Mirage 2000 1/72°

Article écrit par : Claude Gimeno

Mis en ligne le 01/05/2007 à 23:00:07



 
      A LA MEMOIRE DE CLAUDE QUI VIENT DE NOUS QUITTER LE DIMANCHE 10 JUIN2007
C ETAIT UN CHIC TYPE ET UN AMI SINCERE 

Salut l' Ami
 
 
Mirage 2000 C. EC 1/12 « Cambrésis » N° 90
Spa 189 (Guêpes) 50 ans en 2003
L’EC 1/12 « Tiger Meet » sur Ouragan en 1953
 
Maquette Heller au 1/72ème par GIMENO Claude
Peinture Humbroll




Quand j’ai vu les photos du Mirage 2000 de l EC 1/12 Cambresis , tout de suite j’ai eu  un flash  et une petite voix intérieure m’ a dit  il faut que je réalise le même en maquette.
Pourquoi ce coup de cœur ? Regardez bien  l’avion ! Il a une décoration spéciale . En effet, il y a 2 avions dans un seul avion. Si vous regardez bien le Mirage 2000 vous allez trouver à l intérieur un autre avion à savoir un Ouragan qui a été la monture  de cet escadron un demi siècle auparavant

 


Maintenant le chalenge s’ouvre à moi .
Il a fallu tout d’abord rechercher un  Mirage 2000 au 72ème ; Mais problème la boite n’est plus disponible sur le marché
Cela ne fut pas chose facile. Mon choix s’est porté sur les  2 seuls  modèles qui aient été reproduits au 1/72°
 Heller  dont les formes sont exactes  mais de qualité quelconque
Italeri  de plus belle qualité mais inexact dans les formes
La Chance me sourit ! En effet lors de l’expo 2005 . du KMM (Kit Maquettiste Montilien  ou de Montélimar )  j’ai trouvé mon bonheur à la bourse d’échange en trouvant une boite de Mirage 2000 de la marque Heller
La boite ouverte, j’ai analysé la maquette et là tout de suite  j’ai décidé de monter la maquette   directement de la boite et d’y apporter des modifications mineures ,nottament  j’ai décidé de pas effectuer un travail de  gravure en creux .
Quelques modifications  ont été effectuées lors du montage,
ailerons baissés, lance leurres, moustaches plus minces, détaillage du cockpit et détaillage des puits de train (c’est toujours là que les fabricants pèchent),
J’ai aussi effectué le plaquage  aluminium  des pétales du réacteur en utilisant de la feuille d’aluminium genre alimentaire ou de chocolat  . Une fois ces « améliorations » apportées j’ai poli les défauts du plastique de la maquette  avec du papier verre,

 

Cette étape franchie  j‘ai fabriqué  des caches pour les éléments qui ne doivent pas être peints comme la verrière complète
Il a fallu  deux couches d’aluminium (RF Humbroll 11) à certains endroits  et le temps de séchage a été très long
 Le masquage a été très difficile à réaliser car il fallait appréhender les  formes de la bête.
Phase de peinture .
Deux couches  de peinture blanche (Rf 34) ont été nécessaires pour affiner la peinture  du Mirage 2000.
Après le séchage  la maquette a été poncée au papier très fin (2000.) afin de tout affiner Venons au « décor » de l’avion. Il a fallu faire le décor à la main ; Pour ce faire  j’ai appliqué  une couche de jaune (Rf 24) modifié avec quelques points de couleur rouge (Rf 60) tout en  en surveillant la limite du fondu sur le blanc. Idem pour le rouge 60 rectifié avec du jaune 24.



Mirage vue de dessus

Autre travail recréer en peinture l’ouragan sur le Mirage . Si vous regardez bien vous pourrez même trouver un effet de relief  à l’arrière . Ceci a été possible grâce à un travail d’ombrage

J’ai utilisé de la peinture Humbroll Rf 11
Une fois ce travail de peinture  terminé le temps de séchage arrive ;
La maquette sèche on s’attaque aux  diverses finitions des éléments  qui viennent se greffer en dernier,
Ces éléments  sont :
la pointe avant du tube pitot  fait en laiton,
perche de ravitaillement en scratch,
trappes de train refaites plus minces,
toute l’hydraulique des jambes,
les  missiles avec leurs sécurités

.

Arrivé à ce point je tiens à dire ceci .
 Le cœur bat plus fort lorsque l’on travaille avec des caches. En effet on joue avec les nerfs en positionnant les caches au fur et a mesure de l’avancée des travaux de peinture. (Caches concaves et ensuite convexes ; Personne nerveuse s’abstenir !
Les creux seront  repris avec du noir  (Rf 33) passé au pinceau. Ensuite  avec  du jus foncé on fait ressortir  certaines lignes de structure et de gouvernes,
 Nous approchons de la fin. Les dernières pièces sont placées et peintes Le cône radar et,  la verrière.
Le tout reçoit un léger voile de Klir. Vient ensuite la pose des décalcomanies. la pose est facilitée par un mélange de colle blanche dilué à 50% avec de l’eau
On essuie les traces avec un coton tige humide  et on passe une  nouvelle couche de  Klir  pour parfaire le  tout
La maquette est positionnée sur le diorama qui doit représenter la piste.
Ouf ! Terminé
Cette maquette n’a certes été facile à réaliser. Mais j’ai pris un grand plaisir à réaliser cet avion avec ce décor  unique

.

 
Jonquieres 2005 Salut l'Artiste
 

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3493073
Nb de visiteurs aujourd'hui:191
Nb de connectés:11