Légion d'Honneur (English translation)

Article écrit par : claude Balmefrezol

Mis en ligne le 05/08/2007 à 09:57:40



 

La Légion d'Honneur

English version


 La Légion d’honneur est une décoration étroitement associée à la Légende Napoléonienne dont le camp de Boulogne fait aussi partie
Pour comprendre une partie de la légende dont la remise des Legion d Honneur au camp de Boulogne il faut auparavant faire un historique de la plus prestigieuse décoration francaise bien qu’actuellement elle soit un petit peu galvaudée
The Legion d’ Honneur is a decoration closely associated with the Napoleonic Legend whit the camp of Boulogne
To understand part of the legend whose the ceremonie of the Legion d’ Honnneur at the Camp of Boulogne we need before making a history of the most prestigious decoration in France although now it is a little hackneyed


La Légion d Honneur
The Legion d’Honnneur Les Prémices
La Légion d’Honneur se place dès son origine comme l’Héritière des Ordres de Chevalerie qui avaient été créés par divers Rois de France
St Lazare  et du Carmel (1608) St Esprit(1578 )  St Michel (1469)

Ainsi nous trouverons l’Ordre de St Michel créé par Louis XI en 1469 ; celui du St Esprit créé par Henri III en 1578, de Saint-Lazare et du Mont Carmel ancien ordre fondé du temps des croisade et réuni en 1608 à l’ordre du carmel par Henri IV Mais il est un ordre qui peut être considéré comme étant l’ancêtre direct de la Légion d’Honneur c’est celui fondé en 1693 par Louis XIV et attribué aux officiers catholiques c’est celui de St Louis Cet ordre avec un ruban rouge tenait compte du Mérite et non de la Naissance
The beginnings
The Legion d’Honneur is from its originin as the legal successor to the orders of knights that had been created by various kings of France
St Lazare and Carmel (1608) Holy Spirit (1578) St Michel (1469)
So we will find the Order of St Michel created by Louis XI in 1469, and that the Saint Espritt created by Henry III in 1578, Saint-Lazare and Mont Carmel old order founded at time of the crusade and met in 1608 to ordre du Carmell by Henri IV But it is an order that can be regarded as the direct ancestor of the Legion d’Honnneur was founded in 1693 by Louis XIV and assigned to Catholics officers is that of St Louis This order with a red ribbon took account of Merit and not the Birth

 St Louis (1693)  Ordre du Merite Militaire (1759)

Pour les officiers d’autre confessions Louis XV instaura le 10 mai 1759 le Mérite Militaire. Restait les sous officiers et les hommes de troupe pour lesquels fut crée toujours par Louis XV le 16 avril 1771 le Médaillon de Vétérance
La Révolution avait en vertu du principe de l'égalité de naissance,par le décret du 30 juillet 1791 supprimé les ordres de Saint-Michel, du Saint-Esprit et de Saint-Lazare et du Mont Carmel.
Mais elle ,ne toucha pas à l'Ordre de Saint-Louis qui devait subsister jusqu'au 15 octobre 1792
.En effet l’article 1 de la Constitution du 30 juillet 1791 précisait que « Tout ordre de chevalerie, toute corporation toute décoration, tout signe extérieur qui supposes des distinctions de naissance sont supprimés en France »Mais la fin de l article précise que « L’assemblée se réserve de statuer s’il y aura une décoration nationale unique qui pourra être accordée aux vertus, aux talents, aux services rendus à l’Etat »
Toutefois les faits d’armes ou actions remarquables effectuées durant ces années troubles donnèrent lieu à l'attribution d'insignes, de médailles et de couronnes d'inspiration antique. Toutes ces distinctions furent supprimées par la Convention le 20 août 1793
Mais les esprits évoluant il fut donc décidé de décerner des récompenses aux soldats méritants.
Le Directoire (1795-1799), soucieux de prouver sa reconnaissance aux militaires méritants reprit donc un usage traditionnel dans l'armée : le don d'une arme personnelle décernée sans formalités réglementaires .
Ceci cavait été codifié par l’Arrêté du Nivôse An VIII (25 décembre 1799) Bonaparte avait d'ailleurs largement utilisé ce système en Italie et en Egypte. Le Consulat, mis de l ordre dans ces attributions et par arrêté du 4 nivôse an VIII (25 décembre 1799) complété par l'arrêté du 21 thermidor an IX (9 août 1801) institua les armes d'honneur afin de distinguer les soldats ayant accompli une action d'éclat .
For officers of the other confessions Louis XV installed on May 10th 1759 the Mérite Militaire. It remained the NCOs and troops for which was created by Louis XV on April 16th 1771 the Medallion de Vétérance
The Revolution had by virtue of the principle of equality of birth, by decree of July 30th 1791 abolished the orders of Saint-Michel, the St Esprit and Saint-Lazare and Mont Carmel.
But it does not hit the Order of St. Louis who was survive until October 15th 1792
Indeed section 1 of the Constitution of July 30th 1791 stated that "Every order of chivalry, every corporation any decoration, any outward sign that supposes distinctions of birth are deleted in France" But the end of the article states that " The assembly reserves to decide if there will be a single national decoration that can be given to virtues, talents, services rendered to the State "
Yet the feats of armes or striking actions outstanding during these terribles years led to the awarding of badges, medals and antique-inspired crowns. All these distinctions were abolished by the Convention on August 20th 1793
But changing people's minds it was therefore decided to award prizes to deserving soldiers.
The Directoire (1795-1799), in an effort to prove his gratitude to the soldiers took therefore a traditional use in the military: the gift of a personal weapon awarded without formalities.
This has been codified by the decree of Nivôse An VIII (December 25th 1799) Bonaparte had widely used this system in Italy and Egypt. The Consulat, put in order these functions and by decree of 4 nivôse An VIII (December 25th 1799) supplemented by the decree 21 thermidor an IX (August 9th , 1801) instituted weapons of honour to distinguish between soldiers done a vividness.



Grenades d'honneur Honour Grenades  Hache 'Honneur Honour Hax

Ces armes, garnies en argent, portaient une inscription nominative et leur attribution donnait droit à une haute paie. Leur nature dépendait du grade du récipiendaire et de l'arme dans laquelle il combattait.
Les grenadiers et soldats reçurent des fusils d'honneur ; l
Les tambours, des baguettes
Les cavaliers, des mousquetons carabines des trompettes
Les canonniers pointeurs, des grenades d'or à porter sur leur habit.
Toutefois les matelots doivent attendre l’An X pour recevoir des haches .
Ces armes étaient fournies en exclusivité par la manufacture de Versailles à l'exception des trompettes, grenades et haches. Ces armes d'honneur étaient accompagnées d'un brevet et tous leurs bénéficiaires furent ensuite membres de droit de la Légion d'honneur dont ils formèrent la première promotion le 1er vendémiaire an XII (24 septembre 1803)
Le premier Consul déclara » je défie, qu'on me montre une République ancienne ou moderne dans laquelle il n'y a pas eu de distinctions .Les Français n'ont qu'un sentiment, l'honneur Il leur faut donc donner un aliment à ce sentiment-là ; il leur faut des distinctions. »
Il aurait même dit plus vulgairement les hommes ont besoin de hochets.
La création de la Légion d'honneur s'inscrit donc dans le programme de réorganisation de la nation dû à l'initiative du Premier Consul Bonaparte avec le Code civil, le Conseil d'Etat, la Cour des Comptes, les préfets, et les grandes écoles entre autres
These weapons, with silver timming, were registered at the name of the soldier and award to a high payroll. Their nature depends on the grade and the recipient of the weapon in which he fought.
The soldiers received honour grenades and rifles
drummers, drum sticks
horsemen, carabiners or rifles trumpets
The gunners pointers, gold grenades to cover their habit.
However, the sailors have to wait to receive Honour Haxes.
These weapons were supplied exclusively by the manufacture of Versailles, with the exception of trumpets, grenades and haxes. These weapons of honour were accompanied by a patent and all recipients were then members of the right of the Legion d’Honneur which they formed the first promotion on 1st vendémiaire An XII (September 24th 1803)
The first Consul said "I challenge, which shows me a republic ancient or modern, in which there were no distinctions. The French have a sense, honor They must give food to that feeling, they need distinctions. "
It would have even more vulgarly said men need rattles.
The creation of the Legion d’Honneur is therefore built into the program reorganization of the nation due to the initiative of the 1st Consul Bonaparte with the Civil Code, the Conseil d’Etat , Cour des Comptes the prefects, and great schools among others

Création de la Légion d’Honneur
Bonaparte avait reçu des notes émanant de ses subordonnés notes dons lesquelles il revenait toujours la même question celle des décorations.
Notant que la Constitution de 1791 avait laissé une porte de sortie avec sa promesse de décoration nationale , il déclare en 1799 que « il faut créer un Ordre qui soit le signe de la vertu , de l’honneur de l’héroïsme , une distinction qui serve à la fois à la bravoure militaire et au mérite civil »mais il refuse de créer 2 ordres car il déclare le 4 Floréal An X (4 mai 1802 )« il n’y a qu’une seule nation ».
Comme à l’accoutumée avec Bonaparte ou Napoléon il faut aller très vite ( tiens tiens cela vous fait penser à quelqu’un ?? ) .
Une commission est immédiatement créée sous la présidence de Cambacérès fin février 1802.
Elle parvient le 29 Floréal An X (19 mai 1802) à faire adopter par le Corps législatif par 166 voies sur 276 cette création . La loi de la République promulguée par décret signé le 9 Prairial An X (29 mai 1802)
Le nouvel ordre créé est composé d’un Grand Conseil d’administration de 7 membres et 15 (chiffre porté par la suite à 16) et de cohortes avec. un budget de 200 000 francs
Chaque cohorte ayant comme charge en vertu de l’article 9 Titre premier
»fonder un hospice des logements pour recueillir soit des membres de la Légion que leur vieillesse,leurs infirmités ou leurs blessures auraient mis dans l’impossibilité de servir l’Etat , soit des militaires qui ,après avoir été blessés dans la guerre de la liberté , se trouveraient dans le besoin
Le Grand Conseil d’Administration est immédiatement organisé avec les 3 Consuls Bonaparte , Cambacérès, Lebrun
Sont ensuite désigné par le Tribunat Lucien Bonaparte ,
par le Sénat Kellerman ,
par le Conseil d’Etat Joseph Bonaparte
et enfin pour le Corps d’Etat Etienne de Lacépède qui est immédiatement nommé Grand Chancelier poste qu’il occupera durant tout l’ Empire et pendant les 100 jours
Creation of the Legion of Honour
Bonaparte had received notes from his subordinates which he notes donations amounted always the same question and for the decorations. ?
Noting that the Constitution of 1791 1799 have take opportunity of , "it is necessary to create an order that is a sign of virtue, honour of heroism, a distinction that serve both to the military bravery and merit civilian ". But refuses to create 2 orders because it says on 4 Floréal An X (May 4th , 1802)" there is only one nation.
As usual with Napoleon or Bonaparte, we need to go very quickly (that you would want to think about someone?).
A commission was immediately established under the chairmanship of Cambacérès at the end of February 1802.
It reaches 29 Floréal An X (May 19th 1802) to be adopted by the Corps Legislatif by 166 votes on 276 this creation. Republic Act promulgated by Decree signed on 9 Prairial An X (May 29th 1802)
The new order is established consisting of a Grand Conseil d’Administration of 7 members and 15 (figure for the subsequent 16) cohorts with. a budget of 200000 francs
Each cohort whose responsibility under Article 9 Part I.
"Build a hospice to collect either members of the Legion that their old age, their disability or their injuries would have made it impossible to serve the State, or the military, who, after being wounded in the war for freedom , would find themselves in poverty
The Grand Conseil d’Administration is immediately organized with 3 Consuls Bonaparte, Cambacérès, Lebrun
It then appointed by the Tribunat Lucien Bonaparte,
By the Senate Kellerman,
By the Conseil d’Etat Joseph Bonaparte
And finally for the Corps d’Etat Etienne de Lacépède which is immediately appointed Corps d’Etat position he held throughout the Empire and the 100 days

 
Le Comte Lacépède (1758 1825 ) Count Lacepede

Les locaux sont trouvés par l’achat de l’Hôtel de Salm bâtiment construit entre 1782 1787 pour le prince Frédéric de Salm Kyrbour (en face de la gare d Orsay) le3 Floréal An XII ( 3 mai 1804 ) .
The premises are funded by the purchase of the Hôtel de Salm building constructed between 1782 1787 for the prince Frederic de Salm Kyrbour (opposite the station Orsay) 3 Floréal An XII (May 3th 1804).
Hotel de Salm (peristyle ) Hotel de Salm (vue arriere) Rear View
Hotel de Salm (jardin interieur) Hotel de Salm ( fronton )

L’ordre occupe toujours ces locaux
Après avoir trouvés les locaux qui devront être restaurés à grands frais il faut donc procéder aux nominations .
Les textes sont précis L’article II Titre Premier stipule « sont membres de la Légion tous les militaires qui ont reçu des armes d’honneurs «
Entre 1802 et 1804 9172 dossiers sont retenus
Travailleur infatigable Lacépède se met au travail et met en place l’Ordre .
Pour que celui-ci soit visible il lui faut une médaille certains diront Phalère terme qui vient du latin et qui désigne un disque en métal précieux décerné par les généraux romains aux hommes ayant fait preuve de courage durant les batailles ou sièges
Jusqu’en 1808 pour éviter de faire une confusion et surtout pour montrer la cassure d’avec les anciens Ordres les récipiendaires ne furent pas appelés Chevalier mais Légionnaire
The order still occupies the premises
Having found that the premises will be restored at great cost, we must make the appointments.
The texts are accurate Article II states "Title First “ are members of the Legion all soldiers who have received arms honours"
Between 1802 and 1804 9172 files are retained
tireless worker Lacépède gets down to work and establishes the Order.
For that it is visible it needs a medal some would say Phalère term comes from Latin and means a precious metal disc awarded by the Roman generals to men who showed courage during battles or seats
Until 1808 to avoid confusion and especially to show break with the old orders recipients were not known Chevalier but Legionnaire

L’insigne de la Légion d’Honneur
 Legion d'Honneur 1° type(portée par Napoleon à Boulogne )  Legion d'Honneur 1° type plaque Legion d'Honneur 1°type
     
 Legion d'Honneur 2° type  Legion d'Honneur2° type plaque  du marechal Mortier  
 
 Legion d'Honneur 3° type  Legion d'Honneur 3° type  

Il a fallu créer l’insigne .Les archives ayant été détruites durant la Commune de Paris en mai 1871 on se perd en hypothèse . Le peintre David a –t-il mis son nez dedans ???.

La seule chose que l’on soit sur est que le premier modèle fut produit par la maison Halbout .
C’était une étoile émaillée de blanc à 5 rayons doubles entourés d’un couronne de feuillage avec au centre un médaillon d’or ceinturé de d’émail bleu portant à l’avers le portrait de Napoléon entouré de la légende « Napoléon Empereur des Français « et à l’avers une aigle tête tournée à Gauche cerclée de la devise « Honneur et Patrie »
Le tout était suspendu à un ruban moiré de rouge (héritier de l’Ordre de St Louis )
Le 2° modèle différa par l’introduction de la Couronne Impériale en 1806 , ensuite en 1808 nouvelle version verra un étoile plus grande munie d’une Couronne mobile à 8 branches . Cette version est connue sous une dizaine de variantes . La médaille actuelle n’est que l’héritière directe de cette version qui fut ensuite appelée Croix
Nous trouverons aussi des plaques de grand aigle
It took establish the insignia. Archives were destroyed during the Commune of Paris in May 1871 it is lost hypothesis. The painter David he put his nose in it?.
The only thing on its way is that the first model was produced by the Halbout firm.
It was a star with white enameled , at 5 Double Spoke surrounded by a crown of leaves with a central medallion of gold surrounded by blue enamel bearing on the obverse the portrait of Napoleon surrounded by the legend Napoléon Empereur des Français "on the obverse and an eagle's head turned to Left peak with the motto" Honneur et Patrie "
All was suspended from a ribbon of red moiré (heir to the Order of St Louis)
The 2 ° his differentl by the introduction of the Imperial Crown in 1806, then 1808 will see a new version biggest star with a mobile Crown at 8 spoke. This version is known as a dozen variations. The medal is only current direct heir of this version which was then called Croix
We also find great eagle plates

Les Cohortes
la loi fondatrice de l’ordre divise la légion en corps dotés de biens nationaux à hauteur de 200 000 F de rente derrière
Celle de terminologie administrative cache le but voulu par la Légion d’Honneur ;Créer un véritable corps intermédiaire de l’État
Chaque cohorte avait à sa tête un chef prestigieux et elle doit être administrée par un chancelier et un trésorier
Elle est composée de 7 Grands officiers 20 Commandeurs 30 officiers et 350 légionnaires
Elle doit gérer son patrimoine, mais les cohortes ne purent jamais faire face à leurs obligations car les biens nationaux qui leur étaient accordés n’étaient des bâtiments vétustes ou des terres arides. Ce qui fait que le 28 février 1809 les cohortes vont disparaître pour être absorbé par l’année centrale
The Cohorts
Act founder of the order divides the legion in corps with and budget of 200 000 francs (issud of the Biens Nationaux)
The administrative terminology hide the aim sought by the Legion d’ Honneur Creating a real intermediary corps of the State
Each cohort was headed by a chief prestigious, and it must be administered by a chancellor and a treasurer
It is composed of 20 officers 7 Grands Commandeurs 30 officers and 350 legionnaires
It must manage its account, but never cohorts could to meet their obligations as the Biens Nationaux were dilapidated buildings or drylands. As a result, on February 28, 1809 cohorts will disappear to be absorbed by Paris

Les maisons de la Légion d’honneur
.
Si les garçons pouvaient suivre des cours aux lycées et dans les écoles les filles devaient avoir aussi leurs écoles c’est pour cela qu’en décembre 1805 l’empereur cré une institution réservée aux filles de légionnaires.
La première maison fut établie en 1807 au château d’Ecouen et fut dirigée par Mme Campan ,une deuxième école fut créée à l’abbaye de Saint-Denis dirigée par Mme Du Bouze
Les cours dispensés vont des cours de travaux manuels qui occupent les trois quarts de la journée à des cours d’art représenté uniquement par de la danse . On y délivre aussi des cours d’éducation physique et de chant. Car Napoléon bien que ayant ouvert cette école aux femmes était profondément phallocrate
Il veut des femmes savantes, mais point trop
Il faut que les femmes ait une bonne connaissance de la langue,d’un peu de géographie et d’histoire mais il ne faut pas leur montrer autre chose .Tout au plus pour les plus anciennes on leur montre des rudiments de botanique
La maison de Saint-Denis existe toujours de nos jours alors que le château d’Ecouen a été transformé en musée national de la Renaissance

The houses of the Legion d'Honneur.

If boys could attend classes in high schools (lycées) and schools girls should have as their schools is why in December 1805 that the emperor created an institution reserved for girls of legionnaires.
The first house was established in 1807 at the chateau d'Ecouen and was led by Ms. Campan, a second school was established at the Abbey of Saint-Denis led by Ms. Du Bouze
lessons hare handicraft , which cover three-quarters of the day ,in art lessons represented only by the dance. It also delivers physical education classes and singing. Car Napoleon although having opened this school for women was deeply male chauvinist
He wants. Women learned, but not too
Women need is a good knowledge of the language, a bit of geography and history,but no something else. At most for their older shows on the basics of botany
The house of Saint-Denis still exists today while Ecouen Castle has been transformed into a national museum of the Renaissance
Les maisons des orphelines de la Légion d’honneur.
Un décret du 15 juillet 1810 a institué six maisons qui sont destinées à recueillir et à élever les orphelines dont les pères membres de l’Ordre sont morts au service de la patrie
Ces maisons sont placées sous la protection de la reine Hortense et sont dirigées par une congrégation celle des dames de la congrégation des orphelines .Mais seulement trois établissements seront ouverts notamment à Paris et à Fontainebleau
C’est d’ailleurs à l’école de Fontainebleau qu’existe la deuxième maison de la Légion d’honneur.

The houses orphans of the Legion of Honour.

A decree of July 15th 1810 it was established six houses which are designed to collect and raise female orphans whose fathers members of the Order died in service of the motherland
These houses are under the protection of Queen Hortense and are led by a congregation  But only three settlements will be open especially in Paris and Fontainebleau
It was at the school of Fontainebleau that there is the second house of the Legion of Honour

La remise des décorations

Les textes promulgués il convient alors au grand chancelier de procéder aux premières nominations avec en premier lieu les membres de droit de la légion que sont les militaires ayant reçu des armes honneur.
Finalement 9172 dossiers sont retenus dossiers auquel le chancelier joint une lettre personnelle de félicitation pour les récipiendaires.
Reste à décorer les nouveaux membres
C’est un décret du 24 messidor an XII (13 juillet 1804) qui instaure le protocole réglementant toutes les cérémonies  dont la première se déroula à Paris et qui fut surtout réservée aux personnages de l’État .La seconde se déroulera au camp de Boulogne et ne concernera que des militaires
The awarding of decorations
The enactments promulgate he should then to the Grand Chancelier to make the first appointments in the first place with the members of the legion soldier who have received honor arms.
Finally 9172 files are kept in every file the Grand Chancelier joins a personal letter of congratulations to the recipients.
It remains to decorate the new members
It is a decree of 24 messidor an XII (July 13th 1804) which establishes the protocol regulating all ceremonies of major events, the first of which took place in Paris and was mainly reserved for Greats Servants of the State. The second will be held at Boulogne camp and will concern only the military
 

Paris 15 juillet 1804 Paris July 15, 1804

Distribution des décorations à Paris (15 juillet 1805)

La cérémonie qui devait se dérouler le 14 juillet 1804 se déroulera en fait le lendemain à l’église Saint-Louis des Invalides présidé par le couple impérial
les officiers du nouvel ordre prêtent serment les uns après les autres et ensuite Napoléon s’adresse à toute l’assemblée tous grades et leur demande de jurer fidélité à l’empire et à ses institutions
Dans ce serment il insiste sur les principes d’égalité et de liberté mais aussi sur la fidélité à sa personne.
Cette cérémonie (mi religieuse mi profane ) fut boudée par certains officiers généraux farouchement laïcs. La deuxième cérémonie aura lieu au camp de Boulogne
The ceremony which was to take place on July 14th 1804, in fact, takes place the following day at the Church of St. Louis des Invalides chaired by the imperial couple
Officers of the new order swearing one after the other and then Napoleon directed at the entire assembly all grades and asks them to swear loyalty to the Empire and its institutions
In that oath he insists on the principles of equality and freedom, but also loyalty to him.
This ceremony (mi religious mi profane) was ignored by some generals fiercely laity. The second ceremony will be held at Camp de Boulogne
Camp de Boulogne on August 16th 1804.

Camp de Boulogne 16 Août 1804.
 
Distribution des décorations à Boulogne (16 Août 1805 ) tribution decorations in Boulogne (August 16, 1805)
Après la cérémonie réservée aux forces civiles de la Nation Napoléon souhaite honorer son armée. Le 16 août 1804 à Boulogne-sur-Mer dans le vallon de Terlincthun toute la Grande Armée se rassemble pour assister à la remise de décorations à 2000 soldats.
100 000 hommes sont rassemblés dans cet amphithéâtre naturel
Camp of Boulogne
After the ceremony reserved for civilian forces of the nation wishes to honor Napoleon's army. On August 16th 1804 in Boulogne-sur-Mer in the valley of Terlincthun the Grande Armée mustered to attend the awards ceremony decorations to 2,000 soldiers.
100000 men are assembled in this natural amphitheatre


   
Vallon de Terlincthun Vallon Terlincthun  moi à l'emplacement du trône me at the location of the throne

Sur une estrade ornée de drapeaux capturés à l’ennemi et surmontée d’une couronne d’or se trouve un trône
Les insignes sont placés dans un casque et un bouclier ayant appartenu à Du Guesclin et Bayard. La cérémonie est la même que celle de Paris sauf que les récipiendaires se présentent par ordre alphabétique et non par grade
La marine anglaise tenta de perturber la cérémonie en bombardant la cohorte sans succès ;
La journée se termina par un défilé qui dura plus de trois heures
On a stage decorated with flags captured from the enemy and topped with a golden crown is a throne
The badges are placed in a helmet and a shield that once belonged to Du Guesclin and Bayard. The ceremony is the same as in Paris except that the recipients are listed in alphabetical order, not grade
The British navy tried to disrupt the ceremony by bombarding the cohort unsuccessfully;
The day ended with a parade that lasted more than three hours.

L'ordre de la Légion d'Honneur aujourd'hui :

L'Ordre comprend 3 grades (chevalier, officier, commandeur) et 2 dignités (grand officier et grand croix).
L'accès à l'Ordre ne peut se faire dans un grade supérieur à celui de chevalier. Sauf pour les étrangers qui ne résident pas en France . En effet ceux-ci ne sont pas astreints aux règles de la hiérarchie des grades et dignités de l'Ordre,.
Les Parlementaires ne peuvent être nommés ou promus dans l'Ordre (sauf pour faits de guerre).
L'admission et l'avancement dans l'Ordre National de la Légion d'Honneur sont prononcés dans la limite de contingents fixés par décret du Président de la République pour une période de trois ans. Ces contingents sont répartis entre les différents ministres qui adressent les propositions au Grand Chancelier.
Le Code actuel de la Légion d'Honneur ne prévoit pas d'admission à titre posthume. Le général de Gaulle disait que " la Légion d'Honneur est une élite de vivants ".
Aujourd'hui, le Premier ministre est autorisé, par délégation du Grand Maître, à nommer ou à promouvoir, dans un délai d'un mois, les personnes blessées ou tuées dans l'accomplissement de leur devoir jugées dignes de recevoir cette distinction.

The Ordre de la Legion d'Honneur today
:
The Order includes grades 3 (chevalier, officier, commandeur) and 2 dignities (Grand Officier and Grand Croix).
Access to the College can be done in a grade higher than knight. Except for foreigners who do not live in France. Indeed they are not subjected to the rules of the hierarchy of ranks and dignities of the Order.
Parliamentarians can not be appointed or promoted within the Order (except for acts of war).
The admission and advancement dans l'Ordre National de la Legion d'Honneur are pronounce to the limit of quotas set by decree of the President of the Republic for a period of three years. These quotas are distributed among the various ministers who contact the proposals at the Grand Chancelier.
The current Code of the Legion of Honor does not provide for admission to posthumously. General de Gaulle said that "the Legion of Honor is for an elite live."
Today, the Prime Minister is authorized, upon delegation by the Grand Maitrer to appoint or promote, within one month, people injured or killed in the line of duty deemed worthy to receive this award.

.Conclusion
La Légion d’honneur survivra à son créateur et elle est d’ailleurs le premier ordre de décoration français
Cette institution voulue par Napoléon créée en un temps record etait à l’origine un ordre qui avait un prestige
Les royalistes ont bien pris garde de ne pas y toucher
Actuellement que reste-t-il de cet idéal ?
Pour ma part je suis très pessimiste la Légion d’honneur est accordée un peu trop facilement ce qui nuit à son prestige
C’est pour cela il y a peu de temps une amicale des membres de la Légion d’Honneur a été créée Cette amicale regroupe les légionnaires ayant acquit la décoration par le sang
Et je pense qu’ils ont en partie raison car quel point commun entre des bons acteurs de cinéma et le soldat français qui gagne sa croix en sauvant des vies sur un théâtre d’opérations ou qui declame son texte sur dans un théatre !
je vous laisse le libre choix de votre jugement

Conclusion
The Legion of Honour will survive its creator, and it is the first order of french decoration
This institution intended by Napoleon created in a record time was at the origine an Order who have prestige
The royalists have been careful not to touch
Currently that is there to this ideal?
For my part I am very pessimistic the Legion of Honour is given a little too easily which harms the prestige
That's why there is little time for a friendly member of the Legion of Honor was established friendly This includes legionnaires who bought the decoration by blood
And I think they are partly right, because what common point between good actors playe in theatre and french soldiers, saving lives on theatre odf operationse!
I will leave the choice of your judgement


Napoleon I° en costume de Sacre

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3624768
Nb de visiteurs aujourd'hui:963
Nb de connectés:39