AvIation France Allemagne L Alpha Jet

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 02/01/2022 à 10:39:06



l Alpha jet 
 
Photoscopes Alpha Jet
 
L' Alpha Jet est un avion polyvalent d'entraînement et de combat de deuxième génération, se distingue par sa compacité exceptionnelle et sa conception rationnelle.
Au fil du temps, il est devenu un modèle pour les designers de nombreux pays. L'avion dans les années 1970 a été créé par les efforts conjoints des entreprises aéronautiques de plusieurs États : Dassault-Breguet, le développeur principal (France) et Dornier (Allemagne), avec la participation des sociétés belges SABCA et Fairey.
Sa fonction


L’ Alpha jet est né suite à des feuilles de route assez différentes selon les pays
Pour la Luftwaffe l’Alpha jet devait prendre la suite de l avion d'attaque léger, le chasseur-bombardier Fiat G-91, alors que pour l Armée de l Air française, il devait remplacer les avions d’entraînement désormais obsolètes comme le CM-170 Fouga et le Lockheed T-33. 
Son premier vol a eu lieu pour la version entraînement en octobre 1973, alors que la version d’attaque n’a décollé pour la première fois qu en janvier 1974.
La production en série pour l'armée de l'air française a commencé en 1977, et pour la République fédérale d'Allemagne en 1978. Les experts aéronautiques du Pentagone, s'étant familiarisés avec les caractéristiques de performances du nouvel avion d'attaque et ayant fait une estimation pour son utilisation à l'échelle de l'OTAN, ont réagi favorablement au nouveau venu et ont même envisagé la possibilité d'acquérir une licence pour construire un Alpha Jet. 
Il a été même provisoirement supposé que sa production serait réalisée par la firme Lockheed.
Le besoin pour les États-Unis à cette époque était estimé à environ 350 avions d’entraînement léger Mais à l'avenir,prouvera que ces plans n’aboutiront pas car l'Alpha Jet ne sera jamais produit aux États-Unis.


Toutefois un total de 504 Alpha jet tous types confondus seront construits. Ils ont été sont toujours en service dans les forces aériennes françaises, allemandes, grecques, belges, marocaines et égyptiennes
. Les avions d'attaque légers Alpha Jet sont adaptés pour engager des cibles mobiles et fixes, principalement sur le champ de bataille et dans la profondeur de défense tactique. Ils permettent de résoudre des tâches telles que le soutien aérien direct des forces terrestres, et attaque des colonnes de ravitaillement, privant l'ennemi de la capacité de mobiliser des réserves et des munitions, ainsi que la reconnaissance aérienne.
Cette tache de RECCE est généralement associé à des frappes contre des cibles détectées à l'arrière de la ligne de front. Il est également possible d'intercepter des hélicoptères ennemis dans les airs. frapper des aérodromes, les sites de lancement de missiles tactiques, postes radar, postes de commandement, des dépôts de munitions et de carburant et d'autres cibles militaires importantes situées dans la profondeur opérationnelle.
Équipé de missiles air-sol, de canons à tir rapide de 30 mm, de bombes à fragmentation, de bombes de petit calibre, de mines antichars et de bombes incendiaires, l'Alpha Jet est censé être efficace contre les chars. De par sa conception, Alpha Jet est un avion d'attaque biplace tout en métal relativement petit avec deux turboréacteurs d'une poussée statique de 1350 kgf chacun.
Pour sa fonction anti Hélicoptère il fut décidé au début des années 1980, de testet l'Alpha Jet en tant que « chasseur d'hélicoptères » par les Allemands.
 Un hélicoptère de l'armée Bo.105 a été équipé en RC pour teste le concept Cependant, les résultats n'étaient pas satisfaisants: l'hélicoptère, en règle générale, réussissait à échapper à l'attaque d'un seul avion. Les résultats de l'utilisation de deux avions en même temps se sont avérés un peu meilleurs : l'un d'eux patrouillait en hauteur et corrigeait les actions de l'autre. Cependant, le ratio "deux chasseurs pour un hélicoptère" s'est avéré inacceptable pour des raisons économiques Les allemands vont arriver aux même constats avec l ‘utilisation de chasseurs F-104G
L’Alpha Jet dispose d'un système de commande de vol hydraulique simple et fiable, qui assure un excellent pilotage dans toutes les plages d'altitudes et de vitesses, y compris les plus basses.
 La conception répond à toutes les exigences de résistance et de placement optimal des charges. En particulier, les réservoirs de carburant sont situés le long des trois axes de l'avion de manière à éviter une sollicitation excessive de ses sections individuelles. Cela a permis, à l appareil se supporter de surcharges importantes
Il y a aussi un avantage spécifique de l'Alpha Jet : l'avion d'attaque est capable de voler à des vitesses nettement inférieures, par rapport aux F-5E, Mirage-3E, A-104C, F-15, F-18
Cet avantage peut être utilisé par l'équipage de l'avion d'attaque pour échapper aux attaques des chasseurs supersoniques
 Les pilotes ouest-allemands ont fortement apprécié les caractéristiques de voltige de l'avion. Au cours des tests, il a été constaté que dans 600 cas de décrochage de l'Alpha Jet en vrille, à la fois en vol normal et en vol inversé, son contrôle restait efficace,
Avec les volets et le train d'atterrissage rentrés, la vrille commence à une vitesse de vol d'environ 185 km/h. Avec les moteurs en marche, un avertissement de décrochage (secousses perceptibles) apparaît à des angles d'attaque de 15 degrés, et un décrochage se produit lorsqu'il atteint 18 degrés. La vitesse minimale pratique avec train d'atterrissage et volets sortis est de 157 km/h.
Les pilotes d'essai témoignent qu'en piqué doux, l'avion a pu accélérer à une vitesse supersonique. Dans le même temps, des violations mineures de l'efficacité du contrôle ont été observées, ce qui est certainement un signe de fiabilité pour un avion subsonique. survenant lors de la formation d'une onde de choc transsonique, a été remarqué à une vitesse de 980 km/h.
Dans les virages, l’ Alpha Jet est nettement supérieur aux autres avions de combat de l'aviation tactique des pays de l'OTAN, y compris l'avion d'attaque A-10, spécialement créé pour le soutien aérien direct des troupes. De plus, avec une diminution de la vitesse de vol, ces avantages augmentent. Comme tous les avions à réaction subsoniques avec un rapport poussée/poids relativement faible,
Mais l’Alpha Jet est inférieur aux avions de combat supersoniques en termes de taux de montée. Il faudra 7 minutes à un avion d'attaque léger pour gagner 9150 m d'altitude
Compte tenu de ces caractéristiques l'atout principal pour le protéger des attaques de chasseurs est son petit rayon de braquage dans le plan horizontal, sa manœuvrabilité à très grande vitesse et sa possibilité » de vol à très basse altitude
 Grâce à ces qualités, l'avion d'attaque peut attaquer des cibles au sol de manière plus flexible et plus fréquente. 
La Luftwaffe a mené un certain nombre d'expériences de vol dans lesquelles les avions d'attaque Alpha Jet ont pratiqué des tactiques et des méthodes pour faire face aux hélicoptères ennemis dans diverses conditions.
Non armé, lors de tâches de reconnaissance aérienne à vue, la portée d'un avion d'attaque peut atteindre à haute altitude sans réservoirs de carburant externes - 1100 km, avec deux réservoirs de carburant, d'une capacité de 310 litres - 1370 km, et en vol à basse altitude - 430 et 550 km, respectivement. 
Avec une masse normale au décollage de 5000 kg dans une atmosphère standard, la longueur de sa course au décollage va de 430 m à 500 m. 
Dans ce cas, la vitesse de planification lors de l'approche à l'atterrissage ne doit pas dépasser 205 km/h. L'avion est autorisé à voler par vent de travers, à une vitesse de 45 km/h.
 De manière générale, l'Alpha Jet est bien adapté pour opérer à partir de petites pistes non goudronnées, ce qui leur permet de rester en première ligne et de changer de base plus souvent.
 L'armement de l'avion est très diversifié en fonction des missions  L’armement peut être placé sous le fuselage et par pare sous les ailes,
En règle générale pour la Luftwaffe l’ Alpha jet emporte dans un gondole centrale un canon Mauser de 27 mm (150 cartouches) ou avec une mitrailleuse de 7,62 mm ou 12,7 mm (250 cartouches).
Pour les ailes il peut emporter une charge maximale de 665 kg soit 335 kg/aile.

 

Les pylônes peuvent recevoir des bombes, des bombes à fragmentation, des nacelles lance roquettes de calibre 68 mm, des réservoirs de carburant des conteneurs avec des équipements de reconnaissance ou des équipements de guerre électronique dans diverses combinaisons. Il existe également la possibilité de suspendre les missiles air-air Majik et Maverick air-sol.
 Les options pour placer la charge utile et les armes sont multiples
 Le système de contrôle d'armes de l'avion d'attaque comprend notamment un indicateur d'affichage de données sur le fond du pare-brise, qui peut être utilisé comme viseur optique pour tirer un canon, lancer les roquettes et bombes.
L’Alpha Jet est équipé d'émetteurs-récepteurs fonctionnant dans les bandes KB et VHF, compas radio, radio altimètre, système d'identification
En termes de réactivité, l'avion répondait aux exigences modernes du fait de la possibilité de pouvoir être baseé sur des aérodromes de fortune non preparés possédant des aires d'atterrissage avec de petites pistes, à proximité de l'emplacement des troupes appuyées.
De plus, il son autonomie de vol assez importante - plus de 3,5 heures, lui permet de jouer le rôle de veille en l'air sur des zones aussi proches que possible du front
En ce qui concerne le vol tout temps, l'Alpha Jet est capable de voler de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques simples et difficiles, mais il ne peut frapper que si la visibilité visuelle des cibles est suffisante. Cette possibilité réduit considérablement les capacités de combat de l'avion d'attaque, ou plutôt, exclut même son utilisation avec une détérioration significative des conditions météorologiques.
L'efficacité de la frappe dépend du bon choix des armes disponibles dans chaque cas spécifique.
 Compte tenu de la grande variété d'options d'armes et de la charge de combat relative assez importante (jusqu'à 30% de la masse au décollage), les experts en aviation pensent que cet avion d'attaque léger peut atteindre avec succès une variété de cibles sur le champ de bataille.
Il peut surtout frapper dans la profondeur les défenses ennemies, y compris les chars, les véhicules blindés de transport de troupes, les véhicules. Pour accomplir sa mission et dejouer les systèmes de défense aérienne de l'ennemi, il faut que l Alpha Jet vole à des altitudes basses et extrêmement basses, en effectuant des manœuvres anti-aériennes et anti-missiles précises
 Dans ces cas, les équipages peuvent utiliser des équipements de guerre électronique actifs et passifs installés avant le vol de combat sur des conteneurs suspendus.
 Selon les pilotes militaires, Alpha Jet a d'excellentes propriétés de voltige et de combat. 
Les principales versions de l'avion seront


l'Alpha Jet E (Ecole) d' entraînement pour l'armée de l'air française

Merci Hubert


Alpha Jet A 'avion d'attaque léger (Appui) pour l'armée de l'air allemande.
 Les dernières modifications de l'avion vont donner naissance à l'Alpha Jet 2, à l'origine connu sous le nom de MS-1 et MS-2, et plus tard NGEA, équipé d'une nouvelle avionique, d'un affichage aérien, d'un système de navigation inertielle et d'un télémètre laser pour assurer la visée de l' avion. frapper). Et enfin, on terminera avec l'Alpha Jet 3 ATS, initialement nommé Lancier.
L'Alpha Jet 2 est équipé d'une centrale de navigation inertielle SAGEM Uliss 81 INS entièrement intégrée, d'un altimètre radar TRT (méthode de mesure des intervalles de temps entre la réception des signaux lors du balayage dans les directions avant et arrière, proportionnels à la position de l'avion dans le avion), un compas gyromagnétique SFIM, et un équipement de sécurité de communication CSF de Thomson, un indicateur HUD à projection de vol ou collimateur et un télémètre laser TMV 630 monté sur le nez du fuselage. L'avion était équipé de moteurs Larzac 04-C20 plus puissants, développant une poussée de 1440 kgf.
 L'Alpha Jet 2 a effectué son premier vol en avril 1982, et en juin 1983 la première livraison a été effectuée en Egypte (qui a commandé 45 appareils) et au Cameroun (7 appareils).
L'avion Alpha Jet 3 ATS, propulsé par le moteur Larzac 04-C20, a été créé sur la base de l'Alpha Jet 2 et est un simulateur de vol efficace équipé d'un système amélioré VEM 130 HUD (flight-projection ou affichage collimateur), nouveau types de capteurs, et un radar Agave/Anémone pour le pilotage et l'interception de nuit, un conteneur suspendu profilé avec un système infrarouge FLIR embarqué pour détecter des cibles dans l'hémisphère avant, un conteneur suspendu profilé avec un identifiant laser, une arme hors-bord avec guidage laser et un système de guerre électronique.
Description


Le fuselage semi-monocoque est structurellement divisé en plusieurs sections, avec des capots moteurs sur les côtés et un empennage classique. Le cockpit du pilote et du navigateur-opérateur est fermé par une verrière en forme de goutte avec deux capots rabattables et rabattables. La disposition favorable du cockpit et ses vastes vitrages offrent une excellente visibilité à l'équipage
Il est réalisé selon la configuration aérodynamique normale avec une aile en flèche haute et deux moteurs en nacelles sur les côtés de la partie centrale du fuselage. Le fuselage possède deux prises d'air latérales
Le cockpit est biplace, avec un équipage en tandem. Le siège arrière est en surplomb par rapport au siège avant, ce qui permet au deuxième membre d'équipage d'avoir une vue d'ensemble, lui permettant d'atterrir de manière autonome.
Les avions de l'armée de l'air française sont équipés de sièges éjectables Martin-Baker Mk.4 permettant une ejection à une vitesse d'au moins 166 km/h), alors que les'avions allemands possèdent des sièges Stensel SIIIS
A l’arrière du fuselage se trouvent deux aérofreins d’une surface - 0,74 m2, en fibre de carbone.
L'aile a un angle de balayage de 1/4 de la ligne de corde 28
Les dispositifs à haute portance comprennent des volets à double fente d'une superficie totale de 2,86 m2 avec un angle de déviation de 35 ° Pour réduire la traînée, ils sont placés dans le prolongement des pylônes d'aile, qui sont situés à 65 % de l'envergure.
Les ailerons sont situés à l'extrémité de l'aile et occupent 35% de l'envergure.
L’empennage est classique
On trouve un train d’atterissage tricycle, avec un train avant et 2 trains au centre du fuselage . Ils ont hydraulique. 


Lors du décollage le trrain avant est escamoté en tournant vers l'avant et décalé vers la droite de 200 mm par rapport à l'axe de l'avion. Les trains latéraux sont escamotés sous les conduits d'admission d'air. Tous les pneumatiques sont à basse pression (4 kgf/cm2 à masse normale au décollage). La possibilité d'opérer à partir d'aérodromes non préparés est prévue.
L'avion d'attaque Alpha Jet A our la Luftwaffe possède un crochet de ralentissement d'urgence.
Motorisation


 Deux turboréacteurs SNECMA Larzac (2 x 1350 kgf).

Le Larzac 04, turboréacteur à deux arbres, a été développé entre 1969 et 1973. De 1975 à 1988, 1 274 unités ont été produites par MTU avec ses partenaires Safran Aircraft Engines, Safran Helicopter Engines et KHD (aujourd'hui Rolls-Royce Deutschland). MTU était responsable de la production d'environ 25 pour cent des pièces et du support post-développement. Le Larzac 04 équipe l'avion d'entraînement et de chasse léger Alpha Jet. L'Alpha Jet est toujours en service en France et dans douze autres pays. La participation de MTU dans la production et le support du moteur comprend principalement la section chaude de l'entrée de la chambre de combustion à la sortie de la turbine.
Avec une masse normale au décollage de 5 000 kg dans une atmosphère standard, la longueur de sa course au décollage est de 430 m et la course est de 500 m. Dans le même temps, la vitesse de plané lors de l'approche d'atterrissage ne doit pas dépasser 205 km / h. L'avion est autorisé à voler par vent de travers, à une vitesse de 45 km

L avion à un royon d’action à haute altitude sans réservoirs de carburant externes - 1100 km, avec deux réservoirs de carburant, d'une capacité de 310 litres - 1370 km, et en vol à basse altitude - 430 et 550 km, respectivement
Autres Systèmes
e système hydraulique se compose de deux sous-systèmes indépendants avec une pression de service de 210 kgf / cm2. Les pompes de l'un des sous-systèmes sont entraînées électriquement, les pompes de l'autre sont entraînées par les moteurs de l'avion. Le système assure l'entraînement des gouvernes, des volets, du train d'atterrissage, des aérofreins et de la direction du train avant.

 


Le système d'air assure la pressurisation du cockpit, l'alimentation électrique des combinaisons d'équipage à haute altitude, ainsi que la pressurisation des réservoirs de carburant.
Le système de climatisation utilise de l'air tiré des moteurs. En vol à haute altitude, une surpression de 0,3 atm est maintenue dans le cockpit. Le système d'oxygène est alimenté par un gazéifieur d'oxygène liquide de 10 litres. Lors de l'éjection, les pilotes sont alimentés en oxygène par deux bouteilles situées sous les sièges.
Les équipements et systèmes de l'avion sont alimentés par deux démarreurs-générateurs de 9 kW entraînés par un moteur. Ils génèrent une tension continue de 28 V. Le système électrique comprend deux convertisseurs statiques permettant d'obtenir une tension alternative de 115 V (fréquence 400 Hz) et une batterie nickel-cadmium d'une capacité de 36 Ah.
Équipement Radio
Il est équipé d'un ensemble standard d'équipements embarqués, qui assure la navigation des aéronefs et leur utilisation au combat dans de bonnes conditions météorologiques. Il y a un viseur optique avec une indication sur le pare-brise, des émetteurs-récepteurs KB et VHF, un interrogateur-répondeur d'un système d'identification radio, un récepteur pour un système de navigation à courte portée VOR/ILS et SPU.
A la demande l'avion peut être équipé d'un système TACAN, d'un calculateur de navigation, d'un radioaltimètre et d'un enregistreur d'urgence.
Armement.
La gondole centrale peut accueillir un conteneur avec un canon DEFA 553 de 30 mm (cadence de tir 1300 coups par minute, 150 cartouches), un canon Mauser de 27 mm (150 coups) ou deux mitrailleuses de 12,7 mm (250 cartouches) cartouches par baril). 


Les pylones sous les ailes peuvent transporter des bombes à chute libre hautement explosives pesant jusqu'à 400 kg, des bombes incendiaires (314 ou 375 kg), des conteneurs MATRA IPF-1 avec 70 mm NAR, des réservoirs de napalm ou des cibles tractées, ainsi que deux PTB de 310 litres chacun.
Les versions
L'Alpha Jet E (Есole, école)


C’est un avion d'entraînement de formation au pilotage de base et avancé et ecole de tir  L'avion est destiné à remplacer les entraîneurs T-33 et CM.170 Magister. Le prototype effectua son premier vol en octobre 1973. L'avion est entré en service en mai 1979.


Il devient aussi la monture pour la Patrouille de France

 


L’Alpha Jet A C ‘est l aviond’attaque léger de la Luftwaffe qui doit succéder au chasseur-bombardier Fiat G-91,Équipé de missiles air-sol, de canons à tir rapide de 30 mm, de bombes à fragmentation, de bombes de petit calibre, de mines antichars et de bombes incendiaires, l'Alpha Jet est censé être efficace contre les chars.petit avec deux turboréacteurs d'une poussée statique de 1350 kgf chacun.

 
 

Type

  Alpha-jet

Envergure, m

  9.11

Longueur de l'avion, m

  13.23

Hauteur de l'avion, m

  4.19

Surface de l'aile, m2

  17.50

Poids (kg

 

  avion chargé vide

  3515

  décollage normal

  5000

  décollage maximal

  7500

Carburant, kg

 

  fioul domestique

  1415

  PTB

  720 (2 x 450 ou 310 l)

type de moteur

  2 turboréacteurs SNECMA / Turbomeca Larzac

Traction, non forcée kgf (kN)

  2 x 1350 (14,12)

Vitesse maximale, km/h

 

  à 11000 m d'altitude

  910

  au niveau de la mer

  1038

Portée pratique, km

  3000

Rayon d'action de combat, km

 

  à basse altitude

  430-550

  à haute altitude

  1200-1370

Taux de montée maximum, m / min

  2700

Plafond pratique

  14650

Max. surcharge opérationnelle

  12

L'équipage, les gens

  2

Armement:

 un canon de 27 mm Mauser BK27 avec 150 cartouches
 Charge de combat - 2500 kg sur 5 nœuds de suspension
 Plus de 75 types d'armes,
 Armes typiques :
 SD : 2 UR air-air Matra R550 Magic,
 2 UR air-sol AGM -65
 Bombes Maveric : 6 type Durandal, 6 cassettes BLG66 Belouga,
 4 cassettes BL755, 4x 400 kg à guidage laser Matra BLG400, 4x 400 kg cassettes Thomson-Brandt,
 4x 400 kg conventionnelles, 6x 250 kg,
 4 Alkan 530 lance-grenades,
 NUR : 4 lanceurs LAU-61 / A ou LAU-3 / A 19x70 mm ,
 4 conteneurs de missiles Matra F1 36x68 mm
 4 lanceurs Matra 155 conteneurs 18x68 mm
 Dassault CC421 avec un canon DEFA 30 mm.

 

Type   Alpha jet e
Envergure, m   9.11
Longueur de l'avion, m   11,75
Hauteur de l'avion, m   4.19
Surface de l'aile, m2   17.50
Poids (kg  
  avion vide   3345
  décollage normal
  5000M
  décollage maximal   8000
Carburant interne, l   1630
PTB, je   2 x 450 ou 2 x 310
type de moteur   2 TVD SNECMA / Turboméca Larzac 04-C6
Poussée, kN   2 x 13,74
Vitesse maximale, km/h   916
Portée pratique, km   4000
Portée d'action, km   540-1450
Durée du vol, h.min  
  sans PTB   2.30
  avec PTB   3.30
Plafond pratique, m
  14630
Max. surcharge opérationnelle   12
L'équipage, les gens   2
Armement:   un 30e canon DEFA avec 150 cartouches,
  charge de combat - 2500 kg à 5 nœuds de suspension
   
Versions  
 Alpha jet e  première modification en série.
 Alpha Jet B  modification pour l'armée de l'air belge.
 Alpha Jet  modification pour l'armée de l'air de Côte d'Ivoire (Côte d'Ivoire), le Qatar et le Togo.
 Alpha Jet MS-1  modification pour l'armée de l'air égyptienne.
 Alpha-jet m  modification pour l'armée de l'air nigériane.
 Alpha jet NGEA  une nouvelle modification d'exportation basée sur l'Alpha Jet MS-1 avec des capacités de choc accrues, un grand nombre d'équipements électroniques. L'avion est équipé de théâtres Larzac 04-C20. L'application de l'UR "air-air" M550 Magic est possible.
 Alpha-jet 2  désignation d'exportation Alpha Jet NGEA.
 Lancier  modification de combat basée sur Alpha Jet 2 avec radar Thomson-CSF / ESD Agave ou Anemone et ordinateur central CP 2084. L'avion peut être équipé de lanceurs de missiles M550 Magic, de missiles anti-navires AM.39 Exocet, de bombes à guidage laser et de conteneurs avec canons de 30 mm.
 Alpha-jet 3  la version de TCB annoncée en 1987 dans le cadre du programme Alpha Jet Advanced Training System
 Alpha jet maritime 3  la version marine de l'Alpha Jet 3 pour remplacer le CM.175 Zephyr.
 

 
Pays Utilisateurs  Users
 
France Allemagne Cameroun  Egypte  Maroc  Nigeria
Quatar Thaïlande Togo Belgique Cote d'Ivoire Portugal

 

 

 

 

 

 

   


Copyright © 2003-2023 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:6163502
Nb de visiteurs aujourd'hui:635
Nb de connectés:23