Japan
4 cm/60 (1.57") Type 5
Suite à la défaite des Anglais en Extrême-Orient au début 1942 ils utilisent aussi des canons Bofors  appelé chez eux 4 cm/60 (1.57") Type 5

Following the defeat of the English in the Far East in early 1942 they will also use Bofors guns called home 4 cm/60 (1.57 ") Type 5
l'avenir
L’avenir du 40 Bofors est assuré car il a été adopté en 1953 comme arme anti aérienne standard de l'OTAN sous le vocable 40 mm L 70. Cette arme est toujours montée en affût monotube sur les navires ou aussi sur des châssis de chars comme le FV. 90 suédois

The future of Bofors 40 is assured since it was adopted in 1953 like the a weapon anti aircraft NATO standard under the term 40 mm L 70. This weapon is still being mounted on the carriage single vessels or also on a chassis tanks as FV. Swedish 90

 

 
Sergeant Yok (DIVAD )  


Il a été aussi monté  sur le chassis du char M48  la version Sergent York  qui est un système de DCA américain qui finalement n'a pas été construit en série.
It was also mounted the frame of the M48 the Sergeant York system Americans who ultimately was not built in series
Le 40 Bofor en France 40 Bofors in France
Après des bricolages maison dans les années d'après guerre il est devenu l'arme AA de la Royale

 

Indochine 1949(source internet) Suez 1956 (source internet)

 

 

 

40 mm CAS(source Internet )

 

 

Il n y a plus que la Royale qui utilise cette arme et pour longtemps encore
C’st le 40 mm CAS (Contre Avion Simple) Mdle 1951. Cette arme est en dotation dans notre Marine depuis la fin de la 2° Guerre Mondiale
Elle est présente sur des navire dépourvus de radar de conduite de tir et elle sert à la défense
Du navire contre les avions mais aussi contre des menaces venant de la terre ou de la mer 
Le tireur a à sa disposition un viseur optique avec alidade Il est commun au canon de20 mm F2 et Oerlikon
Le tireur dispose pour ouvrir le feu d’une pédale qui lui donne un tir en continu ou au coup à coup Les obus se présentent sur des lames chargeur de 4
 
It is the standart Anti air craft of the Royale
Indochina 1949 (Internet source) Suez 1956 (Internet source) 40 mm CAS (Internet source) It is used only by the Royale and for a long time yet
It is the 40 mm CAS (contrr avion simple) Mdle 1951. This weapon is in endowment in the french Navy since the end of WW 2 It is present on the ship without radar firing and it is used to defend the ship against aircraft but also against threats from land or sea The shooter has at its disposal an optical sight with alidade It is common to barrel 20 mm F2 and Oerlikon
The shooter opened fire to a pedal which gives him a continuous shooting or a sudden coup The 4 shells are on blades magazines

 

Conclusion. Conclusion
Un bon guerrier ne meurt jamais et je crois bien que ce canon va dignement fêter son centenaire C’est donc le signe d'une extraordinaire faculté d'adaptation  et cela prouve autre  aussi que les travaux initiés en 1922 ont été bien faits et permettent et ont permis de construire une arme efficace et toujours d'actualité.
A good warrior never dies, and I believe that this gun will celebrate its centennial with dignity So it is a sign of extraordinary adaptability and this proves that the other work begun in 1922 has been well done and enable and have constructed an effective weapon and still valid.

 Bonus Bonus
  les cousins germains du 40  bofors
Cousins of the 40 bofors

 
37 mm russe (source Internet ) 37 mm Américain (source Internet )
 
25 mm Bofors  (source Internet ) 25 mm bitube Bofors (source Internet )

Caractéristiques.
Constructeur Bofor
Équipage de pièces quatre et plus
Calibre 40 mm
Poids
Longueur
Largeur
Vitesse initiale de 880 mètres par seconde
Cadence de tir 120 coups minutes
Plafond 7200 mètres
Plafond pratique 3800 mètres
Specifications
Manufacturer Bofor
Crew parts four and more
Caliber 40 mm
Weight
Length
Width
Speed initial 880 meters per second
Cadence firing 120 shots minutes
Ranget 7200 meters
Ceiling 3800 metres
Munitions 40 mm


 
Munitions du 40 mm
 

 
 
.
.

 

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3493027
Nb de visiteurs aujourd'hui:145
Nb de connectés:18