Grèce Héllenistique Armée Macédonienne 6° Partie La cavalerie la poliorcétique

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 12/04/2007 à 23:44:51



L'Armée macédonienne 5° partie
MAJ 25/04/2016



La cavalerie d’Alexandre et la poliorcétique
 



Je remercie le responsable du site Armae Doc  pour m'avoir donné l'autorisation d'utiliser certaines photos lui appartenant
www.armae.doc

La Cavalerie macédonienne a été organisée selon différents modèles et schémas et l'étude des différents auteurs anciens ne fait qu'ajouter à la confusion. Je vais essayé de vous donner un  schéma simple en me basant sur les textes d'Asklepiodotos qui parlent de l'armée d'Alexandre  le Grand au début de son régne
La cavalerie était donc divisée en
Ile de 64 cavaliers
Epilarchia de 128 cavaliers
Tarentinarchia de 256 cavaliers
Hipparchia de 512 cavaliers
Ephipparchia de 1024 cavaliers
Telos de 2048 cavaliers equivalent du keros de la phalange
Epitagama de 4096 cavaliers
Cette division de la cavalerie est sujette à caution car Arrien et Diodore sèment le dote.Ils disent que l'escadron de cavaliers ou hipparchie doit être assimilé à une ile de 512 cavaliersJe pense que la composition des troupes doit évoluer en fonction des circonstances et des évènements . Donc il faut pour ne pas se perdre dans ce dédale prendre les chiffre d'Asklepiodotos  comme étant ceux du début du règne d'Alexandre le Grand et ceux d'Arrien et Diodore comme étant ceux de la fin du règne d'Alexandre
La cavalerie de l 'armée d'Alexandre avait dans ses rangs des cavaliers lourds , légers , des archers à cheval et des cavaliers d'autres nationalité comme les thessaliens qui fournissent au conquérants des cavaliers rompus au combat  

 

La cavalerie Lourde (hétaroi)
 

 

Alexandre et ses Compagnons à cheval


 

 

un Compagnon à cheval


La cavalerie lourde, ou cavalerie des Compagnons (hetairoi) était recrutée parmi la noblesse de Macédoine. Elle compte 3000 cavaliers au début de la campagne d'Alexandre, dont 1500 l'accompagnent en Asie. Elle est divisée en 12 escadrons, dont le premier est l'Escadron royal (basilikè ilè) qui constitue l'avant-garde (agèma) de l'unité. Cet escadron a un effectif de 300 cavaliers, tandis que les autres comportent 250 lances. C'est Alexandre qui aurait étendu le nom de Compagnons à l'ensemble de la cavalerie lourde macédonienne.
L'unité de base de la cavalerie est donc une ilè, l'escadron de 250 cavaliers commandé par un ilarque, et divisée en deux lochoi, eux-mêmes divisés en deux tétrarchies de 60 cavaliers, commandés par un tétrarque. . L'ilarque est accompagné d'un héraut relayant ses ordres, et secondé d'un hyperétès.
Sa tactique
Philippe II avait mis au point une formation tactique de base de la tétrarchie qui est le coin,: avec le chef (tétrarque) en tête suivent les cavaliers expérimentés (46 au total )occupent le milieu et les extrémités du triangle entourant 13 cavaliers moins expérimentés Les quatre ilè sont alignés sur la même ligne d'intervalle en avant de la phalange . Cette formation permet une souplesse accrue dans la manœuvre avec un changement rapide de la direction de l'attaque. Deux à quatre ilai peuvent être réunies pour former une hipparchie ou brigade, sous le commandement d'un hipparque.Pour résumer. Durant la bataille la cavalerie sert à atteindre les flancs ou l’arrière des troupes ennemies et de déstabiliser la phalange. L’attaque venant toujours de l’aile gauche ; Alexandre utilisera toujours cette tactique
Equipement et armement
Chaque cavalier est propriétaire de son cheval, mais il reçoit lors de la mobilisation de quoi en acheter un autre en cas de perte Il dispose d'un valet chargé de veiller à son cheval et à son équipement.

 

casque phrygien et casques beotiens


 

 

Sous Philippe II ils sont coiffés du casque phrygien, peint aux couleurs de l'escadron, mais Alexandre impose le modèle béotien sur lequel on appose les grades.
Comme armement défensif il porte une cuirasse et des bottes, mais pas de bouclier. Il est armé d'un javelot (xyston) faite de bois de cornouiller, muni d'une double pointe de façon à pouvoir être toujours utilisée si elle vient à se rompre. ainsi que  d’une épée (kopis, machaira).


 

pointes de lances, épée


 

   
 

Seuls les unités de cavaliers lourds portent une armure.
Les Prodromoi (éclaireurs πρόδρομοι)

 


 


 

Les Prodromoi constituent la cavalerie légère employée pour des missions de reconnaissance, de poursuite, et pour provoquer l'engagement au début des batailles. (les Hussards de l époque)Ils sont armés de javelots et font office de flanqueurs et aussi de tirailleurs.
Les Prodromoi disparaissent des sources après 330 av. J.-C., et ils furent remplacé par 2 corps .Les Hippakontistai (Lanceurs de javelot montés) et les Sarissaphoroi Hippeis (Porteurs de sarisse montés σαρισοφόροι )Cette transformation est plus une évolution qu'un changement radical car ces deux types de cavaliers existaient déjà au sein des Prodromoi.Cette troupe était le vivier des futurs cavaliers lourdscertaines sources qui les donnent pour originaire de Thrace, Pannonie et Illyrie
Cavalerie thessalienne

  
cavalerie thessalienne bas relief du tombeau d Alexandre
 

la Thessalie a reconnu pour chef Philippe II dès 352 av JC et après lui c’est au tour d’Alexandre de recevoir le titre. Les Thessaliens ont la plus belle cavalerie du Monde antique Ils fournissent un important contingent de cavalerie thessalienne dans l'armée macédonienne.Elle est organisée à l’image des macédoniens .1800 cavaliers Thessaliens font partie de l'aventure divisés en 8 ilai, dont l'avant-garde est constituée par l'ilè de Pharsale . À Gaugamèles, elle sert de garde personnelle à Parménion.
Les Archers à cheval

 


 

 
 
 

ils avaent un double rôle celui d'harceler l'ennemi et celui d'éclairer aussi l 'arméee. ils n'avaient un armement Lourd (pas d'armure )
La poliorcetique

Le terme poliorcétique vient du grec poliorketikos, qui désigne ce qui est relatif à la technique de siège des villes et places fortes, ou l'art et la technique du siège.
La période héllenistique fut très riche en la matière notamment avec Démétrios Poliorcete Δημήτριος Πολιορκητής alias le Preneur de villes (vers 336–283) roi de Macédoine (306–287 il était le fils Antigone le Borgne ou Monophtalmos, Ἀντίγονος Μονόφθαλμος (384–301), général macédonien, fondateur de la dynastie des Antigonides
Cela serait grâce à lui que l’Humanité aurait connut le colosse de Rhodes.Pour en revenir à Alexandre il n’ a pas beaucoup utilisé des machines de siège sauf à Tyr, mais elles existaient déjà et avaient atteint un stade technique très avancé que les romains vont copier et parfois perfectionner . Mais attention à ne pas mettre n importe quoi sur vos dioramas car certaines machines de siège ne furent mise au point que plus tardivement
Les machines de guerres
La première pièce d’«artillerie» connue, qui représente un progrès évident sur les engins de jet actionnés par la force musculaire, est inventée à Syracuse aux environs de - 400 et ouvrit la voie à une évolution qui va amener à la production de machines  très éllaborées
le Gastraphetes γαστραφέτης, arc ventru

 




Cette arbalète, a été utilisée par les Grecs dès le début du IV° siècle AV JC. Elle ne nous est connu que par une description laissée par l’auteur Héron d ‘Alexandrie car aucune trace archéologique ne nous sont parvenue actuellement.C’est un arc d’une grande puissance extrême, qui est tendu grâce à un mécanisme spécial. Il est composé de trois éléments
l’arc proprement dit,  un arbrier à cliquets un chariot muni d’un mécanisme de détente.

 



Pour bander l’engin il faut in peut comme sur les arbalètes du moyen age tendre la corde vers soi au moyen du chariot ensuite il faut engager la corde dans une gâche clavetée un cliquet à la fois, jusqu'à ce que la corde soit bien tendue. Le tireur place un carreau dans la rainure creusée sur le chariot, Cette arme très lourde doit être utilisée avec un appui (mur entre autre) La visée se prend en appuyant l’arme sur son buste, et le tir ne se produit que lorsque on fait pivoter la gâche clavetée vers le haut libérant le projectile. C’est une arme tres puissante qui permet des portées plus grandes là ou l’arc peut être tendu à une force de 18 à 27 Kgs le Gastraphetes se tend à une force de presque 100 Kgs
l’oxybeles Οξυβόλος, Tireur à mécanisme ")



Cette version plus lourde du Gastraphetes fut conçue vers 375 av JC mais elle sera supplantée par la baliste par la suite Elle sera surtout utilisée sous Alexandre La différence entre les 2 armes venait de leur poids mais aussi du mode de tension de la corde, à savoir que l’Oxybèle utilisait un mode de torsion pour assurer la puissance du tir alors que le Gastraphetes lui n’utilisait que le mode de tension
Les Catapultes Katapelte κατά βαλλεῖν perceur de boucliers




Attention a ne pas confondre ce type d arme avec cells que nous appelons nous catapulte .Il faudrait en fait les appeler Litholobos Jamais à court d idée les ingénieurs militaires cherchent à envoyer des projectiles plus lourds mais aussi plus loin Pour ce faire il partent des travaux sur l’Oxybèle pour aboutir à une nouvelle machine qui utilise elle aussi le principe de la torsion.On reprend le système de l Oxybèle mais en plus grand .Dans un cadre deux ressorts sont places et tordus . on assure la tension idéale au moyen de clavettes placées au dessus du cadre et on obtient une«Katapelte», ou« perceurs de boucliers». Ce nom a été donné car une arme de ce type porte a plus de 400 m et percent toutes les protections Les projectiles peuvent atteindre un poids de 82 kg maximum ce sont soient des Carreaux et traits avec ou non un empennage ou des « boulets » donc certains seront taillés de façon à avoir une bonne pénétration dans l’air .Les catapultes les plus puissantes portent à 700m..
Les Tours de Siège


L'hélepolis de Demetrius





Cette arme a été utilisée durant toute l antiquité. Elle était construite le plus souvent sur place.La plus connue est celle construite en 304 Av JC par Epimarque d’Athènes sur ordre de Démétrios Poliorcète afin de s’emparer de Rhodes Elle pesait 150 Tonnes était haute de 43 m et possède un armement puissant (catapultes à tous les étages. Elle était de plus blindée Elle était sur roues et pouvait être manœuvré par 200 hommes  Démétrios dut abandonner le siège de Rhodes en laissant sur place tout son matériel de siège qui fut ensuite récupéré et vendu par les Rhodiens qui purent ainsi financer la construction du fameux Colosse de Rhodes
Les Béliers

 


C’est une arme connue depuis la nuit des temps Elle fut d’abord un simple tronc de bois servant a enfoncer une porte pour se transformer en un tronc de bois avec un bout de métal à son extrémité pour finir dans une construction en forme de tente sur roulette protégeant les servants qui manipulaient ce
Bélier qui était suspendu à la structure de la construction
Je vous présente ci dessous divers appareils de siège qui ont été utilisés durant la période analysée dans cet article

 

Un Gastraphetes double   un trepanon  une sambuque

 

     
 
Conclusion
Voila l'épopée d'Alexandre le Grand se termine mais son influence va perdurer encore de  nombreuses années  car entre l'époque dite Classique et celle Romaine va apparaitre une époque Hellenistique  ,  Epoque de propsérite d'avancée dans beaucoup de domaines

 

 

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3396140
Nb de visiteurs aujourd'hui:802
Nb de connectés:17